• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ciel !

Voie lactée sur l'horizon et Gegenschein

 

Et quand je dis Ciel ! Je dis tout le ciel ! En une seule photo !

Exploit réalisé par Stéphane Guisard, Astrophotographe de talent.

Vous pouvez l’observer plus en détails en explorant cette vue appelée Fisheye :

 

The darkest sky, Milky Way all around the horizon, Gegenschein

 

Un panorama sans annotations :

The darkest sky, Milky Way all around the horizon, Gegenschein

 

Et celui-ci avec quelques points de repères :

The darkest sky, Milky Way all around the horizon, Gegenschein

 

Cette photo est remarquable à bien des égards. Son principal intérêt est qu’il s’agit peut être de la photo du ciel le plus sombre observable depuis la planète. Qu’est ce que ça veut bien dire ?

Et bien pour obtenir le ciel le plus sombre… il faut d’une part s’affranchir de la lumière du soleil et faire une photo… la nuit. Ouais bon ben c’est quand même mieux de partir prévenu, n’est pas astrophotographe qui veut !

Bref, une fois la nuit tombée, autant s’affranchir également de la plus forte source lumineuse dans le ciel à savoir la lune :

 

Lune, Photographe: Taupo

Tiens pour une fois, je vais insister sur les crédits photographiques…

Photo prise par Taupo !

 

(donc voilà, ça c’est fait…)

 

Du coup, Stéphane Guisard a eu l’idée de prendre son cliché lors d’une nouvelle lune. Et puis tant qu’à faire, mieux vaut s’isoler pour supprimer toute pollution lumineuse provenant des activités humaines. Du coup, notre vaillant photographe est allé dans le désert d’Atacama, près de l’observatoire du Cerro Paranal, où, il faut bien le dire, on ne trouve guère d’autres organismes vivants.

Reste encore cette galaxie dans laquelle nous nous trouvons, la voie lactée, et qui est fort lumineuse quand elle traverse le ciel. Un moyen pour réduire sa luminosité, est de réaliser une photographie lorsqu’elle se trouve à l’horizon. Et oui, vous avez bien lu, et il est temps pour vous de re-regarder cette image avec stupéfaction : la lueur qui encercle l’horizon est bel et bien la lueur émise par notre galaxie !

Il reste encore la lueur zodiacale, une lumière qui aparait sur le plan de l’écliptique (le grand cercle représentant la trajectoire annuelle du soleil vue de la Terre) et émise par la réflexion de la lumière du soleil sur des particules de poussières du milieu interplanétaire (l’espace entre les planètes dans le système solaire). Pas clair comme explication ? Pourtant le phénomène est particulièrement lumineux, comme en témoigne la photo suivante :

 

Lumière Zodiacale depuis le Cerro Paranal, Y.Beletsky

 

Encore une fois, tout est une question de timing pour éviter que la lumière zodiacale ne vienne gâcher la photo.

Alors maintenant qu’on prend la photo le jour de la nouvelle lune (enfin la nuit, sinon on n’est pas couché…), au beau milieu d’un désert Chilien, que la voie lactée est à l’horizon et que la lumière zodiacale vient pas mettre son souk, v’la t’y pas qu’une nouvelle lueur fait son apparition au beau milieu de la photo !

Mais c’est celle là qui intéressait tant Stéphane Guisard. Il s’agit du Gegenschein. A l’instar de la lumière zodiacale, il s’agit d’une lumière émise par la réflexion du soleil par des particules de poussière. Mais là où la lumière zodiacale se trouve dans le plan de l’écliptique du côté du soleil, celle du Gegenschein se trouve dans la région à l’opposée du soleil. Sa luminosité est si faible que ce phénomène n’est observable que lorsque les conditions ci dessus sont rassemblées. Encore une fois, quel exploit !

Et Stéphane Guisard semble collectionner les clichés incroyables. Jugez plutôt :

 

image

 

Encore une fois, des explications sont de rigueur pour véritablement apprécier l’absolue StrangeandFunkytude du phénomène. Ciel étoilé, Ile de pâques, soit. Mais qu’en est il de cet arc en ciel nocturne à la gauche du visage monumental ? Un arc en ciel nécessite généralement la lumière du soleil, à moins, à moins… qu’il ne s’agisse d’un arc en ciel… de lune !

 

Allez je remballe ma pauvre image de lune, et je me prosterne humblement devant l’incroyabe travail de cet Astrophotographe de génie ! M’enfin qui sait, ça se trouve c’est une quiche pour les photos de famille ?

 

Liens :

Article Bad Astronomy

Article de Stéphane Guisard


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Triodus Triodus 4 novembre 2010 11:48

    Cool, Merci !


    • easy easy 4 novembre 2010 17:01

      Si vous aimez les ciels étoilés et la musique des Pink Floyd

      http://www.youtube.com/watch?v=dZXJiJPxPf8


      • Michel Maugis Michel Maugis 4 novembre 2010 17:09

        @Taupo

        Precision

        Stéphane Guisard n´est jamais « allé dans le désert d´Atacama, près de l´Observatoire du cerro paranal » dans le but de prendre ces photos.

        C´est le contraire :

        Ingénieur Opticien responsable de l´optique de l´ESO, depuis plusieurs années, dans son site de cerro Paranal, il a la possibilité de prendre d´excellente photos des astres. Avant d´être responsable de l´optique, il travaillait déjà dans le site de cerro La Silla, qui est aussi de la ESO.

        Michel Maugis

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles







Palmarès