• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Perdant perdant » la chanson à Narbonne

« Perdant perdant » la chanson à Narbonne

Le mercredi 21 Août, un concert hommage à Trenet, dans sa bonne ville de Narbonne s'est terminé dans une bronca générale du public qui s'est estimé floué, à juste titre. Un concert de Charles Aznavour, comme disaient les affiches, et Aznavour chante 5 chansons de Trenet. Remboursez, hurle le public, on rembourse dit l'organisateur. Le lendemain.

Cette déplorable affaire est assez symbolique de l'attitude empreinte de mépris inconscient de nos élus quand ils se piquent d'offrir au peuple quelque distraction populaire, tiens de la chanson, par exemple. Rappel des faits :

1- La mairie de Narbonne, dans le cadre du centenaire Trenet, achète un spectacle « clés en mains » trois artistes de la scène chanson, choisis par Aznavour, feront un spectacle, avec quelques chansons de Trenet, Charles Aznavour parraine et viendra à la fin faire 4 ou 5 chansons de Trenet. (sans cachet pour lui) Ce sont les termes du contrat accepté par la mairie.

2 - Le service com' de la mairie fait son plan de com' en annonçant « Un concert de Charles Aznavour » (avec des invités éventuels). Prix 45 €.

3 - Le public achète ses places pour un concert Aznavour. Sold out.

4 - Les artistes prévus sur le contrat découvrent en arrivant que personne ne les attend, le personnel de la salle n'est pas au courant, et ce ne sont pas les affiches qui éclairent leur lanterne, ils n'y figurent pas. Ça commence mal.

5 – Au début du spectacle, un personnage officiel évoque un léger malentendu, sans expliquer vraiment de quoi il retourne.

6 – Le public qui attend Aznavour voit se succéder en scène pendant une heure et demie des artistes dont il ne sait rien, et qu'il n'attendait pas.

7 – Finalement Aznavour fait ses 4 ou 5 chansons de Trenet , et deux duos, puis sort sous les huées.

8 – Le lendemain la mairie annonce que les spectateurs seront remboursés.

Voici le récit in extenso de la soirée par deux spectateurs qui ont vécu ça de la salle.

Complétons par le témoignage d'un des artistes prévus qui a vécu ça de la scène.

(Yves Jamait ici avec la casquette, sur la photo, avec Anne Sylvestre et Agnès Bihl à Saulieu)

Ici Alexis HK, qui avait ouvert la soirée, dans son clip d'anthologie avec le parrain Charles :

et ici un aperçu d'un duo Agnès Bihl et Jamait :

 

Bilan global ; un fiasco perdant perdant pour tout le monde !

Questions :

Qui à la mairie supervise ce genre d'opération « de prestige » ?

Qui a signé et approuvé le contrat qui définissait le spectacle ?

Qui a oublié d'informer les services techniques du déroulement de ce spectacle ?

Qui a oublié les bases essentielles de la com' qui établit un plan presse sans savoir de quoi il s'agit exactement ? En trompant les spectateurs.

Quels sont ces élus « responsables » à qui on va imputer ce gâchis moral et financier ?

La gestion des affaires publiques est-elle aussi exercée sur ce modèle ?

 

Il y a pas mal de municipalités qui organisent, ou improvisent, avec des talents divers des évènements autour de la chanson ; certaines de dimensions modestes, comme Le Quesnoy vont avoir 20 ans d'organisation exemplaire, à tous points de vue, autant pour l'accueil et le plaisir du public que dans l'accueil des artistes

D'autres, plus importantes comme Narbonne semblent persister dans des opérations comme celle de ce faux concert Aznavour. Des opérations qui vont ravir l'opposition à la veille des municipales. Combien ça coûte ce fiasco ?

Avec la scène chanson en victime principale. Cette chanson, art mineur ou pour mineures, qui se fait traiter de tous les noms entre art et affaires, le showbiz, comme on dit. Et quand la politique y vient avec des arrière-pensées, le pire est probable. Narbonne 2013 en sera un exemple déplorable. Les seuls pros dans cette affaire, ont été Alexis HK, Yves Jamait et Agnès Bihl qui ont assuré envers et contre tout leur métier de saltimbanques. Les autres, les instances officielles , les élus et leurs délégués se sont comportés en amateurs malhonnêtes, et tout le monde est perdant. Dommage. Toutefois une observation, sur le site de la ville : la culture est dans un fourre tout Loisirs&Animation, c'est pas faux, mais on a un peu l'impression que le théâtre, la musique, la chanson, c'est un peu comme l'animation des bacs à sable, une sorte de sujet mineur. Sur le plan électoral aussi ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 24 août 2013 11:22

    rigolez pas ce sont les mêmes qui nous dirigent que ce soit a l’échelle nationale e=pu internationale
    il faut mettre fin au mythe de l’élite ( en tout cas celle là )


    • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 14:17

      C’est vrai que ça incite pas à la rigolade .. 

      PS : il est bien le drapeau ...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 août 2013 20:32

      Je pense que vous donnez à l’affaire sa vraie dimension. Reussir a faire huer Aznavour, faut le faire... ! . Peut être une générale pour ’étape suivante ce serait de faire applaudir Hollande ! Quel imbécile a organisé cette soirée de fausses représentations ! On aimerait les noms. Le symbole de l’incurie, du je-m’en-foutisme et du on-sait-que-ce-sont-tous-des-cons... Quand je lis les articles de Demian West, ça marrache des larmes tellement c’était mieux avant.  La crise+Sarkozy+ les Banksters + Hollande... c’est une crue centennale de bêtise. Trop, pour le vieux coeur de Marianne... Il faudra peut-être appeler une femme a son chevet.


       Pierre JC Allard

    • bnosec bnosec 26 août 2013 07:59

      Ah ouais j’avais le même drapeau dans ma chambre d’adolescent qui passait son temps à fumer des joints. Tout un programme...


    • Fergus Fergus 24 août 2013 12:03

      Bonjour, Norbert.

      Excellent compte rendu de cette pitoyable affaire, née de l’incurie d’une équipe municipale.

      A l’arrivée, il n’y a effectivement que des perdants : le public, évidemment, abusé par la communication et la billetterie ; la Mairie, dont le fiasco a connu une répercution nationale ; Aznavour, qui s’est trouvé associé, malgré lui, à cette bérézina de la chanson.

      Lamentable !


      • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 13:41

        on a eu un peu de chance à Nos Enchanteurs, qui a fait le feuilleton, d’avoir deux spectateurs très attentifs dans la salle, pour le récit précis de la soirée, et le témoignage d’Yves Jamait pour la partie Artistes, et avec des infos à la source non contestables, et pas déformées. Ou « re-formées »..


      • legrind legrind 24 août 2013 12:47

        Pourquoi Agnès Bihl n’est pas, au moins, aussi connue que Zaz ?..


        • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 13:37

          C’est une bonne question, elles ont chacunes leurs qualités, et pour les avoir vues en scène assez récemment, ce sont de vraies filles de scène, et Agnès Bihl a fait une très belle et riche tournée avec Rêve Générale ... Bien aussi importante que celle de Zaz, il faut dire aussi que les textes d’Agnès ne sont pas des bluettes anodines pour ménagère de moins de 50 neurones, si j’ose dire, le genre qui fait peur aux gens de télé, même à minuit... je ne veux pas dire que Zaz chante des bluettes, mais c’est plus facile surtout avec des chansons un peu swing dont on écoute plus la musique que les paroles. On peut souligner que les deux ont des partenaires de scène de haut niveau, Dorothée Daniel pour Agnès, et un excellent guitariste Guillaume Juhel pour Zaz..


        • Abou Antoun Abou Antoun 24 août 2013 15:10

           je ne veux pas dire que Zaz chante des bluettes
          Et bien alors moi je le dirai. Et encore si c’était des bluettes passe encore, il en faut. Elle ne chante rien du tout, ni paroles ni vraie musique, trois mots et trois notes.


        • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 15:26

          Dans Ma Rue y’a des gens qui s’ promènent
          J’les entends chuchoter et dans la nuit
          Quand j m’endors bercée par une rengaine
          J’suis soudain réveillée par des cris
          Des coups d’sifflets, des pas qui traînent, qui vont qui viennent
          Puis ce silence qui me fait froid dans tout le cœur

          Dans Ma Rue y a des ombres qui s’ promènent
          Et je tremble et j’ai froid et j’ai peur.

          Edith Piaf a chanté cette chanson, peu connue, mais très bien écrite, et bien interpretée... par Zaz..


        • zozoter 25 août 2013 05:55

          c’est qui zaz, une marque de bagnole russe ?



        • appoline appoline 24 août 2013 13:10

          Comme dans bien des mairies de France, il ne suffit pas de mettre à telle ou telle place, le copain de la copine à Jules, faut il encore qu’il ou elle soit compétent et nous voyons bien dans la plupart des mairies, que ce n’est pas le cas. C’est CA notre problème en France


          • Fergus Fergus 24 août 2013 16:36

            Bonjour, Appoline.

            Ce problème existe également chez certains de nos voisins. Mais cela ne justifie pas les abus que l’on peut effectivement constater dans de nombreuses collectivités locales. Des abus qui contribuent, eu égard au flou (voire à l’inutilité) de certaines fonctions, à augmenter sensiblement les coûts de fonctionnement de ces collectivités au détriment, cela va de soi, des contribuables. A noter que ce type de pratique touche toutes les composantes politiques de notre pays.


          • appoline appoline 24 août 2013 19:36

            Fergus,


            Mais on s’en fout des voisins. Je vois à Auch, commune chère à Martin et Bono, la gabegie, l’incompétence et la tricherie. Entre les rugbymen et leur famille, il ne reste pas beaucoup de place pour les autres ; vu leur QI de bulot, vous comprenez les dégâts 

          • Le421 Le421 25 août 2013 17:10

            Tout à fait ça Appoline !! Un ramassis d’incapables qui estiment tout savoir et avoir tout compris organisent la société moderne...


          • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 15:33

            Alexis HK vient de donner son point de vue sur la soirée, le voici :

            Alexis HK
            Narbonne, le grand malentendu.

            Chers amis, je reviens vers vous d’abord en espérant que votre fin de vacances se passe dans la douceur et la volupté d’une nuit d’amour sensuelle et agitée.

            Ensuite, je souhaite apporter ma version des faits après la soirée carte blanche à Charles Aznavour à Narbonne, qui a fait les choux gras de la presse.
            Le principe de la soirée était simple. Des artistes viennent se produire sous le parrainage de monsieur Aznavour en rendant ça et la hommage à Charles Trenet.
            Simplement, la soirée n’a pas été annoncée de cette façon, et la public pensait assister à un récital du grand Charles.
            J’eus la chance de faire mon set en ouverture de soirée comme une première partie, de trente minutes, qui se déroula de bonne manière.
            C’est quand Yves Jamait à pris le relais que les choses se sont compliquées. Au milieu d’un set énergique et généreux, une partie du public à commencé à huer, impatiente de voir arriver M Aznavour.
            Outre le fait qu’il soit inadmissible de conspuer un artiste en plein exercice de ses talents, nous pouvons résumer cette soirée à un grand malentendu, mais dont les intentions étaient fort louables.
            Rendre hommage à Charles Trenet dans sa propre ville, pour ses cent ans.
            Faire découvrir des artistes au public, sous le parrainage de Charles Aznavour.
            Monsieur Aznavour, quant à lui, est venu gratuitement (il est le seul a n’avoir pas été payé) afin de partager quelques belles chansons, en sortant de l’avion, après un voyage au Québec éreintant.
            Accompagné par le Giovanni Mirabassi trio, autant dire la crème de la crème, il a interprété quatre titres de Trenet mis en place spécialement pour l’occasion, pour saluer son ami.
            Si la communication avait été bonne, il y a fort à parier que la soirée aurait été magique, rassemblant des artistes (Yves Jamait, Agnes Bihl, Giovanni Mirabassi et votre serviteur), qui chantent ensemble quelques chefs-d’œuvre de Trenet, et font découvrir leurs propres chansons, pour montrer que la tradition des maîtres ne s’est pas perdue.
            Merci a tous les artistes d’avoir joué le jeu, et a monsieur Aznavour de nous avoir invités.
            Je vous embrasse et vous dis à très vite.
            Alexis.

            • Fergus Fergus 24 août 2013 16:45

              @ Norbert.

              Cela confirme que la Mairie est bien responsable à 100 % de ce fiasco. Dès lors, on peut se poser une double question en forme d’alternative :

              - L’adjointe en charge de l’organisation de cet évènement - ô combien sympathique sur le papier - a-t-elle fait preuve d’un incompétence rare ?

              - A contrario, n’a-t-elle pas sciemment fait preuve de malhonnêteté en escomptant jouer sur l’ambiguïté de la communication pour faire le plein de recette ?

              Dans les deux cas, et plus encore dans le deuxième, c’est affligeant !


            • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 18:06

              J’ai cité Le Quesnoy,, petite ville du Nord (5000 hab) qui va fêter le 20 ème anniversaire de son festival, que j’ai suivi en partie cette année, programmation pointue, un accueil du public et des artistes exemplaire, avec une très forte implication de bénévoles très assidus, comme Narbonne, c’est une mairie PS, ce qui montre que le meilleur et le pire peuvent se produire dans des communes de même sensibilité politique. Du côté oppose, le Festival Muzik’Elles de Meaux, est aussi un modèle du genre, que je suis presque chaque année.Bien entendu ces 3 exemples ne sont que des exemples particuliers, je ne sais pas si l’orientation politique des mairies implique une approche plus ou moins attentive de la culture, mais si des lecteurs ont des exmples à proposer, ça m’intéresse. 


            • Taverne Taverne 24 août 2013 18:07

              Il faut croire que l’adjointe en question ne se fait Jamait de Bihl... smiley

              Des pistonnés incompétents, il y en a partout dans les collectivités locales...Vraiment dommage pour Trénet, pour Aznavour et pour les artistes de talent invités.


            • Taverne Taverne 24 août 2013 18:08

              Norbert, vous faisiez partie du spectacle ?


            • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 18:20

              Non, hélas ... Dès le premier soir, nous avons eu (le site Nos Enchanteurs) le témoignage de deux spectateurs - tres avertis- sur le déroulement de la soirée. Une de nos chroniqueuses qui habite la région avait eu des échos, et fait la liaison.
              Le surlendemain ce même témoignage a été repris tel quel par Rue89. Ensuite, le redac chef a contacté Yves Jamait qu’il a eu aussitôt pour son explication sur la façon dont ils onr été « accueillis »... Et aujourd’hui c’est Alexis HK qui s’est manifesté. On aura peut-être « la p’tite Bihl » qui était aussi dans la galère.( Mais pas par hasard, Aznavour l’avait prise en première partie.)


            • bnosec bnosec 26 août 2013 08:04

              Alexis HK a écrit : "Outre le fait qu’il soit inadmissible de conspuer un artiste en plein exercice de ses talents"

              Ils me font marrer ces artistes : sous des airs de fausse modestie, ils nous claironnent qu’ils ne sont que de simples artsans saltimbanques, mais souhaitent être traités comme les rois du pétrole.
              L’artiste a droit au respect. Le public aussi.
              Le public s’est senti trompé, comment voulez vous qu’il le fasse savoir ? En montant sur scène pour s’exprimer ?


            • Danièle63 24 août 2013 16:53

              Et merci pour les deux vidéos qui prouvent à ceux qui ne les connaissaient pas encore que les trois invités que Charles Aznavour avait invités pour cette soirée ont du talent . Et j’aime bien Zaz aussi . 


              • chmoll chmoll 24 août 2013 17:26

                p’tètre que charles a la grosse et se croit tout permis
                vas savoir


                • Danièle63 24 août 2013 17:31

                  chmoll , si vous aviez bien lu, vous sauriez que Charles Aznavour n’est pour rien dans cette affaire . Il est venu bénévolement et a assuré ce qu’il était prévu qu’il assure . 


                • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 17:37

                  Bin non, si vous avez lu les comptes rendus des différents témoins présents et très impliqués, il n’y a pas d’équivoque possible, Aznavour n’y est pour rien, d’ailleurs il a participé sans cachet pour lui.
                  Et le fait que la mairie ait accepté de rembourser immédiatement montre bien qu’ils étaient très mal à l’aise, à la limite, les spectateurs pouvaient faire un procès pour tromperie manifeste. D’ailleurs l’opposition ne va pas se priver de monter en épingle cette opération couteuse, mais surtout très dommageable pour l’image de la ville.


                • chmoll chmoll 25 août 2013 09:18

                  ça m’apprendras a lire des medias de bazard


                • Mary Blues Mary Blues 24 août 2013 17:51

                  Bonjour Norbert Gabriel,

                   dommage que la communication est été mal faite, une belle affiche en tout cas , je connais et apprécie ces interprètes vus en spectacles avec Courant -Scène l’association gardoise , 
                  ceci dit le prix des places aurait pu être un indice aussi, 
                   les habitués des concerts savent que les récitals de Charles Aznavour tournent aux alentours de 100 euros .

                  • norbert gabriel norbert gabriel 24 août 2013 18:12

                    Salut Mary Blues,
                    en effet, ils auraient pu se poser la question, mais parfois les festivals proposent des concerts à des prix très démocratiques, pour attirer un large public, ç’aurait pu être le cas pour ce centenaire Trenet.
                    Mais sur cette soirée, la com’ est une vraie catastrophe, et l’organisation aussi, si vous avez lu le témoignage de Jamait, c’est consternant.


                  • Mary Blues Mary Blues 24 août 2013 18:33

                     ça aurait pu en effet ! 

                    Lamentable , je reprend le qualificatif déjà utilisé par Fergus , 
                    et je me l’attribue aussi smiley
                    « a été mal faite » tssssssss ! 

                  • escartefigue 25 août 2013 06:42

                    Je t’ attendrai à la porte du garage .... smiley


                    • norbert gabriel norbert gabriel 25 août 2013 10:07

                      Au sujet des medias, et du sérieux des infos, j’ai découvert hier un truc du net Next-Libé qui semble une émanation de Libération, un court article non signé qui accuse Aznavour de tous manquements sur cette affaire, alors que ça fait bien 2 jours que les faits sont établis.
                      Est-ce que ce monde est sérieux ?


                      • Le421 Le421 25 août 2013 17:17

                        Quand je vois le cirque que les pratiques sexuelles de DSK suscitent, je me demande si les amateurs connaissent bien le passé de Trenet dans ce domaine pour lui rendre hommage... Les mêmes doivent adorer l’un en vouant l’autre aux gémonies... Ceci dit, la presse (encore) en fait tellement.


                        • norbert gabriel norbert gabriel 26 août 2013 08:24

                          Oui, il me semble que les faits ont été établis avec précision depuis des années, Trenet a été victime d’une affaire de chantage de la part d’un jeune homme homosexuel, mais qui avait 19/20 ans c’est-à-dire mineur selon la législation de l’époque, d’ou sa condamnation qu’on transforme un peu vite en pédophilie.. C’est la seule affaire en ce qui le concerne.


                        • dom y loulou dom y loulou 26 août 2013 02:01

                          en bref


                          les colons s’amusent à nos frais


                          l’opinion est à la pensée ce qu’est le fluoride à la pâtisserie 
                          (dicton du XXIe versus codex alimentarius)

                          • norbert gabriel norbert gabriel 26 août 2013 08:26

                            en bref, vous pouvez développer un peu ?


                          • alinea Alinea 26 août 2013 10:02

                            Organiser des spectacles est un métier ! Ce n’est pas pour rien ; ou alors la Mairie a voulu une arnaque délibérée, histoire de renflouer ses caisses ? Tout le monde ne manipule pas bien la pub non plus, car, aussi pervers soit-il, c’est aussi un métier ! Il n’y a donc personne dans cette ville qui le fasse ? Pourtant, le spectacle, c’est un business très en vogue en Languedoc !!


                            • norbert gabriel norbert gabriel 26 août 2013 10:15

                              Arnaque délibérée, je ne crois pas, l’enjeu, 900 places à 45 €, ça vaut pas le coup, mais incompétence et négligence de la part des « organisateurs » ça oui. Et de sérieux problèmes de communication dans l’équipe, le contrat signé prévoit 3 artistes pour le spectacle, et quand ils arrivent, personne n’est au courant (ou presque) de leur présence. Voir le témoignage d’Yves Jamait sur ce point.
                              D’ailleurs la bourde était tellement grosse que la mairie a vite réagi pour proposer le remboursement. Et peut-être éviter des procès pour publicité mensongère ou tromperie ..


                            • 6ber 6ber 26 août 2013 10:33

                              En effet c’est un métier, aussi sale soit-il.
                              Lorsque je faisais les concentrations Harley de Cunlhat dans le Puy-de- dôme, une rumeur circulait chaque année dans les clubs Harley selon laquelle Johnny passerait chanter quelques chansons. Il n’est jamais venu, bien entendu, mais cette rumeur, savamment entretenue ramenait du monde.
                              Aznavour a servi de produit d’appel comme on peut en voir dans toutes les grande surfaces.
                              La manipulation des masses n’a pas de limite, jusqu’à mettre en porte-à-faux un aussi brillant artiste que Charles Aznavour.
                              C’est regrettable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès