• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Perles de lecture...

Perles de lecture...

Quelques romans dévorés cet été dans l’oeil du cyclone de la rentrée littéraire. Certains ne sont pas encore édités en France, mais ça ne saurait tarder. D’autres sont sortis depuis belle lurette, mais c’est seulement maintenant que j’ai pu m’y atteler !

 

Auster
La Nuit de L’oracle/Paul Auster/Actes Sud, 20 euros

Comme souvent avec Auster, ça démarre sur les chapeaux de roues. Son héros, Sidney Orr, est un romancier en panne d’inspiration, affaibli par une maladie récente. Un jour il remarque une petite papeterie près de chez lui, tenue par un étrange Mister Chang, et y achète un cahier bleu. Et pour une raison mystérieuse, indéterminée, sa muse est au enfin rendez-vous. Orr se met à prendre des notes frénétiquement dans le cahier et se grise au jeu de l’écriture avec un plaisir retrouvé. Deux histoires se télescopent alors : celle de Orr, sa femme, leurs amis, leur univers et celle de Nick Bowen, son héros aspiré dans une aventure hallucinante. Paul Auster joue habilement avec les nerfs du lecteur en tissant un parallèle audacieux entre fiction et réalité. Un roman étonnant, percutant, qu’on lit d’un trait en poussant des « Oh » de stupéfaction !

Nuala
Chimères/Nuala O’Faolin/Sabine Wespieser Ed./29 euros

Une jeune amie opiniâtre que je salue au passage :) ( http://meslectures.over-blog.com/article-214606.htm ) m’avait un jour parlé de ce livre, semblait en transes et insistait pour que je le lise. Je l’avais donc acheté et mis de coté pour une lecture future. J’ai trouvé le début laborieux, touffu, j’ai failli abandonner, puis tout à coup, ce fut comme une révélation, je suis tombée sous le charme de Kathleen de Burca, héroïne pas comme les autres. Comme son nom l’indique, elle est Irlandaise, mais semble fâchée avec son pays. 50 ans, un job de journaliste qui a perdu de sa saveur, une vie sentimentale peuplée d’aventures sans lendemain, Kathleen est en crise. C’est en effectuant des recherches sur une sombre histoire d’amour qui s’est déroulée en Irlande pendant la grande famine de 1850, que sa vie va basculer. Quête initiatique, retour sur la terre natale, connaissance de soi, surprises et déceptions amoureuses et amicales, secrets de famille : cet épais roman est bourré de pépites de bonheur et de tristesse qui font qu’on a l’impression de connaître intimement cette Kathleen et de vibrer avec elle. On imagine très bien le film avec Sigourney Weaver dans le rôle principal.

Petit aparté rigolo : lors d’un echange de mail avec l’editeur français de Nuala O, Sabine Wespieser, je lui avais demandé pourquoi avoir appelé le livre Chimères, alors qu’en anglais le titre est "My Dream of You" ... Elle m’a répondu : ’Ravie que vous aimiez My dream of you : on a longtemps cogité pour le titre, je trouvais qu’en français la connotation "roman sentimental" de "Mon rêve de vous", ou "J’ai rêvé de vous", ne rendait pas justice au livre, et j’ai proposé "Chimères"... Autre scoop juteux, Sabine publiera en France le prochain Nuala O : ’L’année prochaine, je sors son prochain roman, L’Histoire de Chicago May, qui est une merveille aussi ! Chicago May, c’est une hors-la-loi irlandaise du 19ème qui tombe amoureuse d’un brigand américain : Nuala s’est emparée de son destin et c’est formidablement personnel et universal à la fois, comme toujours chez elle. Merci Sabine W ! :)’ Couverture du livre en anglais qui sort en septembre 2005 aux USA et en Angleterre
Nuala2

 

 

Chevallier

La Dame à La Licorne/Tracy Chevalier/Folio/6,20 euros

J’avais tellement aimé La Jeune Fille à la Perle, que je me disais que Tracy Chevalier ne parviendrait jamais à égaler la splendeur austère de ce roman là. Mais si, elle l’a fait. Elle nous raconte cette fois sa version des fameuses tapisseries qui ornent les murs du Musée de Cluny, à Paris, succession de belles dames et d’une licorne très expressive. De sa plume fluide, simple, Tracy Chevalier réussit à créer une atmosphère captivante autour de ces tapisseries géantes, et nous entraîne dans les arcanes de leur fabrication. Ses personnages sont justes, émouvants, humains. Que de rivalités, secrets, désirs, dans leur conception ! Des scènes d’amour assez torrides aussi, surprenantes après la chasteté de Griet et du maître Vermeer dans la Jeune Fille à la Perle. Tracy Chevalier travaille à présent sur un roman qui retrace la vie du grand poète romantique anglais, William Blake.

Site web de l’auteur : http://www.tchevalier.com/index.html

 

Pas encore sortis en France, mais vu leur succès outre Manche et outre Atlantique, cela ne saurait tarder ! Notez bien les noms des auteurs !

Janeausten
The Jane Austen Book Club / Karen Joy Fowler

Je vois déjà votre tête : ne faut-il pas avoir lu Jane Austen pour comprendre quelque chose à ce livre ? Eh bien non. D’abord parce qu’un lexique se trouve à la fin du roman pour ceux qui ne connaissent pas ou ont peu lu la grande dame anglaise. Et ensuite parce que ce roman délicieux parle surtout de l’amour de la lecture, et comment celui-ci finit par réunir les gens ? En Californie, à Sacramento, six personnes qui n’ont absolument rien en commun se retrouvent chaque mois autour d’un thé et de petits gateaux pour parler des romans de Jane Austen. La plus âgée a 67 ans, la plus jeune, 28. Il y a un seul homme. De page en page, on apprend à connaître chaque personnage, son passé, ses déboires, ses secrets, ses espoirs. Il y a des passages très drôles, et d’autres qui sont épouvantablement poignants. La fin est formidable ! Alice Sebold, l’auteur de "La Nostalgie de l’Ange" a dit de ce livre : «  Si je pouvais manger ce roman, je le ferais ! » Rien que ça !

Louise_dean
Becoming Strangers/Louise Dean

Ce roman a remporté le très convoité Betty Trask Award 2004, un prix littéraire britannique qui récompense le premier roman d’ un auteur anglais de moins de 35 ans. « Devenir des étrangers » (ma traduction du titre :) ) raconte l’histoire âpre et singulière de Jan et Annemieke, un couple de quadragénaires hollandais qui partent pour leurs dernières vacances dans les Caraïbes. Jan est atteint d’un cancer, ce sera son ultime voyage avant sa mort probable. Sur place, ils feront la connaissance d’un autre couple, Dorothy et George, qui ont le double de leur âge, et qui profitent de leurs premier voyage, payé par leurs enfants. Louise Dean étudie avec finesse et une ironie presque mordante les rapports laborieux entre Jan et sa femme qui refuse de voir la mort en face et qui s’abîme dans une série d’aventures sexuelles. Elle sait aussi remarquablement décrire la maladie, la vieillesse qui ronge, les souvenirs qui s’en vont, l’intimé qui s’effrite. Un premier roman lucide et audacieux qui marque au fer rouge.

Gemmel
The bride stripped bare/ Nikki Gemmel

L’histoire qui entoure ce roman est insolite. Nikki Gemmel est une romancière australienne qui a déjà publié plusieurs best-sellers tels que Traversée et Les Noces Sauvages. Mais en 2003, un roman anonyme « La fiancée dénudée » (ma traduction du titre :)) secoue l’Angleterre, l’Amérique et l’Australie. Dédié « à tous les maris », une jeune femme, épouse, bientôt mère, y raconte de façon très explicite sa propre version de la sexualité. Ce qu’elle aime, ce qu’elle n’aime pas, et ce qu’elle est capable de faire une fois la source du plaisir débusquée. Le livre fait scandale, les journalistes mènent l’enquête, et on découvre avec stupéfaction que l’auteur n’est autre que la sage Nikki Gemmel, maman et mère de famille. Elle ne le nie pas, accepte les interviews avec franchise. Certaines femmes crient au scandale, trouvant le livre bourré de clichés, n’hésitant pas à affirmer que personne n’a pu faire mieux que Erica Jong en matière de sexualité féminine depuis Fear Of Flying (Le Complexe d’Icare). D’autres n’hésitent pas à le proclamer comme LE livre d’une nouvelle génération. Je ne sais pas encore qui le publiera en France, mais dès que je l’apprends, je vous le dis, promis !

Site web de l’auteur : http://www.nikkigemmell.com/main.php


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Tatiana (---.---.138.85) 5 octobre 2005 10:42

    « Le Jane Austen Book Club » sort le 27 octobre au Quai Voltaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès


Derniers commentaires