• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Troupe de théâtre Al rowwad en tournée

Troupe de théâtre Al rowwad en tournée

Al-Rowwad est une initiative palestinienne du camp de réfugiés de Bethlehem. Elle vise par le théâtre à donner un souffle d’espoir et d’épanouissement à de jeunes adolescents du camp. Forte du succès de la tournée théâtrale et musicale de 2003, la troupe de théâtre d’Al Rowwad revient en juin-juillet 2008 avec son nouveau spectacle : « c’est la faute au loup ».

"C’est la faute au loup" est une création d’Abdelfattah Abu Srur, fondateur et directeur du centre Al-Rowwad. Il s’agit d’une variation sur le thème de plusieurs contes d’Andersen. Bien qu’elle soit présentée par des enfants, elle s’adresse à un public de tous âges. Cela commence ainsi : le chaperon rouge accuse le loup d’avoir mangé sa grande mère. Suite à cette accusation, le juge fait arrêter le loup. Le procès commence par une longue diatribe visant à démontrer que tout loup ne peut être que méchant et criminel, qu’un bon loup, cela ne s’est jamais vu ; et que, par conséquent, le loup ici présent mérite la pendaison. Mais tous les loups sont-ils les mêmes ? Dans ce spectacle, la troupe cherche à questionner le public quant aux jugements hâtifs et le culte de l’apparence, épinglés ici de manière fort originale.

Dans une première partie, la représentation est consacrée au Dabka, (danse traditionnelle) présentée par les jeunes danseurs du centre Al-Rowwad.

Composée de 14 filles et garçons âgés de 11 à 16 ans, les comédiens d’Al-Rowwad viennent du camp de réfugiés d’Aïda et des quartiers avoisinants. Tous sont scolarisés dans l’une des deux écoles du camp administrées par les Nations Unies. Le Centre Al-Rowwad (« les pionniers » en arabe) travaille au développement de la culture mais œuvre aussi contre la guerre. L’action menée aspire à offrir aux enfants un environnement sain pour les aider à surmonter le stress engendré par la violence ambiante, et à leur fournir un lieu d’expression artistique où ils peuvent goûter à une vie “ normalement humaine ”.

Dans le but de promouvoir le dialogue interculturel entre l’Europe et le peuple palestinien, la troupe Al-Rowwad renouvelle pour la troisième année consécutive sa tournée en France.

Plus d’infos sur www.amis-alrowwad.org


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Merlin 19 juillet 2008 22:57

    Les dégâts engendrés par des décennies de violence, d’occupation, d’humiliation sont incommensurables pour la population palestinienne.

    Les Israéliens ont généré une bombe à retardement qui inéluctablement leur explosera à la figure.


    • enzoM enzoM 20 juillet 2008 09:24

      Bon article, et d’espoir aussi.  Pas que des mauvaises nouvelles.  Et quoiqu’on puisse dire, dans ces pays qui subissent la violence, les enfants sont là pour parler de paix et la promouvoir à leur façon. Bravo.


      • archized 21 juillet 2008 08:33

        à espérer que les grands prennent exemple des enfants !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires