• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Qui est Voris Bian ? Je vous dis tout !

Qui est Voris Bian ? Je vous dis tout !

Depuis quelque temps, près de trois semaines, un personnage s’agite sur Agoravox et sur Jamendo.fr. Il est né de mon imagination. Il s’appelle Voris Bian et il succède à la « Taverne des poètes » dont il est le fils spirituel (si, si ! Il est spirituel...). J’avais envie de m’exprimer autrement que par des articles et de rendre hommage à ma manière au cinquantième anniversaire de la mort de Boris Vian. L’idée du nom vient, vous l’aurez deviné, de son Jean-Sol Partre.

JPEG - 18 ko
Voris Bian
Voris Bian (ex-Taverne des Poètes)
 
Comme Boris, Voris trompette ! Mais il ne joue pas de la trompette, il trompette avec ses mots. Son instrument de prédilection est la guitare classique dont il est privé momentanément pour raison médicale. Mais Voris, quand on le contrarie et qu’un obstacle se met en travers de sa libre création artistique, il trouve un autre terrain d’expression. Sa grande trappe n’est pas fermable. Plus de 540 articles sur Agoravox (raison supplémentaire pour expliquer ici ma démarche), cela a fini par me lasser, au moins provisoirement. Et puis, j’aime m’exprimer librement et les articles ne permettent pas tout.
 
Comme je sais que beaucoup parmi les lecteurs et rédacteurs de ce site sont membres à vie de la "Fondation des Amis et Bienfaiteurs de la Cause De Notre Grand Nicolas", je vous ai concocté un petit album qui s’appelle "Sarko York" sur lequel pour la première fois je mets de la musique rock sur deux morceaux. Ce genre musical n’étant pas mon préféré même si mon look n’est pas exactement le "prototype" (comme dit Brice) d’un jazzman ou d’un musicien classique, mais passons...
 
Voici l’alboum badaboum de Voris Bian. N’étant pas rockeur, le jazz revient sur "Agripa grippette" (une farce comme "Le vélo zélectrique" et autres excentricités), et la chanson à texte de tradition française sur "Le cornard à talonnettes" (je reviens vérifier que j’ai bien écrit ici "cornard" et non heu..."breton").
 
 
 
Un tel album s’imposait car comme vous le savez je fais partie des amis du premier cercle du chanoine président de l’UMP de Sarko France. Je vénère sa pensée profonde et il m’impressionne au-delà de l’imaginable. Les paroles de "Sarko York" sont transposables sur l’air de Claude Nougaro, "Nougayork", puisque je l’ai voulu ainsi. Mais ne disposant pas des droits sur la musique, j’ai dû créer un air rock personnel, qui "déchire grave" ? Vous pouvez en revanche chanter les paroles sans craindre la SACEM (dont jamendo et moi-même ignorons royalement les royalties) lors des soirées privées pour porter la bonne parole de notre Grand Président.
 
Je me suis engagé à tout dire sur Voris Bian. Date de naissance : septembre 2009. Nombre d’albums créés depuis sa naissance : 8 (oui je sais je suis aussi envahissant que sur ce site).
 
Mon expérience de Voris Bian m’en a beaucoup appris sur moi-même (aïe la crise d’égo qu’on sentait venir) et j’en parle ici pour témoigner que les choses ne sont jamais figées à jamais et que l’on peut toujours opérer des virages dans sa vie. Ainsi, je n’avais jamais chanté de ma vie et pas même en classe (je bougeais les lèvres en cours de chant). Aussi, ne vous attendez pas à une voix de stentor. Cela dit, je fus surpris des progrès fulgurants que l’on peut obtenir en travaillant sa voix, même sans maître de chant du moins pour ceux qui ont une oreille musicale.
 
Question voix, je n’étais pas très fier - euphémisme ! - alors j’y suis allé timidement avec mon premier titre "La Nougayorkaise" et, oh ! Surprise ! Ce titre est le plus écouté de tous mes albums actuellement disponibles (le quart des écoutes). Filet de voix à la Gainsbarre enrhumé. Je devais passer par l’interprétation pour faire connaître mes oeuvres, les rendre vivantes, et je ne trouvais pas d’interprète motivé. Mais cela plaît. Entre nous je crois que c’est le secret du petit refrain musical. Justement, la musique, parlons-en !
 
Sur "La Nougayorkaise", j’ai composé un refrain à partir de deux phrases musicales, deux sons d’instruments différents. Pris isolément, ces sons sont très banals. Mais le mixage des deux donne ce rendu sympathique qu’un musicien aura beaucoup de mal à reproduire. Pour le reste, je compose essentiellement au synthétiseur et je privilégie le son de la trompette (la faute à Boris). Ou alors le piano jazz. Ma guitare est momentanément mise de côté à cause d’une douleur nerveuse ou inflammatoire au bras gauche et qui nécessite examens et traitement approprié (la main gauche sert pour les accords). Pas de chance ? M’en fous ! Je me suis adapté en faisant des rifs avec la main droite sur les touches du clavier ! Que vous dire de plus sur la musique ? Mes influences sont jazz et chansons, voire classiques. Les arrangements ne sont pas toujours complètement finalisés, une bonne oreille le remarque mais ce n’est pas important : je m’amuse ! Et Boris aussi s’amuse avec moi. Il m’arrive de pouffer de rire derrière mon micro en entendant mes fausses notes au chant ou ma tonalité forcée pour donner de l’effet (comique par exemple).
 
Ce sont mes textes qui me donnent le plus de satisfaction. J’en écris plusieurs par jour très vite (certains même en direct sur Agoravox en commentaires d’articles) pour coller à l’actualité ou à mon envie du moment. Mais ensuite, le parolier que je suis passe le relai au musicien et (piètre) chanteur que je suis aussi. Ces derniers complotent pour imposer des modifications au seul Véritable Artiste qu’est le Poète et pour tailler sans ménagement dans mon texte d’origine. Et je ne vous parle pas de l’arrangeur, enfin ce "combineur". Ah, les salauds ! Encore heureux que je n’ai pas de producteur pour cadrer mon style et mon image.
 
C’est beaucoup de travail (après les 8 heures de bureau par jour ) mais cela en vaut la peine et j’encourage les autres artistes à franchir le pas.
 
Toutes mes chansons sont écoutables et téléchargeables gratuitement sur jamendo.fr comme le sont la plupart de celles des artistes qui s’épanouissent sur ce site. Si vous êtes curieux, vous verrez que j’ai commencé à confectionner une playliste de chansons françaises qui me plaisent beaucoup (de fort belles choses !). Car j’écoute chaque jour des titres d’amateurs comme moi, j’aime beaucoup découvrir les autres, les écouter.
 
Il y aura d’autres albums mais je vais m ’accorder un courte pause (un album presque par jour, cela serait trop), "le temps de reprendre le cours de ma vie" comme dit Jonasz. Enfin, si je parviens à me retenir parce que des projets, j’en ai des tonnes, ayant en commun avec Qui-vous-savez une hyper activité aiguë et le signe astral du Verseau. Ce sera donc dur de tenir, et la pause ne sera sans doute pas si longue que cela...
 
Je sais que cet article ne dit pas tout sur Voris Bian et que j’en ai oublié. Je passerai lors de mes pauses et le soir pour répondre aux questions.
 
P.S : Pour information, tous mes albums sont repris systématiquement sur mon site personnel "La taverne des Poètes" où vous trouverez aussi tous mes articles sur la musique (rock, jazz, chanson, baroque et classique) et mes articles sur les poètes, puisque ah ! oui j’oubliais je suis avant tout poète.
 
Merci à tous et à toutes de votre grande patience à me supporter.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.51/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 10:15

    Tu parles, des larmes de crocrodile la chouette, comme d’hab.


  • Paul Cosquer 1er octobre 2009 10:26

    A propos de chouette :

    La carte Sim a expiré

    Bien avant l’effet papillon
    Un facétieux monsieur Simon

    Se prit de rire du ridicule
    De l’effet petite libellule.

    La carte Sim a expiré.
    Mais j’vous demande de pas pleurer.

    Car avant de mourir il a dit
    « Vraiment elle était chouette ma vie ! »

    Aux obsèques de monsieur Simon,
    Venez sans les rhododendrons !

    On lui a mis sa chemise grise,
    On lui fera sa dernière bise.

    Mais, moi j’ te fiche mon billet
    Qu’la marquise de la tronche-en-biais

    Va pas tarder à faire la noce
    Avec le bon dieu et Carlos.

    Celui qui ne fut pas beau gosse
    S’est envolé dans un carrosse

    Apprêté par tous les copains
    Et j’peux te dire qu’y’en avait plein.

    S’est transformé en papillon.
    Mais continue de faire le con.

    Qu’les marquises d’la tronche en bière.
    Ne viennent pas lui dire le contraire.

    Car si la carte Sim a expiré
    Il pourrait encore les appeler

    Pour leur crier « Vos gueules, les chouettes !
    Pleurez ma vie était chouette.

    (chanson d’un futur album de Voris, sous réserve d’aménagements du texte)


  • Paul Cosquer 1er octobre 2009 10:44

    Elle est chouette ma voix ! smiley


  • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 11:05

    Normal, facile de se caler sur une aussi belle mélodie smiley


  • Paul Cosquer 1er octobre 2009 13:23

    Même sous l’Occupation, les gens avaient plus d’humour que vous et certainement plus de tolérance à l’esprit de liberté (votre sinistre « faites taire Taverne »).

    D’abord, ce n’est plus Taverne mais Voris Bian. Un peu lent à la comprenette ?

    Et Voris Bian sera bientôt sur Deezer, Jamendo vient de le dire. (Voris réarrangera certains morceaux pour une compil)

    Les chansons initiées par Bernard Dugué et Le Chat y seront écoutables. Ils pourront dire « j’y étais » !

     smiley





  • Bernard Dugué Bernard Dugué 1er octobre 2009 10:53

    Bonjour,

    Moi c’est Mouise Lariano,

    c’est moi qui chante le cochon de Mexico,

    on fait un duo, Voris ?


    • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 10:58

      Va falloir reopener pour de bon Bernard au lieu de perdre ton temps comme tu le fais là !


    • Paul Cosquer 1er octobre 2009 10:58

      La grippe moutonnière
      A encore fait trois morts hier :
      Trois morts de rire !


    • Paul Cosquer 1er octobre 2009 11:30

      La grippe moutonnière

      1er couplet :

      La grippe moutonnière
      A encore fait trois morts hier.

      Trois morts de rire.
      Et c’est pas le pire.

      L’autre jour elle a fait marrer
      Tout un régiment de l’armée.

      Qui l’a prise comme comique troupier
      Et c’est depuis qu’on prend not’pied

      En écoutant les gais refrains
      Des aventures d’H1N1.

      Refrain (N1) :

      Par ordre alpha, c’est la première.
      L’ennemi numéro un.
      Mais je crois bien pas que la grippe A
      Fera le masque au Mardi gras.

      La suite sur un prochain alboum.


    • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 11:33

      "Oh oh oh oh...

      ...la mère sup m’a vu v’nir...

      ...y’a du y’avoir une fuite...

      vertige de l’amour


    • SANDRO FERRETTI SANDRO 1er octobre 2009 16:11

      Halte là, non. Ne citons pas Bashung ici.
      Connaissant l’oiseau, en voyant cela, il aurait plutot dit, comme dans « à Ostende » :

      « Un soupçon de fadeur
      Un rien de tragédie
      Et je pleure mon collyre
      Ma colère... »
       


    • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 16:16

      Chacun sa Rolls on t’a dit Sandro

      C’est à la portée d’une ado de 16ans, tu devrais y arriver toi aussi.

      En haut, y’en a un qui doit se dire que tu t’aventures dans des golfes pas très clairs.


    • LE CHAT LE CHAT 1er octobre 2009 10:58

      je me doutais bien que ce Voris Bian avait quelque chose de toi !
      et pourquoi pas Ovis Biran ou Aris Ibnov  ?


      • Paul Cosquer 1er octobre 2009 11:11

        Un chat d’Iran,
        c’est chat virant,

        Un chat d’Avox,
        c’est chat shadock

        Tous ensemble, chantons le Tcha tcha tcha !
        Avec notre chat Agora.


      • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 11:16

        Ouais, mais ça manque de chattes smiley



      • Paul Cosquer 1er octobre 2009 11:42

        ça manque de chattes et de minous.
        Y’a bien la chouette oui mais nous
        ce qu’on voudrait c’est des minettes.
        Alors je la sors ma trompette ?

        Voris Bian.


      • LE CHAT LE CHAT 1er octobre 2009 11:14

        Tu pourras proposer à Morice une place de Manager , il a de l’expérience , c’est écrit sur son CV  , peut être te demandera t il de composer une ode à la CIA ..  smiley


        • Paul Cosquer 1er octobre 2009 11:32

          A l’idée de composer pour la CIA (*),
          J’me décompose ah ça y est !

          Quant à solliciter Morice,
          c’est pas dans l’esprit de Voris.

          (*) prononcer en anglais


        • Paul Cosquer 1er octobre 2009 12:18

          Chanson en direct pour le chat :

          Poursuivant l’idée première du matou, voici un nouveau texte en direct :

          Mes service secrets (approximatif pour un futur album de Voris)

          Composer pour la CIA ?
          J’me décompose ah ça y est !

          Des refrains pour le FBI ?
          D’y penser je m’en mords les billes, aïe !

          Chanter pour le NCIS ?
          Si c’est contre la haine, c’est yes mais…

          (Refrain)

          J’préfère chanter que pour Agnès
          Qu’est des services secrets français ! (bis ou à compléter)

          S’il faut chanter le KGB
          Je me cache dans le cagibi.

          Si elle vient m’chercher, la Stasi,
          Je demanderai l’anesthésie

          Je n’veux pas plus du Mossad
          Qui me rendrait d’humeur maussade.

          (Refrain)

          J’préfère chanter que pour Agnès
          Qu’est des services secrets français !

          Je ne veux pas de la géhenne,
          des gonzesses du GIGN.

          Je ne veux pas ed’uropéennes.
          ni des filles du GIPN,

          Ma seule agence, c’est Agnès
          On me trouve à sa seule adresse.

           


        • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 1er octobre 2009 12:22

          Ca sonne bien.

          Faudrait la chanter à la petite Vilistia, elle aura un avis avisé sur la question, elle.


        • Paul Cosquer 1er octobre 2009 12:25

          C’est un premier jet !
          et comme vous le savez, souvent les premiers « jets », ça s’écrase...

           smiley


        • Paul Cosquer 1er octobre 2009 11:45

          Et je le pète impeccable !


        • Gasty Gasty 1er octobre 2009 14:07

          Une corde vocale aussi.


        • Gasty Gasty 1er octobre 2009 14:09

          Non deux ! il y a aussi sa guitare.


        • Gasty Gasty 1er octobre 2009 14:14

          Mais tu vois pas que Papy est occupé.....Si tu continue je te fais écouter du Voris Bian, p’tit con.

          s’cusez pour cet aparté.


        • Paul Cosquer 1er octobre 2009 13:07

          Sous le soleil de Pézenas,
          Tu n’as pas crotté tes godasses.

          Sinon tu serais à la pointe
          Et tu chanterais pas ta complainte.


        • Paul Cosquer 1er octobre 2009 12:48

          12 % de votes favorables et Renève en tête ? Agoravox, tu deviens triste...

          Agoravox morne plaine,
          On dirait que ta coupe est pleine.

          De tristes sires et de coincés du cul.
          Voris Bian leur bottera le cul.

          Et tous les pris-au-sérieux,
          Il les chantera à qui mieux mieux !



          • Paul Cosquer 1er octobre 2009 13:27

            Je préfererai dire demain que si nous avons survécu à l’oppression de la liberté, c’est en se serrant les coudes.

            Mais, vous, continuez donc de serrer votre cul qui ne vous sert plus.


          • Paul Cosquer 1er octobre 2009 13:48

            Et pour reprendre ses cui-cui,
            Epater à l’aise son cul,
            il voudrait, cet huluberlu,
            que je reserre mon QI.


          • Gollum Gollum 1er octobre 2009 13:04

            Putain.. j’en reste sans voix.


            • Paul Cosquer 1er octobre 2009 13:09

              Tiens, bin : comme moi !


            • mika.baila-girl mika.baila-girl 1er octobre 2009 19:15

              T’es une chouette ou un aigle Rere ?

              Ça changerait tout tu sais ?


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 2009 13:33

              Salut Paterne des Toètes,
               Je suppose qu’on va parler en verlant dès aujourd’hui.
               Oui, je connais ce moment de lassitude pour les forums de toutes sortes.
               Quoiqu’en disent les chiffres et les quotations de cet article qui se veut une transition vers autre chose. Il y a des moments où il faut penser à autre chose.
               Je peux te parler d’un autre cas du même tonneau. Tu le connais d’ailleurs.
               Oui, à force de se mettre à nu, il faut penser à son tonneau justement.
               Je me rappelle de temps, où tu n’étais pas d’accord non plus avec moi, de trouver un rythme plus espacé aux articles. On s’use quoiqu’on fasse. Tout passe, tout lasse.
               Et plus on brûle vite la chandelle, plus vite elle se rétrécit. 
               Personnellement, je joue avec la pédale d’accélérateur et des freins.
               Un article par semaine et basta. Long, évidemment, comme on me l’a fait remarqué.
               Pas de secret. Ils sont construit sur une longue période à rassembler et à assembler les éléments.
               Comme je l’ai dit, cette technique m’est propre et je n’en changerais pas avec une volonté de généraliste. Le nombre de lecteurs qui viennent me lire, entre nous (j’en ai rien à cirer). Je préfère un commentaire bien ficelé même coriace et dite avec un maximum de compléments d’information) qu’une caresse dans le sens du poil.
               Un enfoiré, c’est comme ça, il mange à tous les rateliers et déglutit en faisant un hoquet en sortant.
               Tu en sais un peu plus sur le personnage, puis que tu t’es découvert de nouveaux latents, pardons talents....
               Maintenant, respire. Inspirer, expirer, inspirer....


              • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 2009 13:35

                J’oubliais. Merci pour la photo de Paverne des Toètes. @+ comme on dit sur une antenne de Toile ou de voiles


              • Paul Cosquer 1er octobre 2009 13:42

                Salut Guy,

                Je retiens la leçon : je me limiterai à un album de 12 à 15 chansons par mois désormais. Les 8 premiers albums, c’était juste pour lancer la carrière du petit nouveau, ce Voris Bian né le 18 septembre 2009 et déjà dans le vent : le bon, comme le mauvais qui lui donne mauvaise réputation (comme dit Jojo : « sans prétention »). En 15 jours, un artiste ne pas être au sommet de son art...

                Mais mon message est avant tout un cri de liberté ! Beaucoup de sourds ne l’entendent pas...On craignait le borgne, mais c’est la surdité le fléau. ô mon pays !



              • Paul Cosquer 1er octobre 2009 15:26

                Non, pour le prix Nobel de la Paix, les nominés sont : Sarkozy, Khadafi, le président chinois, le PDG de France-Telecom, le pdg de Total (et j’en oublie). il faut vivre avec les valeurs inverses de notre temps voyons ! Je pencherais pour Sarkozy, moi. Vu qu’il a moralisé le capitalisme, refait Bretton Woods et mis en application la pensée de Jaurès et de Blum...


              • Paul Cosquer 1er octobre 2009 16:17

                Têtard pour ce prix, mais dans la catégorie « inutiles, ridicules ou nuisibles », il y aura toujours une place pour toi.


              • Arno_ Arno_ 1er octobre 2009 14:29

                La Taverne, t’aurais pas un peu pris le melon a te mettre en scène sans cesse, a parler de tes multiples toi, a te faire de la pub ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires