• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Thierry Ardisson ou l’hôpital qui se moque de la charité... (...)

Thierry Ardisson ou l’hôpital qui se moque de la charité... chrétienne

On dit toujours que l’on a que ce que l’on mérite comme amuseurs publics. En ce moment, c’est pas la joie avec Bigard, LaFesse (un peut « out » avec ses déboires DailyMotion) et autres grossiers personnages qui arpentent les scènes françaises, font la claque d’un candidat aux élections où l’accompagnent une fois élu pour aller serrer la main du pape. Car, et c’est une surprise pour beaucoup, en même temps qu’ils vocifèrent des injures sur les planches, ces amuseurs prônent ostensiblement les vertus de la religion catholique qu’ils pratiquent avec une certaine assiduité. Au point qu’ils nous feraient presque tous vomir avec leurs crises de foi régulières dans les médias.

Leur chef de file est un... couple, qui, en vertu du respect dû à sa propre croyance, sans doute, a choisi depuis des années d’avancer masqué dans les médias. Premier cité, Basile de Koch, alias Bruno Tellenne, roi de la nuit parisienne et écrivaillon à ses heures des discours de Charles Pasqua, dont il était l’assistant parlementaire. Et accessoirement frère de Carl Zéro, à jamais discrédité, journalistiquement parlant, avec l’affaire Allègre. Inscrit au GUD dans sa jeunesse, membre du club de l’Horloge, à savoir la frange dure des mouvements de droite estudiantins ou de think-thank droitier à la française. Marié à Virginie Merle, alias Frigide Barjot, pseudonyme en forme de contrepèterie tout aussi intelligent que celui de son mari. Ces deux-là jouent les amuseurs publics, "savent toujours quoi inventer pour faire rire" comme dit l’Internaute, mais font aussi, comme tout bons sectaires, du prosélytisme déguisé. Oh, rassurez-vous, ils sont suffisamment intelligents pour ne pas le clamer trop fort, juste ce qu’il faut au détour d’une interview. A la question "Quel est votre penseur universel préféré ?" ils répondent en coeur, le Basile et la Frigide : "Jésus-Christ". Et c’est là où ça va plus, car ce sont les mêmes qui pondent en librairie une "Histoire universelle de la pensée" où sont évoquées toutes les religions vues par le bout de la lorgnette de night-clubbers, ce qui donne un résultat affligeant, bien entendu. Et, au passage, un chapitre subtil qui propulse en avant une religion particulière : la leur. C’est comme ça qu’on formate les esprits, il n’y a pas d’autre méthode. C’est plus subtil qu’un cours donné par un commissaire politique sous Staline, et c’est diantrement plus efficace auprès des jeunes populations, pas toutes habituées encore à la manipulation politique. En résumé, les admirateurs d’un pape passéiste, sinon rétrograde, présentent leur croyance comme le must du branché chez Ruquier. Arriver un soir en société et sortir l’Epître de Jean, ça change en effet un tantinet des saillies de Michael Youn et sa mauvaise foi (nocturne). Pour sûr. Le catholicisme en perte de vitesse n’a rien trouvé de mieux que les dîners en ville pour survivre. Et ça marche, enfin c’est ce qu’ils disent dans Jalons.

L’autre grand mystique français, on le sait, c’est Bigard. Invité le 27 janvier 2001 par... Thierry Ardisson, il finit par avouer sa préférence... pour la peine de mort, un goût facile à comprendre quand on connaît sa vie privée, étalée en large dans son dernier ouvrage : son propre père a été assassiné dans des circonstances rocambolesques, marquant à vie l’individu, qui en veut depuis à la terre entière et accessoirement à la justice française. Bigard est un Michel Sardou bis, voilà tout. A part que, lui, on pourrait non pas l’absoudre, mais au point tenter de le comprendre, sa réaction étant celle d’un individu qui n’arrive pas à sortir de son propre problème. Incapable de généraliser, le stade zéro de la pensée sociale. Pour quelqu’un qui monte sur scène chaque soir, c’est plutôt grave. Oubliant au passage le "tu ne tueras point" de son catalogue Manufrance de croyance. Un bigot aussi grossier, l’église catholique n’a pas vu ça depuis... Savonarole. A part que Benoit XVI n’a pas encore excommunié l’homme au slip (Eminence ?) bien rempli, mais ça viendra peut-être, qui sait... Un homme présenté par un individu peu au fait de ce qu’est la politesse ordinaire, semble-t-il, présentant rapidement Bigard "avant de consulter vite fait son téléphone portable pour lire un message, à quelques centimètres du... Saint-Père qui a eu la politesse de faire semblant de ne pas demander quel était cet envoi divin envoyé par SMS !". Et sans oublier au passage de citer quelques versets... apostoliques, l’endroit n’étant pas propice à réciter il est vrai du Rushdie.

Le quatrième larron n’est pas un comique. C’est un présentateur à la réputation sulfureuse. Celle d’être incapable surtout de faire un direct, l’individu, depuis sa plus tendre enfance télévisuelle n’arrivant pas à retenir deux phrases, et passant soit son temps à coller partout des bouts de papier, soit reprenant au montage dix fois la même question. L’homme en noir, c’est Thierry Ardisson, chantre avéré de la coke ("je me suis beaucoup drogué"), comme outil indispensable du night-clubber, de l’échangisme en sexualité, obligatoire dans le milieu interlope de la nuit, un machiste par définition, également royaliste par goût de la provoc’ uniquement, et... catholique profond, tendance lourde. Comme ses prédécesseurs ici, l’homme manie le gros mot comme un gamin de ZUP, ce qui lui permet, à 59 balais de passer auprès des jeunes Cauetisés "à mort" pour un de leurs rangs. L’homme, un "baby-boomer qui va à confesse", a des amis, dont Bernard-Henry Levy le flagorneur, qui le résume ainsi : "le monarchiste funk, ce libre esprit aux allures de clergyman, ce fêtard qui ne croit qu’aux valeurs de la famille, ce branché libertin qui se veut fervent catholique, ce Français transfusé British, ce Bel-Ami cynique"... n’en jetez plus, la cour est pleine. Ardisson s’emporte facilement, ses techniciens en témoignent depuis des années. Parfois, il lui arrive de dépasser certaines bornes que se refuse à transgresser Bigard. Dans une émission récente, il s’était permis de gausser le cardinal Lustiger et son enterrement sur-médiatisé, s’attirant les remarques de l’"ayatollah Finkielkraut", selon lui. Car notre homme revendique le droit, je cite "au blasphème". En appelant à une liberté d’expression sous laquelle il se présente depuis des lustres "Je suis pour qu’on puisse faire tout ce qu’on veut, je revendique l’héritage de Charlie Hebdo". On est tout porté à croire en sa sincérité, surtout si celle-ci fait preuve d’une autre vertu chrétienne passablement oubliée... la probité. Or, dans le genre, Ardisson fait dans l’escroquerie pure et simple. Et ça, c’est même aujourd’hui visible et vérifiable sur le net.

L’homme télévisuel vient de commettre en fait une grave erreur : emporté par sa fougue, il ne s’est pas aperçu qu’il se grillait en direct (dans les feux de son propre enfer ?). Ça s’est passé lors de sa dernière émission où il invitait la pimpante Mme de Fontenay avec la remplaçante de Miss France, éjectée du trône pour avoir posé en tenue légère dans des poses suggestives. Le dossier est connu, le sujet facile, la miss timide, Mme de Fontenay amidonnée, mais terriblement joueuse. Ardisson joue sur du velours de sacristie, là. Et le voilà donc qui vole dans les plumes de l’impétrante, en finissant par la traiter de s... façon Bigard. Dans les photos dont se sert Ardisson dans sa charge contre la belle, figure en effet une croix, sur laquelle la Miss France pose façon Christ, les bras en croix. Terrible blasphème, pour Ardisson, le moqueur Lustigérien ! Oui, mais voilà, il y a un hic, et il est de taille. Ce qu’oublie de dire Ardisson, et ce que le public ne sait peut-être pas à cet instant, c’est que le fondateur d’Entrevue, le magazine qui a sorti les photos... n’est autre que Thierry Ardisson lui-même, et Gérard Ponson, toujours à la tête du magazine depuis 1992. Un peu comme si Delarue fabriquait des faits divers pour pouvoir faire des émissions sur le thème (chose qu’il aurait pu faire avec son comportement en avion !). Bref, le guet-apens était parfait, le traquenard télévisuel préparé de longue date. Thierry Ardisson, ce jour-là, c’était l’hôpital qui se moquait de la charité... chrétienne. Et Canal+ le grand cocu de l’histoire, qui pourrait faire un procès à son animateur pour trafic d’influence médiatique manifeste. C’est lui, en effet, qui a imprimé les photos pour s’en servir après comme repoussoir à la télévision !

Un dernier détail à cette affaire innommable de duplicité télévisuelle : les photos incriminées provenaient d’une publicité pour la marque de vêtements... Pardon. Et ça, ça, même le Bon Dieu, dans toute sa miséricorde, n’y aurait pas pensé.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • Argo Argo 16 janvier 2008 13:58

    Bon article Morice,

    Populisme... Politiques, animateurs, beaucoup (pas tous) de journalistes, personnalités du show biz.... Populisme toujours plus... Tous à cheminer dans le même sens. Trop préoccupés pas leurs exhorbitants bénéfices pour délayer autre chose que le vulgaire.

     


    • tvargentine.com lerma 16 janvier 2008 14:00

      L’intêret de la suppression de la publicité sur les chaines du service public,sera de ne plus voir des emissons super-nazes d’Ardisson sur le service public

      Ces émissions c’est toujours des plans publicité gratuites (enveloppes ?) ,avec les mêmes personnes qui passent en boucles dans toutes ses émissions de nazes

      Et bien soyons certain que Ardisson ira se prostituer chez TF1 ou M6

       


      • floruf floruf 16 janvier 2008 15:16

        Loupé Lerma ! Ardisson sévit sur Canal !!! Une prochaine fois peut être ?!!


      • Vincent 16 janvier 2008 15:36

        A mon avis, vous n’avez pas vu Ardison depuis longtemps, il n’est plus sur france 2 (remplacé par Ruquier) mais sur Canal+ et aux dernières nouvelles, Canal+ est encore une chaîne privée.

        Voilà, ça c’est fait !!!!


      • Vincent 16 janvier 2008 15:41

        Pour info, Pardon est une marque très sympa, made in Réunion, les boutiques sont colorées, animées, petites fontaines, musique, jolies pepées enfin on s’y sent bien et certain t-shirt sont bien décalés.

        http://www.pardon.net/

         

         

         


      • morice morice 16 janvier 2008 15:48

        Vincent : où ai-je dit qu’il est encore sur A2 ? nul part !


      • morice morice 16 janvier 2008 15:50

        Jacob dans mes textes y’a des bidules en bleu.. ça s’appelle des liens... on clique dessus et ça bouge.. dans une des 2 vidéos d’un inerview, il y a le cul et la coke.. "Coke...partouzes...vite, vite...pour la confirmation...c’est ou ? ? ?".. c’est là, imb...


      • morice morice 16 janvier 2008 15:59

        "Pour info, Pardon est une marque très sympa,".. et Cecilia la copine de Princesse Tam Tam, on sait tout ça mai on parle RELIGION. Raymond, pas fashion victims.... Orythorinque : c’est MOI qui suit racoleur ou le MEC qui a fait les photos ? Confond pas, STP.... Plus robert vous avez une science du raccourci singulière : "zapper tout cet élevage de blaireaux" j’avais pas encore vu ma téle comme une cage à lapins ; pourtant j’en ai vu dedans des pubs de lapins.... ben alors maxim, qu’est ce qui t’arrive, t"aimes les vieux maintenant ?


      • jamesdu75 jamesdu75 16 janvier 2008 19:24

        Lerma, c’est la premiére fois que je vois un de vos commentaire sans une insulte aux Gauchiste. Pourtant ici y’arais des raisons.

         

        Enfin bref comme tout lemonde l’a repris en coeur, Ardisson a été ejecté de ORTF 2 depuis le que le pote a Miss Chirac est arrivé au pouvoir.


      • bersace bersace 16 janvier 2008 14:07

        Ave,

        Votre article est un amas de jugement expéditifs et incomplets. Vous prêter de intentions machiavéliques sans preuves à Jalons. Vous prenez n’importe qui comme représentant de la chrétienté uniquement parce qu’il sont médiatisés, et vous réduisez l’Église catholique à ceux-là. Vous critiquez des personnes qui visiblement sont soumise à de violentes tribulations, c’est trop facile. Si Thierry Ardisson a fondé Entrevue en 1992, il n’en est pas pour autant le rédacteur en chef, il a vendu toute ses part en 1995. Visiblement, Bigard est un gars blessé par la vie, pourquoi lui jeter la pierre ? Rien de constructif dans votre article ! Comment pouvez-vous ainsi jugez les cœurs de ces personnes si tiraillés par la vie ?!

        Cordialement,

        Étienne


        • Mysticman Mysticman 18 janvier 2008 09:06

          Bien d’accord avec vous Bersace.


        • 5A3N5D 16 janvier 2008 14:49

          ""ardisson produit et gagne sur tous les tableaux""

          Pas sûr : il va devoir s’expliquer devant la justice, sur invitation de l’ex-Miss-France. Ardisson n’y perdra peut-être pas grand chose, mais la "pute" (dixit Ardisson) va pouvoir gratter quelques euros. 


        • micmacplanet micmac08 16 janvier 2008 14:47

          On s’attaque toujours a Thierry Ardisson, on dirait qu’on l’assimile comme un enfant de Zatan, il faut arreter le delire un peu, il y a des choses reellement importantes qui se passent en France. Stigmatiser Ardisson n’est que preuve de faigneantise intellectuelle.


          • SANDRO FERRETTI SANDRO 16 janvier 2008 14:51

            Ah ca, c’est sur, Desproges est bien mort...

            Idem pour Jacques Martin (celui des grosses tétes, le latiniste et le fin lettré).

            Et où est Kersauzon ? En mer ?

            Faudrait demander à Argo.


            • Ornithorynque Ornithorynque 16 janvier 2008 15:04

              Morice,

              La photo de votre article est vraiment racolleuse.

              La vitesse à laquelle vous distribuez les étoiles jaunes aux gens que vous n’aimez pas fait un peu frémir...

              Vous jugez à la vitesse de l’éclair, vous savez qui est méchant et qui est gentil. Je vous envie, avec vous le monde est simple à comprendre.

              je vais lire un autre article !


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 16 janvier 2008 15:14

                Why not, celui-ci où on voit Bedos qui tape sur Ardisson, avec une photo à la clé, mais pour sûr, ce billet rejoindra la place où se situe son lectorimat


              • haddock 16 janvier 2008 15:16

                il a un savoir hihancyclopédique et nuliversel


              • morice morice 16 janvier 2008 15:05

                Micmac, vous avez entièrement raison : continuons à aller au catéchisme en prenant de la coke et partouzons allégrement en entendant les homélies qui disent que le sexe pour le sexe c’est l’enfer... je dis ça, je ne suis pas catholique...


                • brieli67 17 janvier 2008 09:04

                  Le Mammouth aux putes ? Pas très clair.

                  La cavallerie un peu légère contre Ardisson ... on reste sur sa faim. Fallait nous faire passer le message que tu ne charges pas plus la barque de l’homme en noir de peur de représailles. Saint Assas le protège....


                • brieli67 17 janvier 2008 09:52

                  la Droite droite est nécessaire au régime .......

                  à moins d’une immolation publique et symbolique sur l’autel-sarkhostie.....

                  Ce qui m"étonnerait fort. Momo la vérole est bien plus profonde.

                  http://1libertaire.free.fr/sloterdijk04.html&nbsp ; sur le facisme d’amusement

                  Depuis un an sa thèse

                  La France et l’Allemagne il est très difficile de travailler ensemble. Nous avons perdu des guerres chacuns. Nous allemands avons fait le travail de deuil de notre passé. La France a perdu 39-45 et reste bloquée aux conversions subites sans parler de la fin peu glorieuse de son pire colonial.


                • hahahaha 16 janvier 2008 15:08

                  Morice,

                   

                  Le fait est qu’en ce moment salope et pute sont des mots à la mode.

                  Secondement, on insulte mlle Bruni pourquoi ne pas insulter cette miss qui vend sa viande pour une léchette de "lait", n’est-ce pas Morice ?

                   

                  Bien à vous


                  • roOl roOl 16 janvier 2008 15:22

                    Comment je suis heureux d’avoir décroché de la télé...

                    Merci pour la piqure de rappel ;)


                    • Plus robert que Redford 16 janvier 2008 15:49

                      C’est sûr !

                      En résultent deux constatations :

                      Premièrement, zapper tout cet élevage de blaireaux proliférant dans la jetset et les médias, ne serait-ce que pour garder une certaine hygiène morale.. ;

                      Deuxièmement, s’en tenir informé avec les précautions du légiste disséquant un cadavre pourri, permet d’en comprendre long sur le niveau intellectuel de ceux de nos CONcitoyens qui font leur miel de la contemplation de cette fange...


                    • Jovial Jovial 16 janvier 2008 15:26

                      Suis je le seul à avoir vu dans les mots d’Ardisson un gros foutage de gueule en direction de la dame au chapeau ? En traitant de "pute" la nouvelle Miss France, pour si peu, son but n’était-il pas de faire ressortir l’absurdité des pseudos valeurs de GDF ?


                      • Bernard Dugué Bernard Dugué 16 janvier 2008 15:37

                        GDF n’a pas de pseudo valeur mais une valeur au Cac 40

                        C’est le Caquette 40 qui mesure la valeur des poules de Geneviève


                      • morice morice 16 janvier 2008 15:28

                        Jacon égal à lui-même :"Quant à bigard...c’est un homme en souffrance...comme tu l’as souligné...qui n’a pas pardonné." ben euh il est chrétien.... à mon avis il ne sait pas plus lire que vous le père Blondeau.. ou un autre... le pardon fait partie de la pensée chétienne : Bigard ne l’est donc pas... vraiment. Un blasphémateur chrétien, effectivement, ça la fout mal...


                        • morice morice 16 janvier 2008 15:34

                          5A3N5D : "va devoir s’expliquer devant la justice" ... moi, ce qui m’intéresserait, ce serait un action en justice de Canal contre Ardisson : il a quand même FABRIQUE de toutes pièces cette attaque... et Carl Zero a été viré de Canal pour des raisons similaires... FABRIQUER l’info, c’est grave pour une chaîne.... demain, ils font tous comme Ardisson...les émissions sur les enquêtes criminelles vont donc devoir tuer pour avoir de la matière ? Ardisson a fait la même chose que les 15 000 euros fourhués par Zero pour avoir son pseudo scoop... il a fabriqué de A à Z son émission... et d-it donc logiquement en rendre compte à sa chaîne... elle fait quoi sa chaîne elle laisse faire n’importe quoi ???


                          • maxim maxim 16 janvier 2008 15:47

                            ah Morice,celui que l’on retrouve comme son rond de serviette ,tous les jours...

                            chaque matin,lorsque j’allume mon ordi,je me précipite goulûment sur Avox et là ! miracle ,un article tout frais comme un oeuf du jour ,Morice est là ,un peu comme une ile que des naufragés en perdition sur leur radeau apercevraient au loin ,ils crieraient Terre !!!!,nous c’est Morice !

                             

                            allez Momo !

                            y’a belle lurette qu’Ardisson ,Faugiel ,et consorts n’amusent plus qu’eux mêmes ,quand c’est trop,on se lasse .....

                            reste quelques bons films sur Arte que j’enregistre ,des restes encore potables des racines et des ailes ,Thalassa est en perte de vitesse ,ma télé,ne me sert plus pratiquement qu’à passer des DVD !


                            • Christoff_M Christoff_M 17 janvier 2008 01:47

                               vous devez etre le seul à lire des DVD sur votre télé....


                            • TSS 16 janvier 2008 16:45

                              qu’elle ait posé pour des photos ,j’en ai rien à secouer !

                              ce que je trouve le plus humiliant pour elle c’est quand il lui a ete posé la question :

                              "qui a ecrit le requiem de mozart ?."

                              ""je ne sais pas...je suis nulle... Legitimus !". sans commentaire !


                              • morice morice 16 janvier 2008 16:59

                                TSS  : le sujet n’est pas DU TOUT Miss France bon sang ! 


                              • haddock 17 janvier 2008 09:49

                                Le requiem de Mozart est de Schvouvert .


                              • brieli67 16 janvier 2008 17:28

                                ta question qui confirmer tes sources...... Le Père d’un certain Dr Léon une cervelle brûlée à la syphillis...


                                • claude claude 16 janvier 2008 18:30

                                  bonsoir,

                                   

                                  merci pour l’article !

                                  je rêve du jour où l’un des invités d’ardisson lui balancera son poing dans la figure ! ce sera sans doute coupé au montage... mais juste pour le fun !!! smiley

                                  il a déjà reçu un verre d’eau, une autre fois, il ne saura pas s’arrêter à temps, et il ne verra rien venir !!!


                                  • TSS 16 janvier 2008 18:51

                                    mr thierry jacob contrairement à la question que vous posez sur les lettres de mon moulin(a.Daudet) !

                                    en ce qui la concerne la reponse etait dans la question !


                                    • claude claude 16 janvier 2008 19:22

                                      il y a quand même des limites à l’inculture !

                                      mozrat fait partie du patrimoine mondial !


                                    • maxim maxim 16 janvier 2008 21:23

                                      eh oui,il y a mozart et puis mozrat ,ce mozrat a composé la Petite Musique de Nuit après avoir mangé un cassoulet !


                                    • tvargentine.com lerma 16 janvier 2008 22:24

                                      J’espere que vous aurez à coeur de permettre la diffusion de mon nouvelle article qui pose de vrai problème à notre pays.

                                      Bien cela sort de la routine quotidienne de votre instrumentalisation du TSS mais vous avez la possibilité de démontrer que vous ne faites pas parti des censeurs

                                      Nous verrons ce jeudi matin

                                       


                                      • morice morice 16 janvier 2008 22:43

                                        Ben "A propos de l’esprit des types comme Morice" ah bon et c’est quoi un type comme ça ,toto ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires