• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Poésies et Contes pour les enfants

Poésies et Contes pour les enfants

Les albums pour enfants sont magnifiques.... On y trouve des histoires humaines attachantes, des contes et surtout des dessins superbes....

Parfois on tombe sur des combinaisons : histoires et poésie....

JPEG

« Les Contes de Yolie »

livre de Pascale Pons

illustration de Jeanne Bazin

et pour ceux qui veulent aller plus loin :

textes mis en musique par André Pons

Éditions Amalthée

à compte participatif

158 pages

12,90 €

 

 Au pays des rêves et des vers

 

Je suis tombé sur une auteure en séance de dédicaces dans un grand magasin de livres, ce n'est pas tout à fait une librairie....

L'originalité de l’œuvre m'a attiré : c'est un Conte en vers, illustré avec un talent reconnu par Jeanne Hives, appelée aussi Jeanne Bazin, oui c'est bien elle, celle qui a accompagné par ses dessins Oui-Oui, Jojo Lapin, Fantômette, le Club des Cinq.....

L'avez vous reconnue ? Elle a illustré durant 55 ans des livres de la Bibliothèque Rose.

Les dessins sont d'une grande fraîcheur, quant à l'histoire de Yolie , la petite fille héroïne, elle est ponctuée de contes souvent rêvés.

Le lecteur est entraîné dans les airs avec Yolie qui vole accrochée à un parapluie et dans la mer en suivant un dauphin....

L'imagination des enfants est sans borne, ils écoutent, ils sont bercés par les histoires, celles qu'on leur raconte et celles qu'ils inventent :

« Yolie, pendant ce temps, admirait sa poupée,

Et, tout en la berçant, se mit à lui conter

L'histoire de Fanfan, son ami de toujours,

Qui redevint enfant grâce à beaucoup d'amour. »

Le vieux paysan, centenaire a un regard doux qui exprime la sagesse ...C'est un compagnon agréable, indispensable qui permet à Yolie de grandir et de comprendre ….Pour connaître tout ce qu'il transmet, il lui a fallu du temps et de la réflexion :

« J'ai aimé la nature et ses enseignements,

Et la respecterai tant que serai vivant. »

Il n'y a rien à laisser....Les contes sont soignés et débordent de tendresse, les dizaines et dizaines de dessins réalisés avec les crayons de couleurs et surtout le savoir faire de l'illustratrice sont délicieux.

Le livre se termine par des jeux de mots et d'expressions...

Que pour le plaisir !

C'est un livre à mettre dans les mains des enfants dès 6-7 ans...Pour les plus jeunes, ils écouteront les contes de Jolie que leurs parents ou que leurs grand parents leur liront...

Ah j'oubliais....Yolie est une petite fille et il paraît que c'est un livre pour les filles...à voir...Peut être qu'en laissant traîner le livre, on peut donner envie au garçon de la famille de partir lui aussi au pays des rêves colorés.

Jean-François Chalot

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 mai 2013 13:04

    Curieux comme ce sont chaque jour les mêmes dont les articles paraissent . 


    Quelle est votre position Chalot vous qui êtes un grand démocrate concernant 
    cette inégalité ?

    • CHALOT CHALOT 31 mai 2013 13:12

      Lg ce n’est pas de la pub mais une chronique, une recension

      quant à rocla : je suis désolé mais j’ai eu aussi quelques dizaines d’articles qui n’ont pas été acceptés et celui ci vient juste d’être validé au bout de 3 jours.
      Je suis pour que vos articles paraissent et je suis prêt à vous soutenir


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 31 mai 2013 17:58

        Vous ne trouvez pas que cela fait du bien, un peu de fraîcheur ? Bien sûr, il ne faut pas que cela dissimule tous les articles graves qui éveillent nos conscience, mais je n’ai pas l’impression que ce soit le cas sur AgoraVox.

        J’ai un jour assisté à une conférence sur la géopolitique. L’écran nous montrait divers noms de pays avec, en face, leur PIB passé, puis actuel, enfin à prévoir dans 10 ou 20 ans. Puis, chaque fois, suivait un classement. Quand le public a pu s’exprimer, j’ai demandé pourquoi un pays était qualifié et classé selon son PIB. Ce n’était quand même pas seulement cela ! Pourquoi ne pas tenir compte de son climat, de ses services publics surtout s’ils sont gratuits, de la solidarité de ses habitants entre eux et avec les autres, de sa musique et de ses chansons, de la qualité de ses romans et poèmes, de la richesse de son histoire, de sa peinture, du plaisir qu’on trouve à y vivre, de ses chances d’y rencontrer le bonheur, enfin de l’amour. Le jour où on classera les pays selon ces critères, quel soulagement ! Mais je crois bien alors que les poules auront des dents.

        Excentrique, dites-vous ? Non, excentrée et c’est normal puisqu’excentriste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès