• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Vincent Baguian : ce soir c’est lui qui fait la fille (...)

Vincent Baguian : ce soir c’est lui qui fait la fille !

Artiste atypique, Vincent Baguian jongle avec les mots dans un dernier opus intitulé « Ce soir c’est moi fait la fille ». Il nous embarque dans son univers parsemé d’humour et de douce ironie.

Ce soir c’est vous qui faites la fille ?

Vincent Baguian : Comme je suis un peu grippé on me repère facilement, alors je vais faire comme certaines filles, je ne vais plus parler !

Comment est née cette chanson, qui est aussi le titre de votre dernier album ?

V. Baguian : C’est une amie qui se confiait à moi et se plaignait que son copain n’était pas assidu à la chose. Un jour elle m’appelle en me disant que tout cela dépasse l’entendement, il a décidé que ce soir c’est lui qui ferait la fille. Je lui ai dit je garde la phrase. Au-delà de cela je crois que c’est être créateur de quelque chose à défaut de pouvoir accéder à la véritable création.

Vous avez co-écrit le conte musical Sol en Cirque et vous êtes l’auteur du dernier album d’Elisa Tovati, finalement le public vous connaît sans vous connaître. Comment vous présenteriez-vous à lui ?

V. Baguian : Je pense que je suis un chanteur qui mérite d’être plus connu ou du moins reconnu.

La précision du verbe dans cet album laisse défiler un scénario où à chaque titre vous changez de rôle, c’est un aspect que vous avez volontairement développé ?

V. Baguian : Je n’écris pas des chansons pour faire des disques. J’ai envie lorsque je suis sur scène d’amener le public dans un voyage. Je n’ai pas juste envie qu’il sente le fauteuil sous les fesses. C’est un désir de changer ses émotions.

Vous avez fait la première partie de Zazie il y a quelques mois, qu’offrez-vous de nouveau au public sur cette tournée solo ?

V. Baguian : Nous serons plus nombreux sur scène. Il y a bien sûr des chansons, plus osées, que l’on ne peut pas jouer lorsqu’on fait une première partie. L’attente du public n’est pas la même. Le jeu de scène est aussi différent.

On a pu lire que cet album pourrait bien être celui de la renommée, qu’en pensez-vous ?

V. Baguian : J’ai conscience que ce que je fais est décalé, donc je crois qu’il faut prendre son temps. Maintenant j’ai envie de vivre de la musique, mais il faut savoir être patient.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 9 janvier 2008 12:06

    Moi aussi, je connais une chanson : "Pour un flirt avec toi / Je ferais n’importe quoi / Pour un flirt avec toi / Je serais prêt à tout / Pour un simple rendez-vous / Pour un flirt avec toi...

    Sinon on aurait aimé en savoir un peu plus sur ce Vincent Baguian dont il est question dans l’article.


    • Adama Adama 9 janvier 2008 14:58

      En tout cas, vous êtes très jolie, vous valez bien Carla.

       

      Désolez, je n’ai pas pu m’en empêcher, j’ai un goût prononcé pour l’esthétisme.

       

      Artiste que j’ai découvert grâce à vous, merci et shalom.

       


      • adeline 9 janvier 2008 20:40

        c’est bizarre cette interview mes amies et collégues seraient amusées de voir un "homme" en femme

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires