• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Wikipédia et Michael Jackson ou faut-il écrire à tout prix ?

Wikipédia et Michael Jackson ou faut-il écrire à tout prix ?

Faut-il absolument se jeter sur l’actualité du jour pour écrire dans Wikipédia ? L’actualité concernant Michael Jackson nous prouve que la réponse est non ...

Personne n’a pu échapper à l’information : Michael Jackson est mort. Et il était normal que la biographie sur Wikipédia de ce qui fut une des pointures de la musique populaire américaine de ces dernières décennies mentionne ce fait. Jusque-là, rien à redire.

Sauf que, bizarrement, je me suis senti "obligé" de revenir (indirectement) sur le fait à deux reprises dans mon blog. Et un de mes "collègues" bloguant également sur le sujet "Wikipédia" a cru également devoir exprimer son opinion haut et fort sur le sujet (directement ou indirectement). Et pourquoi cette préoccupation autour d’un évènement qui, disons-le, me fait l’impression d’un soufflé : beaucoup d’emballement médiatiques pour des conséquences (et donc une importance réelle) ? Et bien tout simplement parce que l’on a pu voir sur la version francophone de Wikipédia (et sur d’autres versions aussi) apparaître des dégâts collatéraux engendrés par cette disparition : une page "Mort de Michael Jackson" et une page "Funérailles de Michael Jackson". En d’autres termes, des pages consacrées à des moments de la vie (mais est-ce le terme exact ?) du "King of the pop".

Très étonnant, si l’on considère que l’objectif de Wikipédia est d’être une encyclopédie, et donc implique que son contenu soit cohérent et soit basé sur des sources solides dégageant les rédacteurs de l’obligation de conjecturer sur l’importance de tel ou tel fait. Beaucoup moins si l’on prend en compte deux autres critères. Le premier est ce que j’appelle l’"effet charognard", ou pour être plus précis, la propension médiatique à se jeter sur tout fait impliquant un ou plusieurs décès, naturels ou non. Et à laisser croire au grand public qu’une grosse couverture est synonyme d’importance majeure. Le second critère (bien mis en valeur par Popo) - lié au premier - est l’absence totale de recul et de réflexion vis-à-vis du fait pour justifier la création de telles pages, en introduisant en plus un raisonnement de type "circulaire". En clair, une page de même type (même totalement idiote) mais étant passée au travers du "filtre justifie l’apparition d’autres pages de même type. Si j’osais - et j’ose - je comparerais cette pratique à la création de décharges sauvages : une fois qu’un site est bien pollué, la question "pourquoi ne pas faire comme les autres ?" reçoit une réponse du type : ne nous gênons plus. D’autant plus que plus on écrit dans Wikipédia, plus on a de chances d’être bien considéré par la communauté : une vraie prime à la quantité. Et juste à la quantité.
 
Faut-il écrire dans Wikipédia ? La réponse est oui. Faut-il tenir compte d’une actualité dans le processus éditorial de Wikipédia ? Oui, mais avec un discernement. Ce dont une partie des contributeurs n’est à l’évidence pas capable. Faut-il retranscrire l’actualité de manière systématique vers de nouvelles pages de Wikipédia ? Non, évidemment. Consacrer une page à la mort de Michael Jackson relève d’un processus journalistique (ou romanesque), pas de l’écriture d’une encyclopédie. Profiter de l’actualité pour noter les référents et références utilisables ultérieurement (biographies et autres), par contre, serait une bonne idée.
Faut-il écrire à tout prix sur Wikipédia ? La réponse est définitivement non.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Pierrot le Chroniqueur Pierrot le Chroniqueur 10 juillet 2009 16:12

    Ce sont les « arguments » développés par une partie de la communauté wikipédienne, effectivement.


  • Pierrot le Chroniqueur Pierrot le Chroniqueur 11 juillet 2009 16:28

    L’argument principal est qu’un accident aéronautique est forcément notable. D’autres rajoutent que Wikipédia présente à l’occasion une « synthèse » sur le sujet. L’utilisation d’une telle dénomination ne manque jamais de me « surprendre ».


  • Yannick Harrel Yannick Harrel 10 juillet 2009 14:45

    Bonjour,

    Ce que vous soulignez est à la fois la richesse et la déficience de Wikipédia. A savoir que c’est alimenté par des gens passionnés. Cependant comme toute passion non canalisée, elle peut aboutir à des excès et une déviation de l’esprit premier.

    En l’espèce, effectivement pourquoi créer des articles distincts de la fiche du chanteur ? Ca alourdit inutilement la base de données en créant de nouvelles pages. Un espoir toutefois : la fusion de ces articles avec la fiche première concernant la personnalité citée une fois que l’hystérie médiatique sera un peu retombée.

    Cordialement


    • Pierrot le Chroniqueur Pierrot le Chroniqueur 10 juillet 2009 16:09

      Wikipédia, victime de la passion. J’aime bien l’idée, même si je ne l’avais pas vu comme ça (de prime abord). Merci pour votre intervention !


    • gerlando gerlando 10 juillet 2009 15:18

      Excellent article, qui pose les problèmes essentiels de Wikipedia.
      Comme Yannick Harrel, je considère que ces thèmes constituent à la fois les forces et les faiblesses de Wikipedia.
      Comme projet à prétention encyclopédique, Wikipedia agace.
      Comme simple source d’information, permettant de rebondir vers d’autres corpus de documents sur le même thème, alors il se révèle bien utile, voire impressionnant. Reste à savoir l’utiliser en bon « documentaliste » et croiser/authentifier/traiter ses sources.

      Les blogs mis en lien sont très intéressants.

      Il y a des tonnes de productions de psychologues, de sociologues et de chercheurs en sciences de l’information sur le sujet de wikipedia, c’est un sujet très intéressant car il est à la fois une expérience politique, idéologique et communautaire.


      • Pierrot le Chroniqueur Pierrot le Chroniqueur 10 juillet 2009 16:19

        Justement (je me permets de vous retourner compliment), vous mettez le doigt sur un problème crucial : Wikipédia se veut un projet à prétention encyclopédique, et pas une « simple » source d’informations, ce qui est d’ailleurs proclamé par son slogan : Wikipédia, l’encyclopédie libre.
        Et c’est tout l’enjeu d’ailleurs de débats parfois assez violents que l’on retrouve au fil des pages du site et dont je me fais parfois l’écho dans mon blog.


      • Manu Manu 11 juillet 2009 21:59

        Je ne serai surement pas de sitôt allé sur l’article sans l’intervention de l’auteur. Et franchement, ça n’est pas aussi terrible qu’il veut bien le faire croire : aucun sensationnalisme, juste des faits. Qu’y a-t-il de répréhensible ?

        L’auteur estime que l’article n’a pas sa place dans Wikipédia, soit, mais simplement sur un argument d’autorité : ça ne serait pas encyclopédique. Et bien, je me permet d’apprendre (ou de rappeler) à l’auteur que ça n’est pas ce qui justifie l’existence d’un article sur Wikipédia. Ce qui le justifie, c’est le respect des critères d’admissibilité. Le reste n’est que bavardage. Par ailleurs, l’auteur oublie de préciser que le sort l’article en question n’est pas encore scellé.

        Wikipédia est ce qu’en font ses contributeurs, dans la limite de ses principes fondateurs. Il semble qu’une telle liberté dérange encore…


        • Pierrot le Chroniqueur Pierrot le Chroniqueur 12 juillet 2009 10:37

          C’est exactement ce genre de réactions que j’indiquais plus haut avoir vues.

          Je me permets justement de remettre en place certaines choses, puisque la carte de l’argument d’autorité est sortie.
          L’argument d’autorité est l’argument du spécialiste dans une matière donnée. C’est ce que l’on a pu voir, récemment, sur l’article consacré à Thomas d’Aquin. En l’occurrence, le problème n’est pas tant d’affirmer que ex nihilo, mais de s’appuyer sur quelque chose. C’est ici le cas.
          Les critères d’admissibilité ne sont que des recommandations (c’est d’ailleurs marqué en tête de page). C’est d’ailleurs en se basant sur cette singularité que ces critères d’admissibilité sont plus ou moins appliqués. Ça dépend du lobbying. Ce qui compte, ce sont les principes fondateurs. Et le premier indique que Wikipédia est une encyclopédie, pas un journal. Pas de chance, pour le sujet qui nous concerne.
          Puisqu’on en parle, des principes fondateurs, et puisque vous en parlez, il me semble que vous confondiez liberté de modification (dans un cadre qui existe, malgré tout) avec liberté tout court. Ce qui fait que : « Wikipédia est ce qu’en font ses contributeurs, dans la limite de ses principes fondateurs. » n’est pas tout à fait vraie. Wikipédia est ce qu’en fait ses principes fondateurs, ses contributeurs enrichissant son contenu en devant se maintenir dans ces règles.
          Rappeler que je n’ai pas indiqué que le sort de la page n’est pas scellé (effectivement) n’a aucun intérêt pour mon propos : je ne débattais pas sur l’existence de cet article en particulier (illustration), mais sur la précipitation à faire du contenu, en dépit justement de toute logique. Ceci est donc un peu hors sujet ... Mais cela illustre à nouveau ce que je pouvais dire sur l’émotionnel primant sur l’objectif.

          Enfin, « Il semble qu’une telle liberté dérange encore… » est tout à fait hors de propos. Il y a confusion entre une latitude d’action dans un cadre défini (Wikipédia a un cadre défini, quoiqu’on en pense) et une ouverture totale à tout contenu pour peu que certains lui accollent une étiquette « admissible » sans y réfléchir à deux fois. Wikipédia n’est pas, faut-il le rappeller, une expérience sociale ou politique et invoquer les grands thèmes philosophiques comme celui de la liberté n’a pas grand chose à voir avec le sujet.


        • Manu Manu 12 juillet 2009 21:52

          Parler de liberté est au contraire fondamental : ce qui dérange dans le principe de Wikipédia, c’est qu’il n’y a pas « d’élite » qui puisse choisir ce qui est encyclopédique ou pas. C’est l’objet d’un débat (voire d’un combat) intense, et je n’ignore pas que malgré tout, il est possible à des groupes de contributeurs de s’organiser pour modifier le contenu de Wikipédia à l’image de ce qu’ils considèrent comme encyclopédique, mais je pense que la possibilité d’action est marginale, compte tenu du nombre d’articles existant.

          Alors oui, il y aura peut être un article sur les funérailles de Mickaël Jackson, comme il y a un article sur les théories du complot du 11 septembre, sur les pokémons (13 ans pour épiphénomène, ça commence à faire…), sur Harry Potter, sur la Shoah, la rotonde de la Villette, etc.

          Ça s’appelle la diversité, et c’est que qui fait de Wikipédia une expérience sociale et politique (à son corps défendant). Les révélations suite à la mise en place du Wikiscanner l’ont bien montré, la demande pour que « Wikipédia n’entrave pas la communication institutionnelle » montre bien qu’il se passe quelque chose de nouveau (qui a 8 ans quand même) dans le monde de l’information et du savoir, au grand dam des acteurs traditionnels dans ces domaines.

          Et ça dérange…


        • Pierrot le Chroniqueur Pierrot le Chroniqueur 13 juillet 2009 09:31

          Là ou je parle du fait encyclopédique, vous me parlez élite. Là où je parle de précipitation, vous venez me répondre dans le même temps que la marge de choix est marginale tout en revendiquant une liberté et un champ d’expérimentation sociale et politique !
          C’est pour le moins soit hors sujet sur l’on considère l’objet d’une encyclopédie, soit contradictoire avec votre propre texte.

          Ensuite, votre liste d’articles est, en soit, intéressante. Reprenons rapidement l’argument Pokémon (ou Harry Potter). Il est assez clair pour moi que les deux sont admissibles et, d’ailleurs, les Wikipédiens qui sont pour une régulation importante du contenu ne le nieront pas. Ce qui est considéré par ces personnes comme épiphénomène et non encyclopédiques, ce sont les déclinaisons à l’infini des éléments de ces univers au gré des pages de Wikipédia. Ce qui transforme un peu l’axe de réflexion initial, et surtout le regard qu’il y a porter sur la chose.

          Pour finir, qu’il se passe quelque chose de nouveau avec Wikipédia est indéniable. Par contre, contrairement à ce que vous prétendez, il ne s’agit pas des informations mises en lignes et que certains intérêts aimeraient contrôler (franchement, ça date de la nuit des temps, ce genre d’attitude). La nouveauté Wikipédia, c’est tout simplement aller contre un modèle figé (encyclopédie sur papier) par un mode collaboratif (ça, par contre, ce n’est pas si nouveau que l’on veut bien le dire) proposé en ligne, avec une grande centralisation des sujets (même site) et avec de la diversité (ça, d’accord).
          Ensuite, disserter sur une variante de la théorie du complot autour d’une vision de type anarcho-romantique n’est que, pour reprendre votre expression, « bavardage ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès