• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > 432 Hz, la fréquence du coeur

432 Hz, la fréquence du coeur

Depuis la 2ème guerre mondiale, presque tous les musiciens de la planète ont accordé leur « La » à 440 Hz, mais pourtant, certains résistent toujours et encore à l’envahisseur et continuent d’appliquer le réglage d’antan, c'est-à-dire « 432 ».

Qu’est-ce que ça change ?

Tout !

Platon avait déclaré : « si tu veux contrôler un peuple, contrôle sa musique ». lien

Plus tard Nikola Tesla avait écrit : « si vous voulez trouver les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie : fréquence et vibrations ».

Plus près de nous, le Dr Masaru Emoto à démontré comment les intentions simples à travers le son, les émotions et les pensées peuvent dramatiquement changer la manière dont l’eau se cristallise. lien

Edgar Cayce ne disait-il pas : « harmoniser la vie en accord avec les fréquences de la nature et il y aura plus de joie, de bonheur et de beauté dans nos expériences de tous les jours  ».

Or étrangement, au cours du 20ème siècle, la fréquence du LA a été changée, passant du traditionnel 432 Hz à 440 Hz

Nous savons que Goebbels avait imposé, en 1939 le changement de réglage du « La » à 440 Hz, mais d’autres certifient que ce changement serait antérieur, bien avant le régime nazi.

On peut en effet remarquer qu’en 1936, l’ASA (American Standards Association) avait recommandé que le « LA  » soit réglé à 440 Hz, recommandation reprise par l’IOFS (International Organization For Standardisation) et finalement adoptée comme norme dès 1975. lien

Ce diapason réglé à 432 Hz est appelé diapason de Verdi…mais certains compositeurs d’alors ont parfois adopté d’autres fréquences : Pour Mozart, c’était 422 Hz, et Haendel avait choisi 423 Hz.

Et puis, il ne faudrait pas oublier que Liszt et Wagner avaient favorisé l’adoption du La à une fréquence de 440, proposant parfois une fréquence encore plus élevée.

Quoi qu’il en soit, quelques scientifiques se sont posé la question des conséquences de ces différents réglages et l’institut Schiller, considérant que le réglage du La en 432 Hz est profondément entrelacé avec la nature, réclame l’abandon pur et simple du La en 440 Hz, affirmant qu’il engendre un effet intentionnel insalubre dans l’environnement et chez les êtres vivants, assurant que notre cerveau et notre ADN sont profondément branchés sur le « La » réglé à 432 Hz. lien

C’est en tout cas la conviction de Brian T.Collins qui a déclaré : «  l’accordage naturel à 432 Hz a des effets profonds sur la conscience et aussi au niveau cellulaire de notre corps. Par la resynchronisation des instruments musicaux et l’usage de l’accordage de concert à 432 Hertz au lieu de 440, nos atomes et l’ADN commencent à résonner en harmonie avec la spirale de la nature  ». lien

« 432 » serait donc la fréquence du vivant, et sur cette image, on peut constater l’évidente différence qu’il y a lorsque l’eau est soumise à une fréquence de 432 Hz ou de 440 Hz.

…Quand à notre planète, sa fréquence est de 432 Hz, comme on peut le constater dans ce document sonore.

Pour faire court, la différence entre les 2 fréquences serait que l’une, le 440 nous emmène vers une appréciation intellectuelle de l’harmonie musicale, vers la réflexion, alors que le 432 parle au cœur, à l’émotion.

En effet, la fréquence 432 correspond aux ondes alpha cérébrales, idéales au repos pour un fonctionnement cérébral harmonieux, et elle est aussi une harmonique d’une fréquence de résonance de l’eau, ce qui n’est pas le cas du « 440 ». lien

C’est important car, comme chacun sait, le corps humain est constitué d’eau à 60%. lien

Être en alpha, c’est se maintenir côté gauche du corps, ce qui correspond à l’hémisphère droit du cerveau et cette onde alpha pourrait nous faire découvrir « la vie des dieux », celle que nous devrions vivre à longueur de temps, sauf que depuis notre naissance, cette société dans laquelle nous vivons, ne nous permet pas de profiter des bienfaits suscités par cette onde.

Des études encéphalographiques ont démontré que l’état alpha du cerveau est la condition cérébrale la plus propice à la création artistique et qu’il développe, ou accentue les pouvoirs paranormaux. lien

De plus, la fréquence 432 est, pour certains chercheurs, très efficace pour dynamiser la glande pinéale, cette glande considérée par de nombreux spécialistes, comme celle qui active notre 3ème œil, permettant d’améliorer ainsi notre intuition. lien

Selon le Dr Jacqueline Bousquet, chercheur du CNRS : « tout être vivant ne peut se comporter qu’en récepteur ou émetteur d’ne gamme de fréquences avec laquelle il entre en résonance ». lien

De plus, toutes les études ethniques sont formelles : aucune musique ethnique n’est jouée à la fréquence 440, et les instruments dont le réglage n’était pas possible, flute en terre toltèque par exemple, étaient accordés sur la fréquence 432.

Je suis l’heureux possesseur de l’une d’elles, et j’ai pu constater que sa fréquence était réglée à 432 Hz.

Quant aux flutes amérindiennes, elles sont aujourd’hui encore accordées sur le « 432 ». lien

Certains affirment même que la flute de Neandertal, 45 000 ans avant notre ère était elle aussi accordée en « 432 ». lien

On pourrait évoquer aussi ces complies cisterciennes à l’Abbaye de Fontfroide, lesquels chants avaient des vertus permettant la sérénité et l’élévation de l’âme grâce à la fréquence 432. lien

D’autres vont plus loin, se lançant dans le domaine de l’électro-culture, comme Yannick-Von-Dorne, lequel a démontré qu’il était possible de soigner des plantes et d’augmenter significativement leur métabolisme grâce à des fréquences sonores spécifiques. lien

Frank Nabet, l’un des chantres du 432 s’est livré à de surprenantes extrapolations, évoquant quelques synchronicités.

Le calendrier des Vedas comporte un grand cycle (celui de l’âge de fer Kaliyuga) de 432 000 ans (lien)… le coté de la grande pyramide d’Égypte est de 432 unités terrestres au niveau de la mer, la grande pyramide Toltèque de Teotihuacan, au Mexique mesure sur sa base 864 UTS (unité de mesure Teotihuacan standard), soit le double de 432lien

Ceci posé, il s’agit de mesures de distance, bien éloignées des mesures de fréquence…

Mais il y a d’autres synchronicités…

Dans le domaine des mathématiques comme on peut le constater sur ce lien.

Et puis 432 heures correspondent à 18 jours, et 432 mois, c’est 36 années, quand à 432 millions de millisecondes, elles font tout juste 5 jours.

On peut aussi noter que l’addition des 4 nombres premiers consécutifs (103, 107, 109 et 113) donne comme résultat 432

Tout ça ne prouve bien évidemment rien, mais toutes ces coïncidences ne peuvent qu’interroger.

Ils sont tout de même de plus en plus nombreux à avoir abandonné la fréquence 440, en se tournant délibérément vers ce « 432 » : Jim Morrison, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Kurt Cobain et quelques autres… ont tous pratiqué le « 432 Hz »…lien

Le grand Louis Armstrong, lorsqu’il chante « what a wonderful World » est en « 432  ». lien

À ce stade de la réflexion, je tiens à apporter mon témoignage : informé récemment par un ami sur cette question du 432, j’ai décidé de reprendre mes chansons et de les jouer en accordant le « La » de mon piano électrique sur cette fréquence grâce à un expandeur.

Étrangement d’autres arrangements se sont proposés sous mes doigts, mais aussi d’autres harmonies, peu éloignées des harmonies précédentes, mais j’ai acquis la conviction qu’elles ont permis une plus grande richesse harmonique à ces chansons.

Est-ce un effet du « 432 » ?

Je le crois…je l’ai ressenti profondément.

Les amateurs de musique devraient pouvoir percevoir la différence en écoutant cet Andantino de Mozart, dans lequel on peut comparer les 2 fréquences.

On peut aussi ressentir la différence entre le « 432 » et le « 440 » en écoutant ce court document.

À chacun de faire son choix, le mien est fait, et comme dit mon vieil ami africain : « « la musique est la langue des émotions  », à moins que cette pensée ne soit de Kant ?

L’image illustrant l’article vient de lapressegalactique.net

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Désaccord pour un accord

Les pierres ont-elles une âme ?

Le bruit du silence

Les cristaux de nos mémoires

A l’oreille des feuilles

Le jardin extraordinaire

Le Monde avant l’ère

Les voyages immobiles

Ce merveilleux 6ème sens

La réponse de l’animal

La planète des singes


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

194 réactions à cet article    


  • sarcastelle 11 août 2015 10:07
    432 est une bonne note, mais 4’33 qui, avons-le, n’en est pas loin, est encore plus agréable. 

    https://www.youtube.com/watch?v=zY7UK-6aaNA

    Attention, baissez le son, parce que ça dépote. 

    • bourrico 7 11 août 2015 10:20

      Bon, j’ai essayé un de vos extraits sonore, j’avoue n’avoir pas ressenti de différence.


      J’ai failli tomer dans le piège, en fait, c’est encore une mystification, avec les méchants nazis qui ont changés la fréquence du LA !

      Question annexe, vous savez comment ça marche en Asie ?
      Parce que niveau dissonance perçue, c’est assez fortiche, ça n’a rien à voir avec nous, les intervalles eux même semblent différents.

      Je m’étonnes, non sans une certains mauvaise foi assumée, que ces peuples avec leur spiritualité à tendance euh... « naturaliste », ne se soient pas calés sur le 432, et soient aller chercher des choses qui sonnent fausses à nos oreilles.
      Ceci débouche sur une autre question, quid de notre vécu et notre culture dans la perception, musicale.
      C’est important car votre article perds alors toute sa substance, il n’y a plus « d’universalité »

      • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2015 10:46

        @bourrico 7
        tomber dans quel piège ?

        comme je l’ai, il me semble, longuement expliqué dans l’article, la pratique du 440 est antérieure à la décision des nazis...qu’ils aient contribué a imposer cette fréquence discutable, certainement...mais une fois de plus, ils n’étaient pas les seuls à ne plus vouloir du 432.
        la question qu’il faut se poser, c’est « pourquoi » ?
        pour l’Asie, c’est une autre question...la musique n’est pas jouée sur les mêmes principes qu’ici, 
        ils utilisent très souvent la gamme pentatonique...lien
        ceci posé, les notes sont les mêmes, et leur « la » peut aussi bien être accordé en 440 qu’en 432.
        au mois de juillet, andré manoukian, sur l’antenne de fr inter (10h à midi) avait largement, et très bien expliqué tout ça. lien

      • bourrico 7 11 août 2015 10:49

        @olivier cabanel

        Le piège d’un article euh.... sérieux ?

        Parce qu’au vu de l’extrait tiré d’un lien posté plus bas, c’est entièrement raté de ce coté la.

      • Alex Alex 11 août 2015 10:24
        Un grand merci pour cet article jouissif !
         smiley
        Je ne sais pas si « la fréquence 432 est très efficace pour dynamiser la glande pinéale, » mais je peux affirmer que vos articles « scientifiques » dynamisent mes glandes lacrymales car ils me font rire aux larmes.
        Je conseille fortement de lire les bios des « savants » mentionnés, ainsi que les liens fournis, d’un comique souvent très supérieur. 
        "L’accordage à 432hz a été occulté au monde, car il est le point d’équilibre sonore de la nature. 432 Hz vibre dans les principes du nombre d’or j (phi) et unifie les propriétés de la lumière, du temps, de l’espace, de matière, de gravité et le magnétisme avec la biologie, le code de l’ADN et la conscience... à 432 Hz, vos atomes et l’ADN commencent à résonner en harmonie avec la spirale de j de la Nature.”
         smiley
        Ceux qui préfèrent des explications beaucoup moins amusantes mais un peu plus rigoureuses pourront lire ces quelques lignes (en anglais) : History of pitch standards in Western music
        On n’y trouve malheureusement aucune allusion au nazi Goebbels, argument pourtant définitif smiley

        PS : le fabuleux succès prévisible de vos nouveaux enregistrements risquant entraîner une rupture de stock, peut-on faire une réservation via le site de l’artiste ?

        • bourrico 7 11 août 2015 10:47

          @Alex

          Ouais, de toute façon je m’en fous, je joue de la musique satanique et je suis accordé un demi ton plus bas pour pouvoir jouer en même temps qu’eux, et pifétou !


          L’accordage à 432hz a été occulté au monde, car il est le point d’équilibre sonore de la nature. 432 Hz vibre dans les principes du nombre d’or j (phi) et unifie les propriétés de la lumière, du temps, de l’espace, de matière, de gravité et le magnétisme avec la biologie, le code de l’ADN et la conscience... à 432 Hz, vos atomes et l’ADN commencent à résonner en harmonie avec la spirale de j de la Nature.”

          Je me disais aussi.... C’était trop beau, du Cabanel sans trop de délirium.....
          Cet extrait atteint des sommets.

        • bnosec bnosec 16 août 2015 10:53

          @bourrico 7

          Ca n’a rien à voir même accordé un demi ton plus bas ton A# (ou Gb) sera à 440Hz si tu es bien accordé...


        • bnosec bnosec 16 août 2015 10:54

          @bnosec

          erratum : A# ou Bb et non Gb


        • bourrico 7 16 août 2015 11:07

          @bnosec

          C’était une boutade. smiley


          (Avant j’aimai bien improviser sur du Slayer par exemple (on a une totale liberté, ça ne sonne jamais « faux »), et pour ça, faut se caler 1/2 ton en dessous.)

          Et de toute façon, même si par hasard, au fil du temps ça se décale entre 415 et 440, qu’au passage, je fasse un arrêt par le 432, tant que je conserve mes intervalles corrects, je ne me rendrais compte de rien.

        • Bergegoviers Bergegoviers 17 août 2015 06:32

          @bourrico 7
          Vous soulevez toutefois un problème important rencontré au sein des groupes amateurs autodidactes : les musiciens y décident en effet de la tonalité sans tenir compte de celle du chanteur.

          J’ai même rencontré un groupe qui a viré le sien parce qu’il chantait « un demi ton trop haut ».
          Or, si les musiciens peuvent tendre et détendre leurs cordes à volonté, le chanteur ne peut pas changer sa tonalité.
          C’est ainsi que, malgré tout leur talent et leur énergie, par manque de connaissance et absurde rejet d’icelle, ces groupes sont voués à l’échec et ne sortiront jamais des petites caves enfumées et sales dans lesquelles ils ont débuté.
          Car les professionnels de l’amusique savent parfaitement que pour obtenir un ensemble harmonieux, les musiciens doivent jouer dans la tonalité du chanteur.
          Et les auditeurs, pour la plupart, préfèreront instinctivement les ensembles harmonieux.
          J’ai toutefois constaté que les nombreux « musiciens alternatifs » auxquels j’ai expliqué ceci n’en ont absolument pas tenu compte, préférant considérer mon discours comme de l’intellectualisme bourgeois, beaucoup m’ayant affirmé avec un rire gras et stupide que « dans le rock, on ne s’occupe pas de ça ».
          Mon succès personnel, depuis que j’ai suivi ce conseil d’un vieux jamaïcain qui s’offusqua de m’entendre m’efforcer de coller à une tonalité qui n’était pas la mienne, démontre pourtant par l’exemple qu’il avait parfaitement raison.

        • bourrico 7 17 août 2015 18:34

          @Bergegoviers

          C’est vrai.

          Mais faut avouer que dans le cas de ceux dont je parle, la terme de chant est relatif. smiley

          Ce que vous dites est valable pour n’importe quel chanteur du dimanche qui s’accompagne d’une guitare, et utilise un capo.

        • foufouille foufouille 11 août 2015 10:43

          il a inventé le générateur de connexion à dieu. quel génie !
           smiley


          • foufouille foufouille 11 août 2015 10:46

            http://www.medson.net/432hz-mythe.html

            Affirmer qu’aucune musique ethnique ou ancienne n’est jouée au 440 est inexact : pour les musiques ethniques antiques, on n’en sait rien. Pour les musiques anciennes, le 440 était utilisé en Europe avant 1670 sur des cornets et autres instruments à vent. Cela est documenté.

            Rappelons que le diapason à 440 Hz se retrouve en Italie entre 1730 et 1800 ou sur des orgues en Hollande, en Italie, en France et en Angleterre dans la période 1770-1800, en 1834 à Stuttgart et 442 Hz à Paris un peu plus tôt. Les instruments étaient accordés différemment selon qu’ils servaient dans les temples ou dans les cours royales.


            Pour des musiques plus anciennes, on ne le sait pas. En 1543 le La était à 481 Hz à Hambourg. En 1640, le La était à 458 Hz à Vienne. Avant cela, au Moyen-âge, aucune référence particulière n’était employée dans aucun ordre monastique ou ailleurs. Il n’existait alors que des tons, basés sur la vocalité humaine, basse, moyenne, aiguë et tout cela variait sans cesse au gré des saisons et des monastères.

            432 Hz et la fréquence cardiaque
            La fréquence de 432 Hz serait la 360e harmonique d’un battement cardiaque à 72 battement par minute, c’est à dire 1,2 Hz et non 72 Hz, comme il peut être dit par erreur.



            • foufouille foufouille 11 août 2015 10:48

              432 Hz, la fréquence de l’eau ?
              Dire que 432 Hz serait la fréquence de l’eau me semble farfelu. Quelle est la fréquence de l’eau ? On dit souvent que les fours à micro-ondes agissent sur la molécule d’eau. Donc la fréquence de l’eau doit être proche de 2’450 MHz, fréquence du magnétron. Cette vibration correspond à la note Ré dans le système actuel. Les fours à micro-ondes utilisés dans les cuisines sont composés d’un générateur d’ondes appelé magnétron et une antenne logée dans la partie supérieure de l’appareil. La fréquence utilisée ne correspond pas exactement à la résonance de la molécule d’eau H2O. C’est un compromis qui permet une agitation efficace des molécules d’eau sous l’action de la fréquence.


              • foufouille foufouille 11 août 2015 11:02

                Quelle est la fréquence vibratoire de l’eau ?
                L’eau, malgré sa simplicité apparente reste encore un mystère pour la science. L’eau est liquide car la liaison moléculaire entre deux molécules, appelée pont ou liaison hydrogène, casse tous les milliardièmes de millième de seconde. À ce niveau là, on parle de vibration en Térahertz, une fréquence proche de celle de l’infrarouge. L’eau est comme un cristal liquide, en vibration permanente et lorsque la température baisse, elle fige. Cette ondulation cesse alors et l’eau se cristallise en formant la glace. Mille milliards de Hertz : 1 THz. Cette fréquence, transcodée à la 31e octave inférieure, donne un Ré dièse à 310,44 Hz. On est loin du 432.


                • foufouille foufouille 11 août 2015 11:03

                  432 et la Grande Pyramide
                  D’autres erreurs sont divulguées au sujet de 432 Hz, illustrant la confusion trop souvent faite entre une fréquence, mesurée en Hertz et une longueur d’onde, mesurée en Mètres. La fréquence de 432 Hz à 20°C. correspond à une longueur d’onde de 79,63 cm. Même si une construction, ayant un plan basé sur le carré, comme c’est la cas des pyramides égyptiennes ou Maya, recèle une mesure de 432 STU (Standard Teotihuacan Unit), cela ne correspond en aucun cas à la fréquence de 432 Hz, puisque dans le premier cas, nous avons une mesure de longueur (d’onde) et dans le second une mesure de fréquence. Et comme chacun sait, elles sont à l’inverse l’une de l’autre, c’est-à-dire que la mesure d’une fréquence est inversement proportionnelle à sa longueur d’onde. Par exemple, si un temple ou un monument a une structure majeure mesurant 432 m, la fréquence correspondante serait : 0,7962962 Hz, arrondi à 0,8 Hz. Il est difficile d’accorder un diapason avec une précision supérieure au dixième de Hz.


                  • foufouille foufouille 11 août 2015 11:05

                    Après cette trop longue mais nécessaire introduction, il est un autre sujet complémentaire que je souhaite à présent éclaircir. C’est celui du diapason à 432 Hz qui est devenu une sorte de mythe. Ce diapason est appelé diapason de Verdi.

                    Haendel avait le sien : 423 Hz et Mozart aussi : 422 Hz.

                    À une époque où le diapason du La vibrait à la fréquence de 435 Hz à Paris par décision ministérielle et 439 Hz à Londres, par décision royale, le renommé compositeur italien Giuseppe Verdi, adopta quant à lui la fréquence de 432 Hz.


                    Comme je viens de le résumer brièvement, le diapason La est une invention récente et sa normalisation date d’un demi-siècle. Il convient d’ajouter qu’un La joué à 430 Hz à une température de 15°C, pourra descendre ou monter entre 427 ou 434 Hz, au gré du changement de température, car la température et l’hygrométrie agissent sur la hauteur des sons.

                    Certains instruments historiques ont gardé leur propre diapason. Sur un cor, une clarinette ou une trompette, le Do peut sonner à 392 Hz (Sib), 370 Hz (La) ou 294 Hz (Fa).


                    • Gasty Gasty 11 août 2015 11:36

                      @foufouille, merci.

                      En 432 hz la sonorité me parait plus agréable.

                      PS : j’ai une oreille avec des dimensions normales.

                      Au passage, j’aimerais bien savoir ce que veulent dire ces chiffres ?
                      Et puis 432 heures correspondent à 18 jours, et 432 mois, c’est 36 années, quand à 432 millions de millisecondes, elles font tout juste 5 jours.


                    • foufouille foufouille 11 août 2015 11:55

                      @Gasty
                      j’ai juste cherché un peu sur le sujet du demi dieu vivant.
                      lis le lien plus haut, c’est le résumé d’un livre que patator a pas lu.
                       smiley


                    • bourrico 7 11 août 2015 12:19

                      @Gasty

                      Ca va plus loin !

                      Notez que 4+3+2=9, de même, 1+8=9 et c’est ps fini, avec 3+6=9
                      Fascinant toutes ces propriété algébriques qui donnent des résultats mystiques.

                      Bon, pour les 5 jours, je cherche pas mais je suis sur qu’on peut trouver un truc aussi avec la base 60. smiley

                      Allez, si je divise 60 par 5, j’obtient 12, or 1+2=3 et 3x3=9

                      On peut en conclure que le chiffre 9 n’est pas comme les autres !

                       smiley

                    • capobianco 11 août 2015 12:43

                      @foufouille
                      Tout cela semble affaire de spécialiste. Reste la question de savoir pourquoi une norme a été imposée (en 1975 si j’ai bien suivi !) et quels en sont les éventuels avantages ?

                      Je gratouille en guitare et j’avais déjà entendu parler de ce problème.


                    • foufouille foufouille 11 août 2015 12:51

                      @capobianco
                      il s’agit d’accorder un instrument avec une caisse de résonance. tu ne peut utiliser un diapason qui n’est pas conçu pour émettre le même son. ta guitare est en 332 et le diapason en 440, ça va pas marcher.
                      mais tu peut croire que c’est la vibration de la nature, truc de gourou utile pour récupérer des croyantes très jeunes.
                       smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2015 13:23

                      @foufouille
                      pauvre garçon

                      a force de vouloir faire le malin, vous vous tirez une balle dans le pied
                      ce que vous avez écrit est en toute lettre dans mon article
                      mais voilà... vous ne lisez pas.
                      vous avez une passion : attaquer avec ou sans preuve
                      un peu désuet
                      le ciel vous tienne en joie
                       smiley

                    • foufouille foufouille 11 août 2015 13:45

                      @olivier cabanel
                      pauvre patator.
                      ben non je ne fais que survoler ton « article » comme pour tes autres clones.
                      sinon, il faut tout vérifier .......
                      et comme vous êtes plusieurs à gérer de nombreux pseudos, c’est souvent mélanger.
                       smiley
                      tu fumes quoi comme moquette quand tu vibres avec ton ADN ?


                    • Pascal L 11 août 2015 11:14

                      432 Hz ne correspond qu’à une seule note, mais en musique, on a l’habitude d’en jouer beaucoup d’autres. D’autres part, la note qui est le point de départ de notre système harmonique est le do. C’est d’ailleurs sur le do que se faisait l’accord autrefois. Faire un tempérament inégal à partir du la n’a rien de naturel.


                      De plus, le diapason n’a jamais été quelque chose de stable. On ne disposait pas autrefois d’outils de mesure avec sufisemment de précision. En principe, on construisait un tuyau d’orgue en bois avec une longueur et une largeur donnée, mais suivant la température de l’air la force avec laquelle on soufflait dedans, la fréquence pouvait varier sensiblement.

                      La fréquence varie également beaucoup avec la température. Pour un orgue placé dans une église non chauffée, la variation entre l’été et l’hiver varie d’un demi-ton, soit à peu près l’écart entre 432 et 440Hz.

                      Les orgues anciens étaient accordés en France autour de 392 Hz (soit un ton plus bas que 440) mais pouvaient être accordé un demi ton plus haut que le 440 en Allemagne du Nord...

                      • Pascal L 11 août 2015 11:18

                        @Pascal L
                        « soit à peu près l’écart entre 432 et 440Hz »

                        Oups, un demi-ton est nettement plus important que cet égard. le sol# est autour de 415Hz.

                      • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2015 13:42

                        @Pascal L
                        évidemment, comme dit dans l’article, 432 c’est la fréquence du LA

                        et naturellement, les autres notes se positionnent par rapport au « La »
                        pour les questions de l’incidence des températures que vous évoquez...ça me semble très exagéré...
                         smiley

                      • Pascal L 11 août 2015 19:08

                        @olivier cabanel
                        Pour l’incidence des températures, tout se calcule. 

                        F = Racine carrée( T ) / Racine carrée (Tréf) * Fréf. 
                        ou les températures T et Tréf sont exprimées en Kelvin. J’ai déjà eu l’occasion de faire ces calculs pour jouer avec d’autres musiciens dans des églises non chauffées ou surchauffées en accompagnant sur des instruments avec des accords anciens. Si mes calculs avaient été faux, les autres musiciens n’auraient pas pu jouer avec les transpositions que je leur avait fournies. J’ai également joué sur des instruments électroniques au diapason exact avec des instruments acoustiques. dans ce cas, je transpose directement sur mon clavier et j’ai déjà constaté 1/2 ton d’écart avec les instruments acoustiques en extérieur par -10° (diapason réel à 417 Hz, le sol# est à 415Hz).


                      • Pascal L 11 août 2015 20:26

                        @olivier cabanel
                        « les autres notes se positionnent par rapport au « La »

                        Cela ne peut avoir du sens que dans les tonalités de la majeur ou la mineur, mais dans tous les autres cas, ce n’est pas la règle. Le la n’est qu’une note parmi les 12 notes de la gamme chromatique. Il est même possible de jouer de la musique qui ne contient aucun la. Pour le diapason, le choix du la est une convention récente. Les anciens utilisaient plutôt le do. Enfin, la fréquence de 432 Hz était moins utilisée que 435 Hz depuis la stabilisation des diapasons dans la première moitié du XIX°siècle.

                      • Zip_N Zip_N 16 août 2015 13:13

                        @Pascal L

                        A mon avis l’humidité et la pression atmosphérique participe tout autant que la différence de température au désaccordage. le bois de fabrication et qualité des matériaux utilisé jouait aussi un rôle à la stabilité de l’accordage. 1 demi ton était certainement possible avec les capacités du bois à se tordre avec ses éléments.


                      • tobor tobor 16 août 2015 20:32

                        @Pascal L ::
                        Ce n’est pourtant pas pour rien que les diapasons sont fabriqués en LA et pas en DO.

                        Dans la gamme tempérée en 440, chaque fréquence correspondant aux notes tombe « mal » (nombres sans logique apparente qui les unis, présence de virgules d’où le « tempéré » qui consiste à fixer ces notes sur des nombres entiers)) sauf le LA qui tombe pile poil en division et multiplication.

                        Si on prend pour « base » un LA en 432, chaque note tombe sur un nombre entier et plus encore, ce sont des multiples de 72 (de 16 pour les valeurs basses). Ça sent plus la justesse !


                      • rocla+ rocla+ 11 août 2015 11:57

                        Putain , j’ ai essayé avec ma bite ,  à l’ érection maximale la glande 

                        pinale  se met à vibrer  provoquant   un son proche  de l’ éjaculation . 

                        Formidable article , bravo , j’ y retourne immédiatement !

                        Je vous dirais la hauteur du son du " splatch ’ 

                        • bourrico 7 11 août 2015 12:01

                          @rocla+

                          De mieux en mieux.

                        • foufouille foufouille 11 août 2015 12:10

                          @rocla+
                          le viagra fait effet longtemps, gare à la crise cardiaque.
                           smiley


                        • jean-marc D jean-marc 11 août 2015 17:51

                          @foufouille
                          Bonjour,

                          Entre 432 et 440 Hz, il va nous faire un priapisme, oui, notre ami Rocla+........la crise cardiaque n’interviendra qu’après.
                          Bien à vous,

                        • olivier cabanel olivier cabanel 15 août 2015 13:26

                          @rocla+
                          cher haddock

                          à ce stade, je ne vois que le paddock comme solution
                          espérant que la glande pinale que vous évoquez sera à la hauteur de la tache.
                          tenez nous au courant.
                          pour les défaillances, a part la porcelaine, ( smiley
                          je ne vois qu’une solution... mais il m’est impossible de vous en donner le sens.
                           smiley

                        • marmor 11 août 2015 13:40

                          Moi j’ai appris quelquechose. J’ai comparé 432 et 440. Je trouve 432 plus agréable, plus « rond », plus suave. C’est mon avis


                          • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2015 13:43

                            @marmor
                            merci.

                             smiley

                          • jean-marc D jean-marc 12 août 2015 12:58

                            @marmor
                            Bonjour,

                            C’est vrai que 440 ça fait un peu consonnance avec CAC40......
                            D’accord avec vous,
                            Bien à vous,

                          • sarcastelle 11 août 2015 14:19
                            Excusez-moi de vous interrompre tous, mais il arrive ce jour la nouvelle épouvantable smiley d’un crime contre le peuple et la démocratie smiley 


                            http://www.lemonde.fr/energies/article/2015/08/11/le-japon-relance-le-nucleaire-malgre-l-hostilite-de-sa-population_4720135_1653054.html

                            Il ne nous reste plus que le seppuku smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès