• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Sapho au Café de la Danse avec « Universelle »

Sapho au Café de la Danse avec « Universelle »

A une semaine de Noël, Sapho donnait trois concerts au café de la danse où, disposés en demi-cercle, sept musiciens, dont quatre guitaristes, un violoniste, un batteur et un clavieriste l’entouraient sur scène pour présenter son 16ème album intitulé "Universelle".

En robe longue andalouse noire, la chanteuse attaquait, bille en tête, ses deux heures de cession avec sa gestuelle du bras et de main déterminée si spécifique, tout en allant chercher le sol du regard pour mieux expulser la force stridente de sa voix chaude au moment de redresser la silhouette.

Son atavisme de Janis Joplin sera soutenu par Yan Péchin qui lui renvoie par flash, des fulgurances grimaçantes à rendre jalouses les envolées vibrionnantes de Jimi Hendrick.

A la fois taureau, par rapport à elle-même, et toréador, par rapport au public, l’artiste enchaîne la présentation des nouveaux titres en contextualisant brièvement leurs origines à travers un sourire malicieusement barré par sa mèche de cheveux éternellement rebelle fendant son visage d’une improbable asymétrie :

"Replay, Acre, Souris-moi, Fatima, Magicien, Différence, Mary Vivo, Loulou, Gare guerre gare, Fred as tair, Francky goes, le monde est vaste..."

Au carrefour des musiques du monde que le blues et le flamenco croiseraient du désir jamais inassouvi pour les mélopées orientales, une orchestration calibrée fait la part de toutes les colorations du combat humaniste.

Enfin devenue sa propre réalisatrice, l’artiste ose s’accorder le luxe d’être en harmonie à la fois avec son ambition féministe et l’authenticité de ses goûts musicaux.

En rappel final du premier de ces trois concerts exceptionnels, c’est "It’s a man’s man’s World" de James Brown que Sapho livrait avec cette chaleur brute dont seule la soul music pouvait se prévaloir pour conclure superbement cette soirée en en faisant converger toutes les bonnes vibrations.
 
Photo © Y. Zakovitch
 
SAPHO AU CAFE DE LA DANSE - Theothea.com - Album " Universelle " -
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès