• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Polémique et playliste de chansons allemandes

Polémique et playliste de chansons allemandes

A l’heure où sévit une polémique autour du rappeur Orelsan et à propos d’une oeuvre mineure, il n’est pas inutile de rappeler que ce genre de débat houleux surgit aussi à l’étranger. En Allemagne, le groupe de Metal Rammstein a fait l’objet de plusieurs polémiques très vives à cause de la violence de ses paroles mais aussi de certaines images de disques.

 
 
Si Rammstein est aujourd’hui le groupe allemand qui a vendu dans le monde le plus de disques en langue allemande, c’est aussi un groupe sulfureux. On a reproché notamment à Rammstein ses poses où certains ont dit voir une imitation des hauts dignitaires nazis, son illustration de sa pochette du disque "Mutter" montrant un enfant mort-né. En 1999, plusieurs groupes de rock, dont Rammstein, se voient accusés d’avoir incité Eric Harris et Dylan Klebold, les deux adolescents ayant perpétré le massacre de Columbine, à la violence. On le voit les griefs ne sont pas minces.

J’ai voulu profiter de cette actualité pour évoquer les succès de la chanson allemande (liste non exhaustive).
 
Le 14 juillet, la chaîne ARTE diffusait, après le film de la soirée (l’excellent "Un monde sans pitié"’ d’Eric Rochant"), un clip de la chanteuse Nina (sans Hagen !) qui fit un tube en 1983 avec Luftballons. A cette Occasion, la chanteuse a interprété quelques pasages en français (voir le clip d’ARTE) mais rien ne vaut la version tout en allemand ("neinundneunzig luftballon"). Luftballons (Littéralement « 99 ballons de baudruche ») est une chanson très connue mais aussi engagée qui évoque la guerre froide.
 
Mais puisque nous évoquions l’autre Nina, Nina Hagen, comment ne pas citer African Reggae chanté en partie en allemand et en partie en anglais. Car c’est souvent le cas, les chanteurs allemands se mettent à chanter anglais pour assurer leur succès international. Ainsi la chanteuse Lale Andersen qui se fit connaître avec Lili Marleen (les paroles sont inspirées du poème de Hans Leip, alors mobilisé). Bien plus tard, en 1995, le groupe allemand Fool’s Garden interprète en anglais son succès "Lemon Tree" (citronnier).
 
Ce titre est évidemment très célèbre. Il aurait sans doute eu un moindre succès en allemand. Pourtant, un slow célèbre en langue germanique a marqué des générations : "Sag warum" de Camillo Felgen.
 
Des artistes allemands chantent prioritairement en allemand et ont parfois fait des tubes internationaux, comme :
 
Falco : Der Kommissar est une chanson de Falco sortie en 1982 sur l’album Einzelhaft. Reprise en français par Matthew Gonder.
 
Tokio hotel que l’on ne présente pas : exemple "An deiner Seite" (ich bin da)

Xavier Naidoo, qui est aussi membre du groupe Söhne Mannheims, a produit d’excellents titres comme par exemple "Nicht-Von-Dieser Welt". Mais il est vrai qu’il a fêté son plus grand succès grâce au single "Ich kenne nichts" en duo avec le leader du Wu-Tang Clan : RZA. En anglais hélas !

LaFee est une rockeuse de seulement 19 ans et qui connaît un grand succès : "Heul doch",
 
Silbermond est un groupe de pop / rock allemand. Son nom signifie "lune d’argent" : un titre en exemple : "Die Gier".
 
Die Prinzen (en français, "Les princes") est un groupe de musique pop chante a cappella. Ecoutez par exemple "Millionär".
 
Wir sind Helden (traduction : "Nous Sommes des Héros") est un groupe de pop rock allemand qui fait partie de la nouvelle scène rock allemande : "Von hier an Blind".
 
JPEG - 172.8 ko
Le groupe allemand Wirsindhelden
 
Killerpilze est un groupe punk dont le nom veut dire "Champignons tueurs". Samy Deluxe donne dans le style hip hop.

Concluons avec Kraftwerk qui chantait peu et aussi en français ou en anglais. Quel titre ? Allez : Autobahn  !

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 15 juillet 2009 10:07

    bonjour,

    putain, un oublié de marque, Lou Bega !

    Le king après MJ


    • Paul Cosquer 15 juillet 2009 10:45

      Nein nicht vergessen. Pas oublié. Ce chanteur allemand mais d’origine italo ougandaise, qui ne chante qu’en espagnol ou en anglais, ne m’a pas paru représentatif de la scène allemande qui n’a pas inventé le mambo, muchacho ! Un « sous-King » comme Johnny.



    • Paul Cosquer 15 juillet 2009 18:06

      On trouve aussi l’excellente version moderne que vous citez de « Der Erlkönig », de Schubert, sur Deezer. Merci, c’est vraiment un bon morceau.


    • Paul Cosquer 15 juillet 2009 18:10

      La vidéo sur You Tube mentionne Schubert mais n’est-ce pas plutôt Goethe ?
      Eurêka ! C’est les deux mon général ! Le Roi des aulnes (Der Erlkönig), op. 1 (D. 328), est un lied du compositeur Franz Schubert, adaptation musicale du poème Der Erlkönig de Johann Wolfgang von Goethe." (Wikipedia)


    • Paul Cosquer 15 juillet 2009 18:22

      Et l’on retrouve l’interprète Achim Reichel ici. Les deux premiers titres sont des succès.


    • brieli67 15 juillet 2009 23:00

      „Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? Es ist der Vater mit seinem Kind ; Er hat den Knaben wohl in dem Arm, Er faßt ihn sicher, er hält ihn warm. “

      – Goethes „Erlkönig“

      „Ein Flugzeug liegt im Abendwind – An Bord ist auch ein Mann mit Kind – Sie sitzen sicher[,] sitzen warm – Und gehen so dem Schlaf ins Garn. “

      – Rammsteins „Dalai Lama“

      http://www.youtube.com/watch?v=mt-5cPTBD-k

      live : http://www.youtube.com/watch?v=Q0jt6TSp3qc

      Dans les morceaux « Tanzmetal » Rammstein s’appuie sur des « ballades » connues de tous.

      Les fans comprennent ainsi http://www.youtube.com/watch?v=iqKCLc87jzU

      Rammstein a été condamné pour son côté « fachoide » ; iL se disent de gauche... et ont reconnu d’avoir dépassé les limites avant l’album « Rosenrot » Certains clips ne passent pas sur les chaînes télé avant 22 h.

      Les paroles sont très floues et chacun peut y voir midi à sa porte. Des bouts-rimés sonnent comme des mots d’ordre de manif de skinheads d’extrême droite. Leurs nombreux concerts ont le faste des JO de 1936.

      D’aucuns n’y voient que provocation, humour au deuxième/troisième degré. Moins pervers, plus commercial. Le prochain album se laisse désirer...

      @ Olga le titre Rosenrot aussi une ballade/poême de Goethe comme canevas « subliminal »



    • Lucrezia 15 juillet 2009 10:14

      Vive la Censure « Post-Stalinienne » du Parti Socialiste Français, incarnée et auto-représentée par Ségolène Royal ...

      Je propose à Ségolène, qu’elle intègre à 100% de son temps la SACEM pour accèder à l’ensemble des paroles des chansons publiées et chantées et exercer son « Art » de la censure selon la « doctrine » Socialiste !


      • trois14 15 juillet 2009 10:19

        A ceux qui chercheront 99Luftballons dans les bacs, il faut chercher à Nena, et non nina.
        J’ajouterais « Es Ist Juli », avec des titres comme « geile Zeit » et « Perfekte Welle ».


        • Paul Cosquer 15 juillet 2009 10:35

          Ach ! Gröse Gatastrofe ! Ché suis rouche de honte. C’est Nena évidemment. Enchuldigung. Bardon, mon aléman est abbroximatif. Ma connaissance des groupes allemands aussi mais ce quiest bien sur Agoravox c’est que les lecteurs rectifient et complètent.

          Danke schön.


        • Olga Olga 15 juillet 2009 11:42

          C’est certain que Rammstein ne joue pas sur le même registre que Tokio hotel ou Fool’s Garden... : -) 
          En concert ces messieurs ne font pas dans la dentelle : 
          Reise Reise (dans les arènes de Nîmes, avec un petit air d’accordéon à la fin...) 
          Rein Raus (à Londres) 

          Et des clips... surprenants : 
          Rosenrot  ( pour celle-là je serais curieuse de connaître la signification des paroles...)

          Je ne me prononce pas sur les paroles : mes 3 années d’allemand ne m’ont laissé aucun souvenir, à part cette misérable phrase « Ich gehe ins kino ». : -) 


          • italiasempre 15 juillet 2009 12:04

            Sans oublier la surprenante Ohne Dich , une des plus belles mélodies de Rammstein, même si les oiseaux ne chantent plus...


          • Paul Cosquer 15 juillet 2009 12:26

            Si le clip « Ohne dich » est beau, on voit dans celui de « Reise Reise » percer la force obscure et un geste de ralliement unanime du public qui n’est pas sans rappeler le fascisme.

            « Amerika ist wonderbar ». J’aime bien.


          • non666 non666 15 juillet 2009 14:16

            Bon les gestes « de ralliement unanime du public qui n’est pas sans rappeler le fascisme » , faudrait pas exagerer non plus.

            Ou alors vous n’avez jamais été à un autre concert de Rock ou meme de mylene farmer....

            En Allemagne vous ne pouvez pas lever la main (because le 3 reich) , pas lever le poing, (because le communisme). Ca laisse peut de possibilités pour la gestuelle des mains .

            La mode est donc aux « cornes de diable » quand on veut jouer au rebelz.....

            Et c’est tout.
            dans une des chansons il parle de son nombril et de sa mère, dans l’autre qui vous fait tant flipper (rein raus) je rappele a ceux qui essairaient de comprendre que les paroles etaient eminement sexuelle au depart....
            je suis le chevalier, tu es le chateau....
            Je suis la clef , tu es la serruere( du coffre...).

            Bon je resume , hein mais c’est parce que vous ne comprenez pas et que c’est guttrural qu’il faut chier dans son froc et crier au fachisme.


            • saint_sebastien saint_sebastien 15 juillet 2009 14:21

              et Einsturzende Neubauten ?


              • worf worf 15 juillet 2009 15:53

                On peut citer aussi Eisbrecher & Eisheilig un peu dans la lignée de Rammstein qui ont profité du succès de ce dernier.
                Mais le précurseur de ce genre doit être Oomph ! dont le 1° album sort en 1992.
                Quelques liens :
                http://www.dailymotion.com/video/x6gj6n_oomph-labyrinth_music
                http://www.dailymotion.com/relevance/search/eisbrecher/video/x6stqu_eisbrec hervergissmeinnichtmeraluna_music
                http://www.myspace.com/eisheiligband

                Nombreux de ces groupes sont rattachés au Métal Gothique, genre populaire en Allemagne et n’ayant pas peur de la provocation !


                • Paul Cosquer 15 juillet 2009 20:02

                  Il y a justement ce soir sur Arte un film excellent « La forteresse assiégée » qui conte la résistance des Français aux Prussiens. Lire la critique ici.


                • Reinette Reinette 15 juillet 2009 22:32

                  si vous gardez en vous une telle haine des allemands...


                  Georges, sérieux ! vous retardez de 2 générations là ! je ne sais où vous vivez mais si vous en rencontrer prenez les en photos, souvenir ; souvenir !


                • Reinette Reinette 18 juillet 2009 20:54

                  parano !!!


                • Canine Canine 15 juillet 2009 16:10

                  « On le voit les griefs ne sont pas minces. »

                  Les griefs, non, les rapports entre les faits et les griefs par contre........


                  • Fergus fergus 15 juillet 2009 16:43

                    Demat Aotrou Paul !

                    Panorama intéressant. Il y manque toutefois l’un des groupes préférés de ma jeunesse, les City Preachers de Hambourg dont le 33T de chansons contre la guerre Warum a fait un tabac en Allemagne dans les sixties. Et notamment 2 titres : « Die Felder von Verdun » et « Was hast du in der Schule gelernt » (Qu’as-tu appris à l’école ?), ce dernier ayant été repris un peu partout sur la planète. Ce disque comprend en outre une superbe berceuse (Wiegenlied 66) aux paroles particulièrement émouvantes, tout comme le sont celles de « Strasse des Verzweiflung » (les routes de l’exode).
                     
                    Je n’ai malheureusement pas de lien à proposer et je le regrette.
                    Bonne journée.


                    • Paul Cosquer 15 juillet 2009 17:49

                      Ne serait-ce pas ceci : « Wenn die Soldaten » ?
                      Vous avez bien fait d’ajouter ce groupe qui fait du folklore, un genre que j’ai négligé dans ma playliste (non exhaustive).


                    • Paul Cosquer 15 juillet 2009 17:55

                      J’aime bien le titre suivant mais avec la traduction ce serait encore mieux. On dirait du Dylan.
                      Et « Porqué Madalena ? »


                    • Fergus fergus 15 juillet 2009 18:02

                      En fait, il est impropre de parler de « folklore » en France à propos des City Preachers car ce mot n’a pas la même signification en Allemagne où il est employé dans le sens de « folk music ». 


                    • Yannick Harrel Yannick Harrel 15 juillet 2009 16:55

                      Bonjour,

                      Ah (Ach ?) ça fait plaisir de voir un peu de culture musicale teutonne s’afficher sur un site Français.

                      A propos du groupe Die Prinzen cité, je vous recommande particulièrement le tube parodique « Deutschland », ça dépote smiley

                      http://www.youtube.com/watch?v=uI7ncxV9Q9c

                      Cordialement


                      • Paul Cosquer 15 juillet 2009 17:40

                        Excellent ! Je découvre...Vu aussi « Alles nur Geklaut », un titre sympa et mélodieux.


                      • nephilim 15 juillet 2009 17:45


                        Bon pour sortir un peu de cette liste ultra commerciale !!
                        voici donc une petite liste qui merite beaucoup plus que du Nena lol

                        Love Like Blood, Garden of Delight, Project Pitchfork, The Eternal Afflict, Deine Lakaien, Das Ich, Goethes Erben, Endraum, Sopor Aeternus, The Merlons of Nehemiah, Kraftwerk, Einstürzende Neubauten, Oomph, die Toten Hosen et bien sûr scorpions.


                        • Paul Cosquer 15 juillet 2009 19:00

                          Beaucoup chantent en anglais. De Deine Lakaien, j’ai aimé « Slowly come my night » mais l’album April skies est bon dans l’ensemble dans le style new wave façon Roxy music en plus gothique.

                          De Project Pitchfork, j’ai retenu ces morceaux de l’album Demonion : « Your hear me... » et surtout « Fear ».

                          De Das Ich, « Macht » et « Fluch ». Mais j’aime moins.


                        • Paul Cosquer 15 juillet 2009 18:27

                          Je complète ma propre liste avec le trop fameux « Wilkommen ( »from cabaret") en trois langues.


                          • Reinette Reinette 15 juillet 2009 18:35

                            Bonjour Paul

                            bon article, je fais des découvertes

                            Z’avez pas vu Jhonny ?

                            http://www.youtube.com/watch?v=CSriPDRkRpo&feature=related


                            • Paul Cosquer 15 juillet 2009 19:10

                              Le meilleur de Nina Hagen.

                              Fais-nous mal Johnny, Johnny, Johnny
                              En filant avec notre argent en Helvétie.


                            • Paul Cosquer 15 juillet 2009 19:21

                              Pourquoi Johnny en Helvétie
                              intouchable comme le Messie.
                              Mais éclairez notre lanterne
                              Ou on l’pendra à la lanterne !

                              Ah ça ira ! ça ira  ! ça ira !


                            • Ricos77 Ricos77 15 juillet 2009 20:20

                              Tout cela n’a rien à voir avec orlesan. 

                              A part cela sur ton site, Paul, j’ai bien aimé la vidéo sur l’association paroles d’artistes. Ne me dit pas qu’il y en a un qui dit à son ex qu’elle sucera nettement moins bien avec la machoire défoncée, ce qu’il fera après lui avoir défonsé le rectum et l’avoir « MarieTrintignantisé » et juste avant de l’avorter à l’opinel (orlesan dans le texte). Parce que si tu me dis ça, je ne le croirais pas.


                              • Paul Cosquer 15 juillet 2009 20:32

                                Nous avons eu un rappeur une fois mais c’était d’un niveau plus relevé que celui d’Orelsan qui ne sera jamais invité. Son style n’est pas du tout dans l’esprit de Paroles d’Artistes.

                                A propos, je compte faire une autre vidéo, cette fois un zapping sur les moments forts des interviews.


                              • Epeire 15 juillet 2009 21:54

                                tiens donc, pour un peu j’aurais raté cet article :)

                                j’y apporte donc ma pierre avec ce groupe classé « medieval metal » qui reste à l’heure actuelle l’un de mes groupes préférés. Ils sont parfois comparés (à tord) à Rammstein, mais les thèmes abordés et les instruments ne sont pas du tout les mêmes... Démonstration :

                                les paroles correspondantes

                                ou celle-ci, Herr Manneling, issue d’une chanson traditionnelle scandinave (les parales ne sont pas en allemand mais en vieux suédois... Ils n’ont pas volé leur étiquette ceux-là)
                                ou celle-là en latin (le métal c’est comme le fromage de caractère, ça se marie bien avec la confiture, pardon les instruments classiques)

                                et je vais biensûr jetter un oeil aux suggestions lancées à droite et à gauche.


                                • Reinette Reinette 15 juillet 2009 22:22

                                  Epeire bonsoir

                                  j’écoute en ce moment « in extremo - Vollmond » la musique, j’aime bien mais pas trop le clip ;

                                  ah par contre j’enchaîne sur This Corrosion, le clip est original et marrant ;

                                  bon je continue à explorer


                                • Epeire 15 juillet 2009 22:28

                                  sinon Herr Manneling est vraiment ma préférée et en cherchant un peu il en ont fait une en vieux français, doit y avoir un ave maria chanté en latin qui traine aussi et je n’ai pas fait le tour de toutes les langues qu’ils ont empliyé je pense... autre jeu, sur le lien que je donne vers Herr Manneling, essayer de repérer les divers instruments présents. Je n’ai toujours pas retrouvé avec précision le nom de certains.

                                  En fait faudrait aussi faire un article sur AV à propos des courants de métal symphonique/médiéval/pagan/celtique (oui, il y a à peu près un nouveau nom de genre inventé par groupe, je suis au courant merci) mais je ne pense pas avoir toutes les compétences nécessaires pour traiter du sujet dans son ensemble...


                                • Reinette Reinette 15 juillet 2009 22:41

                                  celle-là en latin Omnia Sol Temperat live


                                  super !


                                • brieli67 15 juillet 2009 23:54

                                  La chanson allemande que je préfère pour donner vie aux liens
                                  rendez_vous chez Fergus
                                  http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/une-ode-a-la-liberte-57390


                                  DIE GEDANKEN SIND FREI

                                  http://www.youtube.com/watch?v=CN7N... Leonard Cohen
                                  http://www.youtube.com/watch?v=M53m... ; Pete Seeger

                                  http://www.youtube.com/watch?v=mUap...

                                  En forme plus classique
                                  http://www.youtube.com/watch?v=gmwT...
                                  http://www.youtube.com/watch?v=Ha95...

                                  ben oui
                                  http://www.youtube.com/watch?v=FCFA...

                                  En fait cet air vient de la nuit des temps
                                  c’est l’hymne qui a accompagné toutes les « révolutions » sur le sol allemand
                                  Bundschuh, période napoléonienne et surtout lors de la révolution de 1848

                                  COMME DIT LA VERSION SARKO_magyar
                                  Egyes vélekedések szerint már az 1525-ös parasztfelkelés (Bundschuh Rebellion) során is énekelték, de ez nem bizonyított.
                                  La page du wiki allemand a du être crée par un suisse !!
                                  On oublie que cette chanson « populaire » se trouve dans les carnets d’un étudiant de Strasbourg Goethe .

                                  Un chant « révolutionnaire » de la vallée du Rhin Supérieur

                                  Lisez la version anglaise de wiki....
                                  Bien sûr que die Gedanken sind frei était interdite en ces temps-là
                                  http://www.youtube.com/watch?v=6aFA...


                                  • Paul Cosquer 16 juillet 2009 00:23

                                    J’aime beaucoup ce chant traditionnel que je ne connaissais pas et je vous en remercie. Explication détaillée de l’histoire de ce chant sur Wikipedia en allemand.
                                    Pour ceux qui préfèrent la traduction française, c’est ici.

                                    Elles sont libres, les pensées
                                    Personne ne peut les arrêter
                                    Car elles peuvent s’envoler
                                    Comme une ombre dans l’obscurité
                                    Personne ne peut les deviner
                                    Personne ne peut les traquer
                                    Rien ne peut les tuer :
                                     
                                    Elles sont libres, les pensées
                                     
                                    Je pense ce que je veux
                                    Et ce qui me rend heureux
                                    Mais tout ça en silence
                                    A ma convenance.
                                    Mon désir, ma volonté
                                    Personne ne peut les réfuter
                                    C’est ma réalité :
                                     
                                    Elles sont libres, les pensées
                                     
                                    Et si l’on me jetait
                                    Dans un cachot profond,
                                    Aucun mur épais
                                    Ne sera jamais mon horizon.
                                    Car toutes mes pensées
                                    Abattent les murs, elles sont les clés
                                    De ma réalité :
                                     

                                    Elles sont libres, les pensées.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès