• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Prix Goncourt 2005 : François Weyergans

Prix Goncourt 2005 : François Weyergans

Une fois encore l’effervescence littéraire était au rendez-vous, jeudi 3 novembre 2005. Crépitements de flashs et roulements de tambours . Après deux tours de scrutin et à six voix contre quatre, le jury du Goncourt a décerné son prix à François Wayergans pour son roman Trois Jours chez ma mère. L’heureux lauréat a été préféré aux autres favoris en lice, dont Michel Houellebecq et sa très controversée Possibilité d’une île. Olivier Adam avec Falaises et Jean-Philippe Toussaint avec Fuir étaient aussi pressentis pour le titre.
Les lecteurs qui s’étaient délectés dans Franz et François d’une plume fluide et riche, auront dû attendre sept ans ce nouvel opus de l’écrivain. Trois jours chez ma mère est un canevas finement tissé des « rapports entre un fils qui ne va pas très bien mentalement et une mère qui ne va pas très bien physiquement », comme le définit lui-même l’auteur. Le héros, un certain François Weyergraf, écrivain, est aux prises avec sa difficulté d’écrire... Tout un jeu de miroirs donc, pour les lecteurs assidus de l’écrivain comme pour ceux qui découvriront ses livres en librairie, habillés d’une toute nouvelle bannière rouge.

Documents joints à cet article

Prix Goncourt 2005 : François Weyergans

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès