• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > You know, I just love Grace Kelly !

You know, I just love Grace Kelly !

Distante et sensuelle, un contraste qui fit son succès avec sa beauté sereine et émouvante. Star, princesse et mère, et un don pour s’occuper des autres.

Il y a tout juste trente ans, le 13 septembre 1982, une mère de famille de 52 ans prit sa voiture et emmena sa fille de 17 ans à une activité artistique. Passage vingt-huit années en arrière, lorsque pendant l’été, elle emprunta la même route de corniche faite de grands lacets. Sueurs froides. Suspense dramatique.

Dans "La Main au collet" ("To Catch a Thief"), tourné en été 1954 et sorti le 23 décembre 1955, Alfred Hitchcock voulait imposer aux spectateurs la frayeur de la route de Monaco. Le 14 septembre 1982, l’actrice principale Grace Kelly s’éteignit à la suite d’un grave accident et sa fille, Stéphanie, réussissait à survivre malgré une grave blessure aux cervicales. Le 18 septembre, parmi les invités à la triste cérémonie, la princesse Diana Spencer qui, elle aussi, allait périr dans un grave accident de voiture, à Paris, le 31 août 1997, il y a juste un peu plus de quinze ans.

yartiGrace04

Deux destinées d’épouse principale de famille monarchique européenne à la limite de l’anachronisme qui firent rêver à la fois les tabloïds et leurs lecteurs et qui s’achevèrent dans l’effroi et la consternation. Deux familles qui firent également l’actualité de l’année 2011 par deux mariages princiers mondialement médiatisés dont Kate et Charlène devinrent les nouvelles égéries.

Mais laissons Diana et revenons à Grace.

Grace, un prénom en accord avec la beauté de la très jeune fille qui eut dès l’âge de 25 ans un oscar de la meilleure actrice pour "Une Fille de la province" ("The Country Girl") de George Seaton. Née dans un milieu aisé de Philadelphie le 12 novembre 1929 (elle n’aurait aujourd’hui que 82 ans), Grace reçut son prénom en hommage à sa grand-mère paternelle (qui avait déjà été très déçue que l’aînée de la famille n’eût pas reçu ce prénom en souvenir de sa dernière fille morte très jeune).

Grace Kelly commença à 20 ans une carrière fulgurante au cinéma. L’un de ses "lanceurs" fut le génie du suspense Hitchcock qui l’a encadrée dans trois films qui connurent un très grand succès, "Le Crime était presque parfait" ("Dial M for Murder"), "Fenêtre sur cour" ("Rear Window"), film précurseur de la téléréalité, où Grace campait la girl friend d’un blessé de la jambe devenu commère et voyeur, et enfin, comme signalé plus haut, "La Main au collet".

Grace Kelly devenait Grace de Monaco le 18 avril 1956 après avoir rencontré pour la première fois le Prince Rainer III de Monaco (32 ans) au Festival de Cannes en avril 1955. Un mariage (où François Mitterrand représentait la France) qui n’est pas sans faire penser au mariage de Carla Bruni et de Nicolas Sarkozy le 2 février 2008 après seulement quelques mois de rencontres (j’aime la provocation par analogies !).

À partir de ce mariage princier, Grace arrêta sa (courte) carrière cinématographique (onze années, une quarantaine d’épisodes dans des séries télévisées et onze films dont "Le Train sifflera trois fois", "Mogambo", "Haute Société") pour se consacrer exclusivement à sa famille princière qui s’enrichit, grâce à elle, de trois enfants, Caroline (née le 23 janvier 1957), Albert (né le 14 mars 1958), devenu Albert II de Monaco le 6 avril 2005 à la mort de Rainer, et Stéphanie (née le 1er février 1965), chanteuse de deux tubes entre 1986 et 1992.

L’image de la beauté féminine sur papier doré se transforma naturellement en pasionaria des causes humanitaires et culturelles : Croix-Rouge de Monaco, Festival des arts de Monaco, Garden Club de Monaco (elle s’était passionnée pour les roses et avait pressenti l’importance de la protection de l’environnement), Association mondiale des amis de l’enfance (pour venir en aide aux orphelins et enfants maltraités), et aussi la Fondation Princesse-Grace-de-Monaco qu’elle avait créée en 1964 et qui est présidée depuis sa disparition par sa fille aînée Caroline, qui s’occupe entre autres de la formation en danse et en musique, de bibliothèques, d’hôpitaux, de recherche médicale et de plein d’autres projets humanitaires.

En épousant Rainer III, Grace acquit plus d’une centaine de titres de noblesse, aussi folkloriques et inutiles que "duchesse de Mayenne", "marquise de Guiscard", "marquise de Chilly-Mazarin", "comtesse de Thann", "comtesse de Longjumeau", "baronne de Massy", "baronne de Saint-Lô", "dame de Matignon" etc.

Et en s’écrasant contre le rocher de Monaco, elle laissa ses proches et ses admirateurs dans la plus grande stupeur.

L’acteur James Stewart (1908-1997), son partenaire particulier dans "Fenêtre sur cour", résumait ainsi l’émotion collective : « Vous savez, j’ai aimé Grace Kelly. Pas parce qu’elle était une princesse, pas parce qu’elle était une actrice, pas parce qu’elle était mon amie, mais parce qu’elle était la dame la plus merveilleuse que j’ai jamais rencontrée. (…) Elle va me manquer, elle va nous manquer à tous. Que Dieu te garde, Princesse Grace ! ».

Autre partenaire dans un film de Hitchcock, Cary Grant (1904-1986), dans "La Main au collet", n’hésitait pas à exprimer sa préférence : « Bon, avec tout le respect qui est due à la chère Ingrid Bergman, j’ai préféré de loin Grace. Elle inspirait la sérénité. » [Ingrid Bergman (1915-1982) est morte seize jours avant Grace Kelly].

Après vingt-six ans de mariage, Rainer III resta veuf et ne s’est jamais remarié pendant les vingt-deux années qui lui restèrent à vivre. Leur fils Albert mit, quant à lui, cinquante-trois ans à se marier (avec la belle nageuse Charlène) et c’est sa sœur aînée Caroline l’actuelle héritière du trône et doyenne de la famille Grimaldi (et sa nièce aînée, Charlotte, est en troisième position sur la liste de succession).

C’était l’histoire d’une petite fille qui voulait être star, princesse et mère.
Et qui l’a été.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 septembre 2012)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Monarchie britannique.
Monarchie grecque.

yartiGrace02


Moyenne des avis sur cet article :  1.24/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 13 septembre 2012 09:46

    Plus rien à dire sur Bayrou alors on va avoir droit aux princesses d’Europe.


    Stéphane Bern on t’a reconnu ..................

    Philippe 

    • hunter hunter 13 septembre 2012 10:06

      Salut à tous,

      Article précis sur le destin de Grace Patricia Kelly, mais bon.....
      Un peu trop « people » bien que factuel, mais une chose est sure, c’était quand même quelqu’un de bien, en plus d’être une femme magnifique, l’égérie blonde typique qu’affectionnait Hitchcock.

      Vous auriez dû creuser sur certains liens entre la princesse et l’OTS (Ordre du Temple Solaire) qui a défrayé la chronique un peu plus tard.

      Peut-être dans un prochain article ?

      Cordialement

      H/


      • totof 13 septembre 2012 20:34

        vraiment, je dois dire que je suis allé sur cet article juste pour le « moinsé ». C’est quand même incroyable quand on vit à notre époque catastrophique de voir des articles de cette sorte, complètement insignifiants, sur des sujets mettant en exergue des personnalités artificielles, des créatures du fascisme. Je sais pas moi, mais, hé l’auteur, lisez Marx ou Adorno et abandonnez ces sujets débiles. Apprenez à rêver, pas à planer...


        • totof 13 septembre 2012 20:37

          En plus, le titre est en anglais... La totale !


          • Plus robert que Redford 16 septembre 2012 09:12
            En ce qui me concerne, le décès de la princesse grâce ne peut que me remémorer celui de l’homme avec qui certains Israéliens valsent : Bachir !
            Rappelez-vous, le 14/09/1982, assassinat de Bachir Gemayel, président du Liban...
            À propos de qui, Bernard Langlois, si, si...
            « (...) ce journaliste d’Antenne 2, renvoyé promptement pour avoir, si j’ai bien compris, ramené à de justes proportions, un accident d’automobile survenu à une ancienne copine de Cary Grant reconvertie dans l’opérette immobilière sur la Côte d’Azur. » (dixit Pierre Desproges) 
            Bernard Langlois donc, qui, prophétiquement pensait que le décès d’une princesse d’opérette dans un accident d’auto n’avait pas la même importance que celui du chef de l’état Libanais ...
            Prophétique parce que du 16 au 18 sept. suivants.... Sabra & Chatila....
            Ça vous dit déjà plus rien ??
            Mais bien sur, 700 (ou 3000 ?) palestiniens morts, ça pèse quoi a coté D’une belle histoire d’opérette sur un caillou cossu ?!!....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires