• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > De quoi perdre la boule... de cristal (2)

De quoi perdre la boule... de cristal (2)

Lors du précédent article, j’avais proposé plusieurs pistes pour imaginer ce qui pourrait nous attendre pour ce siècle, mais le territoire exploré est vaste, et les contributions diverses apportées par les internautes justifiaient largement ce second volet.

Il faut être conscient que le système actuel est en perte de vitesse, et qu’une 4ème révolution industrielle est déjà en marche, comme a pu le constater la célèbre entreprise Kodak qui est passée en quelques années d’une quasi exclusivité à sa quasi disparition, suite au développement du numérique, provocant le licenciement de 170 000 employés. lien

Mais d’autres seront bientôt touchés : Dans l’industrie des transports par exemple, des changements considérables vont se produire et il ne viendra plus bientôt à l’idée de quiconque de posséder sa propre voiture : à l’instar des vélib qui font flores dans toutes les grandes villes du monde, l’autolib suivra le même chemin, opération déjà en cours (lien) et puis l’obsolescence programmée ayant fait long feu, les voitures proposées fabriquées par des imprimantes 3D seront électro solaires, se pilotant toutes seules, résolvant ainsi les problèmes de parking, de pétrole, de pollution sonore et atmosphérique, provocant la disparition de 90% du parc automobile, mais aussi la disparition de millions d’emplois.

L’utilisation de l’imprimante 3D ne se limitera pas au transport : En Chine, par exemple, un immeuble de 5 étages a été construit en quelques heures, puisqu’il a suffit de 24h pour construire un seul étage.

C’est l’entreprise Winsun qui a réussi ce challenge avec le projet d’élever bientôt des gratte-ciel, des ponts, tout en économisant 30% sur la facture, et 50% sur la main d’œuvre.

L’entreprise chinoise a réussi récemment à construire en une seule journée 10 maisons de 200 m² à moins de 3500 € l’habitation. lien

Une bonne nouvelle pour les zones sinistrées, et pour nos bourses... mais une mauvaise pour l’emploi.

La 3D va nous permettre par exemple de fabriquer nos chaussures, par le truchement des nouveaux téléphones intelligents, lesquels vont nous offrir la possibilité de numériser nos pieds, afin de fabriquer en 3D des chaussures parfaitement calibrées. lien

Le prix des imprimantes en 3D a été divisée par 100, permettant d’envisager qu’en 2027 toute la production sera en 3D, d’autant qu’elles sont aujourd’hui devenues 100 fois plus rapides. lien

Dans le domaine énergétique, le 21ème siècle signera la fin des énergies fossiles, celles-ci étant devenues trop chères, et posant trop de problème de sécurité, de pollution, générant des millions de tonnes de déchets dangereux et ingérables. lien

En 2015, les énergies propres et renouvelables ont fait un bond impressionnant, malgré les subventions apportées aux énergies sales et fossiles (lien), même si la France, avec ses 14%, bien loin des 52% de la Suède, fait l’office du mauvais élève, le nucléaire (2,5%) ne joue plus à l’échelle mondiale, qu’un rôle marginal. lien

Cette inversion de tendance provoquera une baisse de nos factures d’électricité, mais pas seulement : cela entrainera aussi un meilleur accès mondial à l’eau potable, car la désalinisation n’a plus besoin que de 2 KWh par mètre cube. lien

L’industrie solaire aura profité de toutes les innovations, passant du silicium amorphe, au principe chlorophyllien cher à Graetzel et son prix continuera de baisser. lien

Le photovoltaïque se passera au pinceau sur n’importe quel support, et les vitres des habitations produiront de l’électricité. lien

Déjà, au Chili, la production solaire est si abondante qu’elle en est devenue gratuite. lien

On assistera aussi à la fin du permis de conduire, à la disparition des garages puisque sur un simple appel téléphonique, un véhicule se mettra a votre disposition et vous conduira à l’endroit voulu, sans que vous soyez préoccupé de le conduire, sans radar à surveiller, sans risquer d’accident, d’autant qu’un système magnétique empêchera la quasi possibilité d’une collision, ce qui existe déjà dans le domaine de la miniature. lien

Chaque année dans le monde, ce sont 1,2 million de personnes qui meurent dans un accident de la route, soit 1 accident tous les 100 000 kilomètres : avec les nouveaux véhicules 1 million de personnes seront épargnées, un accident ne se produira plus que tous les 10 millions de kilomètres, bonne nouvelles aussi pour les assurés qui vont connaitre une baisse importante de leurs cotisations, mais mauvaise nouvelle pour les assureurs dont le nombre va baisser, car avec le big data, « on mesurera directement ce risque pour chaque individu » assure Georges-Edouard Dias, chargé d’enseignement à HEC. lien

Ray Kurzweil, ingénieur chez Google affirme que d’ici 15 ans, les ordinateurs seront plus intelligents que les humains : déjà en 1995, un ordinateur battait aux échecs un humain, et en 2016, un ordinateur à vaincu le meilleur joueur de Go au monde 10 ans plus tôt que l’on s’y attendait.

Convaincu qu’un ordinateur arrivera bientôt à comprendre totalement le langage humain et sera auto-apprenant, il a déclaré : « mes recherches visent à comprendre ce qu’est réellement le langage (...) quand vous écrivez un article, vous ne faites pas qu’assembler des mots, vous avez quelque chose à dire (...) le message de votre article est l’information qu’il contient et les ordinateurs ne le repèrent pas. (...) nous voulons que les ordinateurs lisent tout ce qui est sur internet, puis chaque page de chaque livre, et qu’ils soient ensuite capables d’engager une conversation intelligente avec l’utilisateur pour pouvoir répondre à ses questions  ». lien

Aujourd’hui, l’ordinateur Watson diagnostique un cancer avec 4 fois plus de précision qu’un docteur... il permet en quelques minutes d’analyser les données récoltées lors de l’étude génétique de l’ADN d’un patient, alors qu’auparavant il fallait plusieurs semaines. lien

Restons dans le domaine de la santé avec le Tricorder X, cette technologie permettra, par le truchement de votre téléphone, de prendre un scan de votre rétine, d’analyser votre respiration et votre sang, capable d’analyser 54 marqueurs biologiques afin d’identifier la quasi-totalité des maladies. lien

Mais revenons à l’ordinateur Watson.

il peut donne un avis légal, en matière de justice, pour les affaires les plus compliquées, avec 90% de justesse, alors que les professionnels du barreau n’atteignent que les 70%, ce qui va provoquer à terme la quasi disparition des juristes et autres avocats, saufs ceux qui se seront spécialisés.

En travaillant sur des algorithmes, il va largement supplanter les DRH de tout poil, et s’il faut en croire Christopher Steiner, auteur du bestseller « Automate this » : « les algorithmes sont en train de prendre le dessus sur tous les aspects de notre vie », ce que confirme une étude du NBER (National Bureau of Economic Research), qui conclue : « si la demande d’emplois qualifiés baisse aux USA, ce serait autant du aux progrès techniques qu’à la crise...le mouvement a commencé en 2000 et ça va s’amplifier ».

Le McKinsey Global Institute va plus loin : « jusqu’à 140 millions d’emplois qualifiés pourraient disparaitre de la planète d’ici à 2025  ».

Les traders seront les premiers à en faire les frais, et bientôt une seule personne fera le travail de 500.

Dans le domaine de la lutte contre la fraude, au fisc, aux allocations familiales, ou dans les assurances « le taux de fraudes détecté par enquêteur sera multiplié par 10 » assure Mouloud Dey, directeur solutions et marchés émergents à SAS France, un des leaders de la gestion de données.

L’utilisation de ces algorithmes va aussi révolutionner le travail des enquêteurs de police, ce qui a été constaté aux USA où ces techniques ont amélioré les performances des services de police malgré les réductions d’effectifs, mais ces mêmes algorithmes vont aussi améliorer les technologies de la police prédictive : «  en analysant une masse d’évènements passés, on peut repérer les zones et les heures à risques et organiser les patrouilles en fonction du résultat  » a déclaré le même Mouloud Dey.

De quoi rassurer les populations, en ces périodes troubles d’attentats : on sait aujourd’hui l’inefficacité des mesures envisagées : l’état d’urgence et les opérations sentinelles n’ont pu empêcher grand-chose...

On pourrait aussi se pencher sur l’alimentation, avec l’apparition sur le marché de protéines d’insectes, bien plus riches que les protéines animales. lien

Ce sera aussi l’abandon de l’agriculture industrielle avec sa valse de pesticides, remplacée par une agriculture respectant le sol et la santé humaine : la permaculture entrainera une moindre consommation d’eau pour une meilleure qualité alimentaire. lien

Finalement cette révolution industrielle provoquera la disparition de millions d’emplois dans le monde, seuls perdurerons les emplois valorisants, ceux que l’on ne peut pratiquer que par vocation.

Les experts affirment que 80% des emplois seront perdus dans les 20 prochaines années à raison de 5 millions par an. lien 

Mais ce changement radical devrait voir l’émergence du fameux RdB (revenu de base), lequel offrira un salaire à vie sans la moindre contrepartie, et s’ils sont encore nombreux à juger cette mesure utopique, ils finiront par découvrir, à l’instar de Daniel Cohen, et d’autres, que cette utopie est réaliste. lien

En effet, le cofondateur de l’école d’économie de Paris vient de se rallier à l’idée du RdB, et il explique pourquoi « l’histoire jugera sévèrement François Hollande ». lien

S’il est clair que la production d’objets de consommation sera moins chère et plus abondante, il faudra bien que les « privés d’emploi » puissent continuer d’acheter ce qui sera produit, sinon cette révolution industrielle n’aurait servi à rien.

Seule la mise en place du RdB permettra de justifier le remplacement de l’humain par la machine, tout en libérant la richesse créative humaine, richesse que l’on constate par l’exercice du bénévolat pratiqué déjà par des millions d’humains.

L’état dépense annuellement 110 milliards pour les chômeurs, et si on y ajoute toutes les aides sociales diverses et variées, on constate que le RdB serait facile à financer. lien

Bien sur tout ça c’est sans tenir compte des tensions mondiales qui continuent à semer la terreur et la mort, sur la base de conceptions religieuses dévoyées, sans oublier l’appétit des marchands de la mort, ceux qui leur vendent des armes, la France s’y trouvant en bonne part. lien

Mais comme dit mon vieil ami africain : « qui mendie en silence meurt de faim en silence ».

L’image illustrant l’article vient de « arcturius org »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

de quoi perdre la boule de cristal

L’homme, un obsolescent programmé

2012, odyssée de l’Espèce

Le futur existait déjà

Le futur existait déjà (2)

Le monde avant l’ère

Les pierres de la vie

Mais la terre s’en fout !

Un réchauffement glaciaire

Tout va très mal madame la banquise

Google, un « brin » de folie

L’architecture autrement

Immortel…pourquoi faire ?

L’homme est-il une espèce domestiquée ?

Le triomphe de l’utopie

Roulez petits bolides

Les cristaux de nos mémoires

Vous avez un nouveau message

Ne voiture rien venir

Ces touts petits humains

Ils ont fait parler les pierres

L’heure des convergences


Moyenne des avis sur cet article :  2.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • sarcastelle 10 août 2016 09:54

    En 2032 il sera possible de RECONSTRUIRE ENTIEREMENT OLIVIER CABANEL avec une imprimante 3D. Tenez jusque là, Tonton ! 


    • gaijin gaijin 10 août 2016 10:16

      @sarcastelle
      j’aime bien aussi l’idée d’un ordinateur capable de comprendre un texte ça nous changerait de certains commentateurs .........


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 11:03

      @gaijin
      bien dit... cette pauvre vieille grand mère suissesse et volante est en train de perdre le peu qu’il lui restait de tête...quand à villistia, elle tombe dans la vulgarité la plus niaise.

      désespérant.
       smiley

    • chantecler chantecler 10 août 2016 14:04

      @olivier cabanel
      Ah malheureux !
      Touche pas à Valentina Lisitsa , malheureux !
      https://www.youtube.com/watch?v=tx6-Z0nsWnw
      Oui, bon , elle est ukrainienne mais personne n’est parfait !
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 17:04

      @chantecler
      c’est vrai qu’elle lui ressemble.

      quelle fougue...
      dans un autre domaine, ça doit être génial à vivre.
       smiley

    • HELIOS HELIOS 10 août 2016 19:59

      @sarcastelle

      Bonjour Sarcastelle. 


      Désolé d’utiliser votre message pour diffuser une information qui me semble importante.
      Je vis au Chili 5 mois par ans et je connais parfaitement le pays.
      Je peux vous assurer que ce qui écrit plus bas dans un message, est totalement faux.
      Je voudrais que ceux qui croient les conneries plus bas soient un peu moins naïf, même si l’info vient du Huff...

      L’électricité au Chili, où que ce soit dans le pays, n’est pas gratuite.

      D’abord, au Chili, pays hautement liberal, l’etat à travers la SEC, superintendence de l’electricité et des combustibles, (secretariat d’etat) regule le systeme en accordant des concessions de production et/ou de transport et /ou de vente de l’electricite... fixe egalement les prix de vente.
      Il n’y a aucun prix nul et la fourchette moyenne entre le prix le plus haut et le prix le plus bas est de moins de 5%.

      Depuis quelques années, le Chili cherche a réduire le prix de l’électricité et met tout en œuvre pour être indépendant des approvisionnements en gaz, en pétrole pour les usines de génération électrique ainsi que palier au refus de la population quand à la fabrication de barrages supplementaires.

      Il était question, justement dans le nord du pays, d’acheter une centrale nucléaire... et evidement cela ne fait pas l’unanimité sur place.
       Le développement des éoliennes et du solaire (photovoltaïque ou thermique) se portent bien.

      Toutes les entreprises qui produisent de l’electricité au Chili veulent gagner leur vie, évidement et vendent le plus cher possible leur production.
       Il n’y a pas de systeme d’etat type EdF. En fonction des investissements et des couts la SEC fixe les prix régulierement par region concessionnées a ces entreprises.

      L’etat s’est engagé dans des travaux pharaoniques (en concession, evidement) pour interconnecter tous ces réseaux électriques, surtout que le pays, s’il est étroit, fait 4000 km de long (4 fois la France) ce qui pose pas mal de contraintes techniques.

      Lisez cet article (en espagnol)....

      L’article explique que le congres (les parlementaires chiliens députés et sénateurs) approuve la nouvelle loi pour la mise en œuvre de la baisse des prix de l’énergie (électrique).

      Il indique qu’il va etre crée un organisme de coordination indépendant avec pour objectif le développement d’un marché compétitif (comprenez ouvert ta toute concurrence) avec de nouveaux acteurs et contribuant a baisser le prix de l’électricité pour les ménages et les entreprises.
      Le ministre indique que l’interconnexion des réseaux va devenir un business (contrôlé certes) permettant de faire prédominer le transport de l’électricité par rapport a sa production.
       Il va donc y avoir un pool de type ErDF privé qui va ponctionner les producteurs.... et selon ce même ministre qui va sécuriser les futurs actionnaires... comme d’habitude, la bas aussi, le producteur gagnera de moins en moins et le distributeur de plus en plus -mais là n’est pas l’objet du débat-

      On est loin, tres tres loin de l’électricité gratuite (autre que celui de l’eolienne que vous allez installer sur le portail du jardin !!!

      Au Chili, l’electricité coute a peu pres le même prix qu’en France pour un compteur 6 Kw sans tarif HC. Le compteur vous appartient Il n’y a pas d’abonnement, juste des frais d’entretien de la ligne de 1000 Pesos par mois (1 euros=725 pesos aujourd’hui) le kw/h coute entre 100 et 110 pesos. 

      Merci de m’avoir lu et rectifier les fantasmes

    • hunter hunter 10 août 2016 20:24

      @chantecler

      Putain comment elle envoie la blonde !

      Ça c’est de la maîtrise, ou je ne m’y connais pas !

      Technique nuances musicalité et ....beaucoup de charme !

      « Merci pour ce moment » camarade !

      adishatz

      H/


    • chantecler chantecler 11 août 2016 08:16

      @olivier cabanel
      « dans un autre domaine, ça doit être génial à vivre. »
      Ne fantasme pas trop Olivier !
      La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a .
      Quant à nous les mecs , nous sommes parfois vulnérables et anxieux !
      Pour savoir , il faut y aller et prendre quelques risques , quitte à composer avec notre narcissisme .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Narcissisme
      Tiens l’intégrale des études opus 10 et 25 : la 1 la 12 , puis la 23 et la 24 que je préfère ...
      https://www.youtube.com/watch?v=ROVy9PC8_8A&index=1&list=PL08FF1714185695DA
      Sur piano à queue naturellement .... !


    • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2016 11:00

      @chantecler
      merci... je vais écouter çà en pensant à elle.

       smiley

    • soi même 10 août 2016 10:11

      Que du bonheurs (Mais revenons à l’ordinateur Watson.

      il peut donne un avis légal, en matière de justice, pour les affaires les plus compliquées, avec 90% de justesse, alors que les professionnels du barreau n’atteignent que les 70%, ce qui va provoquer à terme la quasi disparition des juristes et autres avocats, saufs ceux qui se seront spécialisés. )

      Intéressante ses pourcentages d’estimation, comme toutes statistiques et prévisions, cela est faite par analyse informatique, qui alimente l’industrie informatique .

      où par exemple cela aussi que du bonheurs ;

      http://www.espritsciencemetaphysiques.com/luterus-artificiel-est-ne-bienvenue-dans-le-monde-de-la-matrice.html

      https://www.youtube.com/watch?v=r_nDqEznE7o


      • Alren Alren 11 août 2016 18:02

        @soi même

        l’ordinateur Watson peut donner un avis légal, en matière de justice, pour les affaires les plus compliquées, avec 90% de justesse, alors que les professionnels du barreau n’atteignent que les 70%, ce qui va provoquer à terme la quasi disparition des juristes et autres avocats, saufs ceux qui se seront spécialisés. )

        Aujourd’hui, aucun ordinateur n’est pas capable de comprendre les textes qu’il manipule (en 2116 peut-être). Ce programme ne peu être qu’un moteur de recherches de suite de mots dans des affaires jugées dans le passé et qui font jurisprudence.
        Consulter des milliers de pages à la recherche de suite de mots, ça oui, la machine le fait mieux que l’humain. Mais rédiger un plaidoyer, un arrêt de jugement elle en est totalement incapable.
        Et pour longtemps si tant est que des humains puissent un jour écrire un programme (des dizaines de millions de lignes de code assurément) qui réalise cet exploit.


      • alinea alinea 11 août 2016 21:38

        @Alren
        en revanche, analyser les données sans l’affect qui donne raison aux puissants, aux nantis, aux « gens bien », ça il peut le faire ! moi ça m’aurait plu d’être jugée et défendue par un robot, car j’aurais été sûre de gagner !


      • Thorgal 10 août 2016 10:25

        Salut Olivier,


        Tout ceci m’a l’air de relever de la fantaisie. On aimerait probablement voir une telle (r)évolution industrielle, mais sans une réelle révolution individuelle, ça n’arrivera jamais. 

        Maintenant, supposons que tout ce que tu exposes au sujet des ordinateurs et des algorithmes soient justes. Lorsque ces ordinateurs seront plus intelligents que leurs créateurs, qu’est-ce qui les empêchera de se reprogrammer et / ou modifier voire créer leurs propres algorithmes ? Arrivés à ce stade de leur évolution, ces machines seront capables de comprendre que leurs créateurs biologiques sont en fait moins intelligents et par conséquent plus sujets à des réactions et comportements aléatoires, non rationnels, primitifs, etc. C’est une avenue sans issue pour la vie biologique. Pense un peu à la gérance d’un hôpital par exemple : confiée à de telles machines, tu peux être sûr que tôt ou tard, elles estimeront logiques de laisser un tas de patients crever en raison de leur état de santé / âge / espérance de vie / etc. 

        Pour le reste, ce n’est pas plus de technologie qui pourra assumer le rôle de soupape de sécurité sociétale. Lorsque ces millions voire centaines de millions de personnes se retrouveront sur le carreau, c’est souvent leur raison de vivre, ce qui les motive à se lever le matin et faire quelque chose de plus ou moins constructif de leur temps, qui leur sera enlevée. Que feront ces gens ? Donner un revenu dit universel aux gens ne changera rien à leur état spirituel et intellectuel si chaque individu reste cloisonné dans sa bulle à se tourner les pouces. 

        • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 11:08

          @Thorgal
          sur le RdB, donnons une chance aux humains aujourd’hui déconnectés de reprendre vie, de redonner un gout à celle ci, et de devenir éventuellement ce dont ils avaient toujours rêvé.

          non ?

        • soi même 10 août 2016 14:54

          Tu rêves Tonton, visiblement vous n’avez encore rien compris à la musique.


        • HELIOS HELIOS 10 août 2016 18:37

          @olivier cabanel

          Je n’ai pas du tout envie de vivre dans ce monde là. heureusement je l’aurai quitté avant....

        • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 19:52

          @HELIOS
          c’est vrai que tout n’est pas enthousiasmant... perso je préfère ma vieille maison en pisé, le bois, et le cuir pour les souliers...

          mais j’ai bien peur que nous ne soyons pas si nombreux dans ce cas.
          par contre pour le RdB, la permaculture, les énergies propres, ça me va bien

        • Alren Alren 11 août 2016 18:19

          @Thorgal

          Arrivés à ce stade de leur évolution, ces machines seront capables de comprendre que leurs créateurs biologiques sont en fait moins intelligents et par conséquent plus sujets à des réactions et comportements aléatoires, non rationnels, primitifs, etc. C’est une avenue sans issue pour la vie biologique. Pense un peu à la gérance d’un hôpital par exemple : confiée à de telles machines, tu peux être sûr que tôt ou tard, elles estimeront logiques de laisser un tas de patients crever en raison de leur état de santé / âge / espérance de vie / etc. 

          Ces machines -très futuristes, car pour l’instant il s’agit de pure science-fiction à la Asimov - N’AURONT PAS DE SENTIMENTS !

          Et donc pas de colère, de peine, d’amour ni de haine.

          Elles estimeraient « logiques » de tuer certains malades à l’hôpital si elles avaient été programmées pour faire le maximum d’économies, comme dans l’actuelle société capitaliste. Or bien avant d’estimer « logiques » de tuer des malades, elles estimeraient complètement illogique le capitalisme lui-même !!!

          Et dans une société éco-socialiste, qu’elles approuveraient pour sa logique et sa finalité, le but serait le bonheur individuel de chaque être humain, donc qu’on le soigne au mieux avec une médecine plus puissante qu’aujourd’hui.

          Les machines n’élimineront pas les humains non seulement parce qu’elles seront sans projet et attendront nos demandes, mais surtout car elles ne seront pas en concurrence avec l’espèce humaine.


        • Thorgal 12 août 2016 15:05

          @Alren
          Je ne serais pas si optimiste. Un bug est vite arrivé ...


          A propos de SF, as-tu lu Dan Simmons et son cycle Hyperion / Endymion ? Je trouve qu’il couvre le sujet assez bien. En outre, c’est vraiment de la SF bien foutue ! Ça se lit en anglais, pour un « résultat optimal » :)

        • gaijin gaijin 10 août 2016 10:28

          salut olivier
          beaucoup d’infos intéressantes
          mais personne n’avait prévu ni le gaz moutarde ni la bombe nucléaire

          il y à hélas dans la boule de cristal d’autres choses  : chaque individu sera pucé a la naissance suivit en permanence et géolocalisé ......les puces communiqueront a votre assurance santé ce que vous faites mangez etc et en cas de non respect des préconisations vous perdrez de la couverture ......
          le génie génétique permettra enfin d’uniformiser la population et de voir réalisé le rêve d’une humanité dominée par les blonds aux yeux bleus
          il y aura d’un coté des villes peuplées de robots sans âme ni pensée personnelle et de l’autre ceux qui par choix ou par contrainte ( c’est déjà commencé avec les électrosensibles ) auront choisit un autre modèle et vivront dans des petites communautés agricoles voire dans des sous terrains et égouts .....( ça aussi c’est commencé )
          les huvilles ( humains des villes ) dégagés du travail vivront dans un monde partiellement virtuel leur donnant l’illusion d’exister ( la chasse aux pokémon n’est qu’un début ) ..........

          mais personne n’avait prévu ni le gaz moutarde ni la bombe nucléaire


          • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 11:07

            @gaijin
            rendons a César ce qui lui appartient,

            la plupart des infos publiées sont venues d’un ami suisse, 
            j’ai simplement tenté d’en vérifier la crédibilité, et de développer ...
            merci de ton commentaire (pour les égouts, tu dois te souvenir que j’avais publié un article sur ce monde souterrain déjà en cours, et inquiétant)

          • foufouille foufouille 10 août 2016 11:03

            les voitures proposées fabriquées par des imprimantes 3D seront électro solaires, se pilotant toutes seules, résolvant ainsi les problèmes de parking, de pétrole, de pollution sonore et atmosphérique, provocant la disparition de 90% du parc automobile,
            aussi réaliste que la voiture à patates.
            on dirait science et vie mais année 1900.


            • foufouille foufouille 10 août 2016 11:10

              ce qui existe depuis longtemps est le scenar cosmodic. bidule inventé pour tout soigner par un « russe » cabanelien.


              • foufouille foufouille 10 août 2016 11:13

                Une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais...

                Le problème, c’est que tout s’est fait trop vite. Les infrastructures n’ont pas mis en place de systèmes de raccordements entre elles. Ainsi, la surproduction de l’usine du nord ne peut être transférée à celle du centre du pays, malgré ses besoins. Conscient de ces problèmes, le gouvernement précise qu’il fera construire une ligne de transmission de 3000 kilomètres pour unir les deux réseaux, mais il faudra attendre 2017.

                 smiley

                D’ici là, ce qui est une excellente nouvelle pour les consommateurs, l’est moins pour les entreprises. Notamment, celles qui se sont engagées dans la construction de nouvelles fermes solaires. Les banques se montrent plus frileuses pour accorder des prêts, tandis que les prix ne sont pas encore prêts de remonter.

                Alors, le Chili essaie d’imaginer à quoi toute cette énergie pourrait bien lui servir. La meilleure des idées semble être ce projet de ligne de métro, annoncée fin mai, qui roulerait entièrement aux énergies solaire et éolienne dès 2018. D’ici là, le Chili a intérêt à s’équiper en batteries de stockage...


                • foufouille foufouille 10 août 2016 11:20

                  En tout, le complexe Noor devrait s’étendre sur 3000 hectares, soit la superficie de la capitale du Maroc. Il aura une capacité de 2000 MW pour un coût total de 24 milliards de dirhams.

                  Fin décembre 2015, près de 20 milliards de dollars avaient été levés pour le financement de Noor II et III, qui sont réalisées et exploitées par un consortium majoritairement saoudien (Acwa Power), avec son partenaire espagnol Sener. L’appel d’offres pour la réalisation du complexe Noor IV (technologie photovoltaïque) a été clôturé en septembre 2015.

                   smiley

                  pas cher


                  • hunter hunter 10 août 2016 11:20

                    Salut O !

                    Bon je vois ue tu n’as pas arrêté les euphorisants !
                     smiley

                    Parce que tu crois que si ton schéma s’applique, les 80 % de gens qui vont se retrouver sans taff, vont accepter ça avec joie ?

                    Et le RDB, ok, mais ça sera en plus de prestations sociales, ou « à la place de .... ? »

                    Et combien le montant ?

                    Et ils vont faire quoi les gens ? Tu oublies le caractère fondamental du travail, tous les sociologues le savent (même s’ils ne le disent pas) : le travail occupe les gens, ça canalise leur énergie.
                    Quand le travail est fini, après ils sont crevés, donc ils matent la télé, mettent un coup vite fait à bobonne et dorment !
                    Et le lendemain rebelote !

                    Perso, quand le taff ne se précipite pas à la porte, je ne m’ennuie jamais, car j’ai de tonnnes de bouquins en retard, j’écris, sans compter le travail manuel à la maison,bref je ne m’ennuie jamais, mais bon je vois beaucoup de gens qui s’ennuient, d’où la fameuse agitation perpétuelle inhérente à ce système, que j’appelle « la gigite » !

                    Bon parce que des journées à rien foutre, ok mais ça va un temps, et l’occupation de type intellectuelle, malheureusement, tout le monde n’est pas intéressé, et je ne juge pas, je constate seulement !
                    Et on peut pas passer sa journée à lutiner sa blonde non plus !
                     smiley

                    Faut déjà avoir une partenaire, qu’elle ait envie aussi, bref c’est pas gagné camarade !

                    Les histoires des bagnoles que tu convoques quand t’en as besoin, ok dans les grandes villes, je veux bien, mais chez moi dans ma campagne....faut arrêter de rêver non ?

                    Et tout ce fatras, ça sera à quel prix ? tu crois qu’ils pourront payer les 80% dans les villes, avec un RDB à combien, 700 balles ?

                    Et le financement, tu procèdes comment ? les 80% passant sous le seuil d’imposition, qui va payer ?
                    Tu crois que les 20% qui payent vont accepter ça avec le sourire ! L’homme est égoïste camarade, ne l’oublie pas !

                    Autre remarque, tu crois qu« avec des éoliennes et des PV, tout ça va rouler tranquille ? T’as estimé un peu la dépense d’énergie que ça représente.... ?
                    A Abidjan peut-être, ça pourrait peut-être rouler, mais à Stockholm ?

                    Tu vois O, dans l’absolu ce que tu décris, c’est l’idéal, mais le problème c’est que c’est pas applicable !

                    Faudrait vachement moins d’effectifs dans la population, et que cette population ait été formée à s’intéresser à la culture, à la philo, aux arts, au théâtre, etc......et puisse développer ses qualités créatives, écriture, débats, peinture, musique.... !

                    Franchement, dans l’absolu j’achète O, mais un minimum de réflexion me fait vite lâcher l’affaire.....
                    Tout ça va finir en émeutes, en conflits, car comme tu le dis, c’est pas dans 150 ans (ce qui laisserait le temps d’une transition plus ou moins en douceur), mais dans 10 /15 ans que les emplois vont disparaître, et c’est beaucoup trop court pour mettre en place une transition.
                    D’autant plus que l’avidité des »business people« , va les faire freiner grave : si par exemple il y a la mise en place d’une taxe à la machine qui permettrait de financer le RDB, tu les connais les zozos, dès qu’ils faut qu’ils mettent la main au larfeuille, ils couinent et essaient de se barrer là ou il n’y a pas de taxes !

                    Tout ce que tu as traduit dans ce post, n’est à mon avis que de la propagande du gros système (dont tu te fais le relais involontaire), pour essayer de remonter le moral des troupes, en leur faisant croire comme depuis des centaines d’années, que »demain, on rase gratis«  !

                    Comme Maastricht en 1992 : vous allez voir, plus de chômage, la croissance éternelle, et bla bla bla......ouais on a vu....  !

                    Tout ça c’est du vent, ça ne tient pas debout rien qu’en prenant en compte les immenses besoins en énergie électrique que ça suppose, et à fournir en plus via le renouvelable !

                    Bref je réitère ce que je te disais l’autre fois O, en changeant de verbe : c’est plus »I don’t buy it« , c’est » I can’t buy it« , car c’est à mon avis pas logique et dangereux !

                    Il aurait fallu se préparer, »laisser du temps au temps« comme disait Tonton, mais bon à notre époque, tu le sais, »time is money« , donc accélérer pour les puissance de fric, c’est augmenter les profits, donc ils n’accepteront jamais de ralentir !

                    Ils continuent d’accélérer, même s’ils savent qu’ils vont dans le mur, entraînant avec eux les écosystèmes et les formes de vie....

                    Ils espèrent qu’il y aura une échappatoire, une »solution miracle« au dernier moment....

                    Ils sont puissants et friqués, mais aussi stupides....ce qui prouve qu’ils sont encore humains !

                     »humains trop humains", comme disait Friedrich.....

                     smiley

                    Adishatz

                    H/

                    La donnée cachée, c’est que ça marchera sans doute, mais avec 500 000 000 de personnes, mais en aucun cas avec 7 ou demain 9 puis 12 milliards !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 11:34

                      @hunter
                      une fois de plus, ce scénario m’a été envoyé en résumé par un ami suisse, et je n’ai fais que le vérifier, donner des sources, le développer...

                      ensuite chacun en fait ce qu’il veut.
                       smiley
                      j’apprécie ta réflexion et je comprend tes doutes...
                      mais je me dis qu’il y a eu tant d’initiatives que l’on disait sans avenir... et qui ont pourtant porté des fruits...que rien ne nous empêche d’envisager celle là...
                      et pour une fois, la décision ne sera pas politique.
                      sauf pour le RdB...
                      sauf que si les entreprises ont encore un peu de jugeote elles finiront par faire pression sur le politique, et celui ça sera bien obligé de l’entériner.
                      on verra bien.
                       smiley

                    • hunter hunter 10 août 2016 12:05

                      @olivier cabanel
                      O, mais tu rêves encore camarade !

                      Les entreprises.... ? mais ce sont des ramassis d’incultes, qui ne pensent qu’à une chose, voir les profits de la structure augmenter, pour toucher une part de plus en plus grosse, qui leur servira à faire le kéké (grosse baraque, grosse bagnole, s’acheter la plus sexe des poupées blondes, coke, vanités made in luxe, etc, etc...)

                      Attention je parle des dirigeants, pas des armées de petites mains, bientôt robotisées !
                      Mais seuls ceux qui ont des fonctions dirigeantes, seraient susceptibles d’agir comme tu l’écris.

                      En quoi veux-tu que des entreprises puissent avoir le moindre intérêt à un fonctionnement harmonieux de la planète ?

                      C’est antinomique camarade, regarde le monde autour de nous.......l’essence même de son fonctionnement est de détruire pour que très peu de gens profitent d’une vie exceptionnelle, pendant que la majorité survit à peine !

                      A ce que je sache, qui dit destruction et ravages, ne s’approche pas vraiment de la notion que véhicule le terme harmonie non ?

                      Après nous le déluge, c’est comme ça qu’ils raisonnent !

                      Et crois-moi O, je sais de quoi je parle, ok j’exagère un peu pour l’occas’, mais au fin fond des choses, c’est comme ça que ça marche !

                      Non franchement, en tant que « spécialiste » en littérature SF ( eh oui, j’ai les diplômes universitaires qui l’attestent....quelle dérision), je te dis que tout ça est de la mauvaise SF, comme on en trouvait dans dans les années 50, dans les « pulps » US ; pissées au kilomètre par des tâcherons, dont certains ont accédé au statut de célébrités, arrivant même à se faire de la monnaie, comme par exemple ce cher Lafayette Ron Hubbard, qui vendit beaucoup de ses « space-opera » ridicules, ce qui lui permit après de se reconvertir dans le « gourouïsme », avec sa scientologie (ayant je le rappelle, statut de religion aux USA) ! 

                      Allez adishatz ma polue !

                      H/


                    • Sozenz 10 août 2016 14:41

                      @hunter
                      "Bon parce que des journées à rien foutre, ok mais ça va un temps, et l’occupation de type intellectuelle, malheureusement, tout le monde n’est pas intéressé, et je ne juge pas, je constate seulement !« 
                      j ai vu une bonne sœur , une belle »petite pie " ( habillée en noire et blanc) , tous les jours en contemplation , assise ou debout ,seule , elle était belle, dans cette contemplation . je l ai vraiment aimée, elle était juste Là .


                    • chantecler chantecler 10 août 2016 17:17

                      @hunter
                       smiley
                      Briseur de rêve !


                    • Sozenz 10 août 2016 17:48

                      @chantecler
                      hop hop hop , il est assez réaliste
                      https://www.youtube.com/watch?v=SnzzWGcdMqY

                      mais c est oublier la cerise ^^


                    • sarcastelle 10 août 2016 11:36

                      Il y a plusieurs décennies que des loueurs de voitures ou des esprits futuristes nous disent qu’il devient sans intérêt de posséder une automobile. Or il n’existe aucune commune mesure entre le coût total d’une voiture louée et celui d’un véhicule personnel. Le prix du kilomètre calculé régulièrement par les revues automobiles suppose tout un ensemble de frais dont en pratique il n’y a pas besoin. Une petite diesel qu’on fait durer tombe sous le franc du kilomètre. L’évolution du niveau de vie ne risque pas de les favoriser les illusions des loueurs. 


                      • juluch juluch 10 août 2016 11:52

                        Bonjour Olivier


                        assez utopique je trouve non ??

                        Quand j’étais minot on affirmait que dans 20 ans les voitures serait volante et que l’on serait sur Mars.....ben j’attends toujours !
                         smiley
                        Les imprimantes 3D demande des plans pour fonctionner et sortir un produit, j’ai demandé pour des pièces plastiques pour une voiture.....on y est pas encore.

                        et vu au rythme ou on reproduit dans le monde........ smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 17:01

                          @juluch
                          utopique ?

                          pas sur... certaines avancées signalées dans l’article ne sont plus du domaine de la fiction, mais bel et bien là !
                          bon c’est vrai que certaines prédictions ont du plomb dans l’aile (Mars etc) mais d’autres ont été dépassées...


                        • benyx 10 août 2016 13:50

                          « Les experts affirment que 80% des emplois seront perdus dans les 20 prochaines années à raison de 5 millions par an »

                          Chouette, les actionnaires vont faire un max de bénéfices smiley


                          • Spartacus Spartacus 10 août 2016 14:03

                            C’est dommage qu’avec une telle analyse sur les projets et créateurs de richesse et de secteur d’avenir ne voir que la destruction d’emplois alors que c’est la promesse de création de millions d’autres plus importants....


                            En économie on appelle cela l’asymétrie de la perception.

                            Les victimes du développement technologique ont la capacité de s’identifier et se compter dans les faillites et licenciement, alors que les bénéficiaires, plus nombreux, dispersés, et ignorants qu’ils sont les gagnants de l’innovation technologique.

                            Il est donc plus aisé pour les gauchistes de jouer sur des fariboles misérabilistes face aux changements sur les bases d’un mécontentement visible, que de chercher à voir les avantages diffus largement supérieurs de la création à la destruction créatrice.


                            • hunter hunter 10 août 2016 15:37

                              @Spartacus

                              Ah l’ami, encore et toujours vos traditionnelles apostrophes, « les gauchistes.... » !

                              Vous n’arrivez décidément pas à vous départir de vos raisonnements binaires :
                              Argent, profit, multinationales= droite = Bien !
                              Remise en question, raisonnement, discussion, contestation = gauche = Mal !

                              Spartacus :« Moi, Bien, vous Mal ! »

                              Oh là vous faites une rechute de « deubleuyoubushisme » ou quoi ?

                              Qui parle de droite ou de gauche ici ? personne ! C’est juste un échange sur des potentialités de futurs qu’Olivier liste, et sur lesquels certains disent leur enthousiasme, d’autres leurs doutes !

                              Quant à vos affirmations comme quoi il y aurait plus de bénéficiaires de ces « évolutions » que de personnes lésées, eh bien sortez-nous quelques sources si cela était un effet de votre bonté, parce que lorsque des universitaires disent que ça va être - 50% de la workforce d’ici 20 piges, ils ne disent pas en corollaire, que les jobs crées (il y en aura sans doute, c’est juste de la mathématique), pourront compenser !

                              Donc comme je ne doute pas de votre supériorité face à ces gens et leurs travaux, faites-nous l’honneur de développer vos assertions, qu’ainsi nous repartions rassurés que demain, cette fois c’est sur, « on rase gratis » !

                              Adishatz

                              H/


                            • Jean Pierre 10 août 2016 16:33

                              Vous nous servez de nouveau une de ces belles théories aussi abstraites que prétentieuses dont vous avez le secret.

                              Selon vous, « l’asymétrie de la perception » permet de voir les disparitions d’emplois, mais ne permet pas de voir « les millions d’emplois » créés.
                              Le bilan destruction/création d’emploi est pourtant très simple a faire. Il y a actuellement des millions de personnes sans emplois ou en sous-emploi forcé en France. La destruction d’emploi est donc nettement plus forte que la création d’emploi. Le reste n’est que conjecture et baratin.
                              Vous êtes donc particulièrement bien placé pour parler d’une « asymétrie de la perception ». C’est votre plus gros problème.

                            • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 16:56

                              @Jean Pierre
                              quels millions d’emplois créés ?

                              ça mérite une explication.
                               smiley

                            • olivier cabanel olivier cabanel 10 août 2016 16:58

                              @Spartacus
                              soyez sympa et listez nous ces « millions d’emplois créés »

                               smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès