• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Sziget festival 2009 : l’Europe danse à Budapest

Sziget festival 2009 : l’Europe danse à Budapest

Événement attendu de l’été, le Sziget festival est le plus grand rassemblement musical et festif d’Europe. Sur l’île d’Oduba, à Budapest en Hongrie, la 17e édition du « Woodstock de l’Est », aura lieu du 11 au 17 août 2009.

Le Sziget ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Sziget est LE PLUS GRAND FESTIVAL de musiques actuelles en Europe. Depuis sa création en 1992, il se tient chaque année sur une île de 120 hectares en plein cœur de Budapest. Sa programmation se caractérise avant tout par son éclectisme : rock, electro, ska, reggae, pop, metal, musique tzigane, world music, jazz,... il y en a pour tous les goûts ! Aux 600 concerts s’ajoutent des dizaines de spectacles de danse, de théâtre et d’art de rue, ainsi que de multiples activités (cours de danse africaine, village hongrois, expositions, labyrinthe, saut à l’élastique, piscine de chocolat, massages, etc.). Vous l’aurez compris, le Sziget, c’est du 24/24h !


Un océan de cultures

Pendant une semaine, ce sont près de 400 000 festivaliers immergés dans une ambiance festive et cosmopolite. Les artistes, des têtes d’affiche internationales aux groupes émergents, sont issus d’une cinquantaine de nationalités différentes, de la France à Cuba, du Mali à la Chine, de l’Angleterre aux Carpates. Les visiteurs eux-mêmes viennent de l’Europe entière. L’année dernière, plus de 11 000 Français se sont rendus au Sziget !

Le festival incarne avant tout une utopie humaniste : offrir un océan de cultures au cœur de l’Europe. Si vous n’avez pas connu Woodstock ou les premières raves de Stonehenge, faites un tour au Sziget pour découvrir une version hongroise de la tolérance.

Pour cette 17e édition, le Sziget, ancienne base militaire du bloc soviétique, célèbre les vingt ans de la chute du mur de Berlin. Un Mur fictif sera laissé aux pinceaux et à l’imagination des artistes et des festivaliers.


Ce que réserve l’édition 2009

Cette année, une programmation toujours aussi éclectique avec, en têtes d’affiche, des groupes tels que Prodigy, Bloc Party, Fatboy Slim, Lily Allen, The Offspring, Placebo, Faith no More, Miss Platnum, Danko Jones, The Ting Tings, The Subways, etc. 

Le Sziget regroupe 30 scènes différentes qui offrent aux festivaliers la possibilité de découvrir des styles musicaux très divers.

Parmi les plus grandes scènes, on trouve :

- La Grande Scène internationale : au centre de l’île, elle peut accueillir 60 000 personnes ! Sur cette scène gigantesque sont attendus Placebo, Faith No More, The Offspring, Lily Allen, Klaxons, The Prodigy, IAM X, Fatboy Slim, Ska-P, The Ting Tings, Bloc Party, Nouvelle Vague, et bien d’autres.

- La scène World : deuxième plus grande scène du festival, elle réunit des artistes venus des quatre coins du monde. Cette année, le Mali est à l’honneur avec Amadou&Mariam, l’Algérie avec Khaled, Cuba avec Orquestra Buena Vista Social Club, la France avec N&SK, pour ne citer qu’eux.

- La scène Wan2-A38 : Trip hop, electro-pop, ska, ragga, rock indé, c’est la scène de la diversité musicale. Tricky, Babylon Circus, Naïve New Beaters, Vive la Fête, et bien d’autres, sont au programme cette année.

- La Party Arena : sous un immense chapiteau de 2700 m2, 8000 adeptes d’electro viennent bouger sur le son des plus grands DJ européens. On y attend notamment les Français de Birdy Nam Nam.

Autres scènes Meduza (electro), Tsigane, Rock, Jazz.


Informations pratiques :
Pass 8 jours + camping = à partir de 188 euros - Pass 6 jours = à partir de 156 euros
Pass camping VIP : 83 € - Pass véhicule aménagé : 135 € - Pass journalier : 42 €


Pour en savoir plus :
http://www.szigetfestival.com/
http://www.myspace.com/szigetfestivalfrance

Documents joints à cet article

Sziget festival 2009 : l'Europe danse à Budapest

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • orage mécanique orage mécanique 3 juillet 2009 17:38

    ça doit être la programmation d’il y a dix ans ça !


    • walpole walpole 8 juillet 2009 14:13

      Il me semble que l’ile s’appelle MargritSziget et non l’île d’Obuda non ?
      Souvenir des années 75-80 : on est encore sous le régime communiste. Walpole est à Budapest et il existe déjà un festival d’été au pied du Chateau ( côté Buda). En europe occidentale, on est sorti des Festivals de Wight et de quelques autres. Le festival de Budapest n’a pas de grands noms de chanteurs ou groupes etrangers mais beaucoup de Hongrois ecoutent de la musique de l’Ouest. Dire Straight, Supertramp, Led zep circulent sous le manteau et les KWays.
      Le festival attire sur trois jours les groupes de l’Est. Walpole se souvient de deux choses :
      1. au milieu de la foule, slaloment les garçons de café en blanc qui servent des grenadines au public ! A l’Ouest, décalage complet : on fumait des pétards.
      2. Et lors du concert de Hard-Rock, devant l’agitation des fans d’un groupe hongrois nommé SKORPIO, la police avait chargé pour arrêter les danses des premiers rangs.
      Ben voilà pour les souvenirs de Budapest...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Szig’addict


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires