• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Robert CRUMB : la contre-culture underground entre au musée

Robert CRUMB : la contre-culture underground entre au musée

Le Musée d'Art Moderne de Paris consacre, du 13 Avril au 19 Aout 2012, une exposition au "pape" de la BD underground US : Robert CRUMB ; un évènement !

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore le créateur de "Fritz the cat", de "Mister Natural", de "Mister Snoid", de "Belle d'un jour" et autres affriolantes et plantureuses vestales , objets de tous les fantasmes sexuels, des pochettes légendaires des disques de blues et de rock, jusqu'à sa récente "Genèse" en images, l'occasion est unique, de découvrir le génial et unique auteur subversif, qui a dynamité la puritaine culture US depuis les années 60...

C'est en 1967, qu'en réplique aux abêtissants et infantilisants "comics" US des collections Marvel et autres sous-produits d'une culture US vouée aux "super-héros", quand ce n'est pas aux mièvreries disneyennes, que Robert CRUMB, avec l'aide de quelques autres dessinateurs désireux de briser les codes lénifiants d'une presse entièrement sous l'emprise des ligues de vertu et de la glorification de la puissance américaine, sort, surgi comme un véritable coup de tonnerre, le premier "COMIX" de la culture underground : ZAP, qui sera suivi de beaucoup d'autres : Raw, Weirdo, Armadillo, Home Grown, The Freak Brothers, etc....


Underground, parce qu' il s'agit de comic books auto-produits sous forme de fanzines ou édités dans le cadre de la small press, (c'est à dire auto-distribués, hors des circuits de distribution classique, dans des boutiques alors spécialisées), dans les années 1960 et la première partie des années 1970, associés à la culture underground, à la beat generation et au mouvement hippie. L'influence des principaux auteurs de cette première période (Robert CrumbGilbert Shelton, avec ses "Freak Brothers") va conduire à un développement mondial de la bande dessinée underground, où vont être "lancés" de nombreux dessinateurs de grand talent : Art SpiegelmanVaughn BodeKim DeitchJustin GreenRick GriffinJay LynchDan O'NeillTrina RobbinsRobert Williams, S. Clay Wilson, Charly Burns, Richard Corben,et bien d'autres..

Dans une Amérique alors en plein bouleversement culturel, sous l'influence de l'ensemble de cette contre- culture, ces fascicules ne sont, évidemment, destinés qu'aux adultes, mais ils vont marquer toute cette génération et celles à venir, par leur évocation sans retenue du sexe, de la drogue... et des courants musicaux issus de la musique "nègre" ; blues, rock 'n roll, rythm n' blues, etc...

Robert CRUMB aura été l'initiateur, versus bd, de cette contre-culture, surtout sur le plan de la libération sexuelle, mais avec tout le recul et la lucidité, pour en montrer les aspects abusifs.

Dès le 1er numéro de Zap, on voit apparaître un de ses personnages récurrents ; l'ineffable "Mister Natural" ; sorte de gourou désabusé et cynique ; profitant de la crédulité de ses "fidèles", tant sur un plan matériel, que sexuel (pour ses groupies) ; jubilante caricature dénonciatrice des escrocs en tout genre, profitant de la culture "new age" pour abuser de la crédulité d'une jeunesse en manque de repères.

Puis surviendra "Fritz the cat" : héros totalement paillard, porte-parole des obsessions sexuelles de son auteur, dont Ralph Bakshi fit une adaptation  en un des premiers dessins animés pour adulte. Mais Crumb a toujours considéré le résultat comme un ratage et refusé d'y être associé ; c'est d'ailleurs après la sortie du dessin animé qu'il décidera de faire assassiner son héros Fritz par une autruche, avec un pic à glace.

D'un point de vue graphique, CRUMB est un artiste polyvalent ; se situant dans la lignée des grands dessinateurs classiques de la BD US ; à mi-chemin entre un Disney trash, un Tex Avery paillard, et d'autres plus classiques, comme Rudolph Dirks (The Katzenjammer Kids ; soit, en France, Pim, Pam, Poum), E C Segar (Popeye), ou même très graphiques, comme Burne Hogart (Tarzan).


Toute l'oeuvre de Crumb est marquée par des thématiques très personnelles, et le plus souvent par ses obsessions sexuelles : confessant, sans fausse pudeur, ses inhibitions, ses fantasmes, ses difficultés relationnelles, ses frustrations, ses aigreurs, bref tout ce qu'il peut y avoir "d'humain", avec un manque de complaisance et une honnêteté totales qui le feront rejeter par les gardiens des dogmes puritains, fustigeant l'obscénité de l'exposition de certaines réalités ou de nombreux fantasmes.

Les femmes "crumbiennes" sont , pour la plupart, des créatures immenses, opulentes, charpentées comme des athlètes, auprès desquelles l'homme n'est qu'un être petit, faible et fragile  ; qu'elles soient wasp, jap, ou blacks, elles ont en commun une sexualité latente totalement débridée, voire limite SM...

Il est clair qu'il s'agit là de fantasmes tout à fait personnels, qu'il exposera d'ailleurs clairement dans un livre, paru en 2007 : "Mes problèmes avec les femmes".

En 1994, le cinéaste Terry Zwigoff tourne Crumb, un film documentaire consacré à la carrière de Robert Crumb, à sa vie et à sa famille.

Depuis 1995, il vit dans le sud de la France, avec sa femme ; Aline Kominsky-Crumb, avec qui il publie, en 2011, un livre : "Parle moi d'amour". Denoël Graphic.

Collectionneur de disques 78 tours, il se passionne particulièrement pour le blues, le jazz, la country et l’Old-time music, ainsi que pour le bal musette parisien des années 1920 et 1930, dont il est l'un des plus fins connaisseurs. Il a réalisé la pochette de nombreux disques, notamment ceux des Primitifs du futur (groupe dans lequel il joue occasionnellement du banjo et de la mandoline).

Il a fait de nombreuses superbes pochettes de disque de rock et de blues, dont le fameux "Cheap Thrills" de Janis Joplin , et "Mister Nostalgia"

En 2009, il a surpris ses fans, en publiant, chez Denoel Graphic, une oeuvre monumentale de plusieurs années de travail : une bande dessinée biblique de "La genèse", en plusieurs volumes.


C'est donc une partie de l'oeuvre de ce génial graphiste suversif, qui a révolutionné l'art de la BD US, qui est actuellement exposée, jusqu'au 19 Aout, au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris  : un évènement qu'aucun amateur de BD ne saurait manquer.

 

Avec CRUMB, c'est tout l'art de la contre-culture qui fait son entrée dans les circuits de la culture "officielle" : une reconnaissance tout à fait légitime, pour un artiste majeur, et un régal pour les amateurs.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • A. Nonyme A. Nonyme 13 avril 2012 13:33

    Robert Crumb exposé à Paris, Robert Combas à Lyon... C’est le printemps du rock, yeah !



    • sisyphe sisyphe 13 avril 2012 14:55

      ... sans oublier tous ses dessins et pochettes sur le Jazz : ici le jazz manouche !

      .. et la world music !


    • sisyphe sisyphe 13 avril 2012 15:00

      ... et des dessins un peu plus « hot », qui lui valurent pas mal de censure US...


      • A. Nonyme A. Nonyme 13 avril 2012 18:21

        Merci pour les liens. Bon le manouche a trop de doigts smiley. J’aime bien la daugther and mother combinaison...

        Suite à l’article, j’ai cherché en vain une vielle illustration d’un guitar hero chevelu et plateforme boots de rigueur dont les cheveux se mêlaient aux cordes de la guitare. Un truc comme ça, c’est assez vieux et un peu confus dans mon esprit. Peu être une pochette de disque...

        J’ai pensé que ça pouvait être Crumb, mais je n’ai rien trouvé. J’ai fouillé du côté de Jean Solé, queud’s ! Zappa ? Pas mieux. Gotlib ?...

        Et en fait c’était un peu de tout ça ! Cette bonne vieille couv’ de Pop, Rock et Colégram. Ah ça m’a pris du temps. Pas merci Sisyphe ! smiley

        http://ecx.images-amazon.com/images/I/619ECS2J0GL._SL500_AA300_.jpg


      • A. Nonyme A. Nonyme 13 avril 2012 18:23

        Avec le temps, la langue s’est transformé en cheveux dans mes souvenirs. Putain, l’âge, c’est moche !


      • sisyphe sisyphe 13 avril 2012 18:31

        Ah, ok ; un dessin de Solé : je ne connaissais pas...
        Sorry...
         smiley


      • sisyphe sisyphe 13 avril 2012 18:37

        En fait, Crumb a dessiné plus de 450 pochettes de disques ; essentiellement de blues et de country ; un bel échantillon ici...


        • sisyphe sisyphe 14 avril 2012 14:42

          D’autres encore ici ; avec, notamment des pages de l’album « The record Cover Collection » (trouvable en librairie), avec presque l’ensemble des pochettes de disque de R Crumb.


        • sisyphe sisyphe 14 avril 2012 14:46

          Ici, un petit film (6 minutes 53), about the Complete Record Collection, avec commentaire de Crumb, musique et pochettes..


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 avril 2012 18:42

          Crumb ,Yeah !!!! Merci Sisyphe pour l’article et les liens .J’aime depuis longtemps ses dessins
          et son gout pour certaines musiques qui ne se jouent que les tripes à l’air .
          At the crossword ,sous LSD ,je suis sur qu’il a rencontré Robert Johnson,et a décidé de faire le diable !!


          • sisyphe sisyphe 13 avril 2012 18:56

            merci, Aita Pea Pea !

            S’il a effectivement rencontré, lors d’un de ses voyages LSDiques, Robert Johnson , j’espère qu’ils ont fait un boeuf terrible...

            ... mais que Johnson n’a pas bu le verre d’un mari jaloux.... , cette fois-ci...
             smiley


          • sisyphe sisyphe 13 avril 2012 18:58

            ... à propos, Aita, comme je suppose que tu es resté suffisamment longtemps à Tahiti, petite question personnelle ; y aurais-tu connu un chamane du nom d’Alain Simon ?

            ... on ne sait jamais...
             smiley


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 avril 2012 19:14

            Bonsoir Sisyphe,pour Alain Simon ,non.Vu que dans gogole il exposerait à la galerie des tropiques ,sur le front de mer,et vu que j’y jetais un oeil de temps en temps j’ai peu etre vu ce qu’il faisait .


            • sisyphe sisyphe 13 avril 2012 19:19

              Ah ; ok.... merci...

              Pour ses tableaux, si tu as eu l’occasion de les voir, tu en reconnaitras peut-être ici...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 avril 2012 19:41

              Pour les peintres à Tahiti j’aime Ravello , Bobby Holcomb ,qui me parlent plus du Fénua .
              (je suis un blaireau en peinture) Sinon j’adore les primitifs flamands .



              • sisyphe sisyphe 14 avril 2012 10:21

                Mille excuses, dans les « influences » graphiques et l’esprit anar de Crumb, d’avoir oublié le génial
                Harvey Kurtzman, et son comic « Mad » , puis la création de « Help ! » à laquelle Crumb participera, ainsi que Gilbert Shelton, et tous ceux qui deviendront les « Monty Python » .

                Hommage à Kutrzman.


                • sisyphe sisyphe 14 avril 2012 10:40

                  KURTZMAN  ; pardon pour la faute de frappe..


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 2012 14:00

                  MESSAGE URGENT AUX PARISIENS

                  (même à ceux qui le sont seulement pour la journée)

                   

                  Si vous allez au meeting politique de Vincennes

                  n’oubliez pas d’aller aussi, tout de suite après,

                  au SALON REALITES NOUVELLES 2012

                  C’est à deux pas, dans le parc floral et,

                  j’y suis allé hier : C’est cette année

                  un très bon cru

                  (en plus c’est gratuit)


                  • alinea alinea 25 novembre 2014 22:18

                    J’ai du temps à perdre n’est-ce pas, pour venir sur des articles parus avant que je ne connaisse le site !!!
                    Crumb habite très près de chez moi !! et je ne le connais pas personnellement parce que je ne le cherche pas, mais il fait partie « des américains et des »artistes" de Sauve !! un petit monde !!
                    Marrant, perso, je n’ai pas la culture BD et si on ne me tient pas la main pour en lire une, je passe carrément à côté !!
                     smiley
                    très chiants ces guillemets indociles !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires