• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > OSS 117 casse les années 1950

OSS 117 casse les années 1950

Jean Dujardin endosse le smoking d’OSS 117, nous faisant un peu de Sean et beaucoup de Connery, dans une parodie déjantée de la France de la IVe République...

OSS 117 n’a peur de rien, il ne craint rien, et pour cause : il ne comprend rien. Les rares connaisseurs des sept premières adaptations cinématographiques et de l’oeuvre de Jean Bruce risquent de ne pas reconnaître Hubert Bonnisseur de la Bath, censé être à l’époque l’alter ego français de James Bond 007. A part le smoking et les jolies filles, rien de commun entre le nouvel OSS 117 et ses prédécesseurs. Et pour cause, comme l’explique Jean-François Halin, le scénariste (et co-auteur des Guignols à l’âge d’or de ceux-ci, de 1990 à 1996) qui s’est plongé dans la lecture des OSS 117 : il était impossible d’adapter le livre, écrit dans les années 1950, à la situation actuelle. De même que la première mouture de Tintin au Congo, publiée une première fois dans les années 1930, puis réécrite par Hergé après l’indépendance du Congo belge, l’oeuvre de Jean Bruce était truffée des clichés colonialistes et sexistes de l’époque. Alors, plutôt que de les adapter fidèlement, autant en rire...

Ainsi on voit OSS 117 multiplier les gaffes dans un monde arabo-musulman qu’il a découvert dans les livres d’époque... Il fait la promotion du bon président Coty, est persuadé que les autochtones égyptiens sont des péquenots vivant encore au temps des pharaons (il découvre avec surprise que son acolyte local n’a que deux enfants, étudiants à New York) et surtout va frapper un muezzin dont l’appel à la prière matinale l’empêche de dormir. Halin n’épargne pas non plus les intégristes, ce geste valant à OSS 117 l’opprobre d’une secte fondamentaliste, les Aigles de Kheops, mené par le sosie d’un certain Oussama...

Le sexisme et l’homophobie d’époque sont aussi moqués par un OSS 117 ayant de curieuses manières vis-à-vis de la gente féminine, et devant dissiper une sombre affaire le concernant dans un hammam. On note aussi un clin d’oeil au Monocle par l’apparition de néonazis ridicules à souhait. Tout ce beau monde (obsédé par le jokari et l’élevage de poulets) se fait balayer par un OSS 117 qui a trouvé l’interprète idéal : son nom est Dujardin. Jean Dujardin. Si la critique a plutôt apprécié le contre-emploi de ce dernier dans Le -très noir- Convoyeur, Dujardin avait plutôt du mal à s’imposer dans le même registre comique que la sitcom Un gars, une fille (avec sa compagne Alexandra Lamy). Le public a certes suivi Dujardin et son Brice de Nice, mais pas la critique. Les deux pourraient bien se réconcilier avec cet OSS 117, beaucoup plus subtil et moins lourd que d’autres parodies, plus proche du Magnifique de de Brocca (Dujardin n’a jamais caché son admiration pour la prestation de Bebel dans ce film) que des pas toujours très fins Austin Powers. OSS 117, un film qui casse... les préjugés d’époque.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • L’autre monde (---.---.178.8) 27 avril 2006 13:18

    Je suis allé voir OSS 117 hier soir au cinéma. C’est un bon film. L’humour est très français donc tout le monde dans la salle était écroulé. Par contre, je ne suis pas sûr que cela fera rire partout dans


    • ohnil (---.---.94.51) 27 avril 2006 19:51

      Vu cet après-midi.

      OSS est-il aussi bête qu’il veut le faire croire ???


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.98) 28 avril 2006 08:48

        Soit il est très con, soit il est très intelligent smiley.


      • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 3 mai 2006 19:51

        Eeeeh il est pas si bête, le 117 : à la fin il parle arabe (il a appris en loucedé), il sait se démmerder dans l’eau tout ligoté (moi je pourrais pas), il se bat efficacement, non, non c’est un bon pro, un gros connard, mais pro. Mais ke suis d’accord, on n’en voudrait pas comme copain !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Brady


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès