• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Souvenirs d’un petit Thiernois devenu clown »

« Souvenirs d’un petit Thiernois devenu clown »

Livre

d’Henri Bouyousfi et de Françoise Latellerie éditions des Monts d’Auvergne 67 pages Décembre 2015 Une bibliographie à deux « voix »

L’Histoire avec un grand H, c’est aussi la somme de toutes les « petites » histoires des femmes et des hommes qui se sont construits. Henri, que ses amis, ses proches et même ceux qu’il rencontre appellent « Poil de carotte » est né à Thiers où il a grandi comme beaucoup d’enfants de son âge, une partie dans la rue et une partie sous la surveillance de ses parents. Il vit le jour en 1952 …. A cette époque-là, quand l’école ne joue pas son rôle d’ascenseur social, l’enfant a une seconde chance….. Il suffit qu’il ait envie de travailler. Dans ce récit, né d’une rencontre entre Henri et Françoise, femme de lettres, on sent de la nostalgie et une critique justifiée de la société d’aujourd’hui : « A l’époque, les gifles et fessées étaient monnaie courante et ne levaient pas d’armée contre elles ! De nos jours, c’est tout juste si on a le droit de regarder un gamin en lui faisant « les gros yeux » et aussitôt on a les parents ou d’autres personnes qui feraient bien de s’occuper de leurs propres affaires, sur le dos. » Poil de carottes a fait les quatre cents coups dans son enfance, il raconte d’ailleurs plusieurs de ses escapades….. En ce temps- là, les enfants n’étaient ni surprotégés, ni laissés à eux-mêmes …. C’est tout un village ou un quartier qui les surveillait. Henri a touché à tout ou presque avant de contacter une troupe de cascades automobiles pour s’y faire engager. Un jour, il remplace au pied levé le clown qui assurait les animations entre deux cascades…. Nous étions en 1973 et une carrière parallèle à son travail commence. Très vite, il se fait aimer des enfants et apprécier de tous grâce à sa gentillesse, sa disponibilité et son ingéniosité. J’ai rencontré cet homme, lors d’une fête à Sauviat dans le Puy de Dôme, j’ai acheté son petit livre par politesse…. Je ne regrette pas mon achat.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Henry Canant Henry Canant 13 août 2016 19:09

    Chalot, tu es notre clown néfaste

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires