• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Vive le livre !

Vive le livre !

 Je suis impressionné par le nombre de livres écrits par les candidats aux présidentielles, leurs soutiens ou leurs mentors.

C'est vite écrit, l'intérêt ne dure que quelques semaines.

Ces livres là sont en tête de gondole, disposent d'une publicité extraordinaire et sont pour la plupart

d'un intérêt plus que relatif...

Vous en avez pour deux heures de lecture et souvent il ne reste plus rien.

Comment faire connaître les écrivains de talent qui eux n'ont ni le droit aux médias ni à la grande diffusion ?

Dans plusieurs villes des associations et des municipalités organisent des salons réservés à des auteurs peu ou pas assez connus et à des éditeurs qui n'ont pas la surface des grandes maisons et qui peinent à diffuser des ouvrages.

Le troisième salon littéraire de Vaux le Pénil qui se tient le dimanche 14 octobre est l'un des lieux où vont pouvoir se rencontrer lecteurs, éditeurs et écrivains, tous et toutes, « fans » du beau livre.

Laissons de côté les pleurs et regrets : le livre est fini, les gens de lisent plus !

Il existe encore de très nombreux lecteurs.

Il est parfois difficile de trouver un non livre, un livre qui sort de l'ordinaire. Ils existent pourtant grâce aux libraires et éditeurs, amoureux du livre....

Mais au fait, si on donnait la parole au livre lui même pour se raconter !

C'est ce qu'a fait Paul Desalmand avec ce jeu d'écriture de grand style
 

« Le Pilon »

de Paul Desalmand

Quidam Editeur

162 pages

septembre 2011

8 € seulement

Exquis et inoubliable

 

Est-ce un roman ou un essai ? Les deux à la fois.

C'est l'auto biographie d'un livre qui commence son existence par une longue attente dans un carton.

Il se questionne : partira t-il pour un long voyage ou finira t-il grignoté par les souris ou au pilon avant même d'avoir voyagé et vécu ?

Sur les cinq cent millions de livres, « sortis des presses » chaque année, cent millions seront, honteusement et discrètement broyés.

Le soir, les livres discutent entre eux de tout et surtout du pilon

Le lecteur apprend, de la bouche même du « héros » le sort qui a été réservé à 165 000 exemplaires de la Constitution Européenne : la mise au pilon car sur une des pages était écrit « TEXTE INCOHERENT » !

Quand enfin notre livre est sauvé de la destruction pour rejoindre les premiers rayonnages d'une librairie, c'est la joie et la surprise qui l'attendent. Dans cette petite librairie, il n'est question que de livres et comme le dit et le répète le propriétaire de ce temple du savoir :

« pas de semaine sans que j'aie du bonheur » !

Mais un jour la grande aventure commence avec le premier acquéreur puis le second, puis d'autres ainsi va le passe livre.

La mort immédiate est annoncée quand un adepte de la fidélité au Coran, quelque peu intégriste tombe sur un passage qui n'est pas aux normes...

Ouf ! Repris, notre héros s'en sort pour continuer sa route.

Il arrive sous les ponts de Paris dans les mains d'un clochard amoureux de la lecture mais c'est une expérience qui fera date :

« le pittoresque de la misère, la sacralisation du pauvre, non merci monsieur Péguy ! C'est le couloir de la mort, avec des bribes d'espoir auxquelles on ne croit pas vraiment. A court terme, une insertion, oui, dans le néant. » !

Ce livre, « le Pilon » qui raconte l'histoire d'un de ses congénères est un petit bijou : de l'humour, un style alerte, une grande bouffée de culture et une analyse sans faux fuyant de la réalité de l'univers des livres.
 

La dualité du monde de l'édition est bien décrit :

  • avec « les commerciaux » qui font la loi, avec ces articles rallongés, mis en tête de gondole, mal écrits qui heureusement sont vite oubliés

  • mais aussi avec le courant d'édition qui privilégie « le goût de la beauté, de la nouveauté, de l'exploration, de la révolte et, disons le mot, n'en ayons pas honte, de l'intelligence. »


Amoureux du livre ! dégustez cette ode à la culture et au beau !

Jean-François Chalot
 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 26 mars 2012 10:51

    Bonjour Chalot,

    L’avantage de cette foison de livre politique, c’est de faire baisser temporairement le chômage chez les nègres car évidement, rare sont les hommes politiques qui les écrivent eux-mêmes (Heureusement, imaginez Sarko écrivant le sien, rien qu’au niveau grammatical et orthographique celui ci deviendrait un best seller de l’humour …) Concernant l’intérêt littéraire de ces torchons, il se situe au stade annal de la littérature et chaque page suinte la prétention et l’autosatisfaction du prétendu auteur. Donc, faites d’intelligentes économies en ne les achetant pas…


    • Soi Même 26 mars 2012 11:31


      Dans ces campagnes littéraires, qui s’inspire de qui.

      Ce sont les hypermarché qui se sont inspirés de la libre concurrence des pléiades d’écrivaillion, où ce se sont les éditeurs qui font des copies conformes des grand lois du marketing. 

      Dans les prochains temps nous n’allons pas manqué de papier recyclé.


      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 26 mars 2012 11:55

        Il existe un moyen pour un livre d’échapper au pilon : c’est de n’être imprimé qu’à la demande (en numérique ; solution un peu plus couteuse que l’offset). De nombreux auteurs plus ou moins talentueux qui n’ont pas l’heur d’avoir leurs entrées chez les grands (et les moyens) de l’édition ont recours à des imprimeurs-éditeurs qui sont en mesure de sortir 1 ou 100 exemplaires « à la demande ». dans ce cas, il faut évidemment faire sa pub soi-même et ne pas espérer des tirages mirobolants !

        Exemples :

        • L'enfoiré L’enfoiré 26 mars 2012 18:03

          Parcouru ce matin « L’impétueux » de Catherine Nay.
          Pas mal.
           smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès