• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Quelques livres coquins...

Quelques livres coquins...

Ben oui, il n’y a pas QUE la rentrée littéraire, que diable ! Envie d’autre chose ? Succombez-donc.... ;)

 

Infildelits

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que pour son premier roman, Christine Sagnier n’a pas froid aux yeux, ni ailleurs. Dès la page 11, nous voilà immergés en plein kamasoutra, dans une chambre d’hôtel, lors d’une liaison clandestine de Claire, la trentaine, mariée, mère de famille et infidèle. Tout y est retranscrit dans un graphisme minutieux : le grain de la peau, le moindre halètement, le plus infime des poils. Encore un roman « trash » sur l’adultère bovaryste, me direz-vous en baillant ? Point du tout. L’originalité et la force de ce livre résident dans l’écriture maîtrisée, sobre, presque clinique, qui parvient à parler « cul » sans prendre de gants et sans jamais être vulgaire. (Certains romanciers férus de scènes X devraient s’en inspirer.) Autre point fort, l’aspect psychologique du livre qui dissèque en finesse, sans complaisance, avec une pointe d’ironie détachée, les rouages du mariage, ce qui pousse une femme à tromper son mari (et vice versa), ce qui fait qu’un couple reste soudé, ou pas, après l’orage. Dernière réjouissance ? n’ayons pas peur des mots —, la trame de l’histoire, qui détaille le parcours chaotique de Claire et de Marc, couple à la dérive, et dont le dénouement final est aussi inattendu qu’étrange. Pour ce premier opus, Christine Sagnier nous propose un livre culotté et dérangeant, jamais grossier, qu’on lit d’une traite, aussi troublé qu’envoûté.
Infidélités, Christine Sagnier, Balland.

Warm_up

Oui, elle montre sa culotte sur la couverture, et oui, Beigbeder est son éditeur, mais ne vous laissez pas dissuader pour autant, ça se lit très gentiment, c’est inégal mais plaisant.
Warm Up, Bénédicte Martin, Flammarion.
voir critique de Clarabel :http://chezclarabel.blogspirit.com/litterature_erotique/

 

Entre_ses_mains

Une jeune avocate mariée, mère de famille, se laisse entraîner dans une liaison trouble et perverse qui vire au sado-masochisme... On lit ça avec une sorte de fascination effrayée. Plutôt efficace...

’Entre ses mains’, Marthe Blau, Pocket

Trois romans assez réjouissants sur l’adultère bourgeois :

Béguin, Cécile de la Baume, Pocket
Beguin

 

 

L’amour en soi, Nathalie Perreau, Pocket
Perreau

La femme éclaboussée, Dominique Dyens, J’ai Lu
Dyens

 

 

et pour finir, un homme, tout de même !

Besson

L’orgie Echevelée, Patrick Besson, L’âge d’Homme

Les aventures à la fois drôles et tristes d’un éditeur lubrique qui révèle ses secrets d’alcôve...


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès