Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Triste réalité

Triste réalité

Le Canada a une histoire passionnante et mouvementée. Je continue d'apprendre un tas de choses que j'ignorais et qui continuent de me surprendre, seulement, bien qu'il y ait des faits extrêmement intéressants et palpitants, d'autres sont bien plus sombres et tristes. Mais après avoir appris ce que j'ai appris, j'ai tout de suite pensé que c'était le genre de chose qui devait se savoir et pas qu'au Canada, mais partout dans le monde, j'écris donc ce texte pour faire connaître ces faits à un plus grand public.

 Nous avons des tas de préjugés sur les « Indiens » d'Amérique, les touristes cherchent avec avidité ces typiques Indiens à plumes qu'ils voient dans les films américains or, cette fameuse coiffe à plume ne ressemble déjà pas du tout à ce que nous voyons au cinéma et c'est un objet spirituel qui possède une très grande signification pour certains peuples autochtones. Son utilisation dans les médias et en tant qu'outil de mode est cependant une insulte pour ces peuples qui ont vécu l'horreur et qui continuent de vivre les impacts de ces atrocités en plus d'actes de non-respect.

Commençons par relater les faits. Les autochtones sont les premiers habitants du territoire de Québec au Canada. Il y a 11 ethnies différentes dont 10 sont amérindienne la 11e est la nation inuit. Déjà que les Français et les Anglais s'approprient le territoire sans aucun scrupule et remords il faut savoir que ces peuples ont vécu un ethnocide. Un ethnocide c'est la destruction de l’identité culturelle d’un groupe. C'est à partir du XIXe siècle que les Autochtones passent de partenaires économiques et militaire à peuple inférieur problématique qu'il faut assimiler. Pour cela les colons commencèrent à forcer la sédentarisation à l'aide des 3 premières réserves, s'en suit la prise de certains territoires appartenant aux Amérindiens. En 1857 on adopte la loi visant ouvertement l'assimilation des indigènes, après ça c'est le gouffre de l'horreur. Cette loi fait éclater des conflits dans les réserves et était le symbole du début d'un processus de dépréciation et d'érosion de l'identité culturelle indienne. Il s'agit du commencement d'une lutte psychologique contre l'identité indienne qu'allaient venir renforcer les interdictions contenues dans la Loi sur les Indiens qui se dessinait à l'horizon.

Les pensionnats. Le mot fatidique. Qu'est-ce qu'un pensionnat ? Il s'agissait d'institutions destinées à scolariser, enseigner la religion catholique et finalement assimiler les enfants autochtones. On qualifie les pensionnats comme un génocide culturel ou le fait de « tuer l'indien dans l'enfant ». Les conditions de vie étaient déplorables et nombre d'enfants ont été victime de sévices sexuels et psychologiques en plus d'avoir été endoctriné à penser que leurs parents étaient des sauvages, que leurs religions c'était la religion du diable et toute leur culture avec. Des enfants traumatisés à vie et des morts, beaucoup de morts, certains ont tenté de s'échapper et sont morts de froid et de faim.

Nos ancêtres ont bafoué ces peuples en leur disant : « ton tambour c'est l'instrument du diable, ta langue ? C'est la langue du diable. » Après les avoir séparés de leurs familles. Ils ont fait souffrir des générations d'enfants autochtones en les endoctrinant à fond jusqu'en 1990. Ce n'est pas si loin que ça ! Les enfants revenaient de là-bas et ils n'arrivaient même plus à communiquer avec leurs propres parents, car ils avaient oublié la langue à force de se la faire interdire ! Souvent ils leurs faisaient même croire que leurs parents étaient des gens qu'ils ne fallait pas côtoyer ! Après 10 ans environ baignant là-dedans tu reviens « chez toi » et tu dis à tes parents de pas toucher à leurs objets culturels, que c'est le mal, que c'est le démon ! Imaginez-vous les séquelles et les souffrances que c'est pour des parents ! Une déchirure immense créée par l'humain entre des générations. Ils n'ont pas réussi a les assimiler, ils n'ont pas réussi leurs projets d'ethnocide n'a peut-être pas fonctionné, cependant les blessures du passé laissent des traces. Je crois qu'on devrait se questionner pour savoir si ce n’était pas plutôt nous les colonisateurs qui étions des sauvages. Après leur avoir interdit leur culture, avoir carrément déchiré des générations et avoir affaibli et blessé ces peuples en voulant anéantir leur culture, on s'est permis d'utiliser certains de ces objets dans les médias et pour nos propres intérêts alors que c'est un manque de respect dégradant !

J'espère que malgré l'atrocité de ces faits vous êtes maintenant renseigné et que vous avez apprécié mon article, j'espère également qu'en écrivant sur des sujets comme les ethnocides qui se sont déroulés partout sur le globe dans le passé cela sensibilisera les gens aux erreurs que nos ancêtres ont commises. Aucun peuple n'est supérieur. Nous pouvons bien sûr voir les choses d'un point de vue économique et dire qu'économiquement nous sommes supérieurs, mais nous ne pouvons pas penser que notre culture est supérieure à une autre et tenter de l'assimiler ou pire créer des génocides. J'aimerais avoir vos avis sur le sujet. Que pensez-vous de l'utilisation non respectueuse que l'ont à fait des objets autochtones alors que dans le passé nos ancêtres ont interdit ceux-ci ! Ne trouvez-vous pas que c'est un manque de respect ? Croyez-vous comme Hobbes que l'homme est naturellement belliqueux et qu'il ne peut s'empêcher d'être un loup pour l'homme ? Qu'il ne peut s'empêcher d'assimiler et de se croire supérieur ? Comme Jean-Paul Sartre disait, chaque génération réinvente l'humain, mais une génération qui a été traumatisée comme celle des Autochtones est-elle nécessairement différente de celle de leurs parents ? Serait-il possible d'après vous que ceux-ci retrouvent leurs cultures et leurs coutumes ? Qu'ils puissent cicatriser complètement ? Retisser des liens avec leur passé ? Je vous laisse sur ces questions !


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • lsga lsga 15 février 11:24

    Les indiens du Canada sont aujourd’hui des petits bourgeois réactionnaires  à la tête du business du tabac de contre-façon, des casinos, et de la prostitution. Ces mafieux sans foi ni loi sont en effet bien loin des clichés touristiques.


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 février 11:58

      @lsga

      Le Amérindiens sont peut-être des petits bourgeois réactionnaires, mais vous, vous êtes, sans aucun doute, un grotesque, un formidable, une énorme, un gigantesque, pharaonesque con.

      À moins, et c’est une hypothèse que j’estime également valable, que, profondément malade, vous ayez été abandonné par la psychiatrie.


    • lsga lsga 15 février 12:23

      @amiaplacidus Je vois, vous êtes plutôt partisan du bon sauvage yabon banania, et de la belle vahinée c gonflée. Sinon, rappelons que les sociétés amérindiennes traditionnelles étaient ultra violentes, phalocratiques et guerrières.


    • Joseph Joseph 15 février 17:01

      @lsga
      Je crois que j’ai plus tendance à excuser celui qui ne prend pas le meilleur chemin dans le but de survivre que celui qui est né avec une cuillère en argent dans la bouche et qui est prêt à faire des guerres qui coûtent des millions de morts pour de l’argent.
       
      C’est même fou quelquefois de voir les mêmes qui fustigent la voyoucratie et donner du monsieur à ceux qui font des guerre pour des raisons économiques. Voir paient leurs cotisations et en applaudissent certains lors de meeting. En revanche ceux qui se retrouvent derrière les barreaux sont des moins que rien, même si certains n’ont pas de sang sur les mains ou en tout cas n’ont pas des millions de morts sur la conscience.
       
      Comme disait IAM :
      La vraie mafia ne la cherche pas en Calabre ni dans ce bled
      Où dans les quartiers pauvres à quarante ans on tombe malade
      A fumer du mauvais tabac et manger de la merde


    • lsga lsga 15 février 23:13

      @Joseph
      La mafia marseillaise du temps de IAM, ct pascua, et ça a donné Sarkozy. 

      La mafia italienne a exterminé les communistes, et place au pouvoir des maires d’extrême droite, et ça a donné Berlusconi.
      Le romantisme pro-mafia des gauchistes est une des nombreuses formes de leur crétinisme.
      Les amérindiens aujourd’hui font foules au Tparty US, ils sont les premiers à s’enrôler dans l’armée, leurs revendications raciales et territoriales et leurs traditions phalocrates en font de vrais petits fachos. 


    • Joseph Joseph 16 février 02:27

      @lsga
       
      Durant la seconde guerre mondiale en France il y avait des truands résistants et collabos, pas si simple.
       
      Ceci dit un facho pour moi c’est quelqu’un qui manque de tolérance, qui va être insultant et agressif pour rien et surtout envers ce qui est différent de lui. On peut en trouver à droite, à gauche, chez les phalocrates, les nationalistes et un peu partout.


    • placide21 16 février 09:00

      @amiaplacidus
      Ne pas" répondre à Isga qui se délecte des réactions qu’il suscite, quelque soit le sujet (Qui n’a aucune importance pour lui ) ;je pense qu’il a eu un orgasme grâce à votre réaction .


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 15 février 11:26

      « Voyez mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu l’étreinte du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour ! 
      Chaque graine s’éveille et de même chaque animal prend vie. C’est à ce mystérieux Pouvoir que nous devons nous aussi notre existence ; c’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, le même droit qu’à nous d’habiter cette terre. 

      Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire à une autre race, petite et faible, quand nos pères l’ont rencontrée la première fois, mais aujourd’hui grande et arrogante. 
      Assez étrangement, ils ont dans l’idée de cultiver le sol et l’amour de posséder est chez eux une maladie. 
      Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. 
      Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur propre usage et se barricadent contre leurs voisins ; ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures. 
      Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. Nous ne pouvons pas vivre côte à côte. »

      Sitting Bull


      • julius 1ER 16 février 08:03

        @bouffon(s) du roi


        Sitting Bull avait totalement cerné ce qu’est le Capitalisme privé, si le texte que je lis est authentique 
        ce type possédait une intelligence hors norme !!!!!
        Car nombreux ici au 21 ie siècle sont ceux qui n’ont encore rien compris au Capitalisme !!!


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 février 12:21

        @julius 1ER

        C’est tiré de « Paroles indiennes » de Michel Piquemal, et les références ne manquent pas ; donc à mon avis, c’est bien Sitting Bull qui a dit ça.

        Quant à l’intelligence, elle est tout simplement le fruit d’une observation et d’une relation non corrompue avec la nature. D’ailleurs, « Nature » qui est l’antithèse du capitalisme,et du modernisme. L’homme moderne s’est coupé de la nature, de sa relation profonde avec elle, de son appartenance, d’où le mal être (entre autres) de nos civilisations.
        On peut symboliser cette vision, en remarquant que la vision naturelle indienne se conforme au rond, la vision moderne occidentale au triangle. Pour l’indien, il appartient à la nature, pour l’homme moderne la nature lui appartient, chacun peut en tirer les conclusions qui s’imposent.


      • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 15 février 16:29

        Il est vrai que les colons , partout où ils passent, la mort et la désolation des autochtones est minutieusement programmée .

        Un chien a meilleure considération 
        Je ne veux pour preuve que ce qui s’est passé en Algérie , peuple Arabe et Musulman et le colon a voulu - sans réussir fort heureusement- à christianiser le peuple autochtone.
        Je ne vais pas parler du 1.5 million de martyrs mais, c’est à croire que nous avons eu à faire à des barbares venus d’une autre planète alors qu’ils prétendaient venus nous civiliser.

        Je peux m’étendre en long et en large sur le sujet.
        Amicalement depuis la ville blanche d’Alger

        • Abou Antoun Abou Antoun 15 février 17:10

          @El_Arabi_El_Acil
          Je ne viens pas prendre ici la défense du colonialisme. Comme l’immense majorité des Français aucun de mes ancêtres n’a jamais été emmerder qui que se soit outre-mer. Quand aux descendants des pieds-noirs et autres, peuvent ils être rendus responsables des méfaits d’un processus auquel il a été mis fin il y a plus de 50 ans ?
          Tout d’abord l’Algérie, comme tout le Maghreb n’est pas arabe elle est majoritairement berbère, elle a été arabisée et islamisée. De fait l’Algérie est aujourd’hui un pays culturellement arabe bien qu’on s’achemine vers la reconnaissance de la langue tamazight par les autorités algériennes. Il y a également une arabisation ethnique dans la mesure où dans les plaines les envahisseurs arabes se sont mêlés aux populations indigènes, ce phénomène restant plutôt rare dans les montagnes.
          Il est faux de prétendre que le colonialisme français prévoyait une (re)christianisation massive des populations musulmanes, dans un premier temps de la colonisation le prosélytisme a même été formellement interdit.
          Maintenant s’il est vrai que le peuple algérien a eu ses martyrs dans la lutte pour l’indépendance, que dire de la barbarie que des algériens musulmans ont eu à subir de leurs coreligionnaires fanatiques dans les années 90 ? Les tortionnaires ne venaient pas d’une autre planète.
          Je pense que vous auriez pu conclure votre intervention par :
          Haineusement depuis la ville blanche d’Alger.
          Il ne faut pas lire l’histoire à sens unique, la sauvagerie n’est pas une spécialité française, c’est avec la bêtise une des choses les mieux partagées sur la planète.


        • Joseph Joseph 15 février 17:12

          @Puparium
          « Croyez-vous comme Hobbes que l’homme est naturellement belliqueux et qu’il ne peut s’empêcher d’être un loup pour l’homme ? »
          D’après la psychologie sociale, mais aussi d’autres sciences, l’homme est capable du pire comme du meilleur. Tout dépend du contexte, de ses préjugés, de ses croyances, ...
           
          Dans « Malaise dans la civilisation » Freud soutient que le degré de civilisation n’est pas à mettre en rapport avec la technicité mais en rapport avec les relations humaines qui règnent à l’intérieur d’une société.


          • OMAR 15 février 17:21

            Omar9

            Bonjour Puparium  :« Aucun peuple n’est supérieur. ».

            Je trouve votre article courageux et ........ triste.

            Au moins, vous reconnaissez le mal fait à ceux que l’on surnomme indigènes, autochtones, aborigènes et jusqu’à ... sauvages.

            Les colons Neo-Zélandais sont allé jusqu’à s’approprier une danse des Maoris, le haka....

            Et ce qui est triste, c’est que peu de choses ont été décidées pour améliorer ces « damnés de la terre ».
            A titre d’exemple, le racisme permanent des blancs envers les aborigènes :
            http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2013/11/australie-l-envers-du-d%C3%A9cor-apartheid-racisme-et-colonialisme.html

            Et pour revenir au Canada,j’imagine que beaucoup de vos compatyriotes ressentent ces mêmes remords, sauf que, comment se fait-il que les canadiens aient voté pour un gouvernement dont la principales préoccupation a été le soutien inconditionnel et illimité à cet état-voyou raciste et ségrégationniste de Israël  ?
            http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201506/03/01-4874871-le-canada-affirme-son-soutien-inebranlable-a-israel.php

            Oui, c’est vraiment triste de savoir que ce que l’on a fait est mal mais que l’on continue à le faire quand-même...


            • Abou Antoun Abou Antoun 15 février 20:06

              @OMAR
              Les colons Neo-Zélandais sont allé jusqu’à s’approprier une danse des Maoris, le haka....
              Les néo-zélandais, n’ont jamais prétendu qu’ils étaient les inventeurs du Haka, ils n’ont jamais nié l’origine maori de cette danse guerrière. D’ailleurs leurs équipes comptent de nombreux maoris qui exécutent cette danse sans rechigner.
              L’adoption du Haka est donc plutôt un honneur rendu au peuple indigène.
              comment se fait-il que les canadiens aient voté pour un gouvernement dont la principales préoccupation a été le soutien inconditionnel et illimité à cet état-voyou raciste et ségrégationniste de Israël ?
              Je ne suis pas sûr que la principale préoccupation des Canadiens pour les élections ait été l’attitude de leurs dirigeants vis à vis de l’État d’Israël. Pour être franc j’ai suffisamment résidé là-bas pour savoir que 90% s’en foutent complètement. C’est peut-être un tort mais voyez-vous chacun à ses préoccupations.


            • Abou Antoun Abou Antoun 15 février 17:28

              Le même phénomène s’est produit à l’autre bout de la planète, en Australie.
              Voir par exemple cette page
              Mais n’allons pas si loin, la volonté de ’gommer les différences’ existe partout et toujours, aujourd’hui en Chine au Tibet, hier en France métropolitaine, n’interdisait-on pas l’usage des langues régionales aux enfants des écoles ? Les guerres de religion ne visaient elles pas l’uniformité en matière de croyances et de pratiques religieuses. Or ces guerres, ces violences elles ont été menées par un peuple contre lui-même.
              Le passé est le passé, il faut le connaître, il faut le faire connaître, mais ce qui est fait est fait. S’il est possible aujourd’hui de réparer des injustices et bien faisons le sans hésitation, mais il est mauvais de vivre dans la rancœur et la culpabilité de façon permanente. On ne peut pas bâtir une civilisation du repentir dont le but serait finalement d’inonder un peuple de honte et de l’inhiber totalement. Faudrait-il clouer l’Allemagne au pilori définitivement pour son passé nazi ? Faut-il jeter l’opprobre sur la France et l’Angleterre contemporaines pour leur passé colonial. Tout cela ne sert qu’à attiser la haine.
              Ayant beaucoup voyagé au Canada pendant plusieurs années je pense que la condition des Amérindiens aujourd’hui n’est pas si mauvaise que cela, et que les gouvernements provinciaux et fédéral essaient de leur rendre justice. par ailleurs des métissages ont eu lieu. Connaissez-vous Louis Riel, Bien qu’ayant été pendu, il est considéré aujourd’hui comme un héros et des écoles portent son nom en Ontario et au Québec.


              • OMAR 16 février 08:58

                Omar9

                @Abou Antoun

                Plus de 40.000 canadiens sont allés casser de l’afghan
                http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/402671/la-mission-canadienne-en-afghanistan

                Et des dizaines de milliers d’autres ont fait autant en Irak
                http://ici.radio-canada.ca/regions/ottawa/2015/03/07/002-ottawa-soldat-petawawa-sergent-andrew-joseph-doiron-mort-irak.shtml

                Que leur ont fait les peuples de ces deux pays pour qu’ils voient le leur détruit, pillé et leurs compatriotes, exterminés ?

                L’Occident a commencé à déclarer que ce furent des guerres injustes basées sur le mensonge et, la haine et la cupidité.

                Demain, ça sera des regrets...

                Mais après-demain, ce sera la destruction d’autres pays, le massacre d’autres peuples.

                Puis, de nouveau, les larmes de crocodiles...


              • Abou Antoun Abou Antoun 16 février 12:40

                @OMAR
                Le Canada, comme la France et toute l’UE sont de facto des colonies US.


              • julius 1ER 16 février 08:22

                 Croyez-vous comme Hobbes que l’homme est naturellement belliqueux et qu’il ne peut s’empêcher d’être un loup pour l’homme ? Qu’il ne peut s’empêcher d’assimiler et de se croire supérieur ? Comme Jean-Paul Sartre disait, chaque génération réinvente l’humain, mais une génération qui a été traumatisée comme celle des Autochtones est-elle nécessairement différente de celle de leurs parents ?

                @l’auteur, 
                je crois que l’homme est vraiment formaté par la société dans laquelle il vit !!!
                si celle-ci est juste, l’individu en apprendra les codes bien sûr il y aura toujours des exceptions mais dans l’ensemble la société sera meilleure !!!
                mais pour peu que cette société soit inspiré par l’égotisme, l’égocentrisme et le culte de l’individualisme et le plus mauvais deviendra la tendance générale (un seul exemple ces faux écolos arrivistes qui se sont empressés d’aller à la gamelle chez Hollande il y a quelques jours ) sont l’illustration de cette tendance à abandonner ces idées pour un plat de lentilles ....
                aucune société dans son ensemble n’est supérieure à une autre, c’est la technique et la technologie dévoyée dans un sens impérialiste qui fait qu’elle phagocyte son alter-ego, mais la structure pyramidale d’une société facilite et amplifie ce phénomène.... en ce sens Sitting-Bull avait bien perçu le fossé entre riches et pauvres et la façon dont les riches manoeuvrent les pauvres avec les états complices !!!!!
                il appartient au peuple de ne pas être dupe mais là je crois que c’est très très mal engagé !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès