• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Une plume en or !

Une plume en or !

Les plumes en or existent, elle restent parfois dans leur "écrin" ou dans une boîte !

Comment faire pour que les écrivains de talent puissent être connus et que leurs oeuvres ne soient pas réservés à des chanceux ou à des initiés ?

Allons à la découverte des talents et essayons de développer des réseaux de salon des "petits éditeurs"

Agoravox peut aussi, à son niveau, présenter quelques écrivains qui n'auront pas l'honneur des micros !

De véritables artistes possédant « une plume en or » ont du mal à se faire connaître et à percer car s'ils finissent par se faire éditer, ils n'ont pas accès aux grands circuits de distribution.

Il faut vraiment fouiner dans certaines librairies parisiennes ou de « province » pour trouver quelques « bijoux » ignorés des grands circuits.

Il y a beaucoup à faire pour changer la donne et permettre une démocratisation de l'édition mais surtout de la diffusion et de la promotion.

Face à cette situation et à cette injustice qui conduits certains talents à être ignorés et d'autres écrivains, médiatiques ou très soutenus à trôner dans les têtes de gondole, il faut agir et réagir.

Pour la deuxième année consécutive, plusieurs associations dont familles laïques, CICLOP 77 et l'association de la ferme des jeux organisent un salon littéraire le 9 octobre 2011 à Vaux le Pénil en Seine et Marne.

Ce salon, ouvert exclusivement aux « petits »éditeurs permettra de faire connaître au public de nouveaux auteurs.

La démarche est citoyenne et militante, les stands sont totalement gratuits

.Je viens de découvrir une « plume en or », ce livre mérite le détour..C'est l'un des auteurs qu'on aimerait aider à se faire connaître

« Sous la feuillée de Plumejouet », roman de Jean-Zépyr Idoux, auto édition, 2003, 17,50 €

Amour, jalousie et Révolution

L'histoire se déroule à l'ombre et autour du château fort de Blandy en Brie...Autant dire que, natif de ce village nommé aujourd'hui Blandy les Tours, je me suis précipité sur ce livre avec intérêt.

Je m'attendais à une histoire plaisante à lire mais surtout pas à trouver un bijou littéraire.

Dès les premières lignes, j'ai été surpris et vite enthousiaste.

Bercé par les descriptions poétiques du terroir et par le chant des phrases, j'ai tout de suite dégusté ce mets étonnant.

Certains pourraient reprocher à l'auteur d'utiliser trop de vieux termes inusités aujourd'hui et des expressions fort imaginées...Pour moi, cette construction riche en couleurs sort l'auteur et le lecteur de l'ordinaire pour un bonheur partagé.

La grande révolution, celle de 1789 se déroule à Paris, bien entendu mais c'est plus que son écho qui raisonne dans ce coin riche en histoire qui deviendra plus tard un havre de découverte touristique.

Aucune caricature n'est de mise ici, on trouve des « méchants » chez les nobles, bien entendu, des profiteur de toutes origines, des pauvres s'enhardissant et aussi quelques petits seigneurs du terroir considérant que les pauvres avaient droit à du pain et de la considération.

Certains discours comme ceux prononcés dans le cadre de l'élaboration du cahier des doléances du tiers état n'ont pas pris malheureusement beaucoup de rides :

« Méfiez-vous de ne connaître jamais la faim, car elle n'est pas cette menue aigreur qui vous chatouille les muqueuses stomacales quand vous attendez avec agacement qu'un valet vous serve votre festin, mais c'est un douloureux spasme répété et grandissant qui vous noue les tripes, vous abrutit jusqu'à faire de vous un coupe-jarret, un vide-gousset quand autour de vous vos marmots en crèvent ! »

La nature n'a pas perdu ses droits et ses écrins donnent des couleurs à cette histoire d'amour entre le berger du château et la chamarreuse .

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • SATURNE SATURNE 5 mai 2011 13:53

    Bonjour,
    Idée et initiative interessante, mais hormis 2 ou 3 qui écrivent peu, pouvez-vous nous donner des exemples de « plumes en or » sur Agoravox ?
    Merci de votre réponse.
    Bonne journée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires