• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « The Holiday », un film light en DVD pour les vacances d’été...

« The Holiday », un film light en DVD pour les vacances d’été...

Alors c’est sûr, The Holiday - qui vient de sortir en DVD cet été - n’est pas un chef-d’œuvre mais, vu le 31 décembre (2006, cf. période de sa sortie en salle dans l’Hexagone), c’était le film idéal à voir au cinoche avant de faire la fête. Une sorte de mise en bouche. OK, à la revoyure en DVD sur écran plasma, c’est la comédie romantique américaine par excellence avec des nanas, ersatz de Bridget Jones, en recherche d’une vraie love story et du boy friend idéal, c’est limite niais, doux (doune) et mignonnet rose bonbon, mais ce n’est pas grave, ne boudons pas notre plaisir : on a tous en nous, par moments, un p’tit cœur de midinette prêt à se laisser séduire par la carte du tendre, les coups de foudre, les paillettes et les guimauves. Et voir de jolis couples s’unir ou se désunir sur fond de chassés-croisés enneigés façon cottage british, forcément isolé, ou bien dans un cadre high-tech typique de la working girl yankee, c’est du déjà-vu mais bon, ça réchauffe ("home sweet home"...) et ça faisait du bien pour commencer une nouvelle année, avec flonflons et musique sirupeuse - comme il se doit - d’Hans Zimmer (Le Roi lion, Rock, Pour le pire et pour le meilleur, Le Pacificateur, USS Alabama, La Ligne rouge, Gladiator...) à volonté, en avant les violons !

C’est un film d’acteurs. Les mâles (dont un Jude Law remarquablement bronzé - mazette, comment fait-il ?!) assurent un max et les personnages de filles, croisées sur le net et venues de Californie ou de Londres, sont joliment croqués. Cameron Diaz, style cartoon, en fait des tonnes, en roue libre elle surjoue à fond mais elle est joliment faite (c’est le moins qu’on puisse dire !) et cultive l’auto-parodie à souhait, ce qui la rend vraiment craquante - une petite fille la compare même à sa Barbie, trop fort ! Kate Winslet, comme d’hab’, est lumineuse et savoureuse, notamment via son amitié émouvante avec un vieux scénariste de l’âge d’or hollywoodien, interprété par le cultissime Eli Wallach du Bon, la Brute et le Truand du grand Sergio Leone. Aimez-vous les spaghettis ? Moi, trois fois oui !

Soyons francs, ce ciné-roman de gare est trop long, on s’enneige, question rythme à plats, dans certains dialogues et situations qui s’étirent à la Lelouch et on a quasiment tout vu dans la bande-annonce (!) mais, mine de rien, c’est un film qui est intéressant quand il parle (du) cinéma - Dustin Hoffman y fait un caméo amusant - et, pour finir, je dis qu’un film hollywoodien qui rend hommage, en paroles et musique, au grand Ennio Morricone (le musicien joué par Jack Black est fan de ce compositeur, il l’écoute même dans sa bagnole canon avec bimbo !) ne peut pas vraiment être mauvais et a forcément quelque chose d’attachant, d’humain. D’ailleurs, ça tombait bien question sortie du film - au vu de sa date d’arrivée sur les écrans français au cinéma - et ce fut une joie pour tous ses admirateurs, cet immense compositeur italien qu’est Ennio (né le 10 novembre 1928 à Rome) a reçu en février 2007, lors de la 79e cérémonie des Oscars, un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière et pour sa contribution majeure au septième art. Viva il Maestro ! Et vive The Holiday (attention tout de même : film nunuche avec gnagnasseries à volonté) rien que pour ça et pour deux ou trois choses. Oui, The Holiday est un film-champagne qui fait du bien et qui fait chaud au coeur... en hiver (2006) ou en plein été (2007) ! Home, sweet home, quand tu nous tiens...

Documents joints à cet article

« The Holiday », un film light en DVD pour les vacances d'été...

Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (33 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès