• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Sartre, le néant d’un être ?

Sartre, le néant d’un être ?

L’histoire est parfois si éloignée de la réalité qu’on en vient à s’inquiéter de la légèreté avec laquelle certains historiens travestissent en légendes dorées des vérités beaucoup plus sombres.

J’avais démontré dans des articles anciens comment, de Jehanne d’arc à Charles de Gaulle, en passant par Henri IV, Napoléon Bonaparte, ou Nicolas Sarközi, que l’histoire telle qu’elle nous était présentée était largement sujette à caution, voire totalement fausse ou du moins incomplète.

En effet, grâce à Henri Guillemin, ce grand historien aujourd’hui disparu, nous avions découvert qu’il est probable que « la bonne lorraine  » n’ait vraisemblablement pas connu le bûcher, puisque des registres attestent sa présence, et même son mariage, plusieurs années après l’immolation racontée. lien

C’est le même historien qui nous présenté un Napoléon bien différent de celui qui nous est décrit dans les livres d’école : un petit homme (1,64 m), coléreux, cynique, probablement épileptique, mufle, histrion hargneux, désordonné, essuyant sur son beau pantalon blanc l’encre de ses plumes, ayant le sang de 3 millions de personnes sur les mains, détestant dans sa jeunesse les français, n’aimant personne, ne sachant écrire qu’imparfaitement, (lien) inculte, baragouinant un français approximatif, (lien) prenant un mot pour un autre (par exemple : armistice au lieu d’amnistie), couchant, d’après l’impératrice Joséphine (et de madame de Rémuzat), avec ses sœurs, manipulateur, aimant éblouir, épater, corrompre et s’entourer de canailles, travestissant certaines défaites en victoires : les seules qualités que l’on ne peut lui enlever, c’est bien sur son intelligence, et sa parfaite maitrise de la communication. lien

Dans son N° 2083, le journal « le Point » évoquant « les mystifications de l’histoire » à pris Napoléon pour l’une de ses cibles, racontant à quel point ce dernier prenait des libertés avec l’histoire, faisant pression sur les peintres de l’empire, afin qu’ils trichent avec la réalité. lien

Quand à Nicolas Sarközi, l’ex président français il avait tenté vainement de se faire passer pour un homme cultivé et hyper diplômé, sauf que son soi disant DEA ressemble plus à une fiction qu’à la réalité, et que son diplôme d’avocat a été gagné de justesse avec un médiocre 10 sur 20lien

Du petit Nicolas au grand Charles, il y a un fossé, et si l’engagement de ce dernier dans la résistance ne fait aucun doute, il n’en reste pas moins une ombre au tableau : lorsque De Gaulle s’est exilé en Grande Bretagne, le Général Weygand, commandant en chef des armées françaises lui avait intimé l’ordre de rentrer au pays, ce que De Gaulle avait accepté, et ce ne serait que grâce à Churchill, refusant de mettre à sa disposition un avion, qu’il serait resté en Angleterre, faisant de lui, en quelque sorte, un « résistant malgré lui ». lien

C’est justement dans la résistance qu’une autre ombre au tableau, bien plus importante celle là, obscurcit la légende de Jean Paul Sartre.

C’est le philosophe Michel Onfray qui grâce à une enquête poussée et méticuleuse a démasqué les évidentes impostures de Jean Paul Sartre, lequel aurait même franchi à plusieurs reprises la ligne jaune de la collaboration.

Il l’a dévoilé dans une série de conférences récentes, diffusée sur l’antenne de France Culture. lien

Regardons donc de plus près l’histoire de ce philosophe, qui a voulu se donner l’image d’un homme de gauche, défenseur des libertés, en se forgeant aussi l’image d’un grand résistant.

En pure perte, semble t-il…

Onfray a exploré quelques pistes, comme celle par exemple de l’évasion de Sartre d’un stalag.

Sa compagne, Simone de Beauvoir assure qu’il s’en est évadé, « trouvant une brèche, et disparaissant, pour réapparaitre en France quelques temps après  ».

Or, la réalité est bien différente : à plusieurs reprises, des prisonniers de ce stalag lui avaient proposé de s’évader, ce que refusa Sartre.

Celui-ci prétendra pourtant avoir pu quitter le camp en simulant une maladie.

C’est Gilbert Joseph qui nous permet de comprendre ce qui s’est réellement passé : il aurait été libéré avec l’aide de Drieu La Rochelle, et suite à la présentation d’une pièce (Bariona) que Sartre avait écrit et mis en scène dans ce camp de prisonnier, pièce dans laquelle il présentait des juifs pouilleux et ridiculisés, amenant la sympathie des soldats nazis.

Sartre avait aussi une étrange vision du monde nazi, et il prétendra en 1933 lorsqu’il était en Allemagne, y avoir passé une « année formidable  » ajoutant «  je n’ai pas compris la signification du défilé des nazis au pas de l’oie (…) mais la plupart des berlinois que je connaissais les prenaient à la rigolade, comme moi…  ».

C’est quelques années après, que lui et sa compagne, profitèrent de l’opportunité de billets de train à prix réduit pour se rendre en Italie, à condition d’y aller visiter une exposition fasciste, avouant en avoir profité « sans scrupules  ».

Etonnante confession de la part d’un homme qui se disait résistant.

Il affirmait en effet avoir édité des tracts, et même un projet de constitution, avouant ne pas se rappeler qui le lui avait demandé, sauf que dans le catalogue des périodiques clandestins diffusés en France de 1939 à 1945, on ne trouve aucune trace des documents qu’il prétend avoir publiés.

Ce que confirme Henri Noguères, le célèbre journaliste résistant, (lien) écrivant à Gilbert Joseph « en une vingtaine d’années consacrées à des recherches et à des travaux sur l’histoire de la résistance en France, je n’ai jamais rencontré Sartre ou Beauvoir ».

Plus grave, il publie à 3 reprises dans une revue bien connue de la France pétainiste : « Comoedia », même si sa compagne affirmait qu’il n’y avait publié qu’à une seule reprise, réalisant tardivement que des textes antisémites étaient publiés dans cette revue.

Son 2ème article paru était un hommage à Jean Giraudoux, alors que celui-ci, commissaire à l’information du gouvernement de Vichy, était connu pour sa haine du métissage, déclarant : «  le pays ne sera sauvé que provisoirement par ses seules frontières ; il ne peut l’être définitivement que par la race française, et nous sommes pleinement d’accord avec Hitler pour proclamer qu’une politique n’atteint sa forme supérieure que si elle est raciale  ».

Dans son 3ème article, sous le titre « les Mouches  », il s’en prendra à la conception de la liberté du juif Bergson.

Et quid de sa déclaration provocante parue dans « les lettres françaises » en septembre 1944 : « jamais nous n’avons été plus libres que sous l’occupation allemande  » ? lien

Et même s’il faut comprendre cette phrase à la lumière d’une autre tirée de « l’Etre et le Néant  » : nous sommes « condamnés à être libres  », il n’en reste pas moins que l’on ne peut que constater les contradictions qui émaillent la vie de ce philosophe qui préconisait pourtant « la nécessité de s’engager dans des actions concrètes ». lien

Etrange parcours d’un homme qui relancera avec Serge July, le titre « Libération » lors des évènements de Mai 68, journal justement crée par les authentiques résistants qu’étaient Henri Cabrol, Emmanuel d’Astier de la Vigerie, André Lassagne, Raymond Aubrac et Jean Cavaillès. lien

On ne peut s’étonner dès lors de sa réaction face au mouvement ouvrier lors du front populaire, ne participant pas au vote, regardant seulement passer les manifestations, en argumentant son absentéisme par cette déclaration : « les rassemblements, les défilés, les manifestations, tout ça c’étaient des actions que nous approuvions, mais ce n’était pas notre truc ; vous comprenez, le Front populaire était un soulèvement ouvrier, et nous avions beau être totalement de leur côté, nous n’étions pas des ouvriers, donc si nous prenions part à leur machin, c’était en qualité d’étrangers. Les ouvriers occupaient les usines. J’étais censé faire quoi, occuper mon bureau ? »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le créateur de l’existentialisme, dont le principe rend responsable l’homme de son propre avenir, selon la formule sartrienne « l’existence précède l’essence  », avait d’étranges façons de concevoir le militantisme : s’inventant un passé inexistant de résistant, écrivant une pièce fleurant l’antisémitisme, auteurs d’articles dans une revue pétainiste, s’inventant des arguments pour ne pas participer à la révolte du monde ouvrier lors du front populaire, il est pourtant considéré encore aujourd’hui comme l’un des acteurs majeurs des évènements de mai.

Ian H. Birchall dans son étude intitulée « Sartre et l’extrême gauche  » fait une large description des erreurs et des contradictions de ce philosophe considéré à tort comme un homme engagé, ce que confirme Daniel Bensaïd déclarant : « en passant de l’anticommunisme de principe au concubinage avec les pouvoirs staliniens ou maoïstes, Sartre n’a pas changé d’erreur : il a constamment confondu le projet révolutionnaire avec le stalinisme  ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : «  si les lions avaient leurs historiens, l’histoire ne serait pas toujours à la gloire des chasseurs  ».

L’image illustrant l’article provient de « phahn.canalblog.com »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Site de Michel Onfray

Articles anciens

Napoléon le menteur

Quel manque de classe !

Du grand Charles au petit Nicolas

Jeanne une pucelle très convoitée

Henri IV, l’envers du galant


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

210 réactions à cet article    


  • Leo Le Sage 23 août 2012 07:28

    @AUTEUR/Olivier Cabanel
    Tu dis : « Sartre avait aussi une étrange vision du monde nazi »
    Où il est le lien sur ce sujet SVP ?
    A chaque fois que tu donnes une info inhabituelle je ne trouve pas le lien...
    Comme par hasard...

    Mon avis
    C’est marrant je n’ai jamais débecté ce Sartre mais maintenant qu’Oliver Twist again semble ne pas le prendre dans son coeur je pense que je devrais apprendre à l’apprécier.
    J’ai cru lire une bombe nucléaire mais c’est une nullité digne d’un pétard mouillé.
    Dans un article qui se respecte ce sont les qualités des sources qui font toujours la différence.

    Je résume donc ton article : Sarte et (probablement Bavoir) sont des fascistes et nazis assumés.
    Tu assumes cette affirmation ? Ben je te pose la question parce que je n’ai pas vu de liens...

    Ensuite il n’est pas un résistant : c’est un lâche donc ? Tu aimes vraiment ce qui tourne autour des lâches dis moi...
    Ce n’est pas un militant de gauche : bonne nouvelle pour la gauche alors...
    Il était de droite tu croiVEs ? Je ne le vois pas trop de droite mais « c’est vous qui voyez... »

    Finalement cet article est-ce pour nous dire que tu es un socialiste ou du moins de gauche et que forcément un homme comme Sartre salirait ta réputation d’homme de gauche sachant que des personnes comme moi ne peuvent pas aimer Sartre ?
    Je te demande çà car tu as l’habitude de dire que je ne suis pas sage alors je fais le lien évident... Flatté ... smiley
    Je précise aussi que je ne suis pas le seul à ne pas aimer sartre et je ne suis pas le seul à critiquer le fait que la gauche ou devrais-je dire qu’une certaine gauche aime ce qui n’est pas digne d’être aimé.
    Et pour faire plaisir au F Haine [je présume que c’est l’appelation que tu préfères : corriges moi si je me trompe] est-ce que par hasard tu ne veux pas nous donner à tous l’impression que le socialisme mène au fauxchisme ?
    A moins que ce soit l’inverse ?
    Ouais t’as bien lu : faux chisme et fascisme.

    PS : Oliver tu nous endors avec ton article, j’ose espérer que tu vas nous mitonner une tambouille digne de tchecmobile...
    Pourquoi pas un article sur l’architecture : tu sais ton métier... smiley

     
    Cordialement

    Leo Le Sage
    (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Leo Le Sage 23 août 2012 07:34

      Bon je n’ai pas encore voté...
      Normal pour un maximum d’équité, il faut d’abord que je m’assure que tu me répondes.
      Evidemment si tu réponds pas je ne peux pas voter oui...
      Si tu réponds mal, c’est toujours non, et si tu manques de respect aux autres c’est non aussi...
      Tu me comprends, j’ai une réputation à défendre...

      J’ai d’autres questions mais comme je souhaite que tout le monde participe, il faut donc que j’attende...

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Leo Le Sage 23 août 2012 07:50

      Bien sûr certaines questions ne peuvent rester en souffrance...
      Quelque part tu affirmes que Napoléon écrit mal ...
      Tu dis : « n’aimant personne, ne sachant écrire qu’imparfaitement, (...) inculte, baragouinant un français approximatif »
      Bref, j’ai vu dans la page que tu as donné qu’en gros il a une mauvaise graphologie...
      Question : est-ce une mauvaise chose une mauvaise graphologie ou pas puisque tu ne le dis pas de manière explicite ?

      Les 10 sur 20 de Nicolas vient d’un site Tchadien je suppose ? Tu n’as pas un site plus connu ?
      Charles de Gaulle était il de gauche ? Tu as l’air de l’aimer alors la question se pose pour moi...

      Une autre question ce Birchall c’est lui :
      « Ian Birchall (born 1939) is a British Marxist historian and translator »

      (source : Ian Birchall - Wikipedia, the free encyclopedia)
      N’est-il pas plus pertinnent de présenter un socialiste plutôt qu’une personne de l’extrème gauche, enfin un communiste...

      Tu dis : « si les lions avaient leurs historiens, l’histoire ne serait pas toujours à la gloire des chasseurs »
      Tu devrais écrire : « si les Leo avaient leurs historiens, l’histoire écrirait qu’il mordille des olives toujours pour le bien des honnêtes gens »
      C’est beau hein... smiley

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 07:34

      avis au lecteur

      ne tenez pas compte des interventions loufoques de léo,
      il se prend pour un sage, convaincu d’être « de l’élite », convaincu aussi que le verbe « croive » existe, (je croive, tu croives...) incapable de résoudre une équation pourtant élémentaire, et se prétendant bardé de diplômes.
      ce gamin est manifestement un mythomane, voire schyzophrène, et si vous lui répondez, il va couvrir le fil de cet article de ces élucubrations besogneuses.
      merci d’avance.
       smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 07:44

        inteski

        demandez, avec mon accord, aux gestionnaires d’AV mon mail
        pas de problème.

      • Leo Le Sage 23 août 2012 07:58

        @Par inthesky (xxx.xxx.xxx.148) 23 août 07:38
        Vous dites : « son profil intrigue, notamment ce qu’il met à la fin de ses commentaires »
        TOUS les profils intriguent...
        C’est un commentaire automatique [« Personne respectueuse etc. »]
        Vous ne connaissez pas les commentaires automatiques ? smiley

        Vous dites : « où puis-je vous contacter directement, Olivier (email) »

        Vous allez sur son site et vous trouvez...

        @AUTEUR/Par olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.3) 23 août 07:34
        Tu dis : "ce gamin est manifestement un mythomane, voire schyzophrène, et si vous lui répondez, il va couvrir le fil de cet article de ces élucubrations besogneuses"
        Je ne vois pas l’intérêt de couvrir ton article sinon à la limite je serais venu dans TON cirque...
        Et je n’y suis pas allé n’est-ce pas ?

        Tu dis : « il se prend pour un sage, convaincu d’être »de l’élite« , convaincu aussi que le verbe »croive" existe, (je croive, tu croives...) incapable de résoudre une équation pourtant élémentaire, et se prétendant bardé de diplômes. ce gamin est manifestement un mythomane, voire schyzophrène, et si vous lui répondez, il va couvrir le fil de cet article de ces élucubrations besogneuses"

        MENSONGES

        PS : et moi je peux avoir ton mail ?
         
        Cordialement

        Leo Le Sage
        (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


      • Leo Le Sage 23 août 2012 08:01

        Bon je reviens plus tard quand tu auras répondu... Oliver

        inthesky il ne faut pas mettre son mail dans un site sensible...

         
        Cordialement

        Leo Le Sage
        (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Leo Le Sage 23 août 2012 09:44

          @AUTEUR/Par inthesky (xxx.xxx.xxx.148) 23 août 08:34
          Vous dites : « c’est une adresse email secondaire ! » smiley
          Vous êtes moins intelligent que je ne l’esperais...
          Du moment que vous mettez un mail que vous utilisez, un pirate pourra sans problème vous pister...
          Et donc connaître votre véritable mail.

          Demandez à votre DSI il l’expliquera çà très bien.
          Pour mon comportement ici, vous n’êtes pas un psy donc gardez vos distances.
          Olivier est un menteur et je peux le prouver...
          J’ai tous les liens qu’il faut pour çà...

          Contentez vous de vous intéresser à l’article.
          Et si vous êtes si fort alors répondez vous mêmes aux questions que je pose à Olivier....
          Si l’honnêteté intellectuelle est votre fort et bien vous savez que ces questions se posent smiley

          Maintenant de vous a moi, si vous prétendez être de taille à m’affronter dans mon monde je vous propose mes articles, juste pour voir...
          Chiche donc...

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:08

          Inthesky

          c’est fait
          ne vous attardez pas sur le soi disant sage,
          il y a longtemps que tout le monde à constaté qu’il était légèrement dérangé, 
          un nouveau style de troll.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:39

          Inthesky

          j’ai ouvert le lien et n’ai trouvé que la critique d’un livre érotique...
          si vous pouvez m’éclairer ?

        • Leo Le Sage 23 août 2012 09:52

          @Par inthesky (xxx.xxx.xxx.148) 23 août 08:41
          Vous dites : « Le Sage, c’est votre pseudo, aussi, qui intrigue, en fait ! »
          Vous n’êtes pas sérieux dans votre délire non ?
          En haut vous parlez de mon profil et ici, ce n’est que mon pseudo ?
          La prochaine fois ce sera une phrase ? puis un mot ?
          Z’êtes pas un ado des fois... ?

          Mon pseudo est conforme à ma personnalité.
          Allez y dans mes articles et surtout lisez mes commentaires et on en reparlera...
          Vous verrez lorsque dede va passer, Olivier le faux sage va le replier contre toute attente.
          C’est un non respect de la charte.

          Lui il n’ose pas me replier parce que :
          1/ cela me fait de la pub
          2/ il m’a traité de fou en m’affirmant au passage que quand je le traite de lâche c’est une insulte !

          Maintenant c’est vous qui voyez !

          DROIT DE REPONSE

          @AUTEUR/Par olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.3) 23 août 09:08

          Tu dis : « il y a longtemps que tout le monde à constaté qu’il était légèrement dérangé »
          Au fait tu vas nous gaver combien de temps avec tes mensonges ?

          Vois-tu je n’ai pas très envie de revenir chez toi pour faire un démenti...
          Juste au cas où quelques uns me reprocheraient de ne pas te répondre.

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:59

          Inthesky

          oui, je suis d’accord, il est inoffensif, mais il couvre des pages entières par ses commentaires abracadabrantesques, et le lecteur ne s’y retrouve plus...
          mais on fait avec.
           smiley
          d’après un lecteur, il s’agirait d’un certain djanel le viking ?
          qu’importe.

        • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 15:56

          inthesky

          ok, c’est effectivement flagrant.
          merci.

        • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2012 09:01

          D’après moi, dans ce billet, il y a beaucoup de manquants. C’est plein de trous.

          et ça c’est impardonnable.
          Je vais de ce pas écrire à Stéphane Bern, je suis sûr qu’il il va en faire un nouveau « Secrets d’Histoires ». smiley



          • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:08

            guy

            je n’aime pas faire des articles trop longs.
            d’ou les trous.
             smiley

          • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2012 09:10

            Juste un rappel pour savoir de qui on parlait dans cet article.

            C’est parfois nécessaire de remonter aux sources.

          • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2012 09:17

            Oui, mais ici, cela fait un peu gruyère. smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:23

            guy

            encore une erreur.
            il n’y a pas de trous dans le gruyère,
            encore une idée toute faite qui s’écroule
            mais c’est une erreur si souvent commise...
            tout comme pour Sartre
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:31

            guy

            sauf que les articles de wikipédias sont parfois truffés d’erreurs
            j’en ai fait l’expérience à mon sujet
            et ils reprennent ce que les auteurs veulent bien publier, jusqu’à ce qu’ils soient modifiés
            je cite wiki :*
            Sartre aura milité inlassablement 
            on sait aujourd’hui ce qu’il en est
            je cite encore :
            Sartre est libéré grâce à un faux certificat médical 
            on sait, grace à michel Onfray que c’est faux, 
            et c’est de toutes façon contradictoire à ce que prétendait sa compagne qui affirmait qu’il s’était évadé.
            je cite encore
            Sartre sera un résistant modeste 
            on sait aussi ce qu’il en est, et le groupe « socialisme et liberté » est vraisemblablement une illusion, ressemblant plus à une bande de copains, qu’a un groupe constitué, 
            aucun tract, aucun texte, aucun nom des participants de ce groupe n’est en tout cas connu par les résistants authentiques.
            mais à voir ce que tu écris, je constate que tu n’as pas écouté la conférence d’Onfray dont j’ai pourtant donné le lien.
            ce qui ne facilite pas le dialogue.
             smiley


          • Leo Le Sage 23 août 2012 09:58

            @Par L’enfoiré (xxx.xxx.xxx.229) 23 août 09:01
            Vous dites : « D’après moi, dans ce billet, il y a beaucoup de manquants. C’est plein de trous. »
            S’il fallait en plus parler de trous oui il en manque trop...
            Il parle de Napoléon de Sarko de de de ...
            Bref, ce n’est pas sérieux comme d’habitude...

            Je suis d’ailleurs étonné qu’il n’ait pas parlé de Vercingétorix...
            Un trou de mémoire sans doute !

            @AUTEUR/Par olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.3) 23 août 09:23
            Vous dites : « il n’y a pas de trous dans le gruyère, »
            C’est une expression utilisée par tous, ce n’est pas une vérité scientifique.
            Il faut apprendre à savoir lire entre les lignes.

            Tss...

             
            Cordialement

            Leo Le Sage
            (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


          • Jean-Fred 23 août 2012 15:21

            @Olivier que je cite « mais à voir ce que tu écris, je constate que tu n’as pas écouté la conférence d’Onfray dont j’ai pourtant donné le lien. »

            Malheureusement, le site autorise l’écoute pendant 15 jours seulement après sa parution, autrement dit le lien ne permet plus d’écouter la conférence.

            Par contre, j’ai trouvé un autre site (voir chapitre 12) mais je ne sais pas s’il s’agit de la même conférence, pouvez-vous nous le confirmer ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 16:52

            jean fred

            il suffit d’aller sur le site de Michel Onfray
            il y a un résumé de sa conférence
            le blog est la :
            les vidéos sont sur le lien qui suit


          • Yaltanne 23 août 2012 09:09

            Ce que c’est fatiguant tous ces gens qui citent en boucle sans avoir lu.
            Pcq si vous aviez lu vous ne tronqueriez pas ainsi une phrase pour n’en conserver que l’oxymore.

            « L’homme est une liberté qui choisit, mais il ne choisit pas d’être libre, il est condamné à la liberté »
            reconnaissez que ça porte une toute autre signification ;)

            De fait Michel Onfray dans les conférences dont vous parlez change aussi la phrase (ce qui est fort rare chez lui) et vous, bon auditeur, vous répétez.

            Avez vous lu les romans et la philo de JPS ? Avez vous lu l’être et le néant ? Avez vous lu esquisse d’une théorie des émotions ou l’imaginaire ?…

            Je vous en conseille vivement la lecture de ces trois ouvrage, par exemple.


            • Yaltanne 23 août 2012 09:10

              raaaa… il faut lire : « Je vous conseille vivement la lecture de ces trois ouvrages »


            • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2012 09:11

              Merci Yaltanne, pour ces autres rappels. smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:20

              Yaltane

              je conçois qu’un afficionnado que vous semblez être soit légèrement ébranlé par les conférences de Michel Onfray, 
              il ne s’agit pas dans mon article de faire l’éloge ou le contraire des livres de Sartre, mais de mettre en évidence l’histoire telle qu’elle nous a été racontée, et telle qu’elle est en réalité.
              ce n’est ni le talent de Sartre, ni la pensée qu’il véhicule qui est contestée, mais le profond décalage qu’il y a entre ce qu’il prétend être et ce qu’il était en réalité.
              un faux résistant,
              un faux homme de gauche
              quand à sa philosophie, il n’était pas de mon propos de la décrypter, 
              il semble que cela vous ait échappé ?
               smiley

            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 août 2012 11:04

              Sartre avait donc un oeil sur Berlin et l’autre sur Moscou ,ça doit etre à cause de son strabisme !


            • Yaltanne 23 août 2012 11:51
              @ l’auteur
              je conçois qu’un afficionnado que vous semblez être soit légèrement ébranlé par les conférences de Michel Onfray,

              Ni légèrement, ni terriblement. Il se trouve que je n’ai pas attendu les dites conférences pour chercher à comprendre ce que lui reprochent ceux qui en disent pis que pendre. J’étais d’ailleurs bien contente de comprendre ce que lui Onfray reprochait à une pensée que je trouve plus qu’intéressante.

              (je n’ai pas fini d’écouter les conférences que je me « fais » bien tranquillement à mon rythme, je ne peux donc pas commenter plus avant les dites conférence)

              il ne s’agit pas dans mon article de faire l’éloge[…] quand à sa philosophie, il n’était pas de mon propos de la décrypter, 
              il semble que cela vous ait échappé ?

              Certes non, mais je suis heureuse de vous l’entendre confirmer. smiley

              En gros votre billet n’est qu’une fiche de lecture pour qui n’écouterait pas les dites conférences, c’est bien aussi de le préciser, mais surtout ce qui m’agace, et je le répète, c’est ce psittacisme qui consiste à citer en boucle les mêmes morceaux choisis (par d’autres) dans l’œuvre de tel ou tel, sans jamais avoir ouvert le bouquin réputé les contenir.

              Monsieur Onfray fait un travail admirable de contre-histoire, et vous, tout ce que vous trouvez à faire c’est précisément ce contre quoi il s’insurge depuis dix ans : le recyclage en cercle fermé d’idées et d’opinions sans regard critique, faute de prendre le temps d’observer les sources.


            • Leo Le Sage 23 août 2012 12:21

              @Par Yaltanne (xxx.xxx.xxx.118) 23 août 11:51
              Vous dites : « mais surtout ce qui m’agace, et je le répète, c’est ce psittacisme qui consiste à citer en boucle les mêmes morceaux choisis (par d’autres) dans l’œuvre de tel ou tel, sans jamais avoir ouvert le bouquin réputé les contenir »
              Vraiment ? smiley smiley smiley

              @Olivier tu es un petit polisson.
              Je ne savais pas que tu plagiais ...
               smiley smiley smiley smiley smiley smiley
              Va vite dire à yaltanne qu’elle raconte des salades...

               
              Cordialement

              Leo Le Sage
              (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


            • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 15:58

              Aita

              bien vu.
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:35

              Mazurka

              je vous encourage vivement a ouvrir le lien pour écouter attentivement la conférence d’Henri Guillemin,
              elle est parfaitement claire, judicieusement étayée, je n’ai rien inventé, et malheureusement il ne s’agit pas de rumeurs infondées destinées à salir la mémoire de napoléon, mais d’une cruelle vérité.
              Guillemin en fourni toutes les preuves.
              au sujet des liaisons qu’il a eu avec ses soeurs, il y a plusieurs témoignages concordants, cités dans la courte conférence de 28 minutes,
              merci pour votre commentaire.

            • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2012 09:39

              23 août 2062 :

              Je viens de lire les articles d’un certain Olivier. Cinquantenaire d’une époque où il écrivaitt de belles histoires avec des liens de partout, mais il ne les avait jamais lu complètement et dans le détail ou quand il l’avait fait ce sont les siens.
              Le nucléaire, son dada, préféré, apparemment. Mais ce n’est pas tout. Il aime les énigmes, qui pour lui ne le restaient pas longtemps, car il a de l’imagination. Alors il reliait l’histoire. On dirait parfois qu’il essayait de sortir une nouvelle version de « Back to the futur » mais en restant dans des voyages du passé. Mais il avait déjà été sur la lune avec son Explorer.
              Alors, faire un portrait robot en fonction de la photo que j’ai trouvé sur un site de Mondianet (ex-Internet). Belle barbe, front dégarni était suffisant pour dire que c’était un résistant, un homme du Milieu, un philosophe qui regardait son nombril comme centre du monde réel ?
              Non, pas du tout, je ne sais rien de son histoire mais moi, je ne vous dirai pas tout. 


              • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:48

                23 aout 3062

                je viens de lire une partie des articles d’un certain enfoiré.
                hélas, impossible de les lire jusqu’au bout, 
                la longueur de ces derniers en est peut être la cause.
                comment expliquer l’interminable longueur de ces textes parfois abscons ?
                la volonté de captiver le lecteur ? d’être le centre du monde ?
                plusieurs siècles après, on continue de s’interroger.
                il avait aussi la faculté de dénoncer la vacuité d’autres auteurs, se plaçant naturellement au dessus de la mêlée, mais étais-ce justifié ?
                car comment juger quelqu’un qui n’a pas d’autres noms qu’un étrange pseudo ?
                lui par contre ne se gênait pas pour parler de l’un ou de l’autre, avouant qu’il ne savait rien de leurs histoires, mais convaincu qu’il avait raison.
                une intuition certainement.
                 smiley

              • Leo Le Sage 23 août 2012 10:08

                @AUTEUR/Par olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.3) 23 août 09:48
                Vous dites : « la longueur de ces derniers en est peut être la cause. comment expliquer l’interminable longueur de ces textes parfois abscons ? »
                Par soucis de vérité.
                La preuve vous aimez les racourcis...
                Les racourcis s’éloignent de la vérité comme chacun sait.

                 
                Cordialement

                Leo Le Sage
                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


              • Leo Le Sage 23 août 2012 10:11

                En l’an infini je n’ai pas pu retrouver les écritures de quelqu’un dont le nom commencerait par un O.C. parce qu’en fait ce n’était pas une référence.
                Par respect pour mes ancètres je voulais retrouver mais impossible : source peu fiable donc mis au rebut.

                Par contre « l’enfoiré » Guy fut d’une lecture fort instruite et toujours correctement documenté...
                A en mettre plein la vue...
                Ses Réflexions du miroir sont le reflet exact de la réalité !
                Une ode et même une statue fut mis à son effigie malgré son refus.
                Le prix « Guy l’enfoiré vanrinsg » est même une des meilleures récompenses que l’on pouvait espérer...
                Il a refusé que l’on donna son nom exact d’où ce raccourci pour suciter la controverse...

                PS : J’aime bien l’an infini cela va créer la controverse...

                 
                Cordialement

                Leo Le Sage
                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


              • Antoine Diederick 23 août 2012 14:53

                Leo, vous n’êtes pas sage.....


              • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 15:59

                Antoine

                je me tue à le lui dire, mais un défaut d’intelligence lui ote toute possibilité de le comprendre.
                 smiley

              • Marco07 23 août 2012 09:39

                Olivier, réécriteur de l’histoire.


                Orwell vous aurait embauché dans le miniver.


                 smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 23 août 2012 09:42

                  marco

                  votre comparse, l’autre clown, appelé léo vous attendait impatiemment, 
                  le numéro peut donc commencer
                  a propos, ce n’est pas moi qui réécrit l’histoire, mais un grand historien qui a pour nom Henri Guillemin.
                  je ne fais que le citer.
                  il n’est hélas plus de ce monde, sinon je suis sur que vous auriez pris votre plume pour lui expliquer à quel point il se trompait.
                  sacré marco.
                   smiley

                • Leo Le Sage 23 août 2012 10:17

                  @AUTEUR/Par olivier cabanel (xxx.xxx.xxx.3) 23 août 09:42
                  Vous dites : « votre comparse, l’autre clown, appelé léo vous attendait impatiemment, le numéro peut donc commencer »
                  1/ Première nouvelle !
                  L’intéressé Léo n’est pas au courant. Un trou de ver sans doute.

                  2/ Lorsqu’on écrit un article et qu’on le signe c’est qu’on accepte le contenu donc ce que dit l’historien.
                  Si ce n’est pas le cas, on fait l’effort d’avertir le lecteur par respect pour lui...

                  @Par Marco07 (xxx.xxx.xxx.243) 23 août 09:39
                  Vous dites : « Orwell vous aurait embauché dans le miniver. »
                  Je pense qu’il l’aurait mis dans son verre histoire de ne pas le rater...

                   
                  Cordialement

                  Leo Le Sage
                  (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès