• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > De Quimper à l’Elysée, le fabuleux destin de Bécassine

De Quimper à l’Elysée, le fabuleux destin de Bécassine

Vous vous souvenez peut-être de cette scène du film « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain » où la jeune fille (Audrey Tautou) arrive à persuader son père de reprendre son tour du monde. Pour cela, elle lui dérobe un nain de jardin qu’elle confie à une amie hôtesse de l’air, laquelle le prend en photo aux quatre coins de la terre. Recevant régulièrement les photos, le père finit par faire ses valises.

Ce Marc Morvan est décidément un empêcheur de tourner en rond. Judoka au caractère tonitruant, personnage haut en couleur, il exerce le talent de sculpteur à Quimper. Ses sculptures monumentales en ferraille ne passent pas inaperçues aux abords de la ville. Il y a quelques mois, c’est le maire qui a dû se fâcher tout rouge pour calmer notre artiste qui s’était pris l’envie de faire défiler un mouton gigantesque dans les rues en pleine période de fêtes, ce qui aurait eu pour effet de ravager sur son passage toutes les guirlandes électriques et autres décorations. Quand Marc Morvan entendit relater les propos du candidat Sarkozy sur les Bretons ("Je me fous des Bretons..."), son sang n’a fait qu’un tour ; il a décidé de réaliser une sculpture représentant Bécassine et un pêcheur et de la proposer au président Sarkozy. Bonne pâte, le sénateur-maire (UMP) de Quimper consentit à tourner la page sur les vieilles fâcheries et se proposa de jouer les intermédiaires. Ce qu’il fit avec succès.

Marc Morvan avait déjà eu l’occasion de perturber notre bonne ville de Quimper en exposant un cabinet géant dans le fleuve de l’Odet ! Mais ici, c’est d’un tout autre cabinet que vient la nouvelle. Lundi dernier, Cédric Goubet, chef de cabinet du président de la République, qui fut directeur de cabinet du préfet à Quimper, (je sais, cela fait beaucoup de cabinets !) lui adresse cette missive "Monsieur Nicolas Sarkozy qui a, soyez-en certain, beaucoup de respect pour la Bretagne et les Bretons, m’a demandé de vous remercier de votre sympathique proposition. Je tiens à vous préciser que les propos rapportés par Mme Yasmina Réza n’engagent que leur auteur et en aucun cas le chef de l’État. Aussi puis-je vous inviter, si vous en êtes d’accord, à faire parvenir votre sculpture à la présidence de la République."

Mais l’affaire a pris un rebondissement inattendu. Bécassine, la sculpture faite spécialement pour notre président par les mains de Marc Morvan a disparu ! Le maire, Alain Gérard, qui a tout de même engagé sa réputation dans cette affaire s’inquiète et espère que "M. Morvan tiendra sa promesse pour ne pas décevoir le président !" Le sculpteur a promis aussitôt de se remettre à la tâche, mais l’oeuvre ne s’appellera plus Bécassine, mais La Bretagne.

Mais qu’est devenue Bécassine ? Aux dernières nouvelles elle voyage. Un photomontage anonyme est parvenu mercredi aux rédactions des journaux locaux (Le Télégramme et Ouest-France). On y voit la sculpture sur fond de lac Léman avec cette mention : "Les Bretons à Genève... Gros bisous". Pourquoi Genève ? D’aucuns murmurent que c’est un clin d’oeil au séjour tout récent de Cécilia dans la cité helvète. Et si c’était plutôt Nicolas qui avait décidé d’emporter Bécassine partout lors des nombreux voyages officiels, en concertation avec notre maire, pour faire passer le message "Allez faire ailleurs vos sculptures, Monsieur le sculpteur ferrailleur !" On peut y voir plus simplement une invitation au voyage comme l’était le nain de jardin dans le films Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Mais l’affaire n’est pas terminée. Il paraît que des indices parviendront prochainement aux rédactions locales qui sont sur la brèche. Quel suspense haletant !

Pour connaître les oeuvres de Marc Morvan :

Le site de Christophe Pluchon.

Et le site de Marc Morvan.

Cela vaut le détour !


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • grangeoisi 19 octobre 2007 11:05

    Demat (bonjour)

    Puisque qu’il faut faire des commentaires d’au moins six mots : « Marc Morvan fait des jolies sculptures. »

    Gwenc’hoarzh ha trugarez. (Sourire et merci)


    • La Taverne des Poètes 19 octobre 2007 11:43

      « Il a un nom sorti tout droit de la mythologie celte, Marc, comme le roi-Cheval, Morvan, comme le géant irlandais. Taillé dans le roc plutôt que dans le bois, il en a la carrure. Centaure autant que Minotaure, il en a le caractère emporté, entêté, brailleur, buveur, brutal, fonceur, emmerdeur mais... bon comme le pain, généreux, amical, fidèle, droit et carré. »

      Ce portrait du bonhomme est sur cette page : http://marc.morvan.quimper.free.fr/index.php?choix=portrait

      Ses oeuvres sont vraiment à l’image du physique et du caractère.


      • La Taverne des Poètes 19 octobre 2007 12:33

        A l’opposé de ce gigantisme, un autre sculpteur quimpérois, Pierre Toulhoat, fait des sculptures miniatures d’une beauté tout aussi fascinante. A voir absolument ici : http://www.toulhoat.com/FR/statuettes.htm

        Il est très réputé, considéré comme un grand maître. Ses oeuvres très diverses (céramiques, bijoux, vitraux, etc.) sont répandues partout dans le Finisitère et un livre vient de lui être consacré. (« Toulhoat » aux éditions Coop Breizh).


        • LE CHAT LE CHAT 19 octobre 2007 12:57

          Marc Morvan peut t il nous sculpter un gland bleu dans un étron ?

          en attendant , y’a le fil de luc baisons ! smiley


          • La Taverne des Poètes 19 octobre 2007 13:21

            La sculpture sera visible à l’Elysée pendant un certain temps. Mais Morvan l’exposera à Brest d’abord. Ben le Chat, t’as voté contre mon article ? smiley


          • LE CHAT LE CHAT 19 octobre 2007 13:48

            ben non c’est pas moi , je viens de le faire ,t’es remonté à 50 % smiley


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 octobre 2007 13:32

            Cher Poète, pour s’abriter derrière une pluie de commentaires, rien ne vaut un bon quimperméable

            sorry, je sors !


            • La Taverne des Poètes 19 octobre 2007 14:18

              Bernard, vous étiez peut-être breton par vos aïeux, descendant de chevalier. Vous vous appeliez Du Guesclin puis il y a eu déclin et c’est devenu Du Gues puis ça s’est collé en Dugué. J’ai bon ?


            • LE CHAT LE CHAT 19 octobre 2007 13:43

              tiens vlà la chanson pour Demian

              C con mais ca détend......................... smiley

              http://koolgraph.free.fr/fuzz.html


              • La Taverne des Poètes 19 octobre 2007 14:12

                Dis donc le chat, ton clip nous montre des orphelines : parce qu’elles disent « on n’a qu’un père encore nous aïe ! »


              • La Taverne des Poètes 19 octobre 2007 14:13

                « Quimper en Cornouaille » (pour les mauvais en géographie ou en calembours)


              • .TALL 19 octobre 2007 16:19

                Vu le site de Marc Morvan. Marin puis sculpteur. Un homme de tempérament, ça. J’aime bien.


                • grece89 grece89 19 octobre 2007 18:20

                  J’aime beaucoup la parabole de « Bécassine et du pêcheur », de plus promise au Président, sachant que nombre de citoyens ont il n’y a pas si longtemps assimilé cette « figure et héroïne bretonne » à Ségolène Royale. Monsieur Sarkozy ne peut l’ignorer ! J’imagine déjà, cette oeuvre magistrale trônant dans les jardins de l’Elysée.. Ça aurait de la gueule !


                  • weevers 19 octobre 2007 22:00

                    Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Bécassine, M. Morvan, Nicolas Sarkozy...Je trouve ce mélange de genre assez bizarre ! En plus entendre parler de Sarkozy encore et encore, sa me gave ! Alors vive la sculpture bretonne, vive cet hurluberlu de Morvan ! Pour le reste bof ! ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès