• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Un spectacle spectaculaire !

Un spectacle spectaculaire !

Dix ans que les moines shaolins sont sortis de leur monastère et qu’ils enchaînent, tout autour du globe, contorsions en tout genre, triples sauts périlleux, et qu’ils retombent sur le dos, puis se relèvent d’un bond, sans les mains. Ils manient le bâton bang avec une vitesse et une précision affolantes, résistent à la douleur, brisent des bâtons sur leurs membres, cassent des barres de métal sur leur tête, et tout cela sans que leur visage ne trahisse la moindre émotion, ou douleur, ou satisfaction. A peine perçoit-on leur rythme cardiaque qui s’accélère et leur poitrine qui palpite... Physique et mental ne font plus qu’un. Le contrôle de son chi (la respiration), c’est là le grand pouvoir des maîtres du Kung-Fu. Une discipline qui force le respect.

Deux heures d’un grand spectacle, où l’on vibre et retient son souffle, et où les limites du corps humain sont repoussées à chaque nouvel exploit. A voir, (en vrai ou en DVD), si vous êtes passionnés d’arts martiaux et que vous avez toujours voulu jouer à Bruce Lee !

Ce que l’on peut néanmoins regretter, c’est la trop grande part faite au show... On croirait presque que ce spectacle a été pensé et mis en scène pour être présenté à Las Vegas.

Dès le début, la salle est plongée dans le noir, et une voix off tonitruante nous demande de faire un standing ovation pour accueillir les moines combattants shaolins... à mon goût : des religieux chinois superstars !

Le sage avec sa longue barbe blanche (d’une souplesse impressionnante !), stéréotype du sage chinois digne du film Karaté Kid, tente d’expliquer à deux petits curieux, à peine âgés de 7 et 8 ans, qui courent partout et qui veulent tout savoir, qui sont les moines Shaolins. « Dites, Maître, quand je serai grand, est-ce que je serai aussi souple et agile que mon aîné ? ».

Toute la trame du spectacle est bien trop planifiée, ce qui n’enlève rien au côté extraordinaire et ahurissant de leur performance. Mais cela manque de naturel, aucune place n’est faite à la spontanéité, et le côté mystérieux, mystique de leur art est quasiment occulté... Ce qui est tout de même à déplorer lorsqu’on se souvient que leur spectacle s’appelle Le mystérieux pouvoir des moines shaolins.

Une question, que l’on peut se poser : loin de leur monastère, et voyageant depuis plusieurs années, que font-ils en dehors des heures de show : tourisme, shopping ? Le retour à la vie monacale est-il encore possible, et ne va-t-il pas être trop dur ?

Au Cirque d’hiver de Paris, jusqu’à la fin du mois, et en DVD


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Fabrice PASCAUD arcane-17 4 mai 2006 18:11

    Bonjour en effet, vous avez raison d’insister sur l’aspect « show » de leur démontration. Le fait déjà de nommer « spectacle » leurs exploits donne un avant-goût. Dans ce type d’exercice, le côté dit exotérique ne peut que l’emporter sur l’ésotérique. Comment faire passer, transmettre le fruit d’années et d’années d’entraînement durant l’espace de quelques heures ? Pari impossible. Ne reste que la forme (qui parfois s’apparente à un numéro de prestidigitation ; vérifiez bien que la barre est en fer...) au détriment du fond. Cela dit, il en ressort un beau spectacle « occidentalisé » dans le but de gagner un « buddhargent » pour la survie du temple Shaolin.


    • judy (---.---.215.226) 4 mai 2006 19:20

      Certes je suis d’accord avec toi... quant aux barres de fer... non jen ’ai pas dit fer car je me doute bien que cela est quasi impossible ms des barres de metal tout de meme...et les batons de bois casser sur leur membre, pas du chene non plus ms j’ai touché un de ces batons brisés et c’est bel et bien dur et il faut un coup tres sec pour le briser et la concentration pour maitriser la douleur est neanmoins la... en tout merci du commentaire


    • Chili palmer (---.---.16.63) 5 mai 2006 12:28

      Je trouve dommage que les moines de Shaolin soit devenu de vraies betes de foires. il n’y a qu’a voir au temple en (chine), la méditation est impossible... car les visiteurs prennent des photos commes au zoo.

      Mais les qualités physiques des moines n’est pas à remettre en cause !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Judy

Judy
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès