• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Printemps de Bourges : les nouveautés de l’édition 2017

Printemps de Bourges : les nouveautés de l’édition 2017

Pour sa 41° édition, le Festival va de nouveau s’installer dans la ville de Bourges pendant cinq jours. Cinq jours pour célébrer la musique, les arts et la culture, avec cette année de nombreuses nouveautés.

JPEG Les têtes d’affiches du Festival promettent de passer de très bons moments musicaux, à commencer par Renaud qui en assurera l’ouverture, 40 ans après sa première venue à Bourges. Placebo fêtera le lendemain ses 20 ans de carrière et interprètera ses plus grands titres, dont certains, que le groupe ne jouait plus pour cause de succès commercial, réapparaitront peut être pour la dernière fois. Cette soirée d’anniversaire risque d’être mémorable, Brian Molko promet des émotions uniques à tous ses fans. Le jeudi verra le retour de deux jeunes chanteurs, mais qui évoluent déjà dans la cour des grands : Jain et Vianney. La première revient après une année remarquable, et le second présentera son nouvel album. La fin de semaine risque aussi d’être chaude avec les deux grosses soirées Happy Friday et Rock’n’Beat. Enfin, Soprano clôturera le festival le dimanche.

 

Mais le Printemps de Bourges est aussi synonyme de découverte, de création, d’ouverture artistique et culturelle. Ce seront cette année encore les mots d’ordre du Festival. Une dizaine d’anciens Inouïs seront d’ailleurs à l’affiche, et c’est sans compter les surprises que nous promettent les scènes du 22 Est et du 22 Ouest ainsi que celle de l’Auditorium.

Pour les 20 ans de la disparition de la chanteuse, le Festival a demandé au pianiste Alexandre Tharaud, musicien classique passionné de chanson, de créer un spectacle autour de Barbara. Intitulé « Mes Hommes », ce spectacle s’articulera autour des hommes que Barbara a souvent chanté, ceux de sa vie, comme ceux avec qui elle travaillait. Les premiers artistes sollicités sont : Dominique A, Vincent Delerm, Tim Dup, Vincent Dedienne, Albin de la Simone, O (Olivier Marguerit) et Pierre Guénard (Radio Elvis). Chacun d’eux incarnera une facette de la chanteuse : tour à tour fiévreuse, languide, sensible, citoyenne, enflammée, romantique ou confidente. Une traversée moderne, imprévisible et partageuse d’une des plus grandes œuvres de la chanson française.

Encore un évènement exceptionnel avec la venue de la Comédie-Française qui proposera son spectacle « Comme une pierre qui… » d’après le livre de Greil Marcus « Like a Rolling Stone, Bob Dylan à la croisée des chemins ». Une première pour cette grande et belle institution que de se produire dans le cadre d’un festival dédié aux musiques actuelles.

 

La ville de Bourges possède un patrimoine historique remarquable et le Festival s’efforce chaque année de le mettre en valeur. Du jeudi au samedi, Le Palais Jacques Cœur sera l’occasion de vivre des moments rares pendant lesquels grands auteurs et grands interprètes seront au rendez-vous, pour un cycle de lectures musicales, véritable traits d’union entre la musique et les livres. On y retrouvera ceux qui ont marqué l’actualité littéraire des derniers mois, accompagnés ou non d’artistes musiciens : La Grande Sophie et Delphine de Vigan, Magyd Cherfi, Gaël Faye, Virginie Despentes et Zëro, ou encore Nicolas Rey et Mathieu Saïkaly.

La Halle au blé Une nouvelle salle sera investie par le Printemps, (ou réinvestie, puisque les créateurs du Printemps de Bourges y avaient organisé un mini festival à l'automne 1976). Construite en 1836 à l’emplacement du couvent des Cordeliers, La Halle au Blé est, à l’origine, destinée au stockage et au commerce contrôlé et réglementé du blé, toujours à la base de l’alimentation de la majorité de la population. Elle est ensuite devenue un lieu d’expositions et de manifestations diverses et accueillera deux soirées Hip-Hop avec la relève de la scène rap aux côtés de Disiz la Peste le mercredi soir et de Kery James le lendemain.

Un concert de musique classique aura lieu le vendredi soir à la Cathédrale St Etienne, avec Camille et Julie Berthollet. Victorieuse d’un concours de musique classique, Camille est rapidement rejointe par sa sœur pour former un duo qui maîtrise violon, violoncelle, alto et piano. En à peine plus d’un an, elles deviennent des vedettes populaires de la musique classique, avec déjà assez de science et de passion pour rendre limpides les émotions trop souvent protégées par des cordes de velours rouge.

 

Les enfants ne sont pas oubliés, et comme l’année dernière, deux spectacles leurs seront destinés. Ils seront joués à la nouvelle Ecole du Cirque de Bourges. Les festivaliers pourront aussi découvrir au Carré d’Auron une exposition rétrospective consacrée au punk, de nouveaux espaces d’accueil et d’animations sur la place Séraucourt.

 

Le 2 mars prochain, le Festival annoncera les noms des artistes ou groupes sélectionnés pour les Inouïs. Fin mars la programmation complète du Printemps dans la Ville et des scènes gratuites extérieures sera dévoilée, ainsi que quelques surprises de taille.

 

L’ensemble de la programmation est disponible ici.

 

Le Printemps de Bourges - 41° édition - du mardi 18 au dimanche 23 Avril 2017


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès