• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Une philosophie arabe contemporaine !! Oui ça existe

Une philosophie arabe contemporaine !! Oui ça existe

Hymne à l’action

D’inspiration philosophique Es’soud de Mahmoud El-Messadi s’attache à mettre en vie une série de concepts existentiels contemporains intégrés à l’ancienne mystique islamique. Drame écrit à la fin des années 40, publié en 1955, il comporte huit scènes sur une seule trame, recouvrant des événements successifs, puisés tantôt du réel, tantôt de l’imaginaire, parfois de la symbolique. Ghaylân - le héros - parle à son épouse Meymûna d’un rêve qui a longtemps hanté son esprit et qu’il souhaite voir réalisé au profit des habitants d’un village plongé dans une profonde léthargie, situé au flanc d’une montagne sauvage. Ghaylân rêve d’un grand barrage construit pour sauver les habitants des fléaux de la sécheresse, de la famine, de la misère et des épidémies et emmagasine l’eau qui s’écoule à perte, à partir d’une source. L’édifice aura pour but de changer la face de la terre , la vie de ses habitants, ainsi que celle des habitants de la localité.

Meymûna est comme réveillée en sursaut par le rêve de son mari. Elle voit ce rêve à la fois comme un défi aux divinités de la sécheresse, auxquels obéissent les -habitants, et comme une révolte contre la nature et les lois de l’existence. Vainement, elle essaiera de l’en dissuader. Son mari réunit les ouvriers. Petit à petit, la construction prend forme. Mais, les calamités s’abattent sur Ghaylân et le peuple travailleur.

Malédiction divine, aux yeux de la population peut-être ? Tout cela ne décourage pas pour autant le valeureux entrepreneur, contrairement à son épouse, toujours envahie par les appréhensions, le doute et scepticisme.

Malgré tout cela, un spectre redonne espoir à notre héros, celui d’aboutir.

 A la veille de l’achèvement des travaux, alors que l’ouvrage semblait terminer, une tempête déferle, emportant tout sur son passage.

La terre, elle, tremble sous les pieds de Meymûna, les chacals se mettent de la partie. Mais, Ghaylân, tel un roseau, plie, peut-être, mais ne rompt pas.

Récit, nouvelle ou pièce de théâtre, la question est difficile à trancher. L’écriture va du style tragique grec au langage coranique, en passant par d’autres nuances.

Mais ce qu’il y a de remarquable dans cette œuvre réside dans la langue proprement dite, en tant que mode d’expression des courants de pensée les plus complexes, s’insérant dans un dialogue tragique, à mi-chemin entre la culture arabo-musulmane et la culture européenne, ancienne et moderne, dans Es’soud, il y a à la fois Prométhée, Gilgamesh, Sisyphe, les divinités grecques et des élans mystiques. En un mot l’angoisse devant la condition humaine.

 Il est de ce fait un ouvrage dont la lecture revêt un grand intérêt. « Récit splendide », de l’avis de Taha Hussein. Selon ce maître de la critique littéraire arabe : « l’existentialisme a d’abord été athée, avec Jean-Paul Sartre, chrétien ensuite avec Gabriel Marcel. Il a été islamisé avec le tunisien Mahmoud El-Messadi ».Il avoue même avoir relu plus d’une fois ce texte. Philosophie-théâtre, Es’soud est l’un des textes modernes les plus crypté. Traduit dans plusieurs langues, notamment en français (par l’UNESCO en 1981), et en Allemand. Traduttore-traditore ! On ne peut éviter la trahison quand on veut traduire de cette langue poétique, rationnelle, moderne et classique.

En d’autres termes, c’est une source intarissable. Il en va ainsi des grandes œuvres, elles transforment celui qui les lit et le font progresser dans l’interrogation sur soi et sur le monde. Et peut-être amorcer son combat pour construire sa propre identité, voire sa propre éternité. 

 

El-Messadi : sa vie, son œuvre

Mahmoud El-Messadi (1911-2004), né à Tazerka (Tunisie), localité où il fit sa première scolarité, avant de se rendre à Tunis pour s’inscrire à l’université puis à la Sorbonne où il parachèvera une spécialité en lettres.

 La ville de Paris le met en contact avec les courants littéraires et philosophiques Français et Européens, alors en vogue. A son retour, il se voit confié d’importants postes, notamment le portefeuille de l’éducation nationale qu’il occupera pendant plusieurs années, ainsi que la charge du président de la chambre tunisienne des députés, sans parler des différentes responsabilités politiques et culturelles, assumées au niveau Arabe et européen. El-Messadi est une personnalité maghrébine de premier plan. Il a été l’un des rares intellectuels arabes à avoir su opérer la fusion de la culture arabo-musulmane et celle de l’Europe contemporaine. La production littéraire, d’une saveur particulière et d’une excellente facture, est le fruit d’une riche assimilation de deux grandes langues de civilisation, et illustrée par son roman Es’Soud (le barrage), -ouvrage- dans lequel l’existentialisme et l’apport intellectuel de l’islam font leur jonction. Ce n’est pas tout. Il est également l’auteur de deux autres essais dans une langue arabe splendide intitulés : Propos d’Abou-Hureïra et la Genèse de l’oubli… El-Messadi écrit en arabe et en français. Dans les deux cas, ses qualités expressives et stylistiques font de lui un talentueux écrivain.

 Il est à ce titre le modèle même de ce que devrait être la culture et la littérature dans notre grand Maghreb.  


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Lorelei Lorelei 25 avril 2011 16:14

    qu’est donc le langage coranique ??


    • OMAR 25 avril 2011 18:51

      Omar 33

      Hamid, votre article, c’est pas le buzz, on dirait...
      Fallait continuer dans votre lancée : écrire des choses pas trés belles sur l’Islam, comme dans « dialogue avec N. Geerts » succés garanti.

      PS : votre carte de chez Marine est prète.


      • Lorelei Lorelei 25 avril 2011 20:33

        La philosophie arabe est tres peu connu, on parle de nos classiques etc...apres si je parlais de philosophie japonaise ça serait aussi totalement inconnu chez les arabes où bien ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès