• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Vous m’en direz des nouvelles…

Vous m’en direz des nouvelles…

Il paraît que les nouvelles ne sont pas à la mode, et que les éditeurs les publient à reculons. Mais certaines maisons audacieuses, Dieu merci, tordent le cou à cette banalité.

Bloglola Douze histoires d’amour à faire soi-même, de Lola Gruber
Les Petits Matins, 240 pages, 15€

Rien que le titre donne envie de lire ces douze nouvelles. Des voisins infernaux, une dispute littéraire, un coiffeur sadique, des moustiques gorgés du sang d’un amant, un dîner aux chandelles qui tourne mal : tout est prétexte à une tranche de vie empreinte d’une lucidité savoureuse.


Blogrosen La troisième femme de Paul,
Nicolle Rosen, Lattès, 180 p., 16 €.

Une femme emménage dans un nouvel appartement et devient obsédée par ses voisins. Une autre achète une maison dont le décor va la rendre folle. Paul accumule les mariages et Odile est obnubilée par son calendrier. On se retrouvera forcément dans l’une de ces dix variations sur nos peurs existentielles, nos névroses secrètes, écrites par une psy.

Blogbouche La bouche sèche, de Jean-Philippe Peyraud
Milan, 122 pages, 17€

Oui, c’est une BD. Mais lisez donc, vous serez séduits par ces images qui défilent tel un film. Une inconnue en larmes dans le métro devant un père et un fils qui ne savent comment réagir. Un papa divorcé qui voit son enfant repartir le dimanche soir avec «  la mère ». Une jeune femme qui tente de se remettre d’une infidélité. Un mari plaqué par son épouse qui passe la nuit sur le canapé inconfortable d’un vieux copain. Un couple âgé qui contemple les étoiles. Délicieux et différent.


Blogdorine La preuve par neuf, de Dorine Bertrand
Le Dilettante, 151 pages , 13 euros

Le thème principal ? Angoisses, fantasmes et obsessions : un cru juteux à souhait. Voici un homme obnubilé par le temps qui passe. Une ado suicidaire qui rédige son testament. Une future maman terrifiée à l’idée d’accoucher. Une épouse qui s’ingénie à fuir les assauts d’un mari à la libido inépuisable. Une autre persuadée de l’infidélité de son époux. Une jeune femme paralysée par l’odeur putride de son fiancé. Une dernière qui se convainc d’avorter après un brillant monologue intérieur qu’on dévore, médusé.


Blogganc Les oeufs, de Charles Gancel
Buchet-Chastel, 216 pages, 13 €

Un homme d’affaires obsédé par la régularité de son transit intestinal, une employée de banque terrorisée par la rumeur d’un obscur bizutage sexuel, une épouse BCBG installée en Afrique qui sombre dans le racisme, un PDG éperonné par un drôle de corbeau... Neuf nouvelles corrosives, qui explorent avec délectation la domination et la soumission.


Blogthiva Messages personnels, de Elodie Thivard
Calmann-Lévy, 190 pages, 13 € 50


Une jeune femme emménage face à un cimetière et fait une drôle de rencontre, une autre devient lectrice pour un aveugle, à ses dépens. Un couple d’ex-amants se retrouvent seuls et replongent dans leur amour, un autre couple se noue après un carambolage. Sensible et frais.


Blopgmarly Dernière saison avant l’amour, de Marly Swick
Poche 10/18 - 268 pages, 7,80 euros

Adultère, mensonge, solitude, divorce, déception ou perte : telle est la palette de Marly Swick, romancière américaine contemporaine qui met en scène les bouleversements de l’âme et de la vie avec un génie qui lui est propre. Une jeune femme ébranlée par la mort de son amant est chargée de revendre la maison de ce dernier... Une mère de famille est hantée par un terrible passé... Lors d’un voyage, un mari est tenté par la meilleure amie de sa femme... Un couple marié soutient une voisine frappée par le décès d’un fils ; situation compliquée pour l’homme, qui a eu une aventure avec la mère de l’enfant...


Blogpataut Trouvé dans une poche, de Fabrice Pataut
Buchet-Chastel, 192 pages, 13 €

Il s’appelle Pataut, mais ne vous fiez pas à son nom. Rien de balourd dans cette douzaine de nouvelles imprégnées d’originalité et d’élégance. Un homme se fait greffer les mains d’un grand chef d’orchestre. Un employé banal qui se transforme chaque soir en caissière de cinéma est reconnu par un collègue. Une huître, en route pour Rungis, raconte comment elle rêve de finir dans la bouche d’une star.
Une plume pétillante qui navigue entre comédie et tragédie.


Blogplat Autour d’un plat, Constance Delauney
Gallimard, 16 euros, 213 pages

« La meilleure façon de se disputer, c’est encore en famille, autour d’une table. » A travers vingt-deux nouvelles mordantes, Constance Delauney n’y va pas avec le dos de la cuiller. C’est à la loupe, avec un ton juste et un humour pince-sans-rire, qu’elle examine ce qui gravite autour d’un repas, d’un buffet, d’un en-cas. Au menu : rancœurs, disputes, troubles, fous rires, surprises...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès