• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Rapeur de droite !

Rapeur de droite !

Le soutien affiché du rapeur Doc Gynéco au probable futur candidat de la droite parlementaire aux élections présidentielles, Nicolas Sarkozy, suscite la polémique ! Mais y a-t-il vraiment place pour la polémique ?

Depuis que, sur les écrans de télévision, le rapeur Doc Gynéco s’est affiché aux côtés de Nicolas Sarkozy, la colère et la déception ne quittent plus les grandes figures du monde du rap. Stomy Bugsy, qui fut longtemps proche du chanteur, a exprimé ce sentiment au journal Libération, expliquant qu’il se sentait trahi, et qu’on ne pouvait pas, quand on vient « de la rue », soutenir un homme qui, selon lui, sépare les familles et fait des immigrés les boucs émissaires de la médiocrité du climat économique et social français !

Mais qu’on soit de gauche ou de droite, qu’on soutienne le ministre de l’Intérieur ou pas, doit-on s’en étonner ? En effet, si le rap a été pendant longtemps, et parfois même de manière violente, le cri d’alarme d’une population enfermée dans des cités à l’intérieur des cités, soumise fortement au chômage et à la discrimination, il s’est transformé peu à peu en vitrine du luxe et du capitalisme. Grosses voitures et grosses poitrines fleurissent et se dévoilent dans des clips qui rappellent toujours un peu plus le rêve américain ! Mais les États-Unis ne sont-ils pas, à la fois, certes, symbole de réussite, et aussi d’inégalité ? Et les rapeurs, en reprenant ces images, n’ont-ils pas ainsi trahi leurs idéaux de libération de la banlieue ?

Certes, on ne peut pas reprocher à des jeunes gens qui rencontrent le succès après avoir vu leurs parents se serrer la ceinture de profiter de l’argent qu’ils ont gagné grâce à leur talent ! Mais peut-on, d’un côté, renvoyer cette image de serial lover fortuné, et revendiquer de l’autre la simplicité des gens qui vivent en banlieue ? Le rap ne s’est-il pas « droitisé » au fil du temps ? C’est la question qu’on peut se poser, et dans ce contexte, le soutien a priori surprenant de Doc Gynéco à Nicolas Sarkozy ne l’est plus tout à fait.

Quant au président de l’UMP, je ne suis pas sûr que le soutien d’un rapeur « planant », surfant sur la vague du porno-rap, lui soit d’une grande aide, pas plus que celle d’un chanteur qui déclare vouloir obtenir la nationalité belge et qui adhère à un parti politique français...


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (176 votes)




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • miaou (---.---.13.231) 6 septembre 2006 10:48

    Même problématique pour le rock, à une ou deux générations de différence.


    • Frédo45 Cabouin 6 septembre 2006 12:09

      C’est évident : le rock lui aussi est perverti. Quand on voit des groupes comme les Stones ou U2 créer des sociétés aux Pays-Bas pour échapper aux impôts de leur pays ou encore un Johnny Halliday demander la nationalité belge pour échapper à l’ISF, on se dit que le rock s’est aussi embourgeoisé mais ce phénomène est tout de même plus ancien que celui qui touche le rap.


    • (---.---.24.102) 6 septembre 2006 13:27

      Bien mieux que cet article, LA VIDEO DE DOC GYNECO SUR AGORAVOX est elle un moment véritablement extraordinaire de vérité. smiley


    • (---.---.135.80) 19 septembre 2006 15:31

      Vous auriez du intituler votre article : « Stéréotypes et autres préjugés » cher monsieur...

      Autre chose : « Rappeur de droite » et vous parlez de Doc Gynéco ou Bugsy mais vous admettez qu’ils ne font pas de rap... j’aimerai comprendre...


    • Frédo45 Cabouin 19 septembre 2006 17:51

      Je n’admets pas qu’ils ne font pas de rap mais j’admets qu’ils font honte à leur famille. Stéréoype ! Il n’y a qu’à regarder bon nombre de clips et on remarquera que mes dires n’en sont pas !


    • cflorian 6 septembre 2006 11:46

      de toute façon cela fait bien longtemps que doc gyneco n’est plus considéré dans le milieu du rap.

      le rap est depuis toujours un mouvement contestataire libéral. beaucoup de rappeurs sont devenus vite des patrons d’entreprises commerciales (wu tang clan, doc dre, master p, assassin, akhenaton, kool shen, passi...) tout en pronant le partage des richesses, ce qui n’est pas incompatible pour peu que l’on ne s’enferme pas dans des logiques de clan. voter pour une droite libérale n’est pas en soit une trahison pour un rappeur, soutenir un homme de la droite extreme par contre va à l’encontre de beaucoup d’idées partagées par doc gyneco dans ses chansons.


      • Antoine Diederick (---.---.217.243) 6 septembre 2006 15:06

        Pourrait on dire que les rappeurs sont des facistes soutenus par la politique sociale de gauche ?


      • parkway (---.---.18.161) 7 septembre 2006 14:48

        Pourraît-on dire que antoine diederick est un faciste soutenu par la politique anti-sociale de droite ?

        tu vois antoine moi aussi je suis capable de dire des conneries !

        Plus sérieusement, la logique du fric ne peut qu’aboutir à ce genre de chose ; Il n’y a rien d’étonnant aux positions de gyneco et d’halliday...


      • Cabouin (---.---.97.20) 7 septembre 2006 18:25

        Disons que quand on dit une ânerie, la moindre des choses est de la développer !


      • Antoine Diederick (---.---.228.190) 9 septembre 2006 13:32

        @ parkway et Cabouin,

        Wouarfff !!!

        Merci de me lire, vous avez raisons tous les deux !

        Mais les ânes ne raisonnent pas ....boutade....

        En fait, j’ai laissé traîner ce paradoxe plus haut ds ce fil car il m’est venu à l’esprit en lisant les interventions.

        Remarquez que je pose cette question et qu’en la posant je ne prétends pas y répondre...

        Pour moi cette question lancée ici est un raccourci, vous avez raison...j’ai simplement voulu dire ds cette interrogative qu’il y a une contradiction qui me semble flagrante entre les politiques socio-culturelles basées sur l’art populaire comme remédiation sociale (plus généralement héritées des années Mitterand) et la récupération par un futur candidat Elyséen alors qu’il a lui-mme lancé les expressions devenues célèbres ds le contexte que vous connaissez :« Racailles » et « Karcher ».

        Rappel ; le mots « racaille » a souvent été employé par une droite poujadiste ds la 5 eme République quand au mot karcher il ressemble bien à une sorte de lance flamme purificateur (il ne lance que de l’eau !).

        Vous aurez compris aussi qu’il n’est pas digne pour un ministre de l’intérieur d’employer des mots pareils qui n’incite pas à résoudre humainement et concrètement des situation héritées de l’incurie accumulée auparavant.

        Vous aurez compris, quoique je soit belge, que je n’aime pas les hommes qui, arrivistes utilisent toutes les ressources mme celles qui défient l’intelligence commune, pour arriver à se fabriquer une stature politique empruntée.


      • Ali G (---.---.218.123) 6 septembre 2006 11:58

        Doc Gynéco a su justement se sortir de ce milieu du rap. Qui plus est, il clamait dès son premier album sa volonté d’indépendance. Sur un titre comme « classer moi dans la variet », il affirmait sa volonté de sortir des carcans racailleux inhérents au mouvement hip hop français. Ce qui à l’époque était passé inaperçu. Il est sur que pour un rappeur il aurait été royal de se placer à gauche mais Doc Gynéco a préféré rouler à droite... Qui plus est , c’est à mes yeux une bonne illustration d’un vieil adage disant les partis naissent à gauche et meurent à droite. En espérant que ce ne soit pas le chant du cygne d’un chanteur qui a su affirmer ses positions et ce au gré de ses envies. En tout cas, à mes yeux ceci a le mérite de casser les clichés voulant qu’un rappeur ne soit pas de sensibilité politique de droite...


        • Frédo45 Cabouin 6 septembre 2006 12:06

          Mon article, même si la position de Doc Gynéco me fait bien rire, tend surtout à démontrer que le rap, comme beaucoup nous le proposent, fait plutôt penser au capitalisme et à l’ultra-libéralisme qu’à une chanson revendicative et sociale !


        • Tom Tom (---.---.117.34) 7 septembre 2006 10:27

          Sauf, bien sur, quand lesdits rappeurs sont de gauche.


        • parkway (---.---.18.161) 7 septembre 2006 14:51

          ali G

          suivre ses envies, c’est pas vraiment ça qui va changer les choses en France !!

          essaye de ne pas ecouter trop de rap, il y a d’autres choses qui font envie...


        • Frédo45 Cabouin 7 septembre 2006 19:07

          Restons donc frustrés ! Ca arrangera certainement les affires de la France !


        • keiser (---.---.28.48) 6 septembre 2006 12:04

          Il n’y a rien de surprenant à ce qu’un rapeur aime l’argent et la belle reussite materialiste que glorifient toutes les droites du monde . En ce qui concerne Gyneco , il etonnant de voir qu’il soutient la personne la plus detestée par ses clients qui , je crois , ne sont pas tres nombreux en ce moment .Ce qui expliquerait peut etre son racolage à droite . Mais de la part d’un debile , drogué et obsédé sexuel on peut s’attendre à tout .


          • Hakim I. (---.---.29.75) 6 septembre 2006 12:17

            Nouveau plan de promo bidirectionnelle ...

            Pour l’abruti de service qui se balade avec une mouche tsétsé comme animal de compagnie : comment vendre sa « musique » (si on peut appeler ca pour ce clown) à un public rendu curieux par cette collaboration...

            Pour Sarko, encore une volonté de paraitre tolérant et de gommer son image de démago. En gros, s’afficher avec un rappeur noir décomplexera les élécteurs de sensibilité extrème droite. Les racistes ont peur d’une chose, c’est qu’on les considère racistes ! Regardez Le Pen avec ses bras droits noirs et d’origine maghrébine ...

            Ca me rappelle la prise d’otages de la maternelle de Neuilly lorsque Sarkozy a demandé à HB « Donnez moi le petit noir ! » histoire qu’il sorte avec l’enfant dans ses bras...

            Pitoyable...


            • Daniel Milan (---.---.2.44) 6 septembre 2006 12:27

              Je crois que « Doc Gynéco » est surtout très râpé, comme du reste tous les potes de Sarko... On ne sait toujours pas si Doc a été choisi pour son « intelligence », ou pour son bonnet ?


            • (---.---.79.184) 6 septembre 2006 14:15

              Si pour toi « docgneko » est noir, c’est que tu es raciste, tout simplement.


            • Hakim I. (---.---.29.83) 6 septembre 2006 17:20

              Premierement, HS.

              Deuxièmement... je n’en voudrais à personne qu’n dise de moi que je suis d’origine maghrébine.

              Je ne vois pas où est le racisme dans ce que j’ai dis... N’importe quoi


            • Cabouin (---.---.97.20) 7 septembre 2006 18:24

              En effet, si désormais, on n’a plus le droit de dire de quelqu’un qu’il est noir, blanc, café au lait, on n’en fini pas.


            • Marco (---.---.86.147) 13 septembre 2006 15:54

              « Pour Sarko, encore une volonté de paraitre tolérant et de gommer son image de démago. En gros, s’afficher avec un rappeur noir décomplexera les élécteurs de sensibilité extrème droite. Les racistes ont peur d’une chose, c’est qu’on les considère racistes ! Regardez Le Pen avec ses bras droits noirs et d’origine maghrébine ... »

              C’est clair, comme il se dit en france, « tout le monde a ses bons juifs ». C’est comme cela qu’on entendent dire certains :« non je ne suis pas raciste, j’ai des amis arabes ou noirs et eux ils sont pas comme ceux qu’on voit à la télé ».

              De plus, Doc gynéco étant un t.x.c. avéré, cela fait un peu tache(sans jeux de mot) à coté de nicolas ministre de l’interieur, cela ne le rend pas très crédible dans sa lutte contre la drogue...

              ps : je ne suis pas antisémite et je m’excuse d’avoir choqué les gens avec une expression qui date de la France de pétain,l’expression s’applique très bien dans le cas de Doc gynéco et Sarko smiley


            • (---.---.65.30) 6 septembre 2006 12:20

              Il n’y a rien de plus a voir dans ceci qu’un bon coup médiatique. Avancer à contre courant a toujours été le fonds de commerce de Doc Gynéco, j’y vois plus une petite provoc de sa part plutôt qu’une allégence à l’UMP...

              Sarkozy y trouve aussi compte, bref la politique people arrive juste en France avec quelques années de retard sur les states.


              • NaSH (---.---.172.242) 6 septembre 2006 12:27

                Sans aller chercher bien loin, le simple fait de s’etre fabriqué tout seul et de s’en etre sorti est souvent suffisant pour ne pas adherer aux idées de la gauche française en ce moment.

                Il est très difficile aujourd’hui pour une personne qui monte son entreprise ou qui se crée son prore emploi d’adherer aux idées de la gauche française.

                De plus, il serait interressant de regarder la part des artistes de gauche et de droite étant intermittant, et de regarder ceux qui sont également producteurs (nb : qui montent une boite).

                Ceux qui pensent que le rap, comme le rock ont des ideaux bien ancré a gauche se trompent lourdement. Justement, ceux qui s’en sont sorti, s’en sont sorti grace au systeme et non pas contre lui. Cela est surtout vrai aux etats-unis. Malgré les discriminations, le systeme leur a permis d’enormement gagner leurs vie, les revendications sont principalement axée contre les discriminations, mais rarement contre le capitalisme. D’ailleur beaucoup l’utilise pour monter leur propre production. Alors que dans le milieu du rock cela a mit beaucoup plus de temps.

                Du coup, trouver doc gynéco à coté de sarko ne m’a pas trop etonné. Le capitalisme étant moins un problème pour les rappeurs, il ne reste plus que l’image anti-banlieue que sarko dégage. Passer à droite est alors beaucoup plus facile.


                • Antoine Diederick (---.---.217.243) 6 septembre 2006 12:35

                  quand un pôvre devient riche il change de caste smiley

                  il est un pôvre qui est riche smiley


                • Satyagraha (---.---.111.127) 6 septembre 2006 14:06

                  « Il est très difficile aujourd’hui pour une personne qui monte son entreprise ou qui se crée son prore emploi d’adherer aux idées de la gauche française. »

                  Je suis chef d’entreprise mais mon statut d’entrepreneur ne m’a pas rendu poujadiste, ni plus égoïste, ni exploiteur. Je n’éprouve aucune difficulté à être outré par la souffrance des autres.

                  Désolé... mais tous les « patrons » ne sont pas de droite et tous n’ont pas desséché leur coeur dans leur quête sans fin de pouvoir et d’argent. Mais je reconnais que peu pensent comme moi.


                • NaSH (---.---.149.214) 6 septembre 2006 14:54

                  Etre de droite c’est etre déseché dans son coeur ?

                  Il ne s’agit pas de cela, il s’agit de pouvoir s’en sortir, et des capacités a s’en sortir sans faire appel a papa maman, grand parents ou autre.. c’est ca l’égalité.

                  Les rappeurs eux, ne sont pas des ex-68, leurs parents sont en plein dans la crise et ils n’ont personne pour les aider. Quand ils ont débuté, les aides étaient reservé a ceux que les ainé considéraient. Faut-il toujours etre un leche botte pour que sa culture soit reconnue ?

                  Toute les cultures actuelle ont été reconnue grace au marché, en contredisant les bien pensant de l’époque.

                  Que propose la gauche sinon la négation du marché ? et donc la négation de ce qui a permis l’emergence du rap et de toute une forme de culture non validée par les politiques ?

                  Essayez de monter une assoc, une radio, une manifestation sans le soutien d’un politique ! vous verrez ce qu’il vous reste.

                  C’est pour cela que je ne suis pas etonné que Doc gynéco et une partie de la culture rap lorgnent a droite.


                • (---.---.28.48) 6 septembre 2006 15:36

                  A l’ouest du nouveau , demain nos cher tetes pensantes arrivée à la force du poignet , grace a l’intelligence et la volonté de la pensée de droite ( je crois que le droit divin ne va pas tarder ) , vont nous dire que la revolution musicale du siecle dernier , leur est due .

                  Je n’ais pas dit que c’etait grace à la gauche mais je crois que sarkozizi est en train de vous faire des trous dans la tete . Vous avez des sacré pertes au niveau memoire . La droite n’a srictement rien à voir avec les revolutions musicale et la fait de se fabriquer tout seul . Je veux bien que vous soyez decomplexes mais il y a des limites

                  Non mais !!! C’est quand qu’on va ou ???? smiley


                • NaSH (---.---.149.214) 7 septembre 2006 12:37

                  Disont que le gaullisme brouille les cartes, ce n’etait pas non plus liberal..

                  l’ORTF, les radios publiques tout ce petit monde vérouillaient les artistes, c’est vrai.

                  Cependant, les révolution musicales ont eu lieu dans des pays liberaux. C’est quand meme étrange que les Etats-unis et l’Angleterre soient les pays ou sont nés et révélé la plupart des nouveau courant musicaux.

                  Quelque part, la droite et la gauche ont quelques chose a voir avec les révolution musicale. Elles n’existent, que lorsqu’on leur donne l’opportunité.

                  Entre la droite et la gauche, c’est celle qui donne le plus d’opportunité qui prevaut, et justement, il se trouve que les pays a notre droite ont l’air de mieux s’en sortir.

                  Rapellons également, que le rap est principalement soutenu au niveau national par une radio privée, connue pour ses déboire avec le CSA (qu’il soit de droite ou de gauche). Bien que ce rap soit principalement commercial, aucune radio publique n’aurait fait ce que skyrock a fait. Tout ce mouvement est né et a perdurée contre la volonté de l’état.

                  Une personne « liberale » comme sarko, qui voudrait le désengagement de l’état dans bien des domaines interresse forcement ceux qui connaissent les travers des politiques et des biens pensants.


                • parkway (---.---.18.161) 7 septembre 2006 14:55

                  nash, s’il-te-plaît, dis nous ce que tu entends par la gauche !

                  Qui c’est pour toi, la gauche ??

                  siou pli,


                • Adolphos (---.---.59.170) 10 septembre 2006 01:25

                  C’est quoi pour vous cette révolution musical qui serait de gauche ? Il n’y a hélas pas de musique au XXéme siécle.


                • Cool Mel (---.---.146.247) 6 septembre 2006 12:39

                  « Passer à droite est alors beaucoup plus facile. »

                  Peut-être, mais ce n’est jamais la solution de facilité.

                  Doc Gyneco, qui représente à peu près tout ce que je ne suis pas, provoque une polémique en passant à Sarkozy.

                  S’il s’était rallié au facteur poupin, ça n’aurait pas fait plus de bruit qu’en son temps, le soutien de la vieille du comité Miss France, à Arlette Laguillier...


                  • (---.---.24.102) 6 septembre 2006 13:41

                    Pour une fois que je suis d’accord avec Cool Mel, je tiens à le souligner par ce commentaire.


                  • keiser (---.---.28.48) 6 septembre 2006 12:40

                    Il est vrai , que la gauche française est extremement collectivste . Elle a empeché , depuis 81 , les artistes de gagner de l’argent , sous peine de goulag . Mais sarko va rupturiser tout ça .


                    • (---.---.79.184) 6 septembre 2006 13:59

                      Exactement, la gauche ne veut que des artistes subventionné à coup de millions d’euro par le contribuable, qui fait du cinéma pour les clandestin et part vivre dans un paradis fiscal (je ne vise pas du tout Béhard émanuelle..)


                    • docdory (---.---.180.38) 6 septembre 2006 14:01

                      Doc Gynéco , à mon avis , soutient Sarközy comme la corde soutient le pendu !

                      Se glorifier d’avoir le soutien d’un musicastre mollasson , frappé de somnolence chronique , vraissemblablement amorti par l’usage immodéré du delta 4 tétrahydrocannabinol , et dont les « oeuvres »musicales sont à la musique ce que le chewing-gum est à la gastronomie , risque à mon avis de coûter pas mal de voix à Nicolas Sarközy !!!

                      La basse démagogie ne paye jamais très longtemps auprès des français , même et surtout si ils sont jeunes .

                      Il faut dire que Nicolas Sarközy , en matière de démagogie , n’en est pas à son coup d’essai . On l’a vu naguère avec sa femme recevoir en grande pompe le scientologue Tom Cruise ( cf une émission récente sur M6 ) , on l’a vu aussi faire miroiter aux musulmans le financement de leur mosquées avec l’argent du contribuable , au mépris de la loi de 1905 , histoire de grappiller quelques voix intégristes .

                      De Gaulle , en 1940 , avait reçu le soutien de tous les marins pêcheurs de l’ile de Sein , ça avait quand même une autre classe ! Chaque politicien reçoit le soutien qu’il mérite , et peut-être que chaque époque a les politiciens qu’elle mérite ! ( Le pire est que Sarközy est le chef d’un parti qui naguère se prétendit « gaulliste » )


                      • parkway (---.---.18.161) 7 septembre 2006 15:01

                        docdory, je suis bien d’accord avec toi !La basse démagogie en mai 2005 a amené les français à voter non au Traité giscard.

                        Elle fera la même chose en avril 2007 : coup de pieds aux culs au PS et à l’UMP !

                        laissons faire les choses et les imbéciles se congratuler !

                        Wait and See !


                      • (---.---.168.233) 6 septembre 2006 15:15

                        Quand arrêterons nous l’amalgame musique/politique ?

                        Les choix des artistes ne regardent qu’eux... dire que le rap est de droite ou de gauche cela n’a aucun intérét...

                        Résumer ou généraliser un style de musique à cause de un ou deux artistes, c’est du grand n’importe quoi !


                        • Frédo45 Cabouin 6 septembre 2006 15:20

                          Ce n’est pas du « n’importe quoi » que d’affirmer que dans son attitude, le rap renvoie une image ultra-capitaliste et qu’il n’est donc pas étonnant de voir certains rapeurs adhérer à l’UMP, et que ceux qui s’en insurgent (comme Stomy Bugsy), devraient peut-être réfléchir aux contradictions que suscitent leur comportement !


                        • cflorian 6 septembre 2006 15:28

                          sauf que stomy bugsy, selon votre article, critique surtout le fait que gyneco soutienne sarko, pas qu’il se positionne à droite. on peut être capitaliste sans soutenir sarkozy.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès