• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Tina Dico, la voix folk danoise

Tina Dico, la voix folk danoise

On sait que la Scandinavie abrite d’excellentes voix jazz, mais ce qu’on sait moins, c’est que ce n’est pas leur seul domaine réservé.

En catégorie pop-folk, il y Tina Dico, une fille à la voix tantôt enveloppante, tantôt haut perchée, qui pourrait s’être invitée discrètement chez vous via les ondes, vous arrachant un "mais qui est cette fille qui chante si merveilleusement ?"

Si vous êtes passé à côté, ce billet vous donne une nouvelle chance au grattage.

Connue en France pour être l’une des voix féminines du duo de Trip Hop down tempo Zéro 7, elle est aussi chez elle au Danemark, une artiste de premier plan, victorieuse notamment du Danish Grammy Award for Best Songwriter.

Une renommée qui pourtant peine à franchir nos frontières, tout comme d’autres splendides voix scandinaves, pour ne citer que la norvégienne Silje Neergard, et c’est à se demander pourquoi tant d’ostracisme à l’égard de ces filles du Nord.

Pour trouver les albums de ces deux là à la FNAC et même chez les disquaires les plus pointilleux, il faut se lever de bonne heure. Avec un peu de chance, vous pourrez découvrir une autre facette de Tina Dico en fouinant dans les bacs du côté de chez Claude Challe ou de Zero 7, en catégorie "electro trip hop" donc.

Un genre qui ne semble pourtant pas coller à son personnage, à en croire les influences dont l’artiste se prévaut. Car Tina Dico, c’est avant tout une folkeuse qui puise son inspiration chez des maîtres comme Léonard Cohen ou Bob Dylan.

Née en 1977 à Aarhus au Danemark, Tina Dico est presque de la balle, son papa ayant mis un point d’honneur à l’initier à la musique. Et pourtant, bien qu’ayant choisi d’étudier au Danish Royal College of Music et monté son propre groupe, Tina Dico n’avait nullement envisagé de faire une carrière de musicienne, et moins encore d’y réussir.

D’ailleurs, après ses études, c’est vers la télévision qu’elle se tourne, une brève incursion dans une série télévisée danoise, pour finalement revenir à la case musique.

A 23 ans, cette fille de tête décide de créer son propre label et, après un premier single réussi, elle enregistre son premier album, aux accents proches de l’univers de Joni Mitchell, comme en témoigne le titre "poetess’play".

Sa collaboration avec Zero 7 ne semble pas l’avoir détourné de sa propre démarche puisque trois autres albums personnels ont vu le jour depuis .

Tina compose elle-même paroles et musiques, des écrits introspectifs, poétiques, inspirés notamment par ses voyages et ses tournées solitaires aux quatre coins du monde.

L’amérique ne s’est pas fait prier qui lui a réservé un accueil chaleureux, tout comme Londres où elle a finalement élu domicile au début de l’année 2002.

A ses heures, la très blonde danoise aime aussi effeuiller Dostoeivski, de préférence dans la laverie automatique de son refuge londonien où elle bénéficie d’un bénéfique anonymat qui semble convenir à sa vraie nature.

Pour sa dernière livrée (count to ten), elle avait rejoint les studios et retrouvé pour l’occasion son compère Dennis Ahlgren, à Copenhague.

Un album qui puise aux sources du folk et qui dévoile aussi une nouvelle Tina, plus profonde, plus émotionnelle, sur des textes plus sombres qu’un timbre devenu plus grave souligne opportunément.

 A Copenhague, on l’appelle Tina Dickow, de son vrai nom.


Tina Dico - Count To Ten - i-Tunes Festival 2008
http://www.youtube.com/watch?v=ZO0NY4cptjg


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Yannick Harrel Yannick Harrel 22 décembre 2008 20:21

    Bonjour,


    Merci pour votre billet sur cette artiste qui semble valoir la peine d’y consacrer une écoute attentive. Je me plais parfois à écouter les différentes productions musicales d’ailleurs, c’est toujours plaisant et parfois il y a même quelques perles (tout dépendant bien entendu de la sensibilité de chacun). Dommage que certaines voix étrangères ne franchissent malheureusement que difficilement, quand ce n’est pas du tout, la porte d’entrée de nos radios nationales...


    Cordialement 


    • cathy30 cathy30 22 décembre 2008 23:24

      je ne connaissais pas du tout et agréablement suprise. L’écoute de cette chanteuse sur youtube m’a donnée une émotion proche à la vue d’un grand espace.
      merci


      • Yohan Yohan 22 décembre 2008 23:29

        @ Cathy et Yannick Harel
        Tout comme moi, j’ai découvert l’artiste par hasard. Je ne dis pas merci aux disquaires qui se contentent de plus en plus de suivre les tendances. Fnac, agitateur ?


        • Olga Olga 23 décembre 2008 00:18

           Ah oui, Zero 7 c’est pas vilain du tout...
          J’aurais mis ce titre en lien également : In the waiting Line ( sur la BOF de l’excellent Garden State ). Puisque vous me parlez de Garden State ( smiley ), je propose également le Let go de Frou Frou, c’est très bien aussi. Et comme vous me relancez j’en profite pour en glisser une petite dernière : The Shins - New Slang smiley


          • Yohan Yohan 23 décembre 2008 01:06

            @ Olga
            Alors, je pense que tu dois bien aimer ça : http://www.youtube.com/watch?v=VJTstnyR6vc&feature=channel


            • Olga Olga 23 décembre 2008 09:52

               Yohan,
              Première fois que j’entends ce titre et c’est plutôt bon.
              En ce moment je suis scotchée sur tout à fait autre chose ( les acoustiques de Staind ) :

              Staind - Right Here (Acoustic)

              Staind - Everything Changes

              Staind - Devil (Stripped)

              Staind - It’s Been Awhile [Acoustic Version]


               


            • italiasempre 23 décembre 2008 10:21

              Olga et Yohan smiley

              Et voilà une jolie chanteuse pas (encore ) trés connue ici

              fr.youtube.com/watch

              fr.youtube.com/watch






            • maxim maxim 23 décembre 2008 13:40

              salut à tous ..

              je n’avais pas de nom à attribuer à cette voix déjà entendue par hasard sur les ondes ,sur Europe 1 il me semble ....hé bien c’est fait !

              style mélodie légèrement jazzy ,ça passe bien ,et pour ne rien gâter ,la chanteuse est jolie !


              • ASINUS 23 décembre 2008 13:56

                @ yohan
                une decouverte ,merci

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès