• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Un coeur invaincu

Un coeur invaincu

Angelina Jolie boude le navet.

Qu’Angelina Jolie ait le rôle principal d’Un cœur invaincu (Festival de Cannes 2007, hors compétition) après les titres consternants de sa filmographie, chapeau. On veut bien oublier Lara Croft. Surtout, elle se glisse avec tant d’humilité dans son personnage qu’elle fait oublier qu’elle est Angelina Jolie. Rechapeau.

Rappel : en 2002, Daniel Pearl est enlevé et décapité par des extrémistes pakistanais. L’exécution, vue sur Internet, horrifie la planète. Avant cela... avant cela, entre Pearl quittant sa maison de Karachi et l’annonce de sa mort, c’est ce que raconte ce film. Il prend aux tripes pour de très nombreuses raisons. L’Anglais Michael Witterbottom évite tous les pièges dans lesquels seraient tombés les cinéastes d’Hollywood, choisissant de faire un docudrame, souvent caméra à l’épaule, sans clinquant.


On plonge dans un monde réel, et pas des jolis décors. Karachi est une ville grouillante comme un marais humain, une tour de Babel étouffante. Alors que le temps presse, les services qui tentent l’enquête traînent à se trouver, à se brancher, à coopérer. Les méthodes se heurtent, l’impuissance englue l’espoir, face à la folie d’un ennemi introuvable.


Pilier du film, Mariane Pearl, enceinte, remue ciel et terre, s’épuise à essayer d’orchestrer négociations, appels aux ravisseurs, imbroglios faisant office de partenariats. Bien que le spectateur connaisse l’horrible dénouement, il s’accroche à cette course contre la montre détaillée et réaliste.


Dommage que le film nous prive d’un zoom arrière qui découvrirait une vision plus globale de l’affaire. Mais que cette nuance ne vous empêche pas de croiser cette femme courageuse et déterminée, face à une adversité insaisissable.


Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Francis Cambrousse 2 octobre 2007 14:52

    Jaloux, va !


    • LE CHAT LE CHAT 2 octobre 2007 16:59

      et c’est lui qui te dit ça , c’est la clinique qui se fout de l’hopital ! smiley au moins tu est compréhensible !

      reserve lui une place à St venant de ma part !

      bien à toi


    • friday 2 octobre 2007 18:46

      Sans frontière, Beyond Borders (2003), de Martin Campbell.


      • Webes Webes 3 octobre 2007 11:54

        Et pourquoi t aimes pas Lara Croft ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires