• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Rencontres informelles

Rencontres informelles

La culture confisquée ...

Vicissitudes associatives.

10863810_816397355084898_6960823775411733551_o.jpg

Quelque part en bord de Loire, il existe un petit groupe de passionnés sincères, amoureux de la Loire, désirant redonner vie à la tradition tout en naviguant sur la rivière. Leur passion se conjugue au gré des sorties avec La Martinienne : leur bateau à passagers. Ils n'ont de cesse de trouver des idées pour attirer le chaland, transmettre l'envie d'en savoir plus sur cette belle histoire.

Ils aiment aussi à se retrouver en compagnie d'autres bateliers, de joyeux fous tout pareils à eux. Ce sont alors belles occasions à rencontres, chants et contes, échanges et récits. Mais ceci n'a pas le bonheur de plaire à la gardienne du temple. L'histoire doit rester entre les murs d'un musée ; il ne faut pas se divertir quand on marche sur les traces des glorieux anciens.

JPEG

Pourtant, par deux fois, les tenants de la vulgarisation par le sourire démontrèrent leur capacité à faire venir du monde autour d'animations simples et festives. Des expositions, des spectacles, des balades sur l'eau ; la recette n'est pas neuve mais elle a le mérite de satisfaire le plus grand nombre en éveillant parfois quelques vocations nouvelles.

C'est ce qui insupporte la conservatrice des archives locales. L'histoire doit rester dans les livres poussiéreux, dans les coffres fermés à clef. C'est une affaire de spécialistes, de gens sérieux et surtout pas de troubadours ou bien de marins d'eau douce. Rien n'est plus insupportable que cette foule qui se baguenaude sans but, attirée par le bruit et la lumière. La culture doit être réservée à une élite ; il n'y a pas à revenir sur ce principe.

10873557_816458031745497_7897232698492781532_o.jpg

Les amoureux éconduits n'ont pas renoncé pour autant. Malgré la censure associative, ils ont organisé des rencontres informelles, à deux pas du musée resté désespérément clos pour l'occasion. Une porte fermée est tout aussi violente qu'un dos tourné ; il est pourtant possible de passer outre l'impossibilité de bénéficier des installations municipales ….

Une grande tente et, malgré le froid de cette fin de décembre, les bonnes volontés vont pouvoir maintenir à flot la belle fête qui ne plaisait pas. Chacun apporta de quoi célébrer le bonheur de se retrouver, quelques mets et autant de bouteilles, de la musique et des histoires. Seul regret : ce ne pouvait désormais être qu'une animation privée, à l'écart d'une cour fermée.

10838052_816397291751571_4720439333718351453_o.jpg

Qu'importe, les rencontres eurent lieu. Le bateau navigua en dépit du courroux présidentiel. Il est si facile d'interdire pour démontrer que rien ne peut se faire. Les bateliers du Cher sont venus serrer les coudes de leurs amis de Loire ; la solidarité des gens qui vont sur l'eau n'est pas un vain mot. Le vin chaud réchauffa les cœurs, les tripoux et le bourguignon redonnèrent de la vigueur à la joyeuse troupe ; l'amitié fit le reste pour que les obstacles fussent abolis.

De cette petite contrariété bien vite effacée, il faut retenir la perversion du pouvoir. Quel que soit le niveau où celui-ci s'exerce, il y a toujours un grincheux ou une austère, pour mettre des bâtons dans les roues à tout ce qui ne vient pas du sommet de la pyramide. Il faut des décideurs lointains et de simples exécutants ; c'est ainsi que les cochons sont bien gardés.

10847250_816397105084923_7003317926138484796_o.jpg

Quant à la culture, elle doit rester enclose, réservée à une élite, sérieuse et patrimoniale. Vouloir la vulgariser est une hérésie qui mérite l'excommunication associative. L'histoire n'a que faire du présent, elle n'a pas non plus besoin d'être réveillée. Qu'elle dorme bien tranquillement à l'abri du tumulte des gens d'aujourd'hui. Ceux-là ne comprennent rien et sont si vulgaires !

Alors la dame, enfermée dans des certitudes, n'aura pas entendu mes Bonimenteries. Elle n'a pas eu à s'étrangler devant ces pieux mensonges et ces invraisemblables légendes qui dépoussièrent la grande histoire de la marine de Loire. Elle a évité le risque insupportable de rire ou de s'émouvoir à propos d'un passé qu'il convient de figer à tout jamais.

10860969_816178731773427_5411798654905124198_o.jpg

Si les girouets tournent au gré du vent, les pédants et ceux qui se prétendent savants sont, tout au contraire, bornés aux limites de leur pré carré. Laissons-les sombrer dans le ridicule et osons ouvrir ce passé glorieux à la curiosité du plus grand nombre.

Coléreusement sien

 

Photographies de Pirate de Loire.

10357785_816463648411602_6771481193896694301_o.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires