Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > De ma chaise percée

De ma chaise percée

Diarrhée verbale

Seigneur sur mon trône.

Je sais que le temps n'est plus d'examiner attentivement la couleur et la texture de ses excrétions intestines. Les docteurs Diafoirus n'ont plus bonne presse et notre société a des pudeurs en certains domaines, alors qu'elle ne cesse de se montrer totalement impudique en beaucoup d'autres. C'est ainsi : le scatologique peut, à la limite, animer quelques pervers en mal de position assise mais nulle référence ne doit être faite à cette occupation journalière qui nous place tous dans une posture de grande humilité.

Pourtant, c'est là, le pantalon en accordéon avachi à mes pieds, les genoux relevés pour y accueillir mon ordinateur portable que je vous écris la plupart du temps. J'avoue cette faute qui va en rebuter plus d'un ; ceux-là n'hésiteront pas à me tourner le dos. Déjà que mes écrits n'étaient pas toujours en odeur de sainteté, les voilà parés d'effluves nauséeux, au grand dam de ceux qui aiment à se pincer le nez pour un oui et surtout pour un non.

Je dois à la vérité de vous informer que ce séjour sans partage est l'une de mes occupations préférées, non par perversion mais, hélas, par nécessité. Quand certains boudent ce modeste cagibi sanitaire, souffrant d'un mal redoutable qu'on nomme constipation et qui affecte le caractère, d'autres, à l'inverse, en abusent à l'excès. Je suis de ceux dont la mécanique intime ne cesse de produire matière digne d'être évacuée. Pour accompagner cette fastidieuse besogne, j'aime à m'épancher au-dessus de ma cuvette.

Je vous ferai grâce des détails. L'activité qui chez moi est particulièrement féconde ne manque jamais de diversité ni de variation. Pas un jour où le produit de mes entrailles ne vienne apporter une nuance nouvelle, une consistance surprenante, un parfum délicat et subtil. Tout est matière à surprise et je ne cesse de m'extasier devant le produit final et ces incroyables expressions fécales.

Tous mes états d'âmes se résument en cette substance. La contrariété délaie, l'alcool parfume, le stress liquéfie, la fatigue concentre, la gourmandise accumule, le froid resserre, la chaleur libère … Je sais tout de ces variations secrètes, des parfums qui viennent se greffer aux différentes phases d'une production abondante et variée. Je lis mon passé immédiat au travers d'une lunette anatomique !

Je l'examine avec soin, c'est mon côté apothicaire d'un autre temps. C'est d'ailleurs pourquoi j'aime écrire des contes en cet endroit. Il était une fois... formule qui ne me convient guère, moi qui aime à multiplier les plaisirs au cours d'une journée. Je ne suis nullement avare en la circonstance et renouvelle sans cesse la source de mes inquiétudes.

Il faut avouer que ce problème m'a accompagné toute mon existence et que je n'ai eu de cesse de vouloir le dépasser en me faisant le chantre de la cabane au fond du jardin et de nos tinettes d'antan. La nostalgie n'a rien à voir dans cette folie personnelle ; elle n'est que façade pour dissimuler le trou noir de mon existence, le dérèglement intestin qui, pas un seul jour, ne me laisse en paix depuis cette maudite occlusion intestinale de mes douze ans.

Alors pardonnez-moi ces récits à la chaîne, ces petits papiers qui vous importunent, ces étrons que sont parfois mes billets rageurs. J'évacue par le haut et sur le clavier bien plus aisément que sous ma chaise percée. Si ce texte vous fait mal au ventre, vous aurez alors le bonheur de partager ma douleur quotidienne. Je vous remercie pour votre commisération.

Il est temps de tourner la page, d'essayer de sortir la tête haute de ce réduit ridicule qu'on nomme parfois édicule. J'ai voulu rendre public mon modeste espace de souffrance. Ne m'en veuillez pas et partagez avec moi, sans tirer au cœur, vos récits secrets si vous souhaitez mettre à nu le fruit de vos entrailles.

Quant aux autres, il y a longtemps qu'ils ont fui les parages, se pinçant le nez et fermant les yeux devant une activité qui pourtant leur est commune. Je vais aller me rhabiller comme vous en mourez d'envie. Mais auparavant, j'aimerais que vous passiez l'éponge sur cette petite folie. J'en avais tellement envie !

Scatologiquement vôtre.

300px-Ostia-Toilets.JPG

Autrefois on n'avait pas cette réticence à" entrer en matière" de cette façon, comme nous le prouve l'origine de cette expression si usitée.

Le savoir-vivre fait que lorsque l’on rencontre une personne que l’on connaît, on la salue et on lui demande : comment allez-vous (ou comment vas-tu) ? Mais d’où vient cette expression ? Elle date en fait de la fin du Moyen Âge au XVe siècle, quand la médecine grand public commença à apparaître. À défaut de mieux à l’époque, l’indicateur de la santé, c’étaient les selles ! Eh oui ! La question posée faisait référence à la consistance, à l’odeur etc. de la défection de l’interlocuteur. D’ailleurs, le mot selle (apparu au XIIIe siècle) est issu du latin sella = siège. C’est aussi pour cela que l’on s’assoit sur une selle… de vélo ! La selle désignait aussi autrefois la chaise percée (ancêtre de la cuvette de WC) qui servait à faire ses besoins. Bien évidemment, à l’heure actuelle, le sens originel de l’expression (comment allez-vous ?) n’est plus de mise. On veut juste savoir si la personne se porte bien, sans entrer dans les détails scatologiques… heureusement !

à consulter d'une fesse discrète ou à écouter

http://www.chroniques-ovales.com/article-la-cabane-au-fond-du-jardin-115509839.html

http://www.chroniques-ovales.com/article-souvenirs-de-latrines-115602690.html

http://www.chroniques-ovales.com/article-l-etron-sauvage-115629037.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • juluch juluch 1er mars 12:57

    Ben merde alors !


    C’est un endroit de tranquillité ou on a le bonheur de pouvoir lire dans la sérénité.....

    Sur ce....j’y vais ....A+



    • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 15:08

      @juluch

      Ne vous y perdez pas !


    • jege117 1er mars 18:49

      @juluch
      Atteint d’une légère pathologie conspiratrice ou constipante, je profite de cet endroit pour m’adonner a un de mes sport favori que sont les mots fléchés ( force 4) oui ! oui ! . En général le temps de l’opération est sensiblement égal à une page de mots fléchés, s’il ne se passe rien durant ce laps de temps je remets l’opération à plus tard.


    • Jélaniac Séraphine 1er mars 13:01

      bon voilà ..c’est fait .... smiley 


      • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 15:09

        @Séraphine

        N’oubliez pas de vous laver les mains avant de me répondre


      • Jason Jason 1er mars 13:55

        Votre coprophilie est inquiétante. Il y a un certain âge dans l’enfance pour ce genre de chose. Un examen psychiatrique ?

        En punition, vous déchiffrerez ce contrepêt : Allons voir passer les merles par la dunette.


        • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 15:10

          @Jason

          Voilà un genre qui me déplait ; le contrepet
          Personnellement je suis plutôt pour


        • Jason Jason 1er mars 15:12

          @C’est Nabum

          Ah, ce sacré accent circonflexe, on ne s’en sortira jamais.


        • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 15:21

          @Jason

          Chez moi, il trône en bonne place !


        • Jason Jason 1er mars 15:40

          Alors, vous ête le roi. En état de siège ?


          • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 18:23

            @Jason

            L’urgence impose de faire le siège en l’état


          • volpa volpa 1er mars 16:14

            Il est vrai que le caca donne des idées sur la santé des mammifères que nous sommes.
            Regardons dans quel merdier les politiciens nous ont mis.
            Pas la peine d’aller au salon de l’agriculture.


            • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 18:25

              @volpa

              Les vieux maîtres portaient la blouse, nos amis les politiques raffolent de la bouse ...


            • volpa volpa 1er mars 16:16

              Nabum, toi qui est un spécialiste, sais tu que ta position ( la photo) est mauvaise ?.
              Il faut que tes genoux soient plus hauts.


              • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 18:26

                @volpa

                Je fais l’œuf comme les skieurs
                C’est ainsi plus facile de pondre


              • volpa volpa 1er mars 19:01

                @C’est Nabum
                En étant sérieux, il est recommandé d’avoir les genoux hauts placés et comme tu dis faire l’œuf.
                Ils nous construisent des wc qui se trouvent à 50 cm.
                Ils devraient être plus bas.
                De même les hommes devrait toujours pisser debout.
                La santé est une affaire sérieuse et ne devrait pas etre confiée à des toubibs.


              • marmor 1er mars 16:34

                de la défection de l’interlocuteur
                La défection de défécation peut porter à la constipation........


                • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 18:26

                  @marmor

                  Il y a matière à confusion


                • sampiero 1er mars 19:03

                  Personne ne donne la bonne position physiologique , surtout pas celle de la photo de l’article, l’angle de 90° réduit considérablement le diamètre du tube de sortie. . smiley


                  La bonne position est décrite ici :

                   smiley  smiley

                  • sampiero 1er mars 19:05
                    pardon Volpa, j’avais pas lu ton post.

                  • volpa volpa 1er mars 19:48

                    @sampiero
                    Comme quoi les connaissances se rejoignent.


                  • sampiero 1er mars 19:50

                    @volpa
                     smiley


                    Simple logique. En bon jardinier je sais que plier un tuyau d’arrosage freine , réduit et donc rend la sortie de l’eau plus difficile. smiley

                  • volpa volpa 1er mars 19:54

                    @sampiero
                    J’ai lu ton lien et l’ai envoyé à d’autres.


                  • Abou Antoun Abou Antoun 2 mars 08:20

                    En somme, vous nous dîtes que ça vous fait ch... d’écrire tous ces articles.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 08:50

                      @Abou Antoun

                      Vous n’avez pas su lire dans mes selles


                    • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 2 mars 10:11
                      ++++++++++++++De ma chaise percée...Heureux homme qui en possède une... !

                      • C'est Nabum C’est Nabum 2 mars 20:00

                        @Le p’tit Charles

                        J’ai connu aussi l’époque des tinettes


                      • Olivier 2 mars 10:14

                        Un autre avantage est que les toilettes sont le seul endroit où les...emmerdeurs ne cherchent pas à vous rejoindre et à vous infliger leur diarrhée... verbale !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès