• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Orgues pour orgues. Bernard Foccroulle entre Matthias Weckmann et (...)

Orgues pour orgues. Bernard Foccroulle entre Matthias Weckmann et compositions personnelles

image

L’organiste et compositeur Bernard Foccroulle a vu sa discographie fleurir de deux nouvelles références à l’automne 2014. Tout d’abord, un double disque paru chez Ricercar/Outhere regroupant l’intégrale de l’oeuvre d’orgue de Matthias Weckmann (1616-1674) sur trois instruments différents ; ensuite un album chez Aeon/Outhere, dévolu à des compositions personnelles pour orgues historiques.

Ceux qui suivent les aventures du Ricercar Consort connaissent le nom de Matthias Weckmann grâce à des productions tant chez Ricercar que Mirare. Fait intéressant, une autre intégrale de l’oeuvre d’orgue de Weckmann est sortie en même temps chez CPO, preuve s’il en est que la musique allemande d’avant Bach rassemble bien au-delà des simples curieux. 
Placé chez Heinrich Schütz et formé par Jacob Praetorius, un des héritiers de Sweelinck, Matthias Weckmann est nommé à Dresde organiste de la Chapelle de l’Electeur en 1636. Autour de lui gravitent Froberger, Tunder ou Bernhard qui tous loueront sa virtuosité et son exceptionnel talent. En 1655, il est nommé organiste à Hambourg, ville où il fonde le Collegium Musicum, un ensemble d’une cinquantaine de musiciens qui joue les meilleurs compositeurs italiens et allemands de l’époque. Il échappe à la peste de 1662 et meurt douze ans plus tard.

Entre contrepoint savant, style orné et héritage italien, l’intégrale s’inscrit au confluent de diverses influences et s’articule autour de deux grands cycles d’une demi-heure chacun, joués sur l’orgue monumental de Sainte-Catherine à Hambourg. Ce contrepoint provient de l’apprentissage tenu avec Praetorius et s’entend aisément dans le dernier verset de O Lux beata trinitas où consonances, dissonances, retards et autres syncopes s’entrelacent à foison. Quant au style orné, c’est une caractéristique de Scheidemann que l’on retrouve notamment dans le traitement des échos entre deux claviers. Enfin, il faut noter la transmission de la musique italienne par Schütz et Froberger, l'Italie où les deux maitres se sont notamment formés.

Le plus étonnant est la relation entre musique et philosophie cosmique que met en évidence Hans Davidsson dans une étude sur l’oeuvre de Weckmann. En effet, l’époque est encore influencée par la symbolique médiévale des nombres et la conception de la musique comme miroir de l’univers. Dans son traité Musurgia Universalis (1650), Athanasius Kircher développe l’idée de l’orgue comme une réalisation miraculeuse de l’art puis compare les six jours de la Création aux six registres d’un orgue cosmique qui serait joué par Dieu lui-même. Conception pythagoricienne enchâssée dans la pensée chrétienne, le frontispice ci-dessus résume la philosophie de l’époque : en bas à gauche les nombres et la géométrie font référence à Pythagore tandis qu’au dessus de la personnification de la musique, 9 choeurs d’anges comme les 9 planètes entourent un canon à 36 voix, le principe d’un canon étant de le résoudre pour obtenir une bonne harmonie. Le tout est surmonté d’un triangle équilatéral dans un disque solaire représentant l’oeil divin. Autant d’attributs qui confèrent encore à la musique son statut éminemment spéculatif. Cette relation donne au corpus de Weckmann une dimension toute particulière.

image

L’actualité discographique de Bernard Foccroulle ne serait pas complète si l’on ne mentionne pas la parution parallèle d’un cycle de compositions contemporaines destinées à des orgues historiques. Conscient des contraintes techniques liées à l’évolution des orgues, Bernard Foccroulle a imaginé différentes oeuvres en tenant compte des spécificités de ces instruments. Un compositeur ancien est chaque fois pris comme point de référence : Buxtehude pour Toccata, Giovanni de Macque pour le Capriccio sopra re-fa-mi-sol ou encore Arnold Schlick pour Spiegel qui voit d’ailleurs les six versets de l’organiste dialoguer en alternance avec ceux, au nombre de cinq, du Salve Regina de Schlick.

Sur les six oeuvres que composent le disque, enregistrées sur quatre instruments différents, c’est assurément le Nigra Sum tiré du Cantique des cantiques pour soprano, cornet à bouquin et orgue qui frappe par son naturel. L’oeuvre est justement dédiée à ses interprètes, Alice Foccroulle et Lambert Colson.

_____________________
Bernard Foccroulle (*1953)
Works for Historic Organs

I. Nigra Sum (2012)

Bernard Foccroulle, Picard Organ (1741)
Alice Foccroulle, Soprano
Lambert Colson, Cornet

http://youtu.be/mf1V-TH13LM

2014 AECD 1440

Ce disque peut être acheté ICI

C’est non sans plaisir que je vous recommande ces deux disques complémentaires pour tout amateur d’orgue ou pour celui qui voudrait découvrir la richesse d’écriture de Matthias Weckmann. Voilà une intégrale à l’interprétation solaire, d’où émerge une certaine méditation. Il s’ensuit des questions plus que des réponses, que le disque consacré aux compositions personnelles continue de poser à sa manière. Servis idéalement par la dextérité de Bernard Foccroulle, ces deux projets montrent immanquablement tout le potentiel exceptionnel que l’on peut tirer des orgues historiques. Ces opus sont une pierre ajoutée à ce bel édifice commencé déjà lors des intégrales précédentes de Bach, Buxtehude ou encore Böhm parues ces dernières années avec les mêmes protagonistes.

___________________________
Matthias Weckmann
Complete Organ Works

I. Es ist das Heil uns kommen her : Primus versus (a 5 Voc. Im vollen Werck)
II. Fantasia Ex D
III. O lux beata trinitas : Sextus versus (a 5 Im vollen Werck)
Bernard Foccroulle
Stellwagen-Flentrop Organ (Hamburg, St. Katharina Church)
Schnitger Organ (Hollern, St. Mauritius Church)
Hus & Schnitger Organ (Stade, St. Cosmae & Damian Church)
http://youtu.be/_8DZTk7ZlOU
2014 RIC 348

 

Ce disque peut être acheté ICI


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès