• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Pour « Le Technicien », Roland Giraud fait l’Auguste au Palais (...)

Pour « Le Technicien », Roland Giraud fait l’Auguste au Palais Royal

Après dix années de carrière en solo respectif, le couple Giraud-Jansen à la ville se reforme à la scène, celle prestigieuse du Palais-Royal.

Maaïke et Roland ont emmené dans leurs bagages de saltimbanques, leur fidèle complice Jean-Luc Moreau à la direction d’acteurs ainsi que l’auteur à succès récurrents, Eric Assous.

Fort de cet équipage gagnant-gagnant, six autres comédiens viennent les relayer dans un tourbillon de quiproquos où deux ex., séparés par vingt-cinq années de destin individuel, se retrouvent subitement confrontés à des retrouvailles où la hiérarchie professionnelle est en butte aux regards croisés des collaborateurs.

En effet, devenue directrice d’une maison d’édition littéraire, Séverine Chapuis règne en maîtresse femme sur un microcosme où l’intuition doit s’emboîter avec les « bons coups » médiatiques alors que le flair doit protéger des risques de mauvaise fortune.

Mais comment maîtriser la situation totalement inattendue du retour inopiné de l’ex-conjoint « has been », alors même que Séverine s’est remise en ménage, apparemment heureux, avec Patrice, son manager de publication ?

Voici donc Jean-Pierre Chapuis promu technicien de surface, autrement dit en position d’« homme à tout faire », fonction pour laquelle celui-ci, pour son profit, ne va pas tarder à imaginer les prérogatives.

Il suffirait peut-être d’une assistante peu scrupuleuse en amour, d’un fils caché monté sur patins à roulettes, d’un directeur de lecture à inclinations hors sujets, pour que le cheptel « maison » d’écrivains « petites plumes » s’enraye dans la machine à produire du best-seller.

C’est alors que JP, sous le très discret pseudo d’« Auguste » , armé de son matériel d’entretien et de nettoyage au Karcher pourrait, sans doute, être tenté de faire chanter tout ce beau monde.

C’est peu de dire que Maaïke Jansen règne en grande instigatrice des chassés-croisés et autres imbroglios cocasses, insufflant à tous ses partenaires le surcroît d’énergie qui fait le bonus d’une comédie.

Roland Giraud, un peu comme à guignol, saisit les opportunités de tirer la couverture à lui, mais laisse volontiers à son épouse-comédienne, la juste reconnaissance du talent exceptionnel.

Ainsi complices, en se passant le témoin, du stylo au balai-brosse, le couple Girand-Jansen renvoie au public, l’image d’un jeu de rôles truculents assumés en toute rigueur professionnelle.

photo affiche © Bernard Richebé 

LE TECHNICIEN - ** Theothea.com - de Eric Assous - mise en scène : Jean-Luc Moreau - avec Roland Giraud, Maaïke Jansen, Patrick Guillemin, Elisa Servier, Zoé Bruneau, Jean Franco, Jean-Yves Roan & Arthur Fenwick - Théâtre du Palais Royal

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès