• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Thé à la menthe ou t’es citron ? » au Théâtre Fontaine

« Thé à la menthe ou t’es citron ? » au Théâtre Fontaine

Un mois après la reprise de cette première pièce coécrite par Patrick Haudecoeur et que celui-ci créait, il y a vingt ans, au Café de la Gare avec prolongations au Théâtre des Variétés, voici qu’aujourd’hui, le théâtre Fontaine fait, de nouveau, salle comble.

Entre-temps, l’auteur-metteur en scène-comédien a eu le temps de triompher, notamment, avec « Frou Frou les bains », Molière 2002 du spectacle musical, ainsi qu’avec « La valse des pingouins », Molière 2007 de la révélation théâtrale à l’égard de Sara Giraudeau.

Dans la lignée d’un Buster Keaton, l’artiste, pas muet pour un sou, a l’art de catalyser autour de lui, tout ce que l’adversité est capable, en matière de désagréments, de focaliser sur sa personne mais dont la destinée a l’élégance de le préserver, sans cesse, du terme fatal.

Cette fallacieuse « bonne étoile » le constitue en personnage lunaire quasi intouchable, d’apparence niaise mais empli d’un bon sens, éminemment subjectif, à dresser les cheveux du chauve le plus rétif.

Doué d’une bonne humeur à irriter tout son voisinage, il réussit à susciter les pires catastrophes sans que cela n’altère l’idée ou l’action qu’il poursuit allégrement.

En l’occurrence, notre antihéros évolue au beau milieu des deux pôles chronologiques de la création théâtrale, d’abord côté répétition, puis côté représentation, alors que ceux-ci ont décidé de monter à l’assaut d’un improbable vaudeville où l’incompétence des participants n’aura d’égale que leur insistance à transgresser les codes de l’échec annoncé.

« Thé à la menthe ou citron ? » Telle est la question existentialiste qui sera à l’origine de la goutte d’eau bouillante qui fera déborder la théière du spectacle vivant, hors du cadre habituellement réservé à ses seuls initiés.

Au centre du plateau, trône évidemment l’armoire emblématique de toutes les cachotteries foireuses qui, en recours traditionnel, trouvent toujours refuge à la pusillanimité.

Ainsi, de la scène à la salle, va s’établir une complicité ravageuse qui donne, au spectateur, la délicieuse impression, d’avoir toujours un coup d’avance sur la consternante prestation des bienheureux aficionados du fiasco.

Un spectacle culte capable de se régénérer par delà les générations d’acteurs mais qui doit sa maestria fondatrice et exécutrice à un seul : Patrick Haudecoeur.

Visuel presse DR.
 
THE A LA MENTHE OU T’ES CITRON - *** Theothea.com - de & ms : Patrick Haudecoeur - Jean-Luc Porraz, Nathalie Cerda, Isabelle Spade, Patrick Haudecoeur, Jean-Pierre Lazzerini ou Bob Martet, Edouard Pretet & Sandra Biadalla - Théâtre Fontaine
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès