• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > 300 millions d’Américains, et nous, et nous

300 millions d’Américains, et nous, et nous

Les Etats-Unis ont officiellement franchi le 17 octobre le seuil des 300 millions d’habitants. Le troisième pays le plus peuplé de la planète voit sa population augmenter d’une personne toutes les onze secondes alors qu’un nouvel immigrant foule son sol toutes les 31 secondes. La France par son taux de natalité se distingue dans la classe des pays industrialisés.

Le baby boom français intrigue le reste de la planète. Le Washington Post consacre même un article au french phénomène dans son édition du 18 octobre. Comme le soulignent nos amis d’outre-Atlantique, La France arrive au deuxième rang européen pour son taux de fertilité (1,94), juste derrière l’Irlande (1,99) quand celui des USA est à 2,1.

Nos parcs et jardins publics seraient ainsi, à lire le Post, remplis d’enfants bruyants quand ceux des autres pays industrialisés le seraient de personnes âgées. Une particularité qui aurait amené des fonctionnaires thaïlandais allemands ou japonais à venir in situ étudier le particularisme français.

Il est vrai que la fécondité des femmes de moins de 29 ans, qui baissait depuis longtemps, semble désormais stabilisée, alors que celle des femmes de plus de 30 ans continue d’augmenter. Le phénomène est d’autant plus remarquable qu’il est presque unique en Europe. En 2003, le solde nature de la population française augmentait de 211 000 personnes, quand celui cumulé de l’Union européenne s’accroissait de 216 000.

Selon les observateurs, la France bénéficie à la fois d’un environnement culturel favorable et, surtout, d’une véritable politique nataliste. Et c’est bien ce qui épate les Américains peu habitués à une intervention de l’Etat dans la sphère privée. Les gouvernements successifs auraient ainsi pris conscience de l’importance de la démographie dans l’équilibre futur des grands comptes. Les mesures, pour nous anodines, surprennent : congés de maternité, temps partiels, allègements fiscaux, aides au transport, allocations familiales, quotient familial, tout autant que le fait que ces mesures s’appliquent de la même façon aux hauts revenus. La recette du système français semble résider dans ces dispositifs qui évitent d’imposer aux femmes de choisir entre famille et vie professionnelle.

Vraiment étonnants, ces mangeurs de grenouilles.


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • T.B. (---.---.21.162) 20 octobre 2006 13:31

    Bien vu ! Cet article est nullissime.

    Il fait, en douce, l’apologie des familles nombreuses et bien chrétiennes chères à notre gouvernement opusdéiste et 16 fois benêt quant à leurs fidèles sexuellement bridés (sic et entendu à la cathotélèche nationale) que les contribuables, de tous bords, engraissent sans pouvoir en placer une. C’est fait.


  • ENNIS17 (---.---.22.219) 23 octobre 2006 11:40

    Habitant la campagne, celle-ci n’est malheureusement pas peuplée de jeunes bambins mais de personnes âgées anhilant un certain dynamisme local. Il faut donc bien préciser que c’est une moyenne nationale... Article trop franco-français, consacré en majorité au "et nous et nous et nous...


  • (---.---.75.144) 20 octobre 2006 10:05

    le sujet aurait pu être intéressant mais article trop manipulateur par ses faussetés habilement cachées derrière les « seraient » et les « aurait » et par le manque de références plus ciblées qui bloque l’argumentation

    Notre politique nataliste « épaterait » ? allons donc ! il suffit de regarder chez certains de nos voisins européens, et si la natalité française augmente il n’est pas prouvé que cela soit irréfragablement lié à la politique nataliste française.

    Mais quand donc cessera ce nombrilisme de mauvais aloi ? n’oublions pas la grenouille de la fable : elle voulut se faire aussi grosse que le boeuf et en creva.


    • faxtronic (---.---.127.45) 20 octobre 2006 10:21

      je comprends pas ton commentaire...

      Enfin bon, la politique nataliste est tres developpee en allemagne et en scandinavie. Donc cela ne doit pas seulement etre la politique nataliste

      Enfin tant mieux si les jardins d’enfant sont pleins d’enfant.


    • Stravos (---.---.132.162) 20 octobre 2006 10:49

      Peut-être s’agit-il d’une conjonction de plusieurs phénomènes : politique nataliste et forte natalité de certaines populations d’origine étrangère ( Mali notamment)...


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 20 octobre 2006 11:19

      Les populations d’origine étrangère n’ont pas, ou peu, à voir avec cela.

      Premièrement, l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne, qui sont tous les trois des pays d’immigration ont des taux de fécondité très bas. (1.4 pour l’Allemagne !). Leurs immigrés proviennent globalement des mêmes pays que ceux de France.

      Deuxièmement on peut avancer un petit raisonnement mathématique simple pour comprendre la faible importance du rôle des immigrés dans le taux de fécondité élevé de la France.

      Le taux de fécondité est d’environ 1.94 aux dernières estimations en France.

      Les pays les moins développés ont un taux de fécondité de l’ordre de 4-5. Prenons 5 qui est le cas extrême.

      Il y a environ 10% de personnes nés sur le sol étranger en France (etrangers + naturalisés).

      La fécondité des français « de sol » serait donc dans ce cas extrême :

      (1.94-0.1*5)/0.9= 1.6

      Ce qui reste bien supérieur à l’ensemble des autres pays européen.

      Il s’agit bien sur d’un cas extrême. Une fécondité de 3 pour les personnes originaire d’Afrique noire serait plus logique. De plus, 20% des immigrés est d’origine de pays européens ou asiatiques avec un très faible taux de fécondité. Et sur les 80% d’origine africaine, plus des deux tiers viennent d’Afrique du Nord où la fécondité est de l’ordre de 2.5. En fait, le taux de fécondité des immigrés doit être seulement légerement supérieur aux taux globale de la France.

      Il ne peut en aucun cas expliquer la forte natalité française.


    • ohlala (---.---.124.230) 20 octobre 2006 12:36

      @ faxtronic, évidemment que le commentaire est incompréhensible : « la grenouille se gonfla et en creva ». Les français ne sont pas grenouilles, mais connus pour en être les mangeurs.


    • gem (---.---.117.249) 20 octobre 2006 12:39

      Anthony, faudrait revoir ta géographie.

      Les immigrés de France viennent surtout du Maghreb. Ceux d’Allemagne, de Turquie (et de plus en plus d’Europe de l’est). Ceux d’Espagne, d’Amérique hispanique. Et ceux de Belgique... je n’en sais rien ; pas mal du Congo, je suppose. Alors dire que « Leurs immigrés proviennent globalement des mêmes pays que ceux de France. »...

      Pour le reste, il faudrait faire des recherches précises.


    • ka (---.---.30.12) 20 octobre 2006 13:16

      Il y a pas mal de Belges d’origine marocaine qui vivent dans les grandes villes belges telles que Bruxelles et Anvers, pour les Congolais je ne sais pas.


    • faxtronic (---.---.127.45) 20 octobre 2006 13:30

      alors en belgique c’est :

      Turc (beaucoup, mais alors beaucoup beaucoup beaucoup), a telle point quíl y des zones a gand ou le neerlandais a disparu, remplace par le turc. Maroc Congo Philippine Pologne

      Je sais, je suis aussi un immgre en belgique, bien que francais, mais je suis des cours de neerlandais.


    • (---.---.199.203) 20 octobre 2006 14:06

      Faux ! Je suis francais habitant en Allemagne, et je peux vous dire qu’ici, rien n’est fait pour aider les gens a avoir des efants, c’est beaucoup plus difficile qu’en France. On a droit a 150 euros par mois pour chaque enfant, c’est tout.


    • faxtronic (---.---.127.45) 20 octobre 2006 14:16

      ah bon je croyais avoir vu un reportage sur l’aide de l’etat allemand a la famille. Donc un mythe perso d’ecroule.


    • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 20 octobre 2006 10:22

      Article intéressant, mais il manque deux données essentielles :

      - d’une part la proportion de nouveaux Français immigrés, à confronter à l’augmentation des naissances « locales » ; là, on est moins sûrs : est-ce notre vigoureuse politique nataliste qui est à saluer (cocorico !), ou au contraire, sont-ce les hordes massive d’immigrés (horreur !) dont personne ne peut donner exactement le nombre, qui augmentent notre phénoménal compte national ?

      - d’autre part, le nombre de morts ; aux USA, l’espérance de vie a diminué, en France elle augmente. PLus il y a de morts, moins il y a de vivants restants, à nombre de nouveaux arrivants égal.

      Bref, j’ai peur que dans cet article, qui est plus spécialement consacré à la France, et pas aux USA, comme le titre pourait le laisser croire, on compare des choux-fleurs et des carottes, pour paraphraser notre chevelu Premier Ministre...

      Mais bon, ça fait du bien de se dire que c’est mieux chez nous !


      • Marsupilami (---.---.60.228) 21 octobre 2006 10:54

        PIQÛRE DE RAPPEL

        Depuis l’apparition de son fil de discussion onaniste « Demian sors de ce corps » sur Agoravox, D.W. n’existe plus que comme roquet-caniche de ceux à l’arrière desquels il se traîne comme un impuissant opposant. Une caricature d’inanité suiviste et faussement récalcitrante. L’inverse d’une vision du monde : un mâchonnage mollasson de mollets dont ces derniers se foutent tant ils sont solides. D.W. n’est plus que l’ombre du chien qu’il n’a pas. Un clone de spectre poursuivant le fantôme de ce qu’il n’a jamais été. Une bavure hypocondriaque, narcissique et grotesque sur la partition du silence. Un poster de star dégringolant du mur d’une chambre d’adolescent depuis longtemps désertée. Un Mistral gagnant qui fait perdre à tous les coups : l’inverse de la magie de l’enfance. Ni enfant, ni adolescent, ni adulte, ni vieux, D.W. n’est rien : fausse image bleutée d’une fausse existence sans azurs, la chose se répand comme un Klein vomi bleuâtre, inconsistant mais autosuffisant, à la fois fait-néant et faux néant : néant surpeuplé par le vide de l’insondable bêtise, parasité par le trop-plein du rien-du-tout égomaniaque, vertige absolu du non-être. Le trollage inepte en tant qu’âme du monde. Le qu’on-m’enterre diffamateur en tant que filousophie. La chose bleuâtre n’est même pas absurde (l’absurde est plus consistant qu’elle) : non, la chose bleuâtre est le reflet exact du monde médiatique moderne : trompeuse, fallacieuse, égotiste, inculte, moi-jeux-esque, bref cauchemerdesque.

        Et cet ectoplasme caoutchouteux et pollué jusqu’à son manque d’os est l’e-conne d’Adoravox. Que dire de plus ?


      • Saint Sébastien (---.---.62.109) 20 octobre 2006 10:36

        Sur le fond, je n’endit rien mais sur la forme , cet article c’est n’importe quoi ! on s’attend à une étude de la démographie américaine et on a à la place un truc bancal du style « que pensent les américains de nous » , mal structuré, mal argumenté et pas interessant , désolé... smiley


        • artefact (---.---.185.57) 20 octobre 2006 10:43

          Tiens, pour être désagréable gratuitement : on est content (je le suis aussi, j’adore les momes, et suis d’une fratrie de 6 enfants) de notre taux de natalité français, mais on s’inquiète de ceux rencontrés dans les pays « en voie de développement »....

          Combien d’anthropoïdes notre planète est elle capable de nourrir ?, et quand cette limite sera atteinte, si elle ne l’est déjà, on va faire quoi ?

          Faut jamais perdre de vue que sur ces sujets là au même titre que sur l’énergie par exemple, il est toujours difficile de faire se rencontrer une croissance infinie avec des ressources finies.

          Allez, une piste pour s’en tirer, mais faut tout de même se fader 2500 pages : trilogie des Mars, Kim Stanley Robinson. C’est de la SF, mais ce qui s’appelle de la hard SF, c’est à dire qu’on ne vous invente pas une machine magique qui vous télétransporte ou qui produit des ressources ex nihilo, mais que l’auteur se repose sur des bases scientifiques tangibles.

          (complètement HS à présent par rapport à l’article, désolé, mais Stanley Robinson a aussi écrit Gold Coast : passionnant pour parler des liens gouvernement / lobby militaire)


          • Stravos (---.---.132.162) 20 octobre 2006 11:09

            Ou le film « Soleil Vert », heureusement complétement HS lui aussi, car la bonne nouvelle de ces dernières années, c’est que de nombeux pays du tiers-monde ont engagé leur transition démographique. Mais celà ne résoud pas tous les problèmes...


          • Anthony Meilland Anthony Meilland 20 octobre 2006 10:55

            Bonjour à tous,

            Effectivement la France se porte très bien en matière de natalité.

            La France et l’Irlande sont les 2 seuls pays d’Europe dont la natalité est proche de celle necessaire au renouvelement de génération (sans compter l’immigration).

            D’ailleurs la France devrait être un des rares pays d’Europe à voir sa population augmenter d’ici à 2050.

            Ainsi la population actuelle, d’après la dernière estimation de l’INSEE est d’environ 62 Millions, et elle devrait atteindre 70 Millions en 2050 selon l’organisme. L’ONU (2004) prevoit selon les scénarii une population comprise entre 63 Millions (chiffre éroné) et 75 Millions (hypothèse haute).

            Au niveau mondial, la France aussi s’en sort pas mal. Seuls 4 pays Industrialisés ont un taux de fécondité élévé : l’Irlande, les USA, la France et la Nouvelle Zélande.

            Plusieurs phénomènes permettent d’expliquer cette situation pour la France. Par exemple :
            -La générosité de notre système d’allocations familliales et la qualité des services de santé
            -La scolarisation encouragée dès 3ans
            -la durée élevé du nombre d’heures de cours (en allemagne le cours finssent bien plus tôt ce qui oblige les parents à quitter leur travail plus tôt)
            -La possibilité de travailler à mi-temps
            -La faiblesse du nombre d’heures de travail à temps plein( Beaucoup de gens finissent de travailler vers 17h, soit a peu près l’heure de la fin des cours).


            • gem (---.---.117.249) 20 octobre 2006 12:42

              note que ton « très bien » suppose que plus de francais, plus d’habitants sur la planète, c’est mieux. Voilà une opinion fort contestable, et fort contradictoire avec toutes nos politiques, antinatalistes au possible.


            • (---.---.199.203) 20 octobre 2006 14:11

              "Effectivement la France se porte très bien en matière de natalité.

              La France et l’Irlande sont les 2 seuls pays d’Europe dont la natalité est proche de celle necessaire au renouvelement de génération"

              Donc on ne se porte pas bien en fait. En dessous du seuil de renouvellement des generations, notre systeme de retraite ne peut plus marcher. C’est pas parce qu’on est moins mal que d’autres pays europeens qu’on est bien.


            • (---.---.162.15) 20 octobre 2006 15:50
              A L’EQUIPE D’AGORAVOX : les tirets de ce message (de Thierry Meilland) sont mal placés et ça rend l’article très mal lisible. Quand donc ferez-vous un vrai aperçu de la mise en page de l’article que l’on écrit ? C’est quand même techniquement très facile.

              Il s’agit d’une question de politesse envers vos contributeurs. Cela fait plusieurs fois que je le demande, vous ne répondez pas. Alors ?

              Am.


            • Rantanplan (---.---.237.238) 21 octobre 2006 10:45

              Faux:notre regretté Michou la colère,coauteur de la constitution de 58, déplorait la baisse de natalité en France.Et il n’avait pas tort:cf le problème des retraites.Encore faut-il penser à un développement économique créateur d’emploi et à une vision du futur à long terme :(logement,équipements,aides aux personnes agées, et surtout confiance dans l’avenir).Actuellement,il me semble que faire de nombreux enfants,quand on n’a pas les moyens,est un acte de foi !Mais c’est aussi un acte d’amour.


            • benalgue (---.---.139.175) 20 octobre 2006 11:09

              bonjour, oui c’est juste je me suis laissé déjà dire que les bébés on en fait beaucoup en france....mais je suis de l’avis de artefac faudrait partout de la décroissance. j’ai vecu à Mayotte toute petite île d’alors 60000 hbts en 1998 on en compte env 200000 aujourd’hui....les raisons sont l’immigratiion des île voisines (car à mayotte il y a de l’argent injecté par la france) la medecine qui qui a fait baissé le taux de mortalité infantile alors que le nombre d’enfants par habitant lui n’a pas diminué vraiment pour autant... resultat l’ile ne peut plus nourrir ces habitants sans grands apport exterieur...domage car avant c’était une sorte d’eden...une autarcie


              • benalgue (---.---.139.175) 20 octobre 2006 11:11

                ça fera plus de chair à canon !!!


              • faxtronic (---.---.127.45) 20 octobre 2006 11:25

                Salut,

                Qu’est ce que tu entend par decroissance demographique : limitation de la natalite comme en Chine, execution massive, ou bien propagation de virus mortel. Deja qu’on se plaint que la popultaion vieillit.


              • Anthony Meilland Anthony Meilland 20 octobre 2006 11:34

                LA population mondiale va se stabiliser à terme.

                Selon les différents scénarii cela devrait se produire entre 2040 et 2200 (peu probable). La population devrait atteindre entre 8 et 20 milliards d’habitants. L’hypothèse la plus probable, c’est une stabilisation vers 2080 avec environ 10 Milliards d’habitants. La Terre pourra les nourrir sans aucun problème.

                Le problème sera plus d’ordre énergétique car ces 10 ou 20 milliards d’habitants vont vouloir consommer, voyager, et vivre comme nous. Et il nous faudra bien trouver des sources d’énergie pour les contenter !


              • kesed 20 octobre 2006 11:39

                Demat,

                Article desespérant, pas un mot sur les 250.000 foetus jetés aux poubelles de l’histoire ...

                France, patrie des droits de l’Eugénisme.

                Breizh va c’havel


                • anto (---.---.178.10) 20 octobre 2006 12:54

                  Ca m’interpelle. Pourriez vous développer ?


                • Aldoo (---.---.43.7) 20 octobre 2006 14:54

                  Je cois que ça ne vaut pas le coup. Ça sent à plein nez la morale erronée de la propagande anti-IVG.


                • anto (---.---.178.10) 20 octobre 2006 17:39

                  oui je pense que je cherchais une bonne raison de m’enerver désolé smiley


                • croissez et multipliez (---.---.97.236) 20 octobre 2006 11:40

                  Derrière des statistiques « positivistes » impunément tronquées pour tromper l’oeil, les gouvernants cachent des réalités qualitatives désastreuses (pas de quoi se vanter d’avoir une fertilité tiers-mondiste vu le niveau de finances).

                  Il n’y a qu’à se promener dans les crèches et les cours de récré pour voir la colonisation ethnique et religieuse, tout « en douceur » (...pour l’heure ; rendez-vous dans moins de dix ans quand nos héritiers auront a gérer la patate explosive léguée par leurs lâches prédécesseurs bien à l’abri dans leur retraite dorée), d’un état uni qui s’appelait la France et qu’on venait visiter pour sa baguette, son bordeaux et le cochounou au son du tocsin et de joe dassin...


                  • kozé (---.---.10.110) 20 octobre 2006 11:58

                    @ croissez et multipliez

                    Bah oui, c’est sûr, tous les petits nouveaux nés français sont tout noirs, ou pire métisses ; et en plus y a qu’à voir, les petits garçons naissent déjà avec la barbe, et les petites filles avec le tchador.

                    Mais où va donc la France ? La grande France, la vrai, celle qui bouffait du sauciflar avec le bérêt callé sur la tête en pleurant de joie quand le maréchal s’exprimait...


                  • Stravos (---.---.132.162) 20 octobre 2006 11:58

                    Dans le Courrier International, il y a un article sur les 300 millions d’Américains, qui seront probablement 400 millions en 2050, grâce à l’immigration clandestine. Celà n’inquiète pas trop les américains, dont l’obsession de faire face aux géants démographiques (et bientôt économiques) que sont l’Inde et la Chine trouve, ici, un modeste contre-feux. Et nous là-dedans ? On pésera sans doute 17% des USA et seulement 4% de la Chine (un millard et demi de prévu) ! La France futur petite souris internationale... Souhaitons néanmoins que notre pays ne sera pas réduit à grignoter des épluchures de camenbert !


                    • (---.---.130.145) 20 octobre 2006 12:08

                      L’immigration étrangère en France augmente, selon un rapport officiel 20Minutes.fr avec AFP | 27.04.06 | 09h24

                      L’immmigration étrangère en France augmente, les naturalisations y sont en hausse, mais le regroupement familial, qui concerne pour 60 % des Maghrébins est en baisse, selon le rapport annuel de la Direction de la population et des migrations (DPM), portant sur 2004.

                      Selon ce rapport, rendu public mercredi, l’immigration à caractère permanent a augmenté en 2004, avec 140.100 entrées (135.100 en 2003).

                      Si l’immigration « pour motif familial » est en hausse et concerne 102.650 personnes, le regroupement familial « stricto sensu » est « en légère décrue » : 25.429 personnes en ont bénéficié en 2004 (26.768 en 2003).

                      La plus grande part de l’accroissement des migrations familiales provient de membres de familles de Français, passés de 27.396 en 1999 à 61.489 en 2003 et 61.625 en 2004.

                      Toutefois, les parents de Français bénéficiant de la carte de résident sont en chute sensible : 21.020 en 2002, et 8.037 en 2004. Il s’agit pour 81 % de conjoints.

                      La « natalité d’origine étrangère » en France est élevée, 12,3% des enfants nés en 2003 (82.971) ayant un père ou une mère étrangers, contre 10,6% en 1998.

                      La très faible part de l’immigration « permanente » pour motif de travail retient l’attention, ne concernant que 7.050 personnes.

                      Toutefois, au total, la population active étrangère en 2004 - qui exclut par définition les naturalisés - est d’1,5 million de personnes, soit 5,5 % de la population active totale. Le taux de chômage y est de 19 % (9,4 % pour les Français)

                      Parmi les travailleurs étrangers, 22,8% sont Portugais, 12,6% Algériens et 12,5% Marocains.

                      Le flux des travailleurs saisonniers est toutefois en croissance : 15.743 entrées en 2004 (7.612 en 1999), et concerne presque exclusivement les Marocains (47,4%), les Polonais (46,7%) et les Tunisiens (3,7%).

                      Les étudiants étrangers accueillis en 2004 ont été de 55.008, en légère baisse par rapport à 2002 (55.498). Depuis 1995, le nombre d’étudiants asiatiques (17.699) a augmenté de 42,2 % et ceux d’Afrique de 43,1% (23.368).

                      En 2004, 50.547 personnes ont demandé le droit d’asile, alors qu’elles n’étaient que 20.415 en 1995.

                      Le rapport relève aussi une forte poussée des naturalisations par mariage : 34.440 en 2004 (26.956 en 2000).

                      Au total, 169.000 personnes ont obtenu la nationalité française en 2004 (145.000 en 2003).

                      En 2004, souligne le rapport, sur six personnes naturalisées françaises, trois sont originaires d’un pays du Maghreb, une d’un autre pays africain, une d’Asie, et la sixième d’un autre continent. Le nombre d’Américains et de Russes acquérant la nationalité française est en nette progression, celle de ressortissants de l’Union européenne et d’Asie du sud-est en baisse.

                      © 2006 AFP


                      • hymen (---.---.242.85) 20 octobre 2006 12:51

                        http://www.islamic-knowledge.com/Francais/Sante.htm

                        http://www.musulmane.com/index.php

                        Un hôpital islamique à Rotterdam Prévu pour 2008, le projet soulève l’ire de la droite populiste. Par Sabine CESSOU Liberation.fr QUOTIDIEN : Mercredi 4 octobre 2006 - 06:00 Amsterdam de notre correspondante A priori, Rotterdam n’a rien contre la construction du premier hôpital islamique du pays. Le conseil municipal de la deuxième ville des Pays-Bas a rejeté, le 29 septembre, une motion de la droite populiste visant à interdire ce projet. « C’est un pas en arrière vers le Moyen Age », a protesté le parti Leefbaar Rotterdam (Rotterdam vivable, LR), aux commandes de la municipalité de 2002 à mars dernier. Désormais dirigé par une majorité travailliste, Rotterdam n’y voit rien de plus qu’une « initiative privée ». Halal. C’est un Néerlandais de souche, Paul Sturkenboom, qui est à l’origine du projet. Ancien patron de Slotervaart, l’un des plus grands hôpitaux d’Amsterdam, cet homme d’affaires de 55 ans, spécialisé dans le sauvetage d’hôpitaux déficitaires, veut construire d’ici à 2008 un centre hospitalier où tout serait conçu pour les musulmans (1 million aux Pays-Bas, 5 % de la population). La nourriture sera halal et la présence d’un imam permanente, a-t-il annoncé. Hommes et femmes seront séparés, les femmes étant soignées par des femmes et les hommes par des hommes. Le personnel, 45 médecins et 275 infirmiers, n’aura pas nécessairement besoin d’être musulman, a précisé Sturkenboom, mais devra « naturellement se montrer respectueux de cette religion ». Geert Wilders, un député indépendant ultraconservateur, a demandé des explications au gouvernement sur un projet qui relève à ses yeux de « l’apartheid ». Sturkenboom, lui, entend exploiter une demande insatisfaite sur le marché. « Il existe aux Pays-Bas une centaine d’hôpitaux fondés sur des principes chrétiens, justifie-t-il, mais aucun pour les musulmans. Ces patients sont souvent confrontés à des problèmes, notamment de nourriture. » Dans le royaume batave, l’intégration des immigrés fait l’objet d’un intense débat depuis la montée de la droite populiste, après les attentats du 11 septembre 2001. Cette intégration repose largement sur le principe du communautarisme : à chacun ses écoles, ses chaînes de télé, ses syndicats et ses hôpitaux, sur le modèle qui a prévalu pour les catholiques, les protestants et les athées jusqu’aux années 60. Les immigrés turcs et marocains sont arrivés dans le pays au moment où cette organisation en trois « piliers » commençait à se défaire. Ils ont malgré tout pu construire 450 mosquées, ouvrir une quarantaine d’écoles islamiques et lancer d’innombrables associations, avec l’aide de l’Etat. Préceptes. Aujourd’hui, le secteur privé courtise la clientèle allochtone. La société nationale de télécommunications KPN a ainsi lancé, le 26 septembre, la marque Ay Yildiz, un service de téléphonie mobile pour Néerlando-Turcs avec bas tarifs vers la Turquie, l’Allemagne et la Belgique. La banque Rabobank planche, elle, sur une formule de crédit immobilier qui respecterait les préceptes de l’islam. De son côté, la société éditrice des quotidiens De Volkskrant et NRC Handelsblad a annoncé, le 28 septembre, un projet de journal spécialement destiné aux immigrés.


                      • tmd (---.---.5.58) 20 octobre 2006 12:34

                        Les gouvernements successifs auraient ainsi pris conscience de l’importance de la démographie dans l’équilibre futur des grands comptes.

                        Pour rappel, la surface de la terre est fixe ... Il faudra bien que la croissance demographique mondiale stoppe un jour. Et comment fera-t-on alors pour equilibrer les grands comptes ?

                        N’est-ce pas prendre le probleme a l’envers que d’utiliser des parametres physiques concrets, comme le nombre d’habitants, pour influer sur des valeurs abstraites et virtuelles comme ces grands comptes


                        • pfff (---.---.123.35) 20 octobre 2006 12:59

                          Alors toi, tu est grave...


                          • anto (---.---.178.10) 20 octobre 2006 13:05

                            Ouep. en même temps lui et l’auteur ont l’air d’avoir compris ce qu’étaient « les grands comptes »(avec une voix de stentor et des roulements de tambours). Du coup, je suis un peu perplexe


                          • bourriquette (---.---.7.106) 20 octobre 2006 14:15

                            Franchement je crois que pour la plupart vous n’ avez rien compris à l’humour de l’auteur et ne savez pas lire entre les lignes !... question quand même car je dois être bête : en quoi est-il fait l’apologie de la famille nombreuse , de l’immigration ... ? je crois que vous dérivez volontairement ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès