• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Roméo et Juliette au Théâtre Treize

Roméo et Juliette au Théâtre Treize

L’apothéose de la corrida de chair et de sang qu’a orchestrée Benoît Lavigne est atteinte lorsque Mercutio (Thomas Durand) est blessé mortellement et va, quelques instants plus tard, dans une grâce sublime, s’effondrer en un ballet chancelant sur la scène du Théâtre Treize.

La vengeance exercée ensuite par Roméo sur Tibalt (Olivier Bénard) mettra alors un point final au panache de cette lutte entre les deux familles Capulet et Montaigu. À l’issue de ce terrible bilan, Roméo et Juliette n’auront plus que la ressource de réfugier leur liaison dans l’acte symbolique d’un double suicide induit par la méprise d’une communication défectueuse.

Au rythme de la violence, du rap et de l’humour, force est néanmoins de constater que la passion amoureuse est ici quelque peu délaissée, presque hors sujet.

C’est le dilemme de cette superbe mise en scène qui, durant deux heures, mène, tambour battant, un spectacle digne du stade de France, pour ne pas dire de Robert Hossein, et qui se retrouve, faute de combattants, contraint en trois quarts d’heures ultimes à tenter de rendre crédible la puissance destructrice d’un amour perçu davantage en vecteur salutaire d’une épopée spectaculaire.

Autrement dit, ce Roméo est plus doué en chef de bande qu’en amoureux transi, et cette Juliette le lui rend bien. Xavier Gallais et Tamara Krcunovic tiennent ainsi leurs rôles à distance et excellent donc dans l’interprétation décalée tels des enfants qui s’amuseraient à jouer à la guerre.

Ce spectacle, plein de fougue et de talents, n’a donc pas l’âme romantique, car la compagnie des saltimbanques l’affronte à la manière d’un combat entre vie et survie en un élan spécifiquement contemporain à l’instar d’un noir désir auquel Benoît Lavigne se plaît à le référer.

Photo Falazon-copyright 2005

ROMEO ET JULIETTE *** de William Shakespeare - mise en scène : Benoît Lavigne - avec Tamara Krcunovic & Xavier Gallais - Théâtre Treize -


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires