• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Un siècle de vie et d’art en deux musées - le Musée de la Vie (...)

Un siècle de vie et d’art en deux musées - le Musée de la Vie Romantique

Le Musée de la Vie Romantique est un établissement qui dépend de la Mairie de Paris. Si l’ancienne maison d’Ary Scheffer appartient à l’Etat, celui-ci la met à disposition à la Ville et le Musée tel que nous le voyons aujourd’hui date de 1983. Son site web est assez bien fait et vous donnera toutes les informations nécessaires sur l’histoire de cette charmante maison.

L’appellation du Musée est un peu trompeuse. Certes le Romantisme y est présent, mais le lieu ne lui est pas entièrement dédié.

Les fonds de collections ont des origines diverses. Si le Musée expose des oeuvres d’Ary Scheffer, beaucoup de celles-ci sont en prêt et appartiennent au musée de Dordrecht aux Pays-Bas. Le Musée n’en possède que quelques-unes en propre.

Tout ce que le Musée conserve en provenance de George Sand provient d’un don que la petite fille de l’écrivain avait fait en 1923 à la Ville de Paris. Il s’agit d’objets familiers qui en fait n’ont d’autre valeur que celle de lui avoir appartenu et de nous permettre de mieux appréhender son quotidien.

Si Romantisme il y a, c’est bien dans le lieu lui-même, et son emplacement au coeur de notre arrondissement, là où vécurent tous les artistes romantiques, que ce soit Berlioz, Chopin, Hugo dans sa jeunesse, Sand bien sûr, Delacroix et bien d’autres.

Le Romantisme, de l’aveu même du Conservateur adjoint, n’est donc pas l’unique préoccupation du musée. En fait, il se veut un endroit de vie. Les expositions temporaires qui y sont organisées ne sont pas toutes liées au Romantisme, ce qui lui permet de toucher un public plus large, des jeunes notamment. Il a reçu 150 000 visiteurs l’an passé. Bien sûr, les conservateurs font attention à maintenir une certaine cohérence entre ce qui est exposé et le lieu lui-même, et, par exemple, il n’est pas envisageable d’y présenter de la peinture moderne. Il n’en est pas de même pour les acquisitions faites par le musée qui, elles, doivent être assez liées au Romantisme ; son label de Musée de France, qui permet au Ministère de la Culture de contrôler la qualité des acquisitions, le lui impose. Par exemple, le grand tableau peint par Ary Scheffer représentant la Princesse de Joinville vient de rentrer dans les collections permanentes.

Des travaux sont prévus pendant l’hiver 2005 ; aussi le Musée sera-t-il fermé de début décembre à mi-février. Il rouvrira ses portes avec une exposition du graveur Piero Crommelynck, qui a travaillé avec Picasso, et, à l’été 2006, une exposition Pierre Loti, fantômes d’Orient, sera organisée.

La présence d’un petit café dans le jardin, tenu par des jeunes récemment installés rue Bourdaloue, et la bonne collaboration entre le Musée de la Vie Romantique et le Musée Gustave Moreau rue de La Rochefoucauld l’ancrent un peu plus encore dans la vie de notre 9ème.

Le Musée de la Vie Romantique
16, rue Chaptal
75009 Paris
01.55.31.95.67
Site web du Musée


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès