• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Travaux de démolition du Grand Écran Italie : un leurre !

Travaux de démolition du Grand Écran Italie : un leurre !

Place d’Italie dans le 13e arrondissement, en ce début d’année, un premier coup d’oeil laisse supposer la présence d’un important chantier à l’emplacement du prestigieux complexe cinématographique Grand Écran : les permis de construire et de démolir affichés à l’entrée du centre commercial Italie 2, le panneau de la société Hammerson annonçant depuis septembre la transformation du cinéma en commerces « pour plus de shopping plaisir » (!), les baraquements installés depuis des mois sur le parvis... tout donne l’illusion d’importants travaux en cours.

Or à y regarder de plus près, aucune barrière de chantier ne vient confirmer une telle activité, et les bungalows sur la place concernent en réalité la réfection du métro.

La société EuroPalaces (Pathé-Gaumont), bénéficiaire d’un crédit-bail auprès de la société Calyon (ex : Financière Indosuez) a pourtant bien signé en 2004 une promesse de vente avec la SCI Foncière Teycpac, transférée en 2005 au bénéfice de Teycpac-Hammerson-Italie. Et malgré les déclarations du maire du 13e qui s’était publiquement engagé à protéger la salle, les autorisations nécessaires ont été obtenues auprès de la CDEC (Commission départementale d’équipement commercial) où siègent des élus parisiens, ainsi que le permis de construire.

Ainsi, en dépit de l’opposition clairement exprimée des Parisiens et des Franciliens, la mobilisation des riverains, élus et associations, et une pétition signée par deux anciens ministres de la culture et des artistes de tous bords, rien ne semblait plus faire obstacle au projet de transformation du deuxième plus grand écran d’Europe en magasins, déjà surabondants dans le centre commercial.

C’était compter sans le cahier des charges en vigueur, qui interdit tout changement d’affectation des lieux, et les recours engagés par l’association Sauvons le Grand Ecran en 2006 et 2007, et qui n’ont pas encore été jugés par le tribunal administratif.

En effet, d’après la convention liant l’exploitant et la ville de Paris, tout changement de propriété ou d’usage est soumis à l’agrément de la ville, voté en Conseil de Paris. Or, il n’y a nulle trace de cet agrément dans les dossiers présentés aux autorités administratives. Sans titre de propriété valide, la société Teycpac-Hammerson n’a donc aucune légitimité à détruire la salle.

Certes les beaux fauteuils rouges ont été déménagés par Gaumont, mais ils étaient marqués par l’usure au bout de treize ans et demi de bons et loyaux services. Et, si ce délai semble raisonnable pour une réfection de fauteuils, il paraît un peu court pour une salle présentée comme "la" salle du XXIe siècle, "grand chantier de l’Etat" et "réalisation de la municipalité", qui avait bénéficié lors de sa construction de conditions d’insonorisation à faire pâlir d’envie la plupart des salles de la capitale.

Après l’abandon par EuroPalaces des engagements de programmation propres à rentabiliser un complexe polyvalent de cette envergure, doté des meilleurs équipements techniques, cette opération est d’autant plus choquante que les prétextes invoqués pour la justifier suffiraient à faire raser la moitié des salles Paris-Périphérie. Et que le Grand Écran, comme le Kinopanorama fermé en 2002 par le même groupe, n’a bénéficié d’aucun appel d’offres auprès d’opérateurs publics ou privés susceptibles de maintenir son activité.

Or, d’après le cahier des charges, ces obligations sont essentielles et déterminantes pour la ville de Paris... et constituent un intérêt légitime et sérieux comme étant par nature des motifs d’intérêt général.

Information complémentaire sur le site : www.sauvonslegrandecran.org


(Voir aussi : dossier oct.07)


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 18 janvier 2008 13:06

    Voila le vrai visage de Mr DELANOE et de ses amis bobos : LA SPECULATION

    Peu de Parisiens le savent mais la Ville de Paris est aujourd’hui le principal bénéficiaire de la spéculation immobilière qui s’est abattue sur la capitale depuis cinq ans.

    Grâce aux droits de mutation perçus par la Ville de Paris, qui représentent un peu moins de 5% sur chaque transaction immobilière.

    En 2007, cette manne dépassera le montant colossal de 900 millions d’euros !
     

    Il existait une très belle salle de cinéma ,il existera demain un hotel de riche ?? des appartements pour les riches ????,des restaurants pour les riches ????

     

     


    • ernst 19 janvier 2008 00:03

      Un très beau Casino pour blanchir l’argent sale ?... Une grande surface de la Prostitution ?...

      En tout cas, une très belle rétro-commission pour Delanoë. Protégé par Sarkozy, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué...


      • Martin Lucas Martin Lucas 20 janvier 2008 14:00

        Habitant non loin du cinéma depuis 16 ans, je ne peux que regretter cette salle qui m’a fait découvrir dans des conditions idéales "La guerre des Etoiles", "Batman le Defi" et autres films d’envergure.

        Il manquait à cette salle un affichage sur rue suffisament voyant et une collaboration avec les autres salles du quartier, qui leur aurait permis d’être complémentaires.

         


        • Martin Lucas Martin Lucas 20 janvier 2008 14:17

          Suite à la lecture de votre site, je constate qu’il ne manquait rien du tout au Grand Ecran, à part, peut-être une programmation un peu audacieuse (qui irait de soi, si elle était classée Art et Essai).

          Je trouve l’inertie des politiques proprement scandaleuse, et, malgré ma sensibilité de gauche, je suis assez embêté de reconduire un maire d’arrondissement qui a si peu fait pour la sauvegarde de cette salle.

          En ces temps électoraux, un peu de pression ne peut pas faire de mal...


        • jamesdu75 jamesdu75 20 janvier 2008 22:28

          Merci Lerma pour votre commentaire. Pour une fois vous avez oublié de mettre le mot gauchiste. Mais vous êtes moin ridicule ca progresse.

          Sinon c’est la 3eme fois qu’il y à exactement le même article sur Agoravox. Je trouve ca quand même affligeant. Si on m’a presque mis la corde au cou pour des fautes d’orthographe sur des articles. Il faudrait que la rédaction regarde un peu plus en profondeur des fois.

          Je vais tenir le même discour que la derniére fois. J’ai habité 4 ans dans le 13e dont 2 année avenue d’Italie. Je ne suis allé que trés rarement dans ce ciné car :

          Les fims projeté n’avait rien de different d’un multiplexe. Le prix était infame (comme tout les autres ciné). Mais en plus pour allez attendre a l’entrée d’une salle il fallait forcement stationner devant le kioske a bonbon donc, une envie irreversible d’en prendre. C’était mal climatisé, j’ai pas trouvé l’intérieur different des autres ciné (et pourtant j’en ai fait). Bref il pouvait être intérerressant pour faire venir des gens, mais pas indispensable. Vous ne pensez pas Gaumont a graisser la patte aux elus locaux de l’epoque (Tibéri ou Chirc peut être) pour avoir cette place de choix.

          500 m plus loin vous avez 3 cinés qui passez la même chose. Et dans l’autre sens (2 arrêt du bus 132) vous avez le genial MK2 qui ose passez des vraies films d’auteur et en même temps des films commerciaux. Plus tout un panel de chose interressantes comme des expo ect....... Pour le même prix.

           

          Le Grand Ecran était certes bien de l’intérieur, mais ne donner pas envie. Qu’ils fassent plusieurs magasin, ca donnera un peu d’emploi ( une amie a bossé un été la bas. C’est le smic pour faire un nombre d’heure réelle impossible). La faute aux gauchiste selon lerma, mais bon l’economie est tenue par la droite quand même depuis 6 ans.

           

          SInon pourquoi ne pas parler du Barbizon qui était un ciné d’art et d’essaie mais aussi une salle de theatre. Pourquoi ne pas dire qu’il n’existe qu’un seul musée dans le 13e celui des Goblins. Une amie d’une association asiatique, m’a dit qu’un jour il voulais faire un musée sur diaspora chinoise et Tibetaine. bizarrement passé à la trappe (la faute aux gauchiste surement).


          • jamesdu75 jamesdu75 20 janvier 2008 22:29

            Désolé ce n’est pas la 3eme fois mais la 5eme. Mille excuses.


          • Sauvons le Grand Ecran Sauvons le Grand Ecran 21 janvier 2008 11:17

            Bien sûr l’association Sauvons le Grand Ecran ne défend pas la programmation de Gaumont, dont la médiocrité a contribué à couler la salle dans les dernières années. Mais au contraire une programmation ambitieuse basée sur des films populaires de qualité, et ouverte aux films Art et Essai (les deux petites salles pourraient être classées à ce titre – Voir sur le site "La vérité sur les arguments…", Argument n°8). Et surtout un équipement polyvalent aux caractéristiques exceptionnelles, qui manque à présent au centre de l’arrondissement.

             Vous pourrez constater en consultant le site qu’il nous paraît tout aussi nécessaire et urgent de se battre pour la sauvegarde des autres salles du quartier (Barbizon, 5-Diamants...), garantes d’une offre culturelle diversifiée dans le 13ème.

            Vous parlez également du manque de lieux d’exposition dans le quartier, mais le Grand Ecran dispose justement d’une galerie d’exposition, ainsi que d’espaces propres à accueillir toute forme d’évènement culturel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires