• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Ouh Ouh » Isabelle Mergault en « revenant » aux Variétés

« Ouh Ouh » Isabelle Mergault en « revenant » aux Variétés

JPEG - 26.4 ko
OUH OUH
Extrait affiche

« Sympathie pour le démon » chante les Rolling Stones en scandant « Ouh Ouh » repris en chœur par la foule des stades à travers la planète depuis des décennies… Eh bien, à Paris au Théâtre depuis quelque temps, une Isabelle, non pas celle en plein bain de jouvence concomitant avec son Roméo mais l’autre, celle des Variétés bien connue par son chuintement irrésistible, s’essaye tous les soirs à psalmodier voire à pactiser avec un revenant… qui ne serait autre que le fantôme de son mari en quête d’absolution pour l’au-delà.

Non, ce n’est pas d’une pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt dont il s’agit, quoique la méprise soit effectivement envisageable mais il faut se rendre à l’évidence que l’auteur de cette damnation d’enfer est bel et bien la comédienne elle-même, épaulée par la bonne âme de Daive Cohen ainsi que la mise en scène un tantinet diabolique de Patrice Lecomte.

C’est ainsi que se réunissent autour de Ramona la fameuse chanteuse « has been », son frère (Julien Cafaro) et néanmoins médecin, son majordome (Jean-Louis Barcelona) toujours aux petits soins de l’artiste et, donc, son mari (Jean-Luc Porraz), sorte de zombie tout habillé de blanc, tel un meneur de revue invisible aux yeux des deux partenaires précédents !

Ainsi, que du beau monde masculin gravitant sur scène autour de l’ex-diva d’un improbable hit-parade pour lequel la star se verrait bien de nouveau en piste !

Le contexte ayant été ainsi décrit grosso modo, tout reste à jouer pour que « Ouh Ouh » se fraye son cheminement à travers un purgatoire comico-dramatique en accédant au Paradis des succès de la saison théâtrale en cours.

En tout cas, le scoop de ce mois de décembre 14, c’est que « Ouh Ouh » est désormais prolongé jusqu’au 1er février 15.

Pour la suite de ces pérégrinations fantomatiques, faisons confiance aux rappels & applaudissements se confirmant chaque soir au rendez-vous donné par Isabelle Mergault & son trio, et ce, bien que Chantal Ladesou, sa partenaire d’une récente saison passée dans ce même théâtre, officie à quelques centaines de mètres dans une autre création chorale concurrente.

Bref, que de l’émulation dans l’air festif des Grands Boulevards parisiens actuellement et que du rire à partager avec tous ceux qui sont disposés à bien en profiter !…

Extrait affiche & photo © Bernard Richebé 

OUH OUH - **.. Theothea.com - de Isabelle Mergault & Daive Cohen - mise en scène Patrice Leconte - avec Isabelle MERGAULT, Jean-luc PORRAZ, Julien CAFARO & Jean-Louis BARCELONA - Théâtre des Variétés

JPEG - 86.7 ko
OUH OUH
photo © Bernard Richebé

Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 12 décembre 2014 16:36

    Vu chez Drucker avec Baffie. Belle brochette de rires.

    Si le ramage de la pièce égale son plumage avec un tel sujet, cela ne doit pas être triste. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès