• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Au pays des géants

Au pays des géants

Récemment, l’Allemagne a ému les Berlinois en leur proposant pour l’anniversaire de la réunification, une animation « géante », offerte par Royal de luxe. lien

Mais les géants ne sont jamais là où on les attend, s’il faut en croire Sitchin, scientifique contesté très éloigné des sentiers battus.

De son prénom Zécharias, Sitchin pourrait devenir aujourd’hui un élément important pour ouvrir nos esprits à d’autres hypothèses.

Disons le tout de go, que les rationalistes de tout poil ne continuent pas à lire une ligne supplémentaire de cet article qui risque de les déranger.

Maintenant que ceux-ci nous ont abandonné à notre « triste sort », essayons d’y voir plus clair.

Né en 1922, ce Russe est considéré comme un « pseudo scientifique ». lien qualificatif qu’il partage avec d’autres, comme Rudolf Steiner, Stan Meyer, ou Masaru Emoto, (on pourrait être en plus mauvaise compagnie)

Il est l’un des rares scientifiques capable de traduire les tablettes d’argile Sumériennes.

Il a un diplôme de l’université de Londres, un major en histoire de l’économie et a obtenu le titre de scientifique de l’année par le forum international sur la nouvelle science en 1996.

Il a une théorie. lien Elle vaut ce qu’elle vaut.

Pendant la préhistoire, un peuple extraterrestre les Annunakis aurait crée l’homo sapiens.

Ils étaient géants.

Or, n’en déplaise aux cartésiens, des ossements de géants ont été trouvés ici ou là. lien

Dur pour les chrétiens, les musulmans, et quelques autres religions qui sont convaincus depuis longtemps que tout a commencé avec Adam, puis, quelques temps après avec Eve.

Dans la théorie chrétienne ceux-ci ont eu deux enfants : deux mâles.

Pour qu’ils aient d’autres descendants, les solutions sont limitées.

Arrêtons nous là quelques instants.

Les mariages consanguins n’ont jamais donné d’excellents résultats.

Il nous faut donc avouer que ce scénario est peu crédible. Et pourtant, il y a sur notre planète, des millions d’êtres humains qui l’ont pris pour argent comptant…et çà continue.

Le journaliste Pierre Jovanovic évoque dans un essai (le mensonge universel/au jardin des livres/Intemporel 2007) la manipulation du livre de la Genèse, dont il donne l’authentique traduction réalisée par le professeur Pascal Attinger, de l’institut d’archéologie de Berne. lien

Dans cette traduction le « serpent » est en réalité un conseiller qui a encouragé un Dieu à séduire de jeunes déesses. Ce dieu s’était mortellement empoisonné dans un jardin en mangeant des plantes. Le péché originel ne serait donc qu’un pur mensonge.

Mais revenons à Sitchin.

Il évoque une 13ème planète, Nibiru, la planète rouge.

Là vivent les Annunakis, civilisation de géants.

Ceux-ci auraient asservi des singes (il s’agit de nous) après les avoir croisé avec leurs gènes.

Nous, homo-sapiens, étant destinés à leur servir de main d’œuvre.

Sitchin nous plonge dans une douloureuse fiction. lien

Et, même si de nombreux homo sapiens s’en délectent, ils n’iraient pas jusqu’à valider pareille théorie.

Dame, nous n’y avons pas le beau rôle.

Mais voyons çà de plus près.

Depuis le 24 aout 2006, nous sommes passés de 9 à 12 planètes. lien

La dernière appelée UB313 Eris ou Xena a été découverte en janvier 2005, suite à des clichés pris le 21 octobre 2003. lien

Or d’après Sichtin, il y aurait une 13ème planete, Nibiru. lien

Elle revient nous visiter tous les 3600 ans.

Est-ce elle qui a fait tant de dégâts, il y a plus de 3000 ans « en changeant les eaux en sang », au point que Moïse ait pu quitter l’Egypte, avec son peuple retenu en esclavage ?

Mais plus simplement, pourquoi ne pas envisager que les eaux soient seulement devenues rouges, l’argument du sang n’étant qu’une image ?

En tout cas, chronologiquement, ce n’est pas impossible.

Aujourd’hui, les scientifiques admettent qu’il y a 3600 ans, il s’est passé quelque chose. lien

Leur explication passe par l’éruption d’un volcan.

Mais, l’arrivée dans notre ciel d’une planète, celle-ci frôlant la terre, provoquerait à n’en point douter quelques problèmes.

Raz de marée, tremblements de terre, et éruptions volcaniques.

Dans un article précédent, j’évoquais la découverte convergente de plusieurs scientifiques. lien

Or, Nibiru revient dans notre ciel. La date est connue : 23 décembre 2012.

2012 ne serait donc pas uniquement la date d’une élection présidentielle.

Alors comme disait un vieil ami africain : « l’étoile a besoin de la nuit pour éclairer ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 octobre 2009 13:04

    à l’auteur

    « Or, Nibiru revient dans notre ciel. La date est connue : 23 décembre 2012 ».

    Cette date de « rencontre » étant très prochaine, Nibiru ne devrait-elle pas être déjà observable ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 13:30

      jean Pierre Llabrès,
      certains prétendent qu’elle l’est,
      qu’il faut la voir avec des lunettes astronomiques infra rouges,
      des images circulent sur le net, mais franchement, n’étant pas scientifique, et de naturel méfiant, je ne saurais apporter un crédit à ces documents, n’étant d’ailleurs pas habilité à le faire,
      j’en suis resté aux paroles des scientifiques nommés dans l’article, mais si vous avez des infos, je suis preneur, bien sur.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 octobre 2009 13:47

      à l’auteur

      Je n’ai aucune qualification en observation astronomique...

      Décembre 2012 est très proche et, en conséquence, Nibiru, si elle existe, devrait apparaître très prochainement dans notre espace observable.
      Quoi qu’il en soit, il suffit d’attendre moins de 3 ans ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 14:22

      Jean Paul Llabres,
      de toutes façons, a part attendre et supputer, nous n’avons guère de choix,
      mais c"est intéressant d’imaginer à quelle sauce l’humanité risque d’être proposée.
      je plaisante.


    • kitamissa kitamissa 5 octobre 2009 13:18

      tiens....

      ,ça me rappelle le Matin des Magiciens de Bergier et Pauwels !....


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 13:32

        Kitamissa,
        bonjour,
        oui, moi aussi çà m’a effleuré l’esprit,
        mais dans le matin, il y avait des approximations, ou du moins des informations qui manquaient de sources sérieuses.
        alors, attendons 2012 ?


      • ASINUS 5 octobre 2009 13:37

        yep Gilgamesh a repris son errance ? pour 2012 je vois bien poindre une autre catastrophe mais ça n est ni le lieu ....


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 14:23

          Asinus,
          si je devine a quoi vous faites allusion, ce serait plutot une histoire de nain qu’une histoire de géant ?
          dites moi si je me trompe,
          mais des deux, quel scénario est le plus dommageable ?


        • ASINUS 5 octobre 2009 16:23

          bonjour , il me semblait que l approche d un nouveau corps celeste annonçait de grandes catastrophes s il elles sont différentes pour les peuples elles sont aussi diférentes pour chacun de nous ,
          dans l instant ,daté 2012 j ai pensé trivial , je convient qu au regard des
          inquietudes de l humanité un deuxieme mandat du " petit caillou’ dans ma chaussure ne serait que roupie .....


          cordialement : Asinus


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 18:24

          Asinus,
          belle métaphore que cette histoire du « petit caillou dans la chaussure »,
          pour l’instant, tout petit qu’il soit il a fait déjà pas mal de dégâts,
          mais si Nibiru nous frôle d’un peu trop près, les dégâts du petits cailloux seront négligeables,
          il n’empêche...


        • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:06

          Bonjour,

          Votre article tombe à pic....c’est une belle synchronicité pour moi....

          Le mythes des géants est un invariants de la culture humaine et non pas extra terrestre.

          C’est un mythe fondateur chez de nombreux peuples.

          Il faut savoir que ces figures symbolisent nos affects et nos émotions.....comme toujours avec les symboles ils sont ambivalents de sens, le bon géant et le mauvais géant.

          Lecture recommandée : (vous avez de la chance , je l’ai sous le main, à ma pogne)

          Marie Louise von Franz

          « Interprétation des contes de fées » chez Albin Michel....


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 14:25

            Antoine,
            merci de nous ouvrir des portes supplémentaires de réflexion,
            bon, je vais aller de ce pas m’enquérir de ces contes de fées,
            à+


          • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:27

            A plus M’sieur Cabanel.

            Bien à vous.


          • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:13

            par exemple dans le mythe fondateur de l’Egypte archaique, c’est Sep, un géant (équivalent de Saturne chez les grecs) qui de son énorme phallus passe son temps avec cruauté inhumaine à labourer la terre et les champs dispersant sa semence sans discernement....ce sont ses descendants qui le tueront pour échapper à cette tyrannie d’indistinction.


            • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:15

              Caractère de ce qui est indistinct. Comte, cependant, ne conclut pas de son principe qu’il faille ramener les sociétés à ce qu’il appelle lui-même l’âge de la généralité, c’est-à-dire à cet état d’indistinction et d’homogénéité qui fut leur point de départ (Durkheim, Division trav., 1893, p. 349). On ne peut s’aimer, ni se haïr, ni se torturer soi-même : victime et bourreau s’évanouissent dans l’indistinction totale, lorsque, par un seul et même acte volontaire, l’une réclame et l’autre inflige la souffrance (Sartre, Baudelaire, 1947, p. 30)


            • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:17

              source de cet ajout cnrtl


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 14:28

              Antoine,
              ce Sep semble doué d’attributs qui en feraient palir plus d’un,
              disperser sa semence sans discernement, et dans de la terre, avec un énorme phallus,
              l’image est pour le moins surprenante,
              mais la taille ne fait pas tout.
              (un peu d’humour ne fait jamais de mal)


            • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:37

              ben il prenait son sexe pour un soc de charrue....

              c’est le choc sexcuel...euh sexuel... smiley

              bref, d’un bon baiseur nous dirons « Il baise comme un charrue, et d’un mauvais ; » Qu’il baise comme un enclume " smiley smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 15:13

              Antoine,
              votre lapsus est révélateur,
              sexcuel,
              et l’image du laboureur est très forte,
              ce site devient très chaud parfois.


            • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:26

              vous comprendrez donc bien que la culture populaire utilise l’image du géant pour confirmer un principe qu’elle perçoit parfaitement avec sagesse afin d’enseigner ce principe qu’un intellectuel tentera de nommer et de définir. De plus, cette culture populaire est une transmission de savoir social et d’apprivoisement des forces obscures qui habitent l’individu et le groupe, forces qu’il s’agit de maîtriser pour la survie de ses membres.


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 14:29

                Antoine,
                oui, je l’avais vu comme çà,
                ce sont des images,
                et comme vous le savez, elles ne sont jamais sans fondement.


              • Antoine Diederick 5 octobre 2009 14:34

                oui...elles ne sont pas sans fondements, dans la tradition du Carnaval, il y a le cortège des géants...

                d’ailleurs, quand j’étais gosse, ils me foutaient le trouille  smiley , au Carnaval.... smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 15:10

                  Antoine,
                  on peut aussi bien prendre ces images pour des réalités,
                  s’imaginer que çelà ait pu exister, d’autant que (a part les liens que j’ai proposé), les ossements de géants trouvés sur terre, sont légion,
                  et il ne s’agit pas de cas exceptionnels, puisque par endroit, on en a trouvé plusieurs au même endroit.
                  je ne sais pas si vous avez regardé les animations proposées par royal de luxe, évoquées dans mon article, mais c’était extrêmement émouvant,
                  difficile à raconter.


                • Antoine Diederick 5 octobre 2009 18:30

                  A Olivier,

                  oui, il est possible de prendre ses figures pour réelles, que l’imaginaire s’empare d’un réalité pour définir une autre lorsque les mots manquent et les preuves tangibles....

                  je ne dis pas que les géants n’auraient pas existés. Des spécimens humains atteint de gigantisme suite à des dérèglements hormonaux ont bien pu nourrir ces légendes peu que dans un temps reculé, par exemple, à cause de leur anormalité, ils auraient été rejetés du groupe par effet de mentalité magique.


                • Antoine Diederick 5 octobre 2009 18:31

                  « ces figures »


                • Antoine Diederick 5 octobre 2009 18:40

                  et « pour peu que dans des temps reculés » merci de corriger


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 19:00

                  Antoine,
                  bien sur, vous avez tout a fait raison, il est possible que les ossements trouvés çà et là ne soient que ceux de géants, devenus tels que, à la suite de déreglements hormonaux,
                  sauf que dans plusieurs endroits, on a trouvé plusieurs géants ensemble, et là c’est quand même plus intrigant, non ?


                • olivier cabanel olivier cabanel 6 octobre 2009 00:44

                  Antoine,
                  je ne crois pas à la thèse des dérèglements hormonaux,
                  il semble plus proche de la réalité de penser qu’un peuple de géants ait bel et bien vécu sur notre planète, et les nombreux ossements trouvés en sont une preuve palpable.
                  j’ai essayé de vous envoyer un lien, mais çà bloque au niveau d’agora,
                  essayez de taper le mot géant dans la barre google, en choisissant l’option « image », et vous aurez des surprises ?


                • Kamilla Kamilla 5 octobre 2009 15:28

                  Nibiru c’est plutôt marrant comme nom, mais à part ça, quelle est la signification de « l’arrivée dans notre ciel » d’une planète ? « Notre ciel » c’est assez floue comme notion... 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 18:19

                    Kamilla,
                    c’est bien sur « une image »,
                    l’arrivée de Nibiru « dans notre ciel », c’est seulement pour décrire son rapprochement de nous, puisqu’il est dit que son ellipse est « ovale », et qu’elle se rapproche de nous tous les 3600 ans,
                    pourvu qu’elle ne se rapproche pas trop.


                  • Kamilla Kamilla 5 octobre 2009 19:00

                    Je veux bien que ce soit une « image » symbolisant le rapprochement, mais qu’est-ce que vient faire une date aussi précise que le 23 décembre 2012 dans ce cas ? 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 19:27

                    Kamilla,
                    bien sur, il ne faut pas prendre la date du 23 décembre comme le moment ou un évenement précis va se produire, mais plutôt cette date comme un aboutissement,
                    dans un article récent paru sur agoravox, « le jour ou la vie s’arrêta », (agoravox a changé le titre, « l’énigme sur la chape de froid qui s’est abattue sur notre terre il y a 75000 ans)
                    j’ai donné plus de détails sur cette date.
                    je vais résumer.
                    le Physicien Schuman a découvert dans les années 50 que la terre possède un taux vibratoire de 7,8 hertz, ce taux a été stable pendant des milliers d’années, et depuis 1980 il augmente, il a atteint aujourd’hui 12, et arrivera à son point culminant à la fin 2012.
                    dans d’autres articles, j’ai évoqué le cycle de la terre (25800 ans)
                    pour en revenir à cette date, le changement est donc progressif, et les perturbations climatiques vont se multiplier au fur et a mesure que l’on se rapproche de cette date,
                    ce n’est pas moi qui le dit (je ne suis pas prophète !!!) c’est Schuman lui même qui dit que cette augmentation des fréquences hertziennes est de nature a favoriser les »perturbations" climatiques, cyclones, tsunami.
                    pour l’instant, la réalité semble lui donner raison.


                  • Kamilla Kamilla 5 octobre 2009 20:03

                    Le taux vibratoire ? Hmm ! On dirait un argument de vente pour des sextoys... smiley 

                    Euh... c’est Nibiru qui perturbe la fréquence ou c’est encore un autre phénomène mystérieux qui converge lui-aussi vers la date fatidique ? 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 21:56

                    Kamilla,
                    très drôle, un peu d’humour dans ce monde de brute.
                    bon, mais allons à l’essentiel :
                    le sextoy produit des effets connus, mais généralement plutôt coté plaisir,
                    j’ai hélas l’impression que les vibrations hertziennes déterminées par winfried otto Schuman n’auront pas les mêmes conséquences,
                    le plus simple est de taper le nom de ce scientifique dans la barre google pour le comprendre,


                  • Antoine Diederick 5 octobre 2009 18:39

                    "Dans cette traduction le « serpent » est en réalité un conseiller qui a encouragé un Dieu à séduire de jeunes déesses. Ce dieu s’était mortellement empoisonné dans un jardin en mangeant des plantes. Le péché originel ne serait donc qu’un pur mensonge.« 

                    Il s’agit comme dit plus haut dans mon intervention, pour l’histoire d’Adam et Eve, du même thème de passage entre l’indistinction et la distinction, un principe d’entendement et de son bon usage par l’homme. L’ange porte un glaive de feu ; le sabre, le glaive, l’épée comme image ce qui sépare la lumière de l’ombre, il s’agit de »trancher" entre le jour et la nuit...etc.....


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 19:04

                      Antoine,
                      bien sur, la métaphore que vous proposez tient debout,
                      et dans le fond pourquoi pas,
                      ce qui est certain c’est que les chrétiens n’ont pas admis cette théorie, remettant en question la traduction biblique,
                      on peut se mettre à leur place, et les comprendre.


                    • Antoine Diederick 5 octobre 2009 18:47

                      Parler des géants, cela serait donc parler d’une génèse, d’une explication d’un commencement....

                      Y croire est une autre affaire.....mais c’est vrai, ces géants possèdent un aspect terrifiant dès lors qu’ils évoquent une force peu commune et une origine mystérieuse, une puissance qui pourrait venir du ciel , un territoire inconnu et immense, un peu comme les calamars géants, surgissant des fonds marins, engloutissant des navires et leur cargaison ne laissant aux marins que peu de chance de survie


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 19:14

                        Antoine,
                        si on peut légitimement se poser la question de l’existence de géants, par contre pour les calamars géants, leur existence à été justifiée.
                        j’ai sur le sujet un très bon livre, avec des photos d’excellente qualité, et sur le net on trouve aussi beaucoup de documents,
                        mais j’imagine que vous en êtes d’accord ?


                      • Antoine Diederick 5 octobre 2009 20:13

                        pour les calamars oui, pour les géants pas encore....

                        du géant au diable , la frontière est tenue....

                        s’il est possible de voir dans le géant un figure lié au chaos via son intervention concomitante au désordre , lorsqu’il s’oppose au héros civilisateur (celui qui va ordonner le monde chaotique, le changement), il (le géant) n’est finalement que l’avatar de l’homme qui agit mal et lui fait manquer sa cible car il aurait négligé un aspect de son comportement.

                        ainsi, l’image du géant n’est pas lié à une génèse à proprement parler, mais à la péripétie pécédent la genèse d’un nouvel ordre. C’est pour cette raison que le géant peut-être l’’ami de l’homme en certaines circonstances.

                        Vivent les Géants !

                        .... et du diable que dire...sinon, qu’il est toujours lié à la nuée destructrice mais là c’est une autre histoire...

                        Bonne soirée Olivier...je dois quitter.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 octobre 2009 21:57

                        Antoine,
                        j’ai voulu envoyer un lien, mais agora me l’a bloqué
                        en tapant le mot géant dans la barre google/image, on a pas mal de résultats,
                        étonnants.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès