• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Simplement complexe » hyper bien barré à la Comédie de Paris

« Simplement complexe » hyper bien barré à la Comédie de Paris

Philippe Elno développe une thématique qui parle d’autant plus à tout le monde qu’il a lui-même rencontré les affres de la déficience d’une hotline, alors qu’il déménageait d’un appartement à l’autre…. tout en restant à la même adresse !

D’emblée, les spectateurs sont en empathie solidaire avec les démêlés que Christophe, son personnage « patibulaire mais presque », va rencontrer dans un désarroi psychologique grandissant.

Norbert (Denis Maréchal), le valeureux technicien du fournisseur d’accès Internet « simplecom.com », va alors outrepasser les prérogatives de son intervention à domicile, en proposant à son client de le mettre directement en contact avec Natacha (Fabienne Galula), sa conquête des réseaux sociaux auxquels il ne peut donc momentanément accéder.

A cet endroit de la pièce, l’intrigue de Philippe Elno semble, alors, prendre la tangente vers une amourette réduite à la vie objective alors même que son intention est d’illustrer la non opposition du virtuel et du réel qui pourrait fort bien se compléter avantageusement, pourvu que l’imaginaire ait droit de cité dans le vécu des internautes.

En effet si la mystification et la mégalomanie sont des qualités peu prisées pour assurer une rencontre durable entre partenaires, dans la vie de tous les jours, il se pourrait que la projection offerte à l’idéal du moi par les divers forums du web constitue non seulement un exutoire profitable mais facilite, de surcroît, l’éclosion de relations opportunes.

Derrière la timidité maladroite de Christophe, au-delà de la candeur godiche de Natacha, pourrait s’exprimer sur la toile la potentialité de « délirer » ensemble, afin de faire apparaître le meilleur de chacun.

Cette thèse poétique en valant bien une autre moraliste, l’auteur-acteur propose à Pierre François Martin-Laval, son metteur en scène, d’y ajouter une tonalité de burlesque propice à apprécier par le rire ces prolégomènes branchés à la vie rêvée du numérique.

Ainsi, trois acteurs sympathiques composent, en direct live, un trio sur lequel les fantasmes de convivialité devraient pouvoir générer une ouverture d’esprit bien comprise mais surtout… bien « barrée ».

photo © Nathalie Nicoloff

SIMPLEMENT COMPLEXE - **.. Theothea.com - de Philippe Elno - mise en scène : Pierre François Martin-Laval - avec Philippe Elno, Denis Marechal & Fabienne Galula - Comédie de Paris


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès