• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Une femme du 21e siècle, ça buzz comment ?

Une femme du 21e siècle, ça buzz comment ?

Céline Mastrorelli est une chanteuse cannoise qui n’a toujours pas de label. Elle a été repérée et filmée par nos soins. Et donc soumise humblement à votre appréciation.



Le buzz c’est bien mais c’est bien mieux quand c’est bien fait. Inutile de tourner autour du pot : séduire l’internaute est une affaire compliquée. Le tout n’est pas de dire qu’il y a le faux buzz et se placer de fait comme un expert de la chose. Non le mieux c’est de laisser parler ses émotions et de se laisser guider par elles. Encore faut il savoir où les trouver. Lorsqu’avec des amis, j’ai eu cette envie de blog culturel, je me suis tout de suite dit qu’il fallait mettre les émotions à la source de tout.

Car c’est aussi comme cela que je lis les blogs : un peu à la recherche de l’émotion. D’une émotion qui me remplisse de satisfaction ou de colère. Je sais que les artistes sont les producteurs les plus sûrs de ce genre de frisson. Mais serait-ce la culture ? Non, la culture c’est lourd, on sent qu’il faut des références, des lectures, l’accès semble privilégié. La culture populaire, elle, segmente. On se sent d’office exclu, voire trop bête.

Le paradoxe est là : on veut tout, tout de suite et sans filtre.

On le sait trop : les filtres sont suspects.

Alors comment faire ? Découvrir par hasard les trésors du web et utiliser les chemins de traverses : je ne saurais pas le dire aussi bien que So Inspectrice, les voix intersidérantes sont impénétrables et l’accès est désordonné. J’aimerais le faire avec autant de talent que Chryde et toute son équipe de la blogothèque auxquels je rends ici hommage. Je confesse l’imperfection mais je proclame le bonheur accessible à tous. Car en fait je souhaite juste vivre une émotion et la faire partager.

Céline Mastrorelli m’est arrivée par mail, vous savez ? Le marketing viral, l’emmetteur (trice) ne pouvait pas se douter qu’au bout du message le destinataire fairait une interview puis deux vidéos, un bonheur n’arrivant jamais seul. Je l’ai partagé avec elle et j’en suis assez fier. Avec ma maladresse j’ai réussi à dire que j’ai aimé son travail. Et j’ai simplement vécu un moment d’accomplissement rare. Le tournage de sa chanson devait commencer "Chez Céleste", au piano. Finalement c’est la guitare et cette chanson écrite par Cilamm. Je l’avais déjà volée pendant le concert, mon appareil photo avait enregistré l’arrivée au monde de ce beau bébé. Moi, j’étais aux anges, d’une mélodie et d’un texte si bien ciselés. Mais l’appareil photo ne remplace pas la caméra à haute définition et le micro HF amène tout près de l’oreille la voix si haut perchée dans le talent de Céline.

Alors nous avons trouvé ce lieu, il était simple, il était en face... Le Troll Café. Une antichambre comme s’il y avait eu besoin de se cacher de la gentillesse des propriétaires du lieu. Une porte bleue qui faisait écho aux yeux verts de Céline, l’endroit était aux couleurs provençales. Le décor nous attendait. Ca ne s’est pas fait tout seul. Trop doux, le lieu imposait la rêverie. La concentration a mis du temps à trouver sa place. Mais une fois détendus nous avons compris que Céline voyait clair dans le jeu des femmes du 21e siècle et que c’était bien avec un peu de tendresse et de douceur qu’elles voulaient parler aux hommes afin qu’ils finnissent par dire : viens... à leur tour.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Alexe 29 septembre 2007 16:20

    Bonjour,

    et d’abord merci pour cette jolie voix ; cette fille a du talent, c’est indéniable. Donc bon courage pour la suite, ça risque de n’être pas facile de percer malgré tout.

    Puisqu’on me pose la question, « une femme du 21es, ça buzz comment ? », j’ai beau ne pas savoir explicitement ce que signifie « buzzer », je connais un presque homonyme qui s’appelle « bosser » ; et puisqu’il s’agit a priori de faire connaître son travail, alors voici le mien, femme du 21es, non pas en musique mais en littérature.

    Avis aux amateurs donc d’écriture contemporaine et merci d’avance de ne pas considérer ce message comme un lien commercial, puisque non-lucratif, mais bien « tendance », à savoir doué de l’envie de partager, communiquer, transmettre.

    A bientôt,

    Alexe

    www.si-les-idees-suffisaient.net

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès