• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Ceux qui m’aiment prendront le train ?

Ceux qui m’aiment prendront le train ?

Un ministre de l’intérieur doit-il pour exister se fabriquer un ennemi intérieur ?

Bizarre, bizarre, cette histoire de complot terroriste fomenté par une ultra-gauche mâtinée d’anarchisme.

On nage dans la confusion. On voudrait fabriquer un bouc émissaire qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

Cette histoire de sabotage, a, comment dire, comme un vieil air de déjà vu. Vous y croyez, vous ? On dirait un mauvais scénario écrit à la va-vite. A qui profite le crime ?

A en croire les déclarations de Michèle Aliot-Marie, tout est bien qui finit bien et les vilains anarchistes, dignes de la bande à Bonnot, sont désormais sous les verrous. Ouf, la France respire. Les trains à nouveau arriveront à l’heure.

Selon le Nouvel obs, « dix personnes "appartenant à l’ultra-gauche, mouvance anarcho-autonome" étaient toujours en garde à vue mercredi matin dans le cadre de l’enquête sur les actes de sabotage qui ont visé des caténaires SNCF ces derniers jours, a-t-on appris de source policière…Au total, quatre hommes et six femmes ont été interpellées. Ces personnes, sans profession véritable, ont été interpellées dans le XXe arrondissement de Paris, à Rouen (Seine-Maritime), dans la Meuse près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) et à Tarnac (Corrèze) où se trouve le noyau dur du groupuscule, qui ne porte pas de nom mais est proche de militants écologistes allemands ».


 
Sans profession véritable ? Ce ne serait pas plutôt des intermittents de la société du spectacle ? Vous avez vu, en plus d’être de dangereux gauchistes et des anarchistes irresponsables il y a aussi des verts. Et allemands, en plus. Au lendemain des commémorations du 11 novembre, ça la fout mal…
Et chaque spécialiste de donner son avis sur l’affaire. Selon Christophe Bourseiller, qui a notamment commis un livre sur l’extrême droite, « ce courant ne représente que “300 ou 400 personnes” en France, âgés de 25 à 35 ans. Une nouvelle génération qui prend la suite des groupes des années 70-80 » souligne France Info.
 
Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extrême droite lui aussi s’exprime aussi dans cette vidéo :

Le controversé Xavier Raufer qui fut un temps proche de l’extrême droite et qui enseigne aujourd’hui à la fois à l’école de police de chine ainsi qu’à l’université Panthéon Assas (vous avez dit « confusion » ?) estime qu’il s’agit d’ « illuminés, si tant est que ce soit bien eux. Nous vivons dans une société nocive et perverse. Elle est fondée sur le mouvement. On s’en prend à ce qui bouge […] Ensuite, « même un imbécile » peut arriver à saboter un train […] Selon Raufer, on trouve la méthode « sur Internet…Ceci n’enlève rien à sa dangerosité pour le saboteur. « Quand nous intervenons sur les caténaires, le courant est coupé et nous avons des protections », rétorque un agent caténaire, selon qui il faut de solides connaissances en électricité pour pratiquer ce genre d’opération. « Les lignes sont à 25 000 volts. Si on s’approche trop près ou que la barre isolante qui permet de poser le crochet n’est pas efficace, c’est la mort » a expliqué l’éminent spécialiste à Libération qui a bien changé pour faire appel à de pareils pistoleros pour commenter l’actu.
 
Quant à Olivier Besancenot qui a pris ses distances avec le soi-disant groupuscule terroriste, il a dans les Echos assez bien résumé la situation : « Nous voulons plus de trains, pas moins de trains. Les cheminots et les usagers ont déjà assez à faire avec les saboteurs venus de la direction de la SNCF, du gouvernement et de l’Union européenne qui font reculer le service public ferroviaire […] à qui profite le crime », se demande t-il. Bonne question.
 
La Sncf a déjà essuyé une série de pannes au mois de septembre. Selon Guillaume Pépy lui-même, le directeur de l’entreprise ferroviaire, ces pannes n’avaient rien à voir avec de quelconques actes de vandalisme (voir le Point du 10 septembre).
 
Alors on peut s’interroger. Ces saboteurs sont pistés par les renseignements généraux depuis le printemps. Pourquoi ces derniers les ont-ils laissé commettre les actes de vandalisme du week-end dernier s’ils savaient qu’ils étaient coupables ? En quoi, si les individus étaient connus des services de police, les traces d’ADN trouvés sur place sont-ils probants ? Comment ces individus ont-il pu commettre de tels actes qui nécessitent de bonnes connaissances techniques, même si par ailleurs, comme on l’entend affirmer ici et là, on trouve les recettes sur Internet ? A qui profite le crime ? A la Sncf ?
 
Pourquoi enfin relancer la bonne vieille idée d’un ennemi intérieur, d’un bouc émissaire ? Le genre de bouc émissaire qu’on renvoyait par le train, quand ceux-ci n’avaient pas de caténaires.
 
Dernière minute : « Un train express régional (TER) Caen-Tours a été stoppé mardi en fin d’après-midi à hauteur de la commune de Vingt-Hanaps près Alençon (Orne) après avoir percuté une plaque de béton qui avait été disposée sur la voie, a-t-on appris auprès des gendarmes qui ont ouvert une enquête ».

Que fait la police ? **
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • sobriquet 12 novembre 2008 15:58

    Si je comprends bien, "anarcho-autonome", ça veut dire "indépendantiste, mais ni breton, ni corse, ni basque" ?


    • ficelle 13 novembre 2008 12:16

      meuh non ! c’est des anarchistes qui veulent des autos.


    • ficelle 13 novembre 2008 12:20

      J’ai souri lorsque j’ai entendu que des "preuves" saisies par la police araient été des horaires de la SNCF.
      Ils sont bien naïfs ces terroristes, de se fier à ces documents !


    • Fergus fergus 12 novembre 2008 17:50

      Dernières nouvelles du front "terroriste" : on constate une prudence de sioux chez les policiers anti-terroristes concernant les gardés à vue dans cette affaire de sabotages ferroviaires.

      Contrairement à ce qui a été affirmé par les médias, aucune preuve n’aurait pu être établie de leur responsabilité. Et en fait de "matériel" suspect, seul un manuel de "conduite à tenir en cas de garde à vue" aurait été saisi chez ces dangereux activistes, autrement dit un document très largement répandu dans de nombreuses associations gênantes pour le pouvoir.

      MAM, qui espérait rebondir avec cette affaire et éviter d’être débarquée en janvier, risque d’être le dindon de la farce pour peu que le flop se confirme.


      Autres dindons : les usagers de la SNCF (dont je fais régulièrement partie) qui risquent de connaître de nouveaux désagréments dans les prochaines semaines. Affaire à suivre…


      • TSS 12 novembre 2008 18:55

        M.A.M n’a pas digéré le recul du gvt sur "edvige" et tente par ce subterfuge de justifier l’utilité du fichage

        generalisé !!!


        • Kalki Kalki 12 novembre 2008 19:31

          Et les journalistes les traites de "terroriste" usant de "violences".

          Quand la sncf bloque un pays ce n’est pas de la violence, et ca n’a certainement pas autant de concéquence économique ... non , non.

          On vous le dit, AGIR, c’est mal c’est violent. Ne faites pas d’autre révolution, oh mon dieu !
          ON vous le répéte encore, vous êtes libres.
          C’est les journalistes et les politiques qui le disent alors ca doit être surement vrai !

          Vous avez une grande liberté celle d’obeir aveuglément et suer tout une vie, ou de vous casser de votre pays.


          Mode PPDA = off

          C’est navrant.
          Un monde et des hommes qui se croient libres, et n’osent plus se regarder dans une glace pour ne pas évaporer l’illusion.

          Si cela aurait été de vrai "Terroriste", ils auraient fait des morts et du fracas.

          Pour ne citer que ca : imaginé ce que ferait une explosion sur ou à coté de train convoyant du butane méthane ou autre produit inflammable ou chimique. Le tout bien entendu avec plus de préparation qu’ils ont fait preuve.
          Une seule frappe, simultané sur tout les convoies circulant ( avec des gadgets télécommandées.

          Pensez vous qu’on va me surveiller pour avoir mis en évident le risque ? Est ce qu’un hacker qui teste un systeme fait du mal ?

          Il y a beaucoup de faille dans le système et heureusement, ca fait partie du risque.

          A vouloir un systeme parfait, on ne laisserait plus aucun espoir a ceux qui ont le droit de se défendre ET D’AGIR, ET DE REVENDIQUER, LEUR DERNIER MOYEN DE COMMUNIQUER, et donc ce systeme ne serait pas parfait.

          Tant que c’est du matériel et non des hommes ...


          • Proudhon Proudhon 12 novembre 2008 19:41

            Ca sent l’embrouille à 100 kms de voie ferrée cette histoire. Un super bouc émissaire, les ultra-gauches comme au bon vieux temps des "pétinneries".
            Décidément, les milices sarkoziennes ne savent plus quoi trouver...

            Que le bon peuple de France évite dorénavant de se promener le long des voies ferrées, car il risque d’être arrêté, voir tasé illico-presto par les forces du bien.


            • finael finael 12 novembre 2008 20:55

              Moi ce qui m’amuse le plus dans l’histoire c’est qu’outre le fait que les magistrats n’ont pas l’air de trouver de lien sérieux entre les personnes arrêtées et les actes de malveillance, l’invention du terme "ultra gauche".

              Mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ?

              On avait déjà ’l’extrême gauche", ce qui veut bien dire extrémité. Comment peut-on aller plus loin que l’extrémité ?

              Bon je sais Coluche avait déjà ironisé sur le "plus blanc que blanc", mais là je ne sais pas ce qu’il aurait trouvé pour plus extrême que l’extrémité.


              • Kalki Kalki 12 novembre 2008 21:03

                Hyper super mega Gauche bouh les méchants, c’est sur , et en plus il sont de gauche dans un monde de droite , BOUH !

                Ca me rappelle ces dessins animés japonais qui rajoutait toujours une couche avec des méchants toujours plus fort ( pour toujours revenir au meme) par exemple dragon ball.

                L’ultra-gauche,
                Oui surtout que la politique gauche/droite n’entre pas exactement dans leur equation existentiel, j’imagine.

                Ni la politique tout cour d’ailleur, ce qui est inconcevable pour un bon citoyen , c’est sur !

                C’est de la que vient le préfix ultra ? ’en dehors de la politique’ ?



              • Fergus fergus 13 novembre 2008 09:10

                A Finael. sauf erreur de ma part, ce terme d’ultra gauche a déjà été employé dans le passé, notamment par l’historien Christophe Bourseiller, pour différencier la gauche alternative à tendance anarchisante de l’extrême gauche révolutionnaire mais engagée dans le combat démocratique, type LCR ou Lutte Ouvrière.


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 novembre 2008 21:25

                Bonsoir

                Cette affaire sentais l’embrouille depuis le début. J’ai failli écrire un billet mais ne disposant pas d’info et par paresse et désintérêt pour cette affaire, je me suis tû, laissant la vérité se dévoiler lentement.

                Ah, ces vilains terroristes de l’ultra gauche, il faut sauver l’humanité, ces types sont capable de modifier l’orbite de la terre


                • moebius 12 novembre 2008 22:38

                  ...pas de revendication ?... ces terroristes seraient ’ils des "ultracons’ pour ne pas revendiquer leur acte politique...c’est certes nouveau et trés subtile sur le plan de la statégie... et ceci d’autant plus que nous n’avons aucune théorie de l’ultra connerie...nous vivons dans un monde mystérieux qui ressemble a celui de l’enfance... a moins que ce soit le gatisme qui nous guette de son oeil torve...damned !


                  • moebius 12 novembre 2008 22:42

                    ..nous avons déjà quitter depuis longtemps l’orbite de la terre depuis longtemps nous errons dans des dimensions que c’est pas possible mais que c’est bien excitant. Il me prend subitement l’envi de me construire une cabane dans un arbre


                  • vinvin 13 novembre 2008 00:40

                    Bonjour.

                    (@TOR- ip -25-161-27)


                    Je suis entièrement d’ accord avec vous.

                    Ce n’ est pas par-ce qu’ on est malheureux que cela nous donne le droit de faire chier les autres ! ( Les autres qui eux aussi ont leurs problèmes.....)

                    Ceci dit, je ne sais pas si les actes de VANDALISME contre la sncf est le fruit de quelques connards éparpillés un peu partout en France, ou si c’ est le fruit d’ une magouille politique quelconque, ou mafieuse, ( voir les deux,....) mais j’ espère que les autorités compétentes attraperont les fils de p*tes auteurs de ces actes de barbarie très rapidement.




                    J’ espère que d’ ici le début de la tournée de Johnny en Mai 2009 ce problème sera réglé, car si je venais a manquer un concert, mon avocat se chargerait de demander a la SNCF de me remboursé non seulement mon billet de train, mais également mon billet de concert. ( A savoir que certains billets de concerts peuvent atteindres 250 euros, voir 300/350 euros en place assise dans certaines petites salles ).


                    J’ ai déja réussi a me faire remboursé un billet de concert en 2003 a cause d’ une grève de la SNCF, et je vais continué en ce sens a chaques concerts manqués, que ce soit pour des raison de grèves, raisons techniques, actes de vandalismes, ou autres.........



                    Bien cordialement.



                    VINVIN.


                    • Pourquoi ??? 13 novembre 2008 06:25

                      Interview de MAM hier matin sur Europe :

                      - Ces terroristes étaient pistés depuis plusieurs mois par nos services

                      - Avaient-ils commis des actes violents ?

                      -  Non, sinon ils auraient déjà été arrètés. (ton indigné)

                      Interview de MAM hier soir sur je ne sais quelle télé :

                      - Ces terroristes étaient pistés depuis plusieurs mois par nos services

                      - Avaient-ils commis des actes violents ?

                      - Oui ils avaient été impliqués dans des actes violents.

                      Je ne vous garantis pas le mot-à-mot, mais en substance, c’était ça.

                      Version 1 : ils n’avaient rien fait de mal, néanmoins ils étaient surveillés. Ah bon ?????
                      Version 2 : ils étaient bien surveillés , mais c’est parce qu’ils avaient commis des actes violents. Ah bon ???? Mais alors, selon la version 1, ils auraient dû être arrêtés ?

                      Que s’est-il donc passé entre temps ?

                      Si vous avez des versions intermédiaires, à midi par exemple, je prends !


                      • Emile Red Emile Red 13 novembre 2008 09:18

                        Comique de voir Libération issu justement de la mouvance autonome faire venir un de ses pires ex-ennemis pour commenter à charge les résurgence de son idéologie génitrice.

                        Vraiment la presse est devenue une sanisette puante et Libé plus que tous les autres.


                        • jamesdu75 jamesdu75 13 novembre 2008 10:39

                          Salaud de gauchiste, surtout ultra gauche, je suis certains qu’ils regardent pas TF1, n’aime pas Johnny et pense qu’on peux vivre sans probleme avec 1500 € par mois.

                          Etant Anarcho-mitterrandien, j’aime le fric de gauche smiley smiley et je les soutient, surtout ils vont prendre un café rue Mouftard, donc ils ont bon gouts.

                          Sinon c’est marrant la rapidité a trouver un groupuscule qui juste semé des cailloux sur les rails.
                          Tout ça cache autre chose, c’est MAM qui va être contente, elle va pouvoir faire passer sans probleme sa loies pour savoir avec quel main on se masturbe ou alors son pseudo d’IM. 



                          • ARMINIUS ARMINIUS 13 novembre 2008 11:14

                            "...proches des verts allemands", c’est à dire de Cohn-Bendit, soixante-huitaré,allemand qui ne respecte même pas
                            le 11 Novembre et juif en plus, donc probablement responsable de la crise financière... on touche vraiment le fond !
                            En d’autres temps M.A.M voulait marquer les socialistes" à la culotte". Avec elle, pas besoin, elle se la marque elle même...


                            • marignan155 13 novembre 2008 11:31

                              à fergus : vous souvenez-vous ?

                              Le Monde du 24 février 2005 révèle des extraits d’une note du MEDEF des Hauts-de-Seine à ses adhérents sur la conduite à tenir en cas de garde-à-vue.

                              Là aussi " association gênante pour le pouvoir" !? smiley


                              • le saviezvous 13 novembre 2008 11:34

                                vous vous rappelez du fameux groupe AZF ? cette histoire a commencé entre les deux tours des régionales 2003 et puis finit plus jamais entendue parler...ce genre d’histoire arrive toujours dans des péiodes où il faut faire diversion....


                                • rackam domino.91 13 novembre 2008 12:23

                                  D’accord tout celà est bidon, ça se sent. Certains parlent des autonomes. Vous vous souvenez de qui ils étaient ? Ils ont servis à Giscard pour casser le mouvement des sidérurgistes en 1979. En point d’orgues une manif monstre à Paris des sidérurgistes lorrains, le 23 mars 79 au cours de laquelle des "autonomes" s’en sont pris à quelques boutiques place de l’Opéra. Résultat : manif disloquée, et syndicats montrés du doigt. Mais il y a eu un hic : un groupe d’autonome a voulu mettre le feu au siège de l’Huma. Un des leurs à été neutralisé par des manifestants. Il s’appelait Le Xuan, avait un casque de moto bleu, mais aussi une carte de police, une arme de service.... La CGT l’a fait largement savoir (et à déposé ces pièces auprès du Procureur), si bien que plusieurs personnes ont envoyé des photos prises depuis leur fenêtre le jour de la manif : on y voit des CRS en place avant le passage de la manif, en compagnie d’individus en baskettes, casque de moto et barre de fer ....pas du tout inquiétés par les CRS !
                                  Malheureusement la casse de la sidérurgie à bien eu lieu.
                                  On n’a plus jamais entendu parler des autonomes !!
                                  Maintenant c’est l’ultra-gauche.....


                                  • Liberty 13 novembre 2008 13:48

                                    Cette affaire tombe à point nommé pour nous faire oublier le chantage du système néo-libéral sans contre pouvoir en échec.

                                    Hé bien oui, forts de la crise actuelle les mouvances de gauche semblent un peu moins ridicules .
                                    Il faut au moins ça pour effrayer les foyers des dangers du socialisme .

                                    Tout cela permet d’oublier que le socialisme c’était peut être l’état providence pour les citoyens MAIS le libéralisme c’est l’état providence pour les multinationales, ce au détriment de ceux qui composent le pays, les citoyens .

                                    Nous avons donc un choix cornélien à faire, exposé implicitement de cette façon : Soit nous nous faisons dépouiller par les multinationales, soit tout sera détruit par les vilains extrémistes de gauche . :->

                                    Malgré le tapage outrancier de nos "et-litres", rien ne prouve jusqu’à présent l’implication des sois disant "dangereux terroristes", mais tout prouve le terrorisme social du néo-libéralisme débridé

                                    Au passage mon manque de culture fais que j’ignorais que l’anarchisme était de gauche obligatoirement, je pensais benoitement que l’anarchisme ne se reconnaissait justement ni dans la gauche, ni dans la droite, d’où le nom "anarchiste"


                                    • keiser keiser 13 novembre 2008 13:52

                                      L’anarchie vaincra  !!!

                                      Il y avait longtemps que l’on ne nous avait pas ressorti le coup des anarchistes encore plus à gauche que les derniers anarchistes connus .

                                      Alors Bakounine ou proudhon , tout le monde s’en fout , l’important et de faire du bruit en agitant un epouvantail à moineaux .
                                      Comme au bon vieux temps , des qu’il s’agit de dire n’importe quoi , les medias sont les premiers , mention speciale à Libé et TF1 .

                                      Il serait peut etre important que nos chers elus et medias revisitent un peu la semantique :


                                      - L’ANOMIE comme désordre social n’est pas à confondre avec l’anarchie. L’anarchie renvoie étymologiquement à l’absence de commandement (privatif an- et grec archos) et désigne stricto sensu une organisation sociale et politique sans autorité ( extrait wiki ) .

                                      L’anarchie n’a rien à voir avec le fait de pseudo-saboteurs des wagons-lits .
                                      Peut etre que les renseignements generaux devraient plutot interroger les clients mecontents de la sncf .





                                      • keiser keiser 13 novembre 2008 14:18

                                        Lafeuille

                                        Et c’est ainsi que l’usage du terme libertaire s’est d’ailleurs répandu en France avec l’interdiction des mots de l’anarchisme, pour des raisons sociales et juridiques (être l’auteur de « propagande anarchiste » est resté passible de prison jusqu’en 1994).

                                        Et l’on peut constater l’evolution de notre societe , puisque pour l’instant , ce groupuscule de gauchistes encore plus gauchistes que les gauchistes de gauche et je dis bien pour l’instant , ne sont coupables que d’avoir en leur possession , des textes d’anarchistes .

                                        C’est donc là que l’on en revient au siecle dernier ou il etait frequent d’ecoper de huit à dix ans de bagne pour avoir crié « vive l’anarchie » sur une terrasse de bistrot, pour avoir placardé un tract antimilitariste .


                                      • Emile Red Emile Red 14 novembre 2008 08:26

                                        Petite correction, c’est en décembre 1992 que les "lois scélérates" ont été abrogées.

                                        Mais bon nombre des dispositions de ces lois ont été rétablies depuis par un certain populiste à talonnettes.


                                      • JJ il muratore JJ il muratore 16 novembre 2008 13:07

                                        J’apprend avec stupeur que la France vient de r’ouvir ses bagnes !!! Rassurez-moi : c’est de l’exagération du même type que celles que vous reprochez "à la presse-au-service-du-pouvoir " ? Non ? celle-là c’est pas pareil, elle est légitime ? Ah bon....


                                      • Lafeuille 13 novembre 2008 14:06

                                         Gesticulation de Mme Alliot Marie, sans doute... Ce qui fait peur dans cette histoire c’est qu’encore une fois les medias la montent en épingle et en rajoutent à la louche sur les maigres éléments que leur a livré la police. Les anars ont bon dos ! Les voilà relookés à la mode 2008 : ultra gauche, autonomes et anarchistes, écolos tendance "dure", liens avec les extrémistes allemands... On comprend que l’intervention d’une ou deux compagnies de rambos masqués soit nécessaire. L’occasion fait le larron et ça permettra toujours aux différents services de renseignement de remettre leurs fichiers à jour. Au lieu de jouer aux "Judas" (ultra gauche moi connais pas...) certains de nos biens penseurs de la mouvance dite révolutionnaire feraient mieux de s’interroger sur l’évolution des méthodes du gouvernement et, si la dérive continue, ce qui pourrait bien leur tomber sur le coin de la figure un de ces jours. Un pays où l’on passe au tribunal pour avoir brandi une pancarte sur le passage d’un convoi officiel réserve bien des surprises à ses citoyens !
                                        A suivre, mais sans doute ailleurs que dans les medias aux ordres.
                                        chronique à ce sujet, ce jour, sur le blog "la feuille charbinoise" : www.charbinat.com


                                        • TARTAR 13 novembre 2008 14:55

                                          On ne m’enlèvera pas de l’idée que si çà se trouve Libé appartient à un groupe de miliardaires. ??
                                          Pas Rockefeller.
                                          De là à faire de son directeur actuel (fils de riche aussi, ancien rédac chef de nombreux tabloïdes bobos) un agent double au service de je ne sais quoi ?
                                          Les journalistes de gôche sont parfois bizarres. Quand ils s’acharnent à être rétribués dans un organe trouble, il faut qu’ils s’attendent à être instrumentalisés.


                                          • maiboroda jean 13 novembre 2008 18:58

                                            L’extrême gauche ne faisant plus trembler dans les chaumières, voila qu’apparaît  l’ultra gauche. Pas besoin d’inventer des ultra-traders : les traders ne sont pas dangereux, ils se contentent de vider les coffres des banques et sont en général très polis sinon policés. Ils sont respectueux de l’ordre établi, simplement sont ils passablement gourmands en écus trébuchants. Pas grave, on renfloue "hic et nunc" en tirant de petites traites sur l’avenir.

                                            Après le péril rouge, vainement évoqué mais devenu concept inopérant, après l’épouvantail islamique, apparemment mis au frigidaire comme les désirs de notre chère Ségo, voici le péril anarcho-gaucho, branché sur les caténaires et fixé sur les rails.

                                            MAM a enfin l’air de servir à quelque chose, mais pour autant, sa cote stagne et sa gloire n’est pas chantée.

                                             


                                            • franc 13 novembre 2008 20:55

                                              Libé ----------------si J.P Sartre revenait et voyait ce qu’est devenu son journal maintenant aux mains d’un gros capitaliste il retournerait dans sa tombe

                                              la face visible de Libé ne vaut guère la face cachée du Monde


                                              • E-fred E-fred 16 novembre 2008 12:18

                                                Bonjour

                                                j’ai fait quelques recherches et proposé un petit article sur Avox...
                                                http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=47111 
                                                Quelques pistes de reflexions : le fret SNCF et sa restructuration : http://www.fo-cheminots.com/federation/actualite/fret-sncf-restructuration-service-public-filialisation-crise-transport-ferroviaire-crise-nouvelle-excuse-pour-justifier-catastrophique-strategie-direction-sncf-hier-aujourd-hui-demain-3591.html?&debut_archive_numeros=

                                                http://ufcm-cgt-lille.over-blog.net/article-17195024.html 

                                                doc pdf : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/05/232&format=PDF&aged=1&language=FR&guiLanguage=en 

                                                N’oubliez pas qu’un préfet s’est exprimé sur certains "incidents"...
                                                "Le préfet de l’Aude, Bernard Lemaire, a annoncé la mise en place d’un dispositif de surveillance renforcée des voies ferrées dans le secteur de Narbonne. Bernard Lemaire a rejeté tout « amalgame » entre l’acte de malveillance commis à Coursan, et ceux perpétrés ce week-end dans le nord de la France. « Cet acte de malveillance n’a rien à voir avec le mode opératoire technique, la technicité utilisée dans la région parisienne », où des fers à béton disposés sur des caténaires des lignes à grande vitesse ont fortement perturbé le trafic samedi, a-t-il dit. Le préfet de l’Aude a indiqué que des actes de malveillance s’apparentant à celui perpétré dimanche soir près de Narbonne avaient déjà été recensés dans le passé dans le secteur, des planches ou des morceaux de bois ayant été retrouvés sur la voie."

                                                http://www.lepoint.fr/actualites-societe/apres-des-incidents-en-serie-le-ton-monte-entre-le-gouvernement/920/0/289702

                                                A mon humble avis, ceux qui se sont fait "prendre" par le Raid, il ne faut pas l’oublier non plus, pas par la gendarmeie de quartier, étaient donc "pistés" depuis quelques mois...ce sont, pour ma part, des boucs émissaires. Ils se sont fait promener, manipuler.

                                                Maintenant on doit se demander, par qui et pourquoi ? Les pièces du puzzle sont toutes sur la table.
                                                Je n’essaye pas d’imaginer ce qu’on pourrait imaginer, mais faire simple. Qu’est ce qui pousse le raid à intervenir au bout de X mois , attendre que les "ultra-gauchiste" agissent, alors que même le FBI avait l’oeil sur eux ?

                                                Ca promet beaucoup pour le reste, surtout si nous passons à l’OTAN.

                                                Avons-nous soulagé Angela Merkel de quelques trubllions spécialisés dans le blocage de CASTOR  ?
                                                http://burestop.free.fr/train2.html 
                                                http://isole.ecn.org/nopasaran/mai01/antinuke.html

                                                http://www.hns-info.net/spip.php?article15759 

                                                La cinquième saison a déjà commencé dans le Wendland (près de Lüneburg, entre Hambourg, Berlin et Hanovre). Le fil barbelé pousse un peu partout, la police garde la voie ferrée en permanence, des fois qu’elle ne disparaisse. Les militantEs anti-nucléaires préparent des actions pour le jour "j", préparent les camps, les concerts et soirées théâtre anti-castor, organisent des ballades de reconnaissance de jour et de nuit le ling des rails... Pourquoi donc ? Parce que début novembre c’est "Castor Alarm", un train de déchets nucléaires va arriver dans la région et la population n’en veut pas ! Elle se bat depuis plus de trente ans pour que Gorleben ne deviennent pas une poubelle nucléaire ! Voici un résumé d’informations sur les raisons de cette lutte, les activitée prévues autour du 8 novembre, etc. C’est infirmations sont issues d’une lettre d’informations franco-allemande "nucléaire ? Nein Danke !" qui vient d’être lancée et a vocation à paraitre mensuellement, on peut s’y abonner !
                                                http://inventerre.canalblog.com/archives/2008/11/09/11288774.html 
                                                 

                                                Nous sommes des spécialistes (de la grimpette dans les arbres) ...
                                                http://www.rue89.com/2008/10/04/allemagne-riche-heritier-sponsorise-jeune-rebelle

                                                 


                                                • JJ il muratore JJ il muratore 16 novembre 2008 12:57

                                                  @ l’auteur. Avec la ritournelle "à qui profite le crime ?" ce qui est pratique c’est qu’on peut echaffauder sans preuve - uniquement en connectant la machine cérébralo-parano- tous les scénariis que notre idéologie préfère et nous dicte. Allez-y les p’tits gars, faites tourner la machine à plein régime ; plus elle tournera plus vous serez proches de Torquémada et autres Inquisiteurs dont les méthodes étaient exactement les mêmes que les vôtres. C’est à se demander ce que l’Ecole de la République a bien pu vous apprendre de l’Esprit des Lumières. Certainement rien à lire la majorité des commentaires qui me paraissent plus formés à la méthodologie des procés staliniens !
                                                  Bonsoir messieurs les petits Inquisiteurs.


                                                  • E-fred E-fred 16 novembre 2008 14:29

                                                    Les autonomes ciblés

                                                    La police surveille depuis des mois la nébuleuse « anar ».

                                                    Fabrice Tassel Libération 12/11/2008

                                                     

                                                    Ils sont quelques centaines, un millier au maximum, mais depuis quelques mois, ils mobilisent l’attention des services de police et de renseignement. La mouvance de l’ultra-gauche, « anarcho-autonome » selon la terminologie de Michèle Alliot-Marie, semble avoir repris du poil de la bête depuis la mobilisation anti-CPE, en 2006. D’autres mouvements comme les manifestations lycéennes en 2007 ou, la même année, l’opposition à la LRU (loi sur le statut de l’université) ont accéléré la création de petits groupes de militants plutôt jeunes. L’élection de Nicolas Sarkozy a, selon les spécialistes du sujet, accentué leur radicalisation. Selon le criminologue Alain Bauer, « cette résurgence d’une ultra-gauche radicale se fait sur le modèle du terrorisme de la période précédant Action directe. Il s’agit de groupes peu professionnalisés mais très présents sur le terrain. » Si les personnes interpellées hier sont toutes les auteurs des opérations des dernières semaines contre le réseau TGV, Alain Bauer estime qu’il « s’agit de montrer qu’elles peuvent réaliser des opérations groupées. C’est une sorte de test grandeur nature de leur capacité à frapper simultanément sur plusieurs points du territoire ».. Un des épisodes ayant le plus tendu les relations entre cette mouvance et les autorités s’est déroulé en janvier 2008. Lors d’une manifestation proche du centre de rétention administrative de Vincennes, trois hommes d’une trentaine d’années sont interpellés en possession de clous, de ruban adhésif, de produit allume-feu, ainsi que d’un sachet contenant 2,3 kilogrammes de poudre blanche. Analysée, celle-ci se révèle être un mélange très explosif de sucre et de chlorate de soude. Des documents d’inspiration anarchiste sont saisis à leur domicile. L’enquête est alors placée dans le champ du terrorisme, et les trois hommes écroués pendant plusieurs mois, ce qui provoque de forts remous dans la communauté « anar ».

                                                    Poudre blanche.

                                                    Quelques jours après ces arrestations, un homme de 23 ans est arrêté à un péage de Vierzon (Cher) lors d’un banal contrôle douanier. Lui aussi est détenteur d’un kilo de chlorate de soude et de documents expliquant la fabrication d’une bombe. L’homme était accompagné d’une femme de 27 ans dont l’ADN correspond à une empreinte relevée sur un engin explosif artisanal retrouvé sous une voiture de police garée devant le commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris, le 2 mai 2007, quelques jours avant le second tour de l’élection présidentielle. Présenté par la police comme des membres de la mouvance ultra-gauche, ce couple a été mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». En août 2007, la découverte de deux engins explosifs sur le campus d’HEC, sur lequel devait se rendre Nicolas Sarkozy pour l’université d’été du Medef, confirme que l’élection du chef de l’Etat n’est pas étrangère à certaines de ces actions.

                                                    « Emballement ».

                                                    C’est à cette époque, début 2008, que Michèle Alliot-Marie exprime publiquement son inquiétude : « L’affaiblissement à droite comme à gauche des partis politiques qui permettent d’exprimer les frustrations sociales se traduit, l’histoire de France et de ses voisins le montre, par l’apparition de mouvements radicaux et violents. » La ministre de l’Intérieur révèle alors que, depuis plusieurs mois, les antennes régionales des Renseignements généraux font « remonter » vers Paris toutes les informations sur des groupes d’inspiration anarchiste. Les ex-RG, rebaptisés Direction centrale du renseignement intérieur, ont ces derniers jours transmis aux policiers antiterroristes les renseignements ayant abouti aux interpellations d’hier. « Avec ce genre de groupe, le risque d’emballement est fort, estime Alain Bauer. Une opération réussie peut entraîner une radicalisation encore plus forte. » En juin, la chancellerie avait adressé aux parquets des consignes de fermeté en raison d’une « multiplication d’actions violentes attribuées à la mouvance anarcho-autonome », et la demande de se dessaisir de ces enquêtes au profit de la section antiterroriste de Paris. De fait, ces derniers mois ont été marqués par de nombreuses opérations de vandalisme, mais il est compliqué d’y lire une stratégie globale, et même de mettre des noms sur des groupes ou des leaders


                                                  • Kalki Kalki 16 novembre 2008 20:23

                                                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Black_Bloc

                                                    http://fra.anarchopedia.org/Black_Block

                                                    http://fr.wikipedia.org/wiki/EZLN

                                                    http://www.dailymotion.com/swf/x2x383&v3=1&related=1

                                                    http://www.dailymotion.com/swf/x2x3ur&v3=1&related=1

                                                    http://www.dailymotion.com/swf/x2x3ik&v3=1&related=1

                                                    Vivre en ’éco municipalité démocratique’ est une chose et une bonne...

                                                    Quand on passe aux actes, on passe de la citoyenneté à la lutte contre le système par une guerrilla et des symboliques, faute de mieux.

                                                    Il y a des crimes intolérable, et d’autre justifiable.

                                                    Il ne faut pas se fier aux personnes qui acceptent la "révolution" passé et dénient toute revendication d’ "évolution" future.

                                                    Les choses bougent, offrer leurs des yeux pour voir à ceux là.
                                                    Autant faire les choses consciemment, ne soyez pas les Aristocrates du passé, qui formant un mur avec leurs rigidités, se sont pris la vague et sont mort, submerger et ne le méritaient ils pas ?

                                                    Je me dévouerait donc, s’il le faut. Mais je pense
                                                    qu’il est bon que chacun s’accuse ainsi que moi :
                                                    car on doit souhaiter selon toute justice
                                                    que le plus coupable périsse
                                                    .
                                                    Jean de la fontaine, les animaux malades de la peste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès