Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > double peine pour Jacqueline Sauvage ?

double peine pour Jacqueline Sauvage ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • cassandre4 cassandre4 29 janvier 21:59


     Mari violent abattu de 3 coups de fusil !
     1er coup de fusil = légitime défense OK (bien qu’il existe toute une panoplie de recours juridique, pour se débarrasser d’un conjoint irascible !)
     2ème coup de fusil = récidive
     3ème coup de fusil = préméditation, détermination, (voir acharnement !)

     Conclusion : peine méritée ! (peut être excessive, mais aménageable si « bonne conduite »)
     Mais qui ne justifie pas cette soudaine « flambée » (plus où moins spontanée) de sympathie (plus où moins discutable !)  smiley


    • Jean Pierre 30 janvier 22:36

      @cassandre4


      Vous argumentez en vous plaçant dans la situation d’une personne agissant sans passion, sans émotion, sans ressentiment. Dans le cadre de cette logique effectivement un coup de fusil suffit.
      Il est facile derrière son clavier de faire calmement de beaux raisonnements parfaitement rationnels.
      Sauf que cette femme à été battue, humiliée et violée pendant 40 ans. Que ces filles ont également été violées par leur père. Les trois coups de fusils sont l’expression de 40 années de souffrances accumulées qui se déchargent brutalement. C’est la libération brutale et incontrôlée de 40 ans de souffrances. Pouvez vous demandez a quelqu’un d’être parfaitement rationnel dans une telle situation ?


    • Ar zen 30 janvier 23:11

      @Jean Pierre

      Vous, Jean Pierre, vous argumentez sans connaître les tenants et aboutissants du procès. Que savez vous de cette affaire ? Ce que les journaux ont rapporté ?

      Vous parlez, par exemple, du viol des filles. Mme Sauvage ignorait le viol de ses filles lorsqu’elle a tué son mari. Son geste n’a donc strictement aucun rapport avec le viol de ses filles.

      Vous ne connaissez pas le dossier. Faîtes votre introspection : vous ne connaissez de cette affaire que ce que les journaux ou la télé vous ont permis d’apprendre, c’est à dire rien ! Vous pouvez exprimer de la compassion pour Mme Sauvage, certes. Mais porter un jugement sur le résultat de l’audience en appel de la cour d’Assises ne peut pas vous appartenir. En savez vous plus que les jurés qui ont assisté aux débats et aux différentes auditions durant plusieurs jours ? Non. remettez vous en cause.


    • Jean Pierre 31 janvier 19:42
      Ar Zen
      En dehors des délibérations des jurés, qui sont confidentielles, tout le déroulement du procès est public. C’est la loi.
      Pour que la légitime défense soit reconnue, il aurait fallu que cette femme se saisisse d’une arme au moment exact des coups portés par son mari. Les choses ne s’étant pas passé ainsi la légitime violence n’a pas été reconnue
      La justice a dès lors fonctionné d’une façon mécanique, comme par automatisme. Une fois les faits qualifiés (meurtre) le procureur a demandé la peine correspondante aux faits (peine définie par les textes de loi) . La loi défini une peine minimale et une peine maximale pour ces faits.. Les jurés ne pouvaient sortir de ce cadre étroit.
       La particularité de ce procès, c’est d’une part un strict respect du droit dans le déroulement. Et d’autre part un verdict difficile à accepter sur le plan humain (en quoi cette femme est elle dangereuse pour la société ? N’a t’elle pas déjà subie plus que largement sa peine ?). 
      Nous sommes en démocratie. En France, la justice est rendue au nom du peuple. Comment les textes de lois pourraient-ils évoluer en fonction des évolutions de la société si tout débat sur des cas concrets ne pouvait si tenir publiquement ? A partir de combien de femmes mortes victimes de violence conjugale la loi doit elle évoluer pour mieux les protéger ?
      Je ne vois pas au nom de quoi vous pourriez m’interdire d’exprimer ce point de vue qui n’incrimine personne et qui ne remet pas en cause le travail de la justice.



    • Clocel Clocel 30 janvier 10:15

      Une pensée pour vous Jacqueline, que Némésis vous protège, des tarés que notre société cultive, et de la froide connerie de nos contemporains...


      • cassandre4 cassandre4 30 janvier 17:59

         Et que Saint Hubert vous pardonne ! on ne tire qu’une fois, dans la tête, pour ne pas abimer la peau ! sinon, il faut « servir » la bête, au coeur et au couteau !  smiley


        • Ruut Ruut 2 février 17:13

          Pourquoi n’as elle pas divorcée au lieu de tuer ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès