• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Pony Pony Run Run au 112 à Terville (16 janvier 2010)

Pony Pony Run Run au 112 à Terville (16 janvier 2010)

Nous arrivons une heure avant le début du concert, devant la salle du 112 à Terville. Déjà, une centaine de personnes attendent devant les portes. La pluie battante ne les dérange pas, impatients semble-t-il de voir en live, le phénomène Pony Pony Run Run.

Killtronik est chargé de la première partie. Les musiciens donnent très vite le ton de la soirée. Kevin, le chanteur, dévoile un univers pop-rock aux touches électro qui semble séduire le public. « Pour une dernière date et une salle aussi chaleureuse, on vide notre stock ! » dit-il en distribuant à la foule son CD 4 titres. Après une dizaine de chansons, les musiciens laissent la place au groupe tant attendu, en remerciant la salle pour son accueil : « On a kiffé franchement » conclut-il.

Pony Pony Run Run, groupe français originaire de Nantes et Angers à la culture musicale immense est là ce soir pour nous présenter leur premier album au succès monstre : You need Pony Pony Run Run. Influencés en particulier par le giron anglo-saxonne des années 1980, ils présentent à travers ce disque onze compositions mariant à merveille électro, pop et rock.

Pour leur première date de la tournée 2010, Gaëtan et Amaël, les deux frangins, Antonin et leur batteur Frédéric se lancent dans l’arène du 112
Un endroit qui se révèle être des plus intimistes. Petite salle communale, pouvant accueillir jusqu’à 800 personnes, on s’y sent de suite à l’aise - en partie grâce à un personnel souriant et chaleureux.

Acclamé par le public comme il se doit, Pony Pony Run Run commence le concert avec « Walking on a line », chanson que le live valorise. La chaleur des synthés et guitares électriques embrase la salle. 

album-elise 05331

L’auditoire, a priori principalement adolescent au vu des premiers rangs, se révèle en fait être un mélange de générations surprenant. En effet, passé cette barrière de jeunesse, on retrouve de nombreux adultes se déhanchant au rythme des sons. Dans les gradins, les plus fatigués et les moins danseurs n’en sont pas moins ravis.

Le groupe enchaine les titres avec toujours plus de dynamisme faisant participer le public.

album-elise 01061

Après plus d’une heure et demie de concert, le trio électro-pop quitte la scène sur leur tube « Hey you », entonné par toute la salle à pleins poumons… Puis le groupe revient pour un rappel de trois chansons : « Franchement, vous le méritez » disent-ils en offrant à la foule surexcitée un morceau qui n’avait jusqu’à présent jamais été joué en live : « What I feel ».

La soirée se termine avec « First date mullet », un morceau plutôt rythmé qui transforme le 112 en dancefloor.

album-elise 05771

La « sensation électro-pop de l’année » comme certains le disent a eu son effet au 112 ce soir. Et apparemment leur débordement d’énergie a beaucoup charmé : ils sont en effet nommés aux Victoires de la musique 2010, affaire à suivre… !

Comme de coutume au 112, l’après concert se fait autour d’un dernier verre, histoire pour le public de partager ses impressions, la salle étant bien connue pour réunir personnel, spectateurs et parfois même artistes. On se souviendra par exemple de la venue de Louis Bertignac le 20 février dernier, qui ne s’était pas fait prier pour rester jouer quelques notes de plus, pour le plus grand plaisir de ses fans.

Elise Ruiba

 

Plus d’informations sur Pony Pony Run Run :
 http://www.myspace.com/ponyponyrunrun

Plus d’informations sur le 112 à Terville :
  http://www.le-112.fr/

Crédits photos : Elise Ruiba

PLUS DE PHOTOS DU CONCERT : ICI


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès