• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Selon Lady Diana « Laissez-moi seule » de Bruno Bayen au Théâtre de La (...)

Selon Lady Diana « Laissez-moi seule » de Bruno Bayen au Théâtre de La Colline

Avec une mise en scène à la fois magistrale et subtile de la « Cerisaie », Alain Françon achevait officieusement le 10 mai, ses douze années à la tête du Théâtre de la Colline dont il a, toutefois, laissé le soin de l’ultime création à Bruno Bayen.
 
« Laissez-moi seule », telle est la proposition que celui-ci offre, alors, en cadeau d’adieu à une époque qui va, ainsi dès janvier 2010, s’ouvrir sur l’ère de Stéphane Braunschweig.
 
Entre temps, une prise en charge bicéphale devrait donc permettre de passer en douceur d’une orientation artistique à l’autre.
 
Plus dur est donc le choc, car ce « Let me alone » s’inspirant du destin tragique de Lady Di, livrée au cortège de la mythomanie en une tonitruante orchestration médiatique planétaire, se laisse choir, deux heures durant, telle une feuille morte, sur les planches de la Colline qui ne sollicitait point tant, un tel requiem.
 
En effet, tétanisé par l’enjeu symbolique, l’auditoire regarde défiler, sous une combinatoire d’escaliers de cour à jardin, la procession d’ombres royales que l’auteur stigmatise en une mascarade bêtifiante à souhait.
 
De la destinée princière en papier glacé jusqu’au conte pour public averti, le scénario d’une reconstitution subjective amène l’observateur, droit au gouffre obscurantiste du pont de l’Alma, précisément juste sous la statue de la flamme de la Liberté, qui n’en peut mais.
 
Ainsi, de brillants acteurs s’entêtent à des propos confus ou codés, selon le point de vue adopté.
 
Laissée seule, selon son suprême souhait, sous le pseudo de Duch, le sosie inouï de Lady Di prend, alors, les traits de Clotilde Hesme au point de craindre qu’une telle réincarnation puisse engendrer quelques alliés pour cette cause théâtrale perdue.
 
En Superbe « Girl friday », Dominique Valadié confirme, à son tour, qu’il pourrait y avoir grand péril à tirer son épingle de ce maelström, fût-il sous la caution allégorique de Camilla Parker Bowles.
 
Mais, place au final grandiose où le choeur des premiers rangs de spectateurs est mis à contribution pour lancer des dizaines de roses rouges en hommage au sacrifice expiatoire d’une princesse fantasmée en temps réel, sous dérapage incontrôlé.
 
Photo © Wikispectacle / Vincent Pontet
 
LAISSEZ-MOI SEULE - * Theothea.com - de Bruno Bayen - mise en scène : Bruno Bayen - avec Eric Berger, Lily Bloom, Axel Bogousslavsky, Brice Cousin, Jérôme Derre, Florian Guichard, Clotilde Hesme, Florence Loiret-Caille & Dominique Valadié - Théâtre de la Colline -

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès